Suivez ce blog via Facebook

mardi 30 août 2016

Le directeur d’Europol : «Daech s’apprête à envahir l’Europe»


Le Royaume-Uni prend acte de la plus sérieuse mise en garde, lancée par Europol, sur l’exacerbation des risques d’attaques terroristes, de djihadistes affiliés à l’Etat Islamique, qui se mobilisent dans le cadre d’une mission spéciale mise en place par l’organisation terroriste. Daech s’apprêterait à déployer des milliers de terroristes en Europe en provenance de Syrie. L’alerte a été donnée par le premier responsable de l’agence européenne Europol, qui a, pour la première fois, évoqué une opération en cours, pour l’acheminement d’un grand nombre de djihadistes qui ont quitté la Syrie et qui tentent de se faufiler en Europe, se faisant passer pour des demandeurs d’asile et voyageant avec de faux passeports syriens

Le patron d’Europol, Rob Wainwright, a, dans une déclaration au quotidien britannique du soir, l’Evening Standard, clairement indiqué que Daech parle carrément d’une «action stratégique» visant à instaurer un climat de terreur dans le Vieux continent, exécuté par des milliers de fanatiques. L’organisation terroriste, précise encore le patron l’agence sécuritaire européenne, tente de transférer le champ de bataille vers l’Europe, pour permettre à ses éléments armés en Syrie de bénéficier d’un moment de répit, après les grosses pertes qu’elle a subies depuis l’intervention de l’armée russe.

Le directeur d’Europol, qui s’exprime rarement dans les médias, a clairement souligné que l’Europe devrait se préparer pour une confrontation de longue haleine avec les barbares de l’Etat Islamique qui reste déterminé à «mener une guerre sans merci contre le monde libre», tout en relevant que le trafic d’armes sur le «Dark Net» constitue désormais le plus grand challenge sécuritaire auquel fait face l’Europe. Un espace qui permettrait aux milliers de terroristes qui se préparent à gagner l’Europe, de pouvoir acquérir tout type d’armement pour l’exécution de leur projet macabre, et qui consiste à mener des attaques terroristes spectaculaires sur le sol européen.

«L’heure est grave», souligne, en substance, le patron d’Europol qui s’exprimait dans les colonnes de l’Evening Standard, à partir du quartier général de l’agence européenne à la Haie, en annonçant qu’une brigade, composée de 200 officiers spécialisés dans la lutte contre le terrorisme, devrait être déployée sur les îles grecques dans les tout prochains jours. Cette brigade aura pour mission de repérer les extrémistes qui cherchent à entrer en Europe. Rob Wainwright a indiqué que les efforts de la communauté internationale visant à écraser l’organisation terroriste Daech commencent à apporter leurs fruits, mais il faut, selon lui, redoubler d’efforts pour détruire ce groupe dans ses derniers retranchements, en Syrie et en Irak.

Le directeur d’Europol a, par ailleurs, souligné qu’«il faut barrer la route aux fanatiques de Daech et les empêcher de s’implanter en Europe», en insistant sur la nécessité de «s’engager dans un grand travail» de démantèlement des réseaux de propagande qui font la promotion du djihadisme, notamment au Royaume-Uni, un pays qui compte un grand nombre de médias d’obédience wahhabite et qui continuent de diffuser leurs messages sans être inquiétés.

Source:

La Russie aurait, selon certaines sources, mobilisé 300 000 troupes

* Je fais ici une traduction partielle de l'article, mais celui-ci mérite d'être traduit et lu en entier puisqu'il expose de façon claire les enjeux géopolitiques actuels qui pourraient, à court ou moyen terme, se solder en une guerre mondiale. Je suis toujours prudente avec les informations provenant de prétendues sources au sein des agences officielles, mais nul besoin de "intel" pour se douter que les relations diplomatiques entre la Russie, l'Otan, la Turquie et la Syrie sont extrêmement tendues et fragiles.

Nous savons que la Russie est actuellement en exercices militaires à grande échelle et qu'elle a mis ses troupes en "mode plein combat". Le nombre de soldats et d'équipement déployés n'a pas été révélé par le ministre de la Défense russe. Les exercices se déroulent dans la région de la Crimée et aussi tout près de l'Estonie, de la Lettonie et Lituanie, ainsi que sur le territoire couvrant les montagnes de l'Oural à la Sibérie centrale:
http://timesofindia.indiatimes.com/world/europe/Russia-launches-large-scale-military-drills-puts-troops-on-full-combat-mode/articleshow/53858812.cms

Le 12 août: "La Russie déploie des systèmes de défense antimissile en Crimée"
http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/08/12/crimee-regain-de-tension-entre-la-russie-et-l-ukraine-les-etats-unis-et-l-otan-inquiets_4981736_3214.html#8DpigilIGDpUrJAC.99

On ne peut pas conclure que 300 000 soldats sont déployés, mais nous sommes forcés de constater que l'ours sort les dents!

Lundi le 29 août, nous avons signalé que la Russie avait mobilisé les troupes de l' armée de réserve pour la première fois depuis l'invasion de la Tchécoslovaquie en 1968. Aujourd'hui, mardi 30 août, nous avons constaté que la mobilisation totale est en fait de 80 brigades. Environ 10 brigades de chars, 30 brigades de fusils à moteur (l'équivalent d'une division d'infanterie mécanisée dans les autres armées, équipées de véhicules blindés, de véhicules de combat d'infanterie), 20 pièces d'artillerie et 20 autres brigades de soutien. Donc, environ 300.000 hommes.  

Le réseau SuperStation95 a obtenu de nos contacts au Pentagone, au Département d'Etat, de la communauté du renseignement, des réponses très inquiétantes.

Selon le Pentagone, il n'y a jamais eu une telle mobilisation comme ça en Russie auparavant. L'état de cette mobilisation est décrit par les responsables du Pentagone chevronnés comme étant "stupéfiant!" Selon deux sources distinctes de la communauté du renseignement, diverses sources indiquent que les Russes ont l'intention de prendre des mesures, mais ils ne sont pas certains si cette action sera en Ukraine, en Syrie ou.. en Turquie. 

(...)

Les analystes interrogés estiment que l'invasion aura lieu en septembre après le Sommet du G-20 en Chine. Ils savent aussi que les Russes peuvent se déplacer avec tant de puissance, tant de troupes et tellement d'armure que l'Ukraine pourrait tomber en quelques jours. . . avec l'OTAN tout à fait impuissante à faire quoi que ce soit à ce sujet.

Traduction partielle de l'article trouvé sur:

Les banques se préparent pour un «hiver nucléaire économique»

La première moitié de 2016 a été un roller-coaster pour les marchés financiers. Une combinaison des incertitudes entourant le vote du Royaume-Uni à quitter l'Union européenne et des résultats plus faibles que prévu concernant les bénéfices des entreprises de la région signifie qu'un deuxième semestre difficile se profile.

(...)

L'incertitude actuelle sur le moment où le Royaume-Uni va commencer le processus de quitter l'UE met les banques sur des charbons ardents. Mais une source a dit à CNBC que les banques "préparent une situation économique de l'hiver nucléaire."

Parlant à la condition de son anonymat en raison de la nature sensible du sujet, une source d'une grande banque d'investissement a dit à CNBC que les services financiers des entreprises ont mis en place une stratégie qui prend en compte le pire scénario qui pourrait se produire à la fin de cette année.

"Cela pourrait signifier le déclenchement de l'article 50, le référendum dans d'autres pays européens conduisant à une rupture de l'euro ou de la livre sterling qui pourraient se trouver au-dessous de 1,20$ ou moins. Les banques sont prêtes à tout moment», a déclaré la source.

La source a en outre expliqué que le défi en 2016 est rien comparé à quand Lehman Brothers s'est effondré en 2008 et le secteur bancaire est cette fois beaucoup plus résilient. «Les marchés détestent l'incertitude et les événements de cette année ont malheureusement créé beaucoup de mystère autour de ce qui va se passer ensuite."

Traduction partielle de l'article trouvé sur:

lundi 29 août 2016

Un garçon britannique exécute un otage dans une nouvelle vidéo de Daesh

L’Etat islamique a diffusé une nouvelle vidéo glaçante où cinq garçons abattent des otages kurdes. L’un des enfants, blanc aux yeux bleus serait britannique. Il s'agirait du fils d’un autre djihadiste britannique mort en combattant en Syrie.

Une récente vidéo de Daesh montre cinq garçons qui doivent avoir entre 10 et 13 ans, armés, vêtus de tenues de camouflage devant des otages. Les visages des enfants qui viendraient de Royaume-Uni, de Tunisie, d'Egypte, de Turquie et d'Ouzbékistan s’affichent clairement sur l’écran. La vidéo se termine par les images du meurtre de sang-froid des otages qui seraient des combattants kurdes capturés lors des combats.

L'un des garçon dont l'identité n'a pas été établie mais qui est présenté comme Abu Adullah Al-Britani, blanc aux yeux bleus, serait britannique. Abu signifie «fils» en arabe, ce qui donne à croire qu’il peut être le fils d’Abdullah al-Britani, un jeune djihadiste britannique qui s’était marié en Syrie avant d'être tué dans une frappe de drones. Des dizaines autres djihadistes britanniques combattraient pour Daesh en Syrie en utilisant le nom al-Britani.

Il n’est pas rare que, dans sa communication, l’Etat islamique utilise des enfants. Cela permet à l'organisation terroriste de se vanter de préparer une nouvelle génération de djihadistes. Selon Quilliam Foundation, un think-tank basé à Londres, environ 50 enfants britanniques grandissent au sein de Daesh et sont formés pour devenir des combattants de l’Etat islamique. En outre, plus de 850 ressortissants britanniques se sont rendus en Syrie et en Irak pour rejoindre les groupes terroristes.

Source:

Un 7.1 dans l'Atlantique


http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

dimanche 28 août 2016

Des vaccins anti-rage largués par avion

*`À quand les vaccins vaporisés sur la population humaine? Si ce n'est déjà fait. Sans compter les substances neurotoxiques (insecticides, pesticides, métaux lourds, etc.) qu'ils nous balancent sur la tête depuis plusieurs années.


Si vous trouvez des capsules ressemblant à un ravioli sur votre chemin, évitez de le manipuler ; il pourrait s’agir d’un appât vaccinal ! En effet, du 20 au 26 août derniers, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a procédé au largage de près de 400 000 de ces appâts par avion au-dessus de la Montérégie et de l’Estrie. Ces ampoules qui ont environ la taille d’une pièce de 2 $ et sont de couleur vert olive contiennent un vaccin oral contre la rage du raton laveur.

Les appâts dégagent une odeur sucrée qui devrait attirer les animaux. L’ampoule est entre autres composée d’une base de gras végétal, de sucre à glacer, d’huile végétale et de saveur artificielle de guimauve. Une fois ingéré, le vaccin oral est ainsi libéré, ce qui permet d’immuniser l’animal et ainsi contribuer à stopper la propagation de la maladie. Les actions prises par le ministère concernent principalement les ratons laveurs, les renards et les moufettes.

Jusqu’au 16 septembre, l’épandage manuel du vaccin sera effectué dans les régions agricoles et résidentielles afin de mieux cibler les lieux fréquentés par les animaux concernés. Au total, 89 municipalités de l’Estrie et de la Montérégie de même que neuf parcs de Montréal seront visés par l’action de masse. Si les capsules sont jugées sécuritaires pour l’être humain, le ministère recommande cependant de ne pas y toucher.

Source:
https://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/des-vaccins-anti-rage-largues-par-avion/71596/

jeudi 25 août 2016

Séisme en Italie : près de 250 morts, jusqu'à maintenant, et des dégâts considérables

http://www.france24.com/fr/20160825-italie-seisme-tremblement-terre-bilan-Amatrice-secours-recherches

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné aujourd’hui de vastes manœuvres militaires dans plusieurs régions russes dont celle incluant la Crimée et la zone frontalière de l'Ukraine, plaçant aviation, troupes aéroportées et la flotte russe du Nord en état d'alerte maximale

"Conformément à l'ordre (du président), (...) les troupes des districts militaires Sud, Ouest et Centre, la flotte du Nord, les forces aériennes et les troupes aéroportées sont placées en état d'alerte maximale", a indiqué le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, selon des propos retransmis à la télévision. Ces exercices visent à tester la préparation au combat des unités concernées et doivent durer jusqu'au 31 août.

Les districts militaires concernés englobent les régions frontalières de l'Ukraine et des pays baltes, la Crimée et d'immenses territoires allant de l'Oural à la Sibérie centrale.

L'armée russe a multiplié les exercices militaires d'ampleur sur tout son territoire depuis le début de la crise dans ses relations avec les Occidentaux à cause de la crise ukrainienne.

Source:

mercredi 24 août 2016

Les USA aident la Turquie à mener son opération terrestre en Syrie malgré les avertissements de Poutine à l'effet qu'une offensive terrestre en Syrie présenterait un risque de "guerre mondiale"


Washington accorde une assistance à l'armée turque qui a lancé mercredi une opération contre le groupe terroriste Daech dans le nord de la Syrie.

Les Etats-Unis assurent la couverture aérienne, fournissent des données de renseignement et envoient leurs conseillers militaires pour aider la Turquie à combattre le groupe terroriste Etat islamique dans le nord de la Syrie.

"Nous bénéficierons d'un appui aérien en cas de début d'une opération à Jarablos", a ajouté le fonctionnaire, qui accompagne le vice-président américain Joe Biden en Turquie.

L'armée turque, soutenue par les forces de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, a lancé le 24 août une opération visant à déloger le groupe terroriste Etat islamique de la ville syrienne de Jarablos, frontalière avec la Turquie.

Les médias turcs ont rapporté mercredi, citant des sources militaires, qu'il ne s'agissait pas d'une opération terrestre turque en Syrie, mais d'une opération des troupes turques et celles de la coalition anti-Daech visant à créer un couloir pour les forces de l'opposition modérée syrienne et à chasser les terroristes de Jarablos. [la ligne est mince entre "créer un couloir" et "intervenir en territoire syrien"]

Selon Ankara, l'opération de Jarablos vise à "chasser les groupes terroristes de la frontière turque et à maintenir l'intégrité territoriale de la Syrie".

Source:

Un 6.8 en Birmanie

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Articles les plus consultés