Suivez ce blog via Facebook

mardi 22 août 2017

Kim Jong un ne semble pas du tout impressionné par les exercices militaires américains et sud-coréens. Il déclare aujourd'hui, via un média d'État:

"La déclaration du groupe Trump concernant les exercices imprudents de guerre nucléaire contre la RPDC, avec un appel fort à mener une «opération de décapitation», «opération spéciale», «attaque préventive sur le nord» et «guerre préventive», est un comportement imprudent conduisant la situation dans la phase incontrôlable d'une guerre nucléaire."

"Les États-Unis se trompent sérieusement s'ils pensent que l'armée et le peuple de la RPDC vont se détourner de la voie choisie par eux-mêmes en raison de la menace et du bluff des États-Unis."

"Les États-Unis devraient clairement comprendre qui est son rival, bien que tardivement. Personne sur terre ne peut bloquer l'avance victorieuse de la RPDC."

"La RPDC est la plus forte détentrice de lCBM capable de frapper le continent américain de n'importe où et n'importe quand, comme cela convient. Ni Guam, ni Hawaï, ni le continent américain ne peuvent esquiver l'attaque impitoyable de la Force stratégique de l'Armée populaire coréenne."

"La KPA [armée nord-coréenne] se garde en alerte, entièrement prête à contenir les ennemis. Elle prendra des mesures résolues au moment où même un léger signe de «guerre préventive» est repéré."

Source:

lundi 21 août 2017

Des hauts gradés de l’armée américaine en Corée du Sud pour avertir Pyongyang

De gauche à droite : Harry Harris, chef du Commandement du Pacifique des Etats-Unis, Vincent K. Brooks, commandant en chef de l’USFK, et John Hyten, à la tête du Commandement stratégique de l’armée américaine. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 22 août (Yonhap) -- Le chef du Commandement du Pacifique des Etats-Unis, l’amiral Harry Harris, le numéro un du Commandement stratégique de l’armée américaine, le général John Hyten, et le directeur de l’Agence de défense antimissile des Etats-Unis, le général de corps d’armée Samuel Greaves, enverront ce mardi un message d’avertissement fort et clair à la Corée du Nord lors d’une conférence de presse conjointe, ont annoncé des officiels.

Cette intervention devant les médias aura lieu sur une base des Forces américaines en Corée du Sud (USFK). Il est très rare de voir des très hauts gradés militaires américains basés à l’étranger se réunir en Corée du Sud et publier un communiqué commun. Cela illustre la préoccupation de Washington vis-à-vis de l’avancée des programmes nucléaire et balistique du régime nord-coréen.

Le mois dernier, le Nord a testé «avec succès» deux missiles balistiques intercontinentaux (ICBM). Le service du renseignement américain estime par ailleurs que le pays ermite a fait un grand pas vers la miniaturisation des têtes nucléaires.

Les chefs militaires américains devraient souligner que l’option militaire ne sera pas écartée si les efforts visant à résoudre la question nord-coréenne par la voie diplomatique n’aboutissent pas, a indiqué une source. Le régime de Kim Jong-un sera sûrement averti de se garder de sous-estimer les capacités de défense des deux pays alliés.

Le commandant en chef de l’USFK, le général Vincent K. Brooks, sera également présent à la conférence de presse. Il a été rapporté que les officiers visiteront la nouvelle base à Seongju, dans la province du Gyeongsang du Nord, où a été installé le système antimissile THAAD, après avoir assisté à une manœuvre de l’exercice combiné Ulchi Freedom Guardian (UFG) actuellement en cours.

Ces voyages en Corée du Sud interviennent aussi à un moment où le ministre de la Défense Song Young-moo et le chef d’état-major des armées Jeong Kyeong-doo ont récemment accédé à leur nouvelle fonction.

Source:

Conférence de Carlos Ramirez le 30 septembre prochain à Montréal: "L'erreur climatique"

Voici la vidéo-annonce de la conférence. L'affiche officielle sera publiée d'ici les prochains jours. Vous y trouverez les grands thèmes qui seront présentés par Carlos Ramirez. 

Notez la date à votre agenda! 120 places disponibles.


Samedi 30 septembre 2017
Centre St-Pierre (salle 200)
1212, rue Panet 
Montréal 
10$ par personne
À deux pas du métro Beaudry
Stationnement disponible au Centre St-Pierre (6$)

Voici une vidéo produite par Carlos Ramirez qui vous donnera un aperçu des grands thèmes qui seront discutés dans sa conférence:



L'éclipse vue du Kentucky


dimanche 20 août 2017

Des experts craignent que l'absence de soleil lors de l'éclipse du 21 août, pendant une durée de 3 heures dans 14 États américains, pourrait causer une surcharge soudaine des systèmes d'alimentation à l'énergie solaire


Dix marins d'un destroyer américain portés disparus après une collision

http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/506151/un-destroyer-americain-percute-un-navire-marchand-pres-de-singapour

La Corée du Nord promet «une frappe impitoyable» que les USA ne pourront pas éviter

* North Korea warns of nuclear war if U.S. drill turns to 'actual fighting'
https://www.usatoday.com/story/news/2017/08/20/north-korea-warns-nuclear-war-if-u-s-drill-turns-actual-fighting/584166001/

Face aux manœuvres conjointes que les États-Unis et la Corée du Sud s'apprêtent à lancer, Pyongyang brandit la menace d'un tir «impitoyable», affirmant que ces actions mènent à une phase incontrôlable «de guerre nucléaire».

Bien que Washington affirme que les manœuvres Ulchi-Freedom Guardian, prévues pour la période du 21 au 31 août, ont un caractère défensif, Pyongyang les a qualifiées de répétition générale avant la guerre et a menacé de riposter par une «frappe impitoyable» contre le territoire américain.

«L'annonce par l'équipe Trump de la tenue d'exercices militaires nucléaires dangereux contre la République populaire démocratique de Corée […] est une démarche imprudente emmenant la situation dans une phase incontrôlable de guerre nucléaire», est-il dit dans le quotidien d'État nord-coréen Rodong Sinmun.

D'après l'édition, l'armée nord-coréenne pourrait viser le continent américain, Hawaï ou l'île de Guam dans le Pacifique et les États-Unis seront incapables d'«éviter cette frappe impitoyable».

«Les États-Unis doivent prêter attention à la déclaration du gouvernement de la République populaire démocratique de Corée selon laquelle nous n'allons pas exclure la possibilité de recourir aux derniers moyens», indique un autre article du journal. «Les actions imprudentes et brutales des États-Unis pourraient accélérer leur fin.»

Environ 17.500 militaires américains et 50.000 militaires sud-coréens participeront aux manœuvres conjointes Ulchi-Freedom Guardian dès le 21 août. Ces exercices, organisés en deux étapes, visent à préparer la protection conjointe du sud de la péninsule par les américains et les sud-coréens en cas d'attaque nord-coréenne, notamment nucléaire.

La tension s'est fortement accrue sur la péninsule coréenne ces dernières semaines après les tests réussis — mais interdits par la communauté internationale — de deux missiles balistiques intercontinentaux nord-coréens capables selon des experts de frapper la côte ouest des États-Unis. Donald Trump a choisi d'adopter un ton très martial dans sa réponse à ce que Washington voit comme une provocation, promettant notamment «le feu et la colère» au régime de Kim Jong-Un et faisant allusion à la puissance de l'arsenal nucléaire américain.

La situation s'est encore envenimée quand l'armée nord-coréenne a fait part de son intention de lancer quatre missiles à portée intermédiaire au-dessus du Japon et à proximité de l'île de Guam, qui abrite des bases militaires américaines.

jeudi 17 août 2017

Un 6.8 et un 6.5 à L’Île de L'Ascension (Océan Atlantique)

http://quakes.globalincidentmap.com/

À Cambrils au sud de Barcelone, la police abat "quatre terroristes présumés": le lien avec l'attentat de Barcelone quelques heures plus tôt n'est pas établi pour le moment.

Vidéo des coups de feu tirés par les policiers sur les présumés terroristes:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=29&v=mUI6Nfm5UGY

ATTENTAT DE BARCELONE - La police a annoncé que "quatre terroristes présumés" avaient été abattus dans la nuit de jeudi à vendredi à Cambrils, à 120 km au sud-ouest de Barcelone, quelques heures après l'attentat dans la capitale catalane ayant fait 13 morts.

"Quatre terroristes présumés abattus à Cambrils et un cinquième blessé", a annoncé la police, sans préciser s'ils étaient liés ou non à l'attentat à la fourgonnette bélier dans la deuxième ville d'Espagne.

Il y a eu une "fusillade" dans la station balnéaire de Cambrils, a de son côté annoncé un porte-parole du gouvernement régional de Catalogne, précisant qu'aucun agent n'avait été blessé.

Selon le correspondant de la radio Cadena Ser, plusieurs rues de la commune étaient barrées et des gens étaient confinés dans des restaurants et des lieux de divertissement.

Dans une vidéo amateur mise en ligne par un média local, on pouvait entendre plusieurs tirs d'armes à feu au milieu des sirènes de police.

"Enfermez-vous chez vous"

"URGENT: à cause d'une opération policière à Cambrils, évitez la rue, enfermez-vous chez vous!", avait tweeté le service d'urgences régional. "NE VOUS METTEZ PAS EN DANGER", conseillait-il.

Source:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés