lundi 20 avril 2015

Les État-Unis surveillent un convoi de bateaux iraniens

Les États-Unis, qui viennent de rapprocher leur porte-avions Roosevelt du Yémen, «surveillent» un convoi de bateaux iraniens qui pourrait se diriger vers le pays en proie à une rébellion chiite, a-t-on appris lundi auprès de responsables américains.

Le convoi, considéré comme suspect, compte «9 navires, dont deux patrouilleurs» de type militaire, a indiqué à l'AFP un haut responsable de la Défense, en précisant que sa destination n'était pas connue.

«Nous soupçonnons que ces navires transportent des armes et des équipements militaires. Si c'est livré au Yémen, cela contribuera à déstabiliser encore plus» le pays, a indiqué un autre responsable de la Défense à l'AFP.

Mais ce dernier a souligné qu'il était «prématuré de spéculer» sur une éventuel contrôle ou interception de ces navires par des navires militaires américains.

Le colonel Steven Warren, porte-parole du Pentagone, a lui estimé «incorrect» d'affirmer que les navires américains allaient intercepter les navires iraniens.

Plusieurs sources américaines ont laissé entendre qu'en cas de nécessité, cela relèverait plutôt des pays de la région, au premier rang desquels l'Arabie saoudite et l'Egypte.

«Pour l'instant nous ne faisons que sécuriser» les voies maritimes au large du Yémen, «nous ne faisons pas partie d'une mission d'interdiction» d'approche du pays, a indiqué un responsable militaire interrogé par l'AFP.

Selon l'un des responsables américains interrogé, le convoi de bateaux iraniens a passé le détroit d'Ormuz pour sortir du golfe Persique, et fait désormais route «vers l'Ouest», et donc potentiellement vers le Yémen.

Le conseil de sécurité de l'ONU a adopté le 14 avril une résolution qui impose un embargo sur les armes contre les rebelles houthis au Yémen.

Les États-Unis ont annoncé lundi qu'ils avaient rapproché du Yémen leur porte-avions Theodore Roosevelt et leur navire lance-missiles Normandy, qui arrivent du golfe Persique pour naviguer près du golfe d'Aden et du sud de la Mer rouge.

Au total, neuf navires militaires américain se trouvent désormais dans cette zone, «pour s'assurer que les voies les voies maritimes cruciales» de la région «restent ouvertes et sûres», selon la Marine américaine.

L'Arabie saoudite et des pays alliés mènent depuis près d'un mois des frappes aériennes contre les rebelles chiites houthis et les forces de l'ancien président Saleh.

Les États-Unis ne participent pas aux frappes mais apportent un soutien de renseignement et logistique à la coalition menée par Riyad.

Source:
http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201504/20/01-4862840-les-etat-unis-surveillent-un-convoi-de-bateaux-iraniens.php

Le Walmart de la ville de Clinton, dans le Missouri, a été envahi par des militaires et des agents de police (une prétendue alerte à la bombe)



Le logo Jade Helm cache en son centre un ... sabot! Le sabot est un symbole qui a été utilisé, dans le passé, pour signifier la contestation et l'anarchie!

Depuis plusieurs jours, des bloggers américains font circuler l'hypothèse selon laquelle l'acronyme de l'opération Jade Helm correspondrait à ceci:

JADE: Joint Assistant for Deployment and Execution (référence de l'anagramme JADE: http://www.dtic.mil/doctrine/new_pubs/jp3_35.pdf)

HELM: Homeland Eradication of Local Militants  
(il n'y a pas de référence pour l'anagramme HELM, c'est une supposition sortie de la tête d'un blogger: tout de même plausible dans le contexte).

Je n'ai pas publié jusqu'ici parce que je ne trouvais pas assez d'éléments solides pour appuyer la prétendue signification. Mais grâce au regard aguerri d'un blogger, la découverte d'un vulgaire sabot au centre du logo officiel d'importants exercices militaires en territoire américain, Jade Helm 2015, la thèse d'une intervention en sol américain pour faire face à un acte de sabotage, ou face à des actions de résistance, pourrait se confirmer.

Suivez-moi bien:

Voici le logo officiel de Jade Helm, en deux exemplaires  plus ou moins nuancés, qui montre clairement un sabot en son centre, là où on ne percevait qu'un effacement graphique anodin:


Voici l'image de sabots qui vous aidera à mieux le visualiser:


Pourquoi un sabot au centre d'un logo militaire?

Selon Wikipedia

Le "sabot" (clog en anglais) au xix siècle et au début du xxe siècle était utilisé symboliquement par les anarchistes, mais ce symbole n'est plus utilisé aujourd'hui. Le mot sabot est probablement la racine du mot sabotage : les travailleurs qui voulaient un congé, ou qui voulaient lutter contre le patron de manière insidieuse, jetaient certainement un sabot dans les machines d'une usine ou d'une ferme et ne travaillaient plus jusqu'à ce que la machine soit réparée, mettant en difficulté le patron.

Le mot sabotage qui n'apparaît qu'en 1842 est vulgarisé par le dictionnaire de Pierre Larousse après 1880. Le sabot deviendra le symbole des anarchistes

Selon Wikipedia

Le "sabotage", dans le domaine militaire, est employé pour décrire l'activité d'un individu ou groupe indépendants (tels qu'un agent étranger ou un résistant), en particulier lorsque les actes de sabotage ont comme conséquence la destruction ou l'endommagement d'un service productif ou essentiel, tel que les équipements, usines, services publics ou aires de stockage tel l'explosion de Black Tom en 1916.

À la différence des actes de terrorisme, les actes de sabotage n'ont pas comme premier objectif d'infliger des pertes humaines ni de faire régner la terreur. Les saboteurs sont habituellement considérés comme des combattants ennemis illégaux.

Est-ce que les exercices Jade Helm 2015 visent à préparer le militaire et les services d'urgence à un "acte de sabotage" qui pourrait être perpétré par des groupes étrangers (cyberattaque, impulsion électro-magnétique) ou bien, sont-ils une préparation à des désordres civils, à des combats urbains et à l'éradication de militants locaux?

Sur le logo, on peut lire "Master of the human domain", appellation tout de même inquiétante, un euphémisme qui pourrait signifier que la population civile américain est sous le joug du militaire...

Je rappelle que le Commandement des opérations spéciales de l'armée américaine se prépare à un gigantesque exercice militaire, nommé "Jade Helm 15", lequel prévoit une intervention de divers corps militaires des États-Unis pendant huit semaines, du 15 juillet au 15 septembre, à travers le Texas (poche de résistance où l'on trouve une majorité de Chrétiens, de patriotes et de preppers), le Nouveau Mexique, l'Arizona, la Californie, le Nevada, l'Utah et le Colorado.

Le document mentionne que les exercices militaires seront coordonnés avec les corps de police locaux, que des avions survoleront les villes pendant la nuit et que des soldats portant des vêtements civils et conduisant des véhicules civils feront partie de la simulation...

L'arrivée de navires iraniens au Yémen fait craindre une propagation du conflit

Navy officials: US warship heads to Yemeni waters to intercept Iranian weapons shipments

Le président iranien Rohani affirme que les forces armées de son pays ne menaçaient personne dans la région.

Des responsables militaires américains craignent que le soutien de l'Iran aux rebelles Houthis au Yémen ne déclenchent une confrontation avec l'Arabie saoudite et plonge la région dans un conflit généralisé, rapporte vendredi le site d'informations The Hill, alors que le président iranien a affirmé que les forces armées de son pays ne menaçaient personne dans la région.

La semaine dernière, deux navires de guerre iraniens ont quitté le port de Bandar Abbas et se dirigeaient vers le golfe d'Aden au Yémen.

A l'issue d'une cérémonie, le navire logistique Bushehr et le destroyer Alborz ont pris la mer sous le commandement de l'amiral Habibollah Sayyari.

"Notre mission est d'assurer la sécurité des routes maritimes iraniennes et de protéger les intérêts de la République islamique en haute mer", a déclaré Sayyari.

Les responsables militaires américains craignent que cette initiative ne conduise à une confrontation avec les Etats-Unis ou avec d'autres membres de la coalition dirigée par l'Arabie Saoudite, qui a imposé un blocus naval sur le Yémen, et qui bombarde les miliciens chiites houthis qui se sont emparés d'une grande partie du pays.

Les Houthis sont soutenus par l'Iran, qui dément cependant leur fournir une aide militaire.

Alors que l'Arabie Saoudite et l'Egypte ont déployé des navires autour du Yémen pour imposer un blocus, l'arrivée de la flotte iranienne dans la région fait craindre un embrasement dangereux, selon les militaires américains.

Lire la suite:
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/68124-150418-l-arrivee-de-navires-iraniens-au-yemen-fait-craindre-une-propagation-du-conflit

Un 6.2 suivi d'un 6.5 au Japon au cours des dernières heures et un 6.1 et un 6.6 (et d'autres répliques) à Taïwan au cours des dernières 24 heures

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/index.php

http://quakes.globalincidentmap.com/ (celui du Japon ne semble pas encore entré sur ce site)

Les données diffèrent un peu sur ces deux sites.

"Gray State": loi martiale en Amérique

* L'aspirant cinéaste du film "Gray State", dont le scénario est l'instauration de la loi martiale en Amérique, a prétendument tué sa fille de 5 ans et sa femme avant de se suicider (janvier 2015)
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/01/laspirant-cineaste-du-film-gray-state.html


samedi 18 avril 2015

Sur tous les fronts, Tom Clancy

* C'est ma lecture de chevet depuis quelques jours et je suis encore une fois abasourdie de constater à quel point plusieurs des scénarios de jeux (Xbox...) et récits de livres de Clancy sont étrangement très proches de la réalité.

Le dernier livre Command Authority de Tom Clancy, publié 2 mois après sa mort, décrit avec une exactitude stupéfiante l'annexion de la Crimée à la Russie ainsi que la conquête de tout le pays "s'il n'y a pas trop de résistance de l'Ouest"
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/03/le-dernier-livre-vie-de-tom-clancy.html

Tom Clancy et son jeu The Division: visionnaire ou était-il "trop" investi dans le "secret des dzieux"?
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/10/tom-clancy-et-son-jeu-division.html

Synopsis

Le nouvel objectif du terrorisme islamiste : frapper au cœur l’Amérique profonde plutôt que ses symboles. Et pour mieux infiltrer le pays, un allié aussi improbable que déterminé : les cartels de la drogue mexicains.

ISIS, CIA, Saudi & Israel Connections


«Flakka», la nouvelle drogue de synthèse qui rend fou en Floride

* La Scopolamine: une drogue appelée "Le souffle du diable" qui est reconnue comme étant la plus inquiétante de toutes puisqu'elle brise complètement la volonté de la personne droguée. Cette drogue est aussi appelée "la drogue des zombies" parce qu'elle agit, par une simple respiration ou déglutition, sur la volonté de la personne de façon à ce qu'elle reste consciente, mais complètement privée de son libre-arbitre.  Les victimes de cette drogue peuvent être amenées à perpétrer des crimes et des délits qui vont à l'encontre de leur volonté et elles ne se souviennent pas de ce qu'elles ont fait en état d'intoxication.
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/07/la-scopolamine-une-drogue-appelee-le.html

Un dossier de 1997 extrêmement intéressant, en anglais, qui semble corroborer les informations obtenues depuis quelques années concernant la main mise de la CIA sur le trafic international de la drogue.
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/08/selon-un-agent-de-la-cia-lagence.html

Les autorités américaines font face à un phénomène quasi impossible à canaliser. Un homme sous l'influence de «flakka», une nouvelle drogue de synthèse, a été arrêté mercredi dans un état de délire rarement vu par la police, rapporte USA Today.

 Kenneth Crowder courait nu dans un quartier résidentiel de Melbourne (Floride, sud-est des Etats-Unis) et criait qu'il était le dieu viking Thor... avant de tenter de violer un arbre. 

Un policier arrivé sur place a tiré plusieurs décharges électriques sans pouvoir neutraliser le quadragénaire. Persuadé d'être Dieu, celui ci a arraché le badge du policier avant d'essayer de le poignarder avec. 

Multiplication des cas

Dérivée de l'amphétamine, «flakka» est la variation d'une drogue connue auparavant sous le nom de «sels de bain». Elle avait déjà fait parler d'elle en 2012 lors d'attaques «cannibales» par des drogués. Ses utilisateurs l'inhalent ou la fument et ressentent un effet psychotrope puissant suivi par des bouffées de chaleur.

Les centres anti-poisons de Floride signalent de plus en plus de cas. Un homme sous l'influence de cette drogue a même essayé de cambrioler un commissariat un peu plus tôt dans le mois.

Le gouvernement fédéral a interdit en 2012 la plupart des produits chimiques utilisés pour concocter cette drogue dans des laboratoires clandestins. Mais les trafiquants ont simplement synthétisé les ingrédients de ce nouveau fléau.

Source:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?