dimanche 26 juin 2016

Un 6.4 au Kyrgystan


http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

Edward Snowden, agent du renseignement américain et réfugié politique en Russie, dénonce une loi russe qu'il qualifie de « Big Brother » et la « surveillance de masse »: il a des couilles ce mec!

Edward Snowden, l’ancien agent du renseignement américain réfugié en Russie, a dénoncé samedi 25 juin les lois antiterroristes adoptées par les députés russes. Ces dernières relèvent selon lui de « Big Brother » et de la « surveillance de masse », et a demandé qu’elles ne soient pas promulguées.

« La nouvelle loi russe Big Brother constitue une violation inapplicable et injustifiable des droits qui ne devrait jamais être promulguée », a écrit sur Twitter le lanceur d’alerte, qui a fui les Etats-Unis pour révéler l’ampleur de la surveillance menée par les services de renseignement américains.

« La surveillance de masse ne marche pas. Ce texte va coûter de l’argent et de la liberté à chaque Russe sans améliorer la sécurité », a-t-il insisté dans un second message.

Des lois extrêmement répressives

Adoptés vendredi lors de la dernière séance de la Douma (chambre basse) avant les législatives du 18 septembre, les projets de loi en question obligent en particulier les opérateurs de télécommunications et internet à stocker les messages, appels et données des utilisateurs pendant six mois pour les transmettre aux « agences gouvernementales appropriées » à leur demande.

Les réseaux sociaux se voient également obligés de stocker les données pendant six mois, selon l’un de ces textes qui doivent encore être approuvés par le Conseil de la Fédération (chambre haute) et promulgués par M. Poutine.

Ce délai de six mois « n’est pas seulement dangereux, il est inapplicable », a prévenu M. Snowden, qui avait été critiqué, par le passé, pour ne pas critiquer assez sévèrement le régime de Vladimir Poutine.

Ces lois ont été dénoncées par l’opposition russe comme une tentative de « surveillance totale » de la part des autorités, mais aussi par les entreprises du numérique qui ont critiqué un coût exorbitant.

Elles introduisent par ailleurs des peines de prison pour la non-dénonciation d’un délit, abaissent l’âge de la responsabilité pénale à 14 ans et introduisent des peines allant jusqu’à sept ans de détention pour la « justification publique du terrorisme », y compris sur internet.

Source:

jeudi 23 juin 2016

Article du Los Angeles Times: Pour la première fois, des scientifiques ont produit un modèle (images réelles) sur ordinateur qui montre que d'énormes sections de la Californie s'affaissent et s'élèvent autour de la faille de San Andreas. Ce mouvement vertical est le résultat du stress géologique qui sera libéré lors d'un méga séisme

* Voilà la raison pourquoi les géologues appréhendent un méga séisme à court terme dans la région de la faille de San Andreas.

Des géologues américains sont persuadés que dans les dix prochains jours les Etats-Unis subiront un séisme de 9,3 sur l'échelle de Richter... N'ont-ils pas vu trop de films hollywoodiens? Ou pas...
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2016/06/des-geologues-americains-sont-persuades.html

Los Angeles Times: "La faille de San Andreas est verrouillée, chargée et prête à rouler, selon un expert"
http://www.latimes.com/local/lanow/la-me-ln-san-andreas-fault-earthquake-20160504-story.html

La côte californienne est l'endroit où deux énormes plaques tectoniques se rencontrent. La plaque du Pacifique et la plaque nord-américaine se déplacent, lentement, l'une contre l'autre et cela crée une énorme quantité de stress géologique. Alors que lezones des deux côtés de la faille de San Andreas se sont élevées et abaissées à cause de ce stress, il y a des sections de la faille elle-même qui sont restées «verrouillée» depuis plus de 100 ans, et d' autres sections qui sont restées verrouillées depuis plus de 300 ans. Cette accumulation de stress géologique est extrêmement dangereuse parce qu'elle peut, et va mener, à une libération ultime de cette surcharge, d'où la venue d'un méga tremblement de terre.

Source (anglais):
http://www.latimes.com/local/lanow/la-me-ln-san-andreas-fault-20160622-snap-story.html

Déconnexion pour 3 jours

Je serai en mode déconnexion, reconnexion avec la nature et le silence, pour 3 jours à partir de demain. De retour dimanche avec quelques dorés, des dizaines de piqûres de mouches noires et un beau bronzage! 

Profitez de la vie les amis.

Isabelle ;0)

mercredi 22 juin 2016

Poutine prône le renforcement des capacités de défense de la Russie face à l’Otan

Moscou | Le président russe Vladimir Poutine a prôné mercredi le renforcement des capacités de défense de la Russie face aux «actes agressifs de l’Otan», alors que les relations entre la Russie et les Occidentaux sont au plus bas depuis la fin de la Guerre froide.


«L’Otan multiplie sa rhétorique agressive et ses actes agressifs près de nos frontières», a dénoncé M. Poutine, lors d’un discours devant les députés de la Douma d’État, chambre basse du parlement.

«Dans ces conditions, nous sommes obligés d’accorder une attention particulière aux tâches liées au renforcement des capacités de défense de notre pays», a-t-il souligné.

S’exprimant à l’occasion du 75e anniversaire de l’invasion de l’URSS par l’Allemagne, M. Poutine a accusé les Occidentaux de rejeter son initiative de combattre ensemble l’ennemi commun, «le terrorisme international», comme cela avait déjà été le cas quand les Occidentaux avaient ignoré «les propositions de l’Union soviétique (...) de défense collective» contre Hitler.

«La communauté internationale n’a pas fait preuve de vigilance, de volonté, d’unité pour empêcher cette guerre et préserver la vie des millions de personnes (...) en sous-estimant le danger» du nazisme, a-t-il rappelé.

«De quelle autre leçon a-t-on besoin (...) pour se réunir aujourd’hui pour lutter contre le terrorisme international?», a indiqué le président russe, en prônant la création d’un système de défense collective moderne.

«La Russie est ouverte aux discussions sur cette question cruciale (...), mais une fois de plus, nous ne voyons pas de réaction positive en réponse, comme c’était le cas à la veille de la Seconde guerre mondiale», a-t-il déploré.

Depuis l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou en mars 2014 et le début d’une rébellion séparatiste dans l’est de l’Ukraine, que les Occidentaux accusent la Russie de soutenir, l’Otan a déployé des moyens militaires sur le flanc est de l’Europe afin d’apaiser les craintes des anciens pays du Bloc soviétique d’une éventuelle agression russe.

Dans ce cadre, les ministres de la Défense de l’Otan ont notamment approuvé la semaine dernière le déploiement de quatre bataillons de 800 à 1000 hommes chacun, sur la base de rotations, en Estonie, Lettonie, Lituanie et en Pologne.

La Russie, qui y voit un empiètement sur sa sphère d’influence, s’est insurgée à plusieurs reprises contre le renforcement de l’Alliance dans cette zone.

Source:

Blackout : Les réseaux électriques à la merci des hackers

Centre névralgique par excellence de notre civilisation moderne, la moindre des actions de notre quotidien est dépendante du réseau électrique sans lequel nos existences seraient bien différentes. L'utilisation de cette énergie qui nous est distribuée et que nous utilisons tous les jours est tellement profondément ancrée en nous que nous en oublions son importance vitale et à quel point nous en sommes dépendants.

Pourtant, ce cœur de notre système qui se doit d'être protégé comme nul autre l'est-il réellement ? Sommes nous à l'abri d'actes malveillants capables de nous priver de cet indispensable courant électrique ? Visiblement pas comme le démontre une nouvelle expérience dans laquelle une compagnie américaine a recruté des hackers pour tester la sécurité de son réseau.

C'est un article paru sur le site de science et avenir qui le relate, et bien que celui ci se termine par une note rassurante, vous constaterez par la suite qu'il manque d'objectivité.

Lire la suite sur:

mardi 21 juin 2016

Des géologues américains sont persuadés que dans les dix prochains jours les Etats-Unis subiront un séisme de 9,3 sur l'échelle de Richter... N'ont-ils pas vu trop de films hollywoodiens? Ou pas...

* Les avertissements à l'effet que le "Big One" est imminent sont légions depuis les dernières années. Toutefois, je n'ai jamais vu passer une alerte aussi sérieuse provenant de géologues depuis que je tiens ce blog. 

Si les Etats-Unis vivent dix séismes en dix jours, ce qui les attend ensuite, c'est un séisme de magnitude 9,3. Un tel séisme est capable de provoquer un tsunami destructeur sur la côte ouest du continent, expliquent des experts.

La Californie a connu, le long de la faille de San Andreas, dix séismes de magnitude moyenne au cours des dix derniers jours, soit un séisme par jour. Il s'agit de séismes de magnitude 3,6.

De telles secousses se faisaient sentir de Santa Barbara jusqu'à la frontière mexicaine. Toutes les secousses ont eu lieu dans la même région, d'où la crainte des scientifiques d'une suite catastrophique, précise Express. Concrètement, ils craignent un séisme de 9,3 sur l'échelle de Richter.

Les services d'urgence se préparent déjà à faire face à ce séisme qui serait le plus fort dans la zone de la subduction de Cascadia (la subduction est le processus par lequel une plaque tectonique océanique s'incurve et plonge sous une autre plaque avant de s'enfoncer dans le manteau terrestre). Après avoir frappé cette zone, les secousses se dirigeront provisoirement au nord, le long de la côte ouest des Etats-Unis.

A la suite des séismes de ces derniers temps, les scientifiques du service géologique américain ont rendu publics les résultats d'une étude qui se base sur des simulations informatiques. Selon l'étude, la faille de San Andreas pourrait provoquer des secousses de magnitude 8,3. Et cela inquiète désormais fortement les Américains, ce qui est compréhensible vu que le séisme de 1906 avait presque détruit la ville de San Francisco… Et à l'époque, il s'agissait seulement d'une magnitude 7,9.

Le modèle des scientifiques a permis de déterminer les zones de Cascadia suscitant les plus graves inquiétudes. La zone qui court le principal risque s'étend sur une centaine de kilomètres le long de la côte Pacifique, de la Californie du Nord à l'île de Vancouver.

Ainsi, Portland, Seattle et Vancouver se trouvent dans la zone où agira le tsunami géant prédit par les géologues, un tsunami capable de détruire les grands objets d'infrastructure et de provoquer la mort de millions de personnes.

Pour illustrer l'ampleur de la catastrophe prévue, les scientifiques rappellent le séisme qui a secoué le Japon en 2011. A l'époque, des milliers de personnes ont trouvé la mort dans les secousses, la plupart des immeubles et des villes ont été détruits et inondés, et 11 centrales électriques ont subi des pannes, le plus grand accident survenant dans la centrale nucléaire de Fukushima.

Et voilà que le service géologique des Etats-Unis semble avoir toutes les raisons de s'attendre à un séisme de magnitude 9,3 qui provoquera une vague encore plus destructrice…

Source:

La Jordanie décrète ses frontières avec la Syrie et l'Irak, "zones militaires fermées"

http://information.tv5monde.com/en-continu/jordanie-six-morts-dans-un-attentat-pres-de-la-frontiere-syrienne-114134

Un 6.3 en Nouvelle Guinée

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

Plus de 16 heures sans électricité, c'est là que l'on réalise encore plus à quel point nous sommes vulnérables et dépendants du système et des commodités

Orages violents et arbres tombés sur les fils électriques et voilà plus de 16 heures que je suis sans électricité.  Plus d'eau pour boire, pour chasser les eaux usées, pour se laver... juste ça c'est une sacrée organisation dans l'éventualité où les marchés et dépanneurs du coin sont en rupture de bouteilles d'eau.  Sans compter la préservation de la nourriture qui se périme en très peu de temps à une chaleur oscillant entre 23 et 30 degrés Celsius depuis hier soir.

Et ce n'est là qu'un petit épisode temporaire où il est possible de se procurer facilement et rapidement ce dont on a besoin. Dans l'éventualité d'une crise majeure où la grille électrique est complètement bousillée et où la population est prise de panique, que les denrées et nécessités viennent qu'à manquer, ceux auront "chanté tout l'été" (les moqueurs), risquent de manger des louches de "morve alimentaire" offertes dans les camps militaires... 

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Articles les plus consultés