Suivre ce blog via Facebook

vendredi 7 décembre 2018

Pour Emmanuel Macron, Marine Le Pen a été «la meilleure»

Source:
https://www.lepoint.fr/politique/les-indiscrets-du-point-pour-macron-elle-a-ete-la-meilleure-06-12-2018-2277107_20.php

Écoutez, ou réécoutez, ce que prétend l'auteur de la vidéo "Gilets jaunes: la grande manipulation" à partir de la marque 18:33...

Cousins français...


Je vous souhaite que cette journée, qui risque d'être historique, devienne le symbole de l'unité et de la solidarité et que ces fortifications soient votre force et votre courage quoiqu'il arrive.  Soyez sages et agissez prudemment. Que Dieu vous garde.

Isabelle

jeudi 6 décembre 2018

Gilets jaunes. Plus de 89 000 forces de l’ordre mobilisées samedi en France


Le gouvernement va déployer 89 000 policiers et membres des forces de l’ordre en France samedi, dont 8 000 à Paris, pour la quatrième grande journée de manifestations des Gilets jaunes, a annoncé le Premier ministre Édouard Philippe au 20 h de TF1.

Une « douzaine de véhicules blindés » à roues de la gendarmerie (VBRG) sera par ailleurs utilisée à Paris, a ajouté le chef du gouvernement, évoquant un dispositif « exceptionnel ». Environ 65 000 membres des forces de l’ordre, dont 5 000 à Paris, avaient été déployés samedi dernier lors d’une journée marquée par des scènes d’émeute, notamment dans la capitale.

Le chef du gouvernement a renouvelé ce jeudi après-midi, au Sénat, l’appel aux Gilets jaunes à ne pas se rendre à Paris pour manifester, non pas pour « leur interdire de s’exprimer », mais pour « éviter qu’ils soient pris au piège que leur tendent les casseurs », alors que l’exécutif affiche ses inquiétudes sur le risque de très grandes violences pour cet « acte IV ».

« Faire preuve de la plus grande fermeté »

« Pour y faire face, le gouvernement va mobiliser des moyens exceptionnels qui s’ajouteront aux 65 000 forces de sécurité qui seront déployées dans toute la France », a déclaré le Premier ministre devant les sénateurs, sans détailler ces moyens. « Nous continuerons à faire preuve de la plus grande fermeté. Nous nous battrons contre la haine et contre la violence », a-t-il affirmé.

Le Premier ministre a également « salué tous ceux qui ont lancé ou relayé » des appels au calme, appelant à ce que « la République ait le dernier mot ».

Une « très grande violence » redoutée par l’Élysée

À l’avant-veille de « l’acte IV » de la mobilisation des Gilets jaunes, le ministère de l’Intérieur met la dernière main à la stratégie du maintien de l’ordre qui sera mis en place pour ce samedi sous très haute tension.

La violence qui est montée crescendo chaque week-end depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes, à Paris mais aussi ailleurs en France, comme l’illustre l’incendie de la préfecture du Puy-en-Velay, n’invite guère à l’optimisme. L’Élysée a dit redouter une « très grande violence ».

Selon plusieurs sources sécuritaires, la quasi-totalité des unités de CRS et d’escadrons de gendarmerie devrait être mobilisée pour assurer le maintien de l’ordre dans le pays, samedi.

Réclamées par les syndicats policiers, d’autres solutions sont sur la table comme le recours à des véhicules blindés de la gendarmerie ou la présence de militaires pour renforcer la garde statique des institutions.

Source:

Yvelines : des dizaines de lycéens agenouillés, mains sur la tête, lors de leur interpellation à Mantes-la-Jolie

* Je remarque que la nouvelle sort dans les médias de façon à mettre en évidence les vidéos et photos de ces jeunes accroupis tels des prisonniers de guerre. Je crains que ces images vont, au final, servir à attiser la colère et le sentiment de persécution des Français...


Au total, 151 personnes ont été interpellées devant le lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie. 

Dans les Yvelines, 151 personnes ont été interpellées, jeudi 6 décembre, devant un lycée de Mantes-la-Jolie pour "participation à un attroupement armé" dans le cadre de la mobilisation des lycéens qui protestent contre la réforme du baccalauréat et de Parcoursup mais aussi, pour certains, en soutien aux "gilets jaunes".  Trente-sept personnes, la plupart encagoulées, portaient des bâtons, battes de base-ball et conteneurs de gaz lacrymogène, selon une source proche du dossier.

Le commissaire assure avoir voulu, par ces arrestations, "interrompre un processus incontrôlé" après des heurts et l'incendie de deux voitures. La plus jeune des personnes interpellées est née en 2006, la plus âgée en 1998, selon la préfecture. Toutes sont entendues au commissariat de la ville. 

Pas assez de menottes 

Des images de ces interpellations ont choqué de nombreux internautes, notamment une vidéo filmée de près où l'on voit des dizaines de jeunes agenouillés, les mains dans le dos ou sur la tête, encadrés par de nombreux policiers. Les forces de l'ordre, selon une source policière, n'avaient pas assez de menottes. Les policiers auraient placé les lycéens dans cette position, qu'ils estiment réglementaire, avant l'arrivée de renforts.

Lire la suite:

GILETS JAUNES - LA GRANDE MANIPULATION (à écouter absolument)


Je viens de recevoir cette vidéo sur le compte FB de ce blog, en réponse à l'article "Gilets jaunes": selon l'Élysée, des manifestants chercheraient à s'armer pour venir à Paris

L'auteur y tient un propos d'une intelligence que j'estime rare et livre un discours qui mérite d'être entendu à la veille de potentiels bouleversements irréversibles en France. Je suis entièrement et totalement d'accord avec son point de vue, non pas parce qu'il a raison et que les autres ont tort, mais parce que ce qu'il propose est la voix de la raison et de la sagesse.

Je suis consciente que des citoyens français qui se préparent à aller manifester ce samedi pourraient être choqués d'entendre ce message, mais ils le seront encore plus lorsqu'ils constateront que toute cette grogne populaire a été suscitée dans un objectif bien précis et surtout, qu'ils auront été des "pions utiles" à la gouvernance mondiale...

Ne soyez pas dupes cousins Français, ne vous laissez pas berner et ligoter par ceux que vous dénoncez.

"Gilets jaunes" : selon l'Élysée, des manifestants chercheraient à s'armer pour venir à Paris

* Les médias font peut-être ici de la fausse propagande en disant qu'une prétendue source gouvernementale dit que..., mais peu importe, les autorités se préparent forcément à un gigantesque chaos cette fin de semaine. 

Je considère les requêtes du mouvement des "gilets jaunes", de tout le peuple français, comme tout à fait légitimes et je ressens un brin de fierté en voyant un peuple s'unir ainsi pour réclamer le droit de vivre dignement. Ceci étant dit, je veux bien croire que les révolutions ne se sont jamais faites avec de la poussière d'étoiles, mais je crois surtout qu'aucune révolution n'a été faite sans le contrôle et l'assentiment des très hautes autorités concernées. À qui profite le crime? Qui prendra avantage de cette "nouvelle révolution française"? Macron usera-t-il de son pouvoir exécutif pour déclarer la loi martiale, l'État d'urgence? Si c'est ça le scénario, fini les droits et libertés et ce sera une situation de crise sans précédent dans toute la France. Le gouvernement Macron sera-t-il renversé pour être remplacé par Mélanchon, pro immigration, pro transition écologique? Si c'est ça le scénario, les Français n'auront changé que la face du président!

Malgré les annonces de l’exécutif pour apaiser la colère des "gilets jaunes", une manifestation est toujours prévue samedi 8 décembre à Paris. Après les dégradations du week-end dernier, l'exécutif redoute une nouvelle explosion de violence, voire pire. Au plus haut sommet de l'État, on n'hésite plus à parler de foyers de guerre civile qui pourraient prendre prendre forme en plusieurs points du territoire.

Selon une source gouvernementale, des "gilets jaunes" chercheraient à s'armer pour venir à Paris samedi. Une radicalisation pointée du doigt par le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux ce midi, en prenant pour exemple l'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay le week-end dernier.

L'exécutif redoute une reproduction de ces scènes samedi. Selon un ministre, les préfets sont très inquiets d'une coagulation de plusieurs contestations ; avec les lycéens par exemple.

Source:

Préparation en vue de la journée de samedi en France?


lundi 3 décembre 2018

France: Une femme de 80 ans a reçu en pleine tête une grenade lacrymogène en allant fermer le volet de sa fenêtre. Elle est morte à l'hôpital

La victime ne défilait pourtant pas dans la rue. La malheureuse est en effet morte après avoir été atteinte dans son appartement par une grenade lacrymogène qu'elle a reçu en pleine face. L'octogénaire, constatant en effet que la manifestation était en train de déraper juste sous sa fenêtre a voulu fermer ses volets. C'est à ce moment-là que la victime a reçu le projectile en pleine face. Il est difficile en l'état de savoir si la grenade lacrymogène a été lancée par les forces de police, ou si c'est l'un des manifestants qui, en la relançant, l'a rejetée sur la fenêtre de la vieille dame.

L'octogénaire a été transférée vivante à l'hôpital de la Timone puis à l'hôpital de la Conception pour y subir une intervention chirurgicale. Selon le procureur de la République, la malheureuse est décédée d'un "choc opératoire" et ne serait pas morte des suites directes de la blessure occasionnée par la grenade.

Lire la suite:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés