Suivre ce blog via Facebook

vendredi 30 avril 2021

Les perruches

Préparez-vous à une offensive puissante, voire violente, contre "l'hésitation vaccinale" et les anti-vaccins au cours des prochaines semaines. 

De plus en plus de vedettes et d'influenceurs vont recevoir un cachet pour encourager la "solidarité vaccinale", "seul moyen pour sortir de la crise et retrouver enfin une vie normale".

Les jeunes (ados) seront particulièrement ciblés et sollicités sur les réseaux sociaux pour les faire adhérer à "c'est cool le vaccin"! 

👉Je rappelle que l'âge de consentement à un vaccin est de 14 ans au Québec.

Les commentateurs, les médecins, les experts et les autorités gouvernementales, alias les perruches, qui interviennent en boucle dans les médias vont tenir l'éternel même discours: "les non-vaccinés empêchent l'immunité de troupeau (fixée à 75% de vaccinés) et nous ne pouvons pas enlever les mesures sanitaires à cause d'eux".

Les non-vaccinés seront tenus responsables de ruiner les efforts de la collectivité: des personnes égoïstes et désolidarisées.

Ces "ennemis du bien commun" seront présentés comme:

- des anti mesures sanitaires

- des anti-science

- des complotistes

- des extrémistes de droite

- des survivalistes

- des pro-armes

- des milices chrétiennes

- des sectes apocalyptiques

- des malades mentaux!

Les sondages, totalement bidons, vont servir à formater l'opinion publique en laissant croire que seul un infime pourcentage de citoyens refuse la vaccination, un nombre toutefois suffisant pour compromettre l'immunité de troupeau.

Les autorités vont dire que le "passeport vaccinal" comporte trop d'enjeux éthiques et ils vont utiliser des synonymes pour faire oublier la notion de "passeport": ce sera une "preuve vaccinale numérique". C'est exactement ça le concept de "passeport vaccinal" et il est déjà prêt à être délivré! 

Tout ça c'est du bluff, ce sont des stratégies d'acceptabilité sociale.

Ils sont aussi prévisibles qu'une perruche dans sa cage: elle picosse et elle tape sur les nerfs!

😉

mercredi 28 avril 2021

Actualité géopolitique

Eric Busque et Stephane Guay Microbiologiste font une mise à jour sur la situation géopolitique, particulièrement concernant le dossier Ukraine/Russie.

https://youtu.be/MK6Uzjm_BT4

Appel à tous


 

Une mortalité attribuable, potentiellement, au vaccin reçu 2 semaine plus tôt

* La personne dont il est question ici n'a rien à voir avec celle dont j'attends impatiemment d'avoir de ses nouvelles...

Une amie proche vient de perdre une de ses bonnes amies, 70 ans en bonne santé, d'une thrombose. Elle a été vaccinée il y a 2 semaines et elle est décédée ce dimanche. Ses enfants ont dit qu'elle se plaignait de gros maux de tête depuis le vaccin. Le personnel médical n'a pas attesté du lien entre son décès (thrombose) et le vaccin reçu 2 semaines plus tôt. Je ne sais pas quel vaccin elle a reçu.

👉Quels symptômes nécessitent une attention particulière après avoir reçu une dose du vaccin?

"Tout patient qui présente un symptôme inhabituel après la vaccination devrait consulter, mais certains symptômes sont davantage apparentés à une thrombose. Mal de tête sévère, vision floue, difficulté à parler, convulsions, essoufflement, douleur à la poitrine, c'est quand même assez large. On peut aussi observer une nouvelle rougeur, une enflure, une douleur au niveau d'une jambe, qui surviendrait de 4 à 10 jours après la vaccination.

Quelqu'un qui a des maux de tête très importants, disproportionnés, c'est très important de consulter."

Dr Alex Carignan, microbiologiste et infectiologue

mardi 27 avril 2021

J'aimerais avoir de vos nouvelles...

Quelqu'un a écrit ceci dans les commentaires sous la publication de Bianca Longpré le 24 avril et je n'ai pas eu de vos nouvelles. Je suis un peu inquiète de votre état de santé. Pouvez-vous entrer en contact avec moi dans les commentaires ou par courriel?

Isabellecdp@protonmail.com

"J'ai eu des saignement de nez après avoir reçu le 3 avril le vaccin pfizer. Du 9 avril au 16 avril 3 gros saignements de nez pression dans la tête et le nez. Le 16 avril c’était grave ma pression était de 222/96. J'ai 77 ans jamais saigné du nez, mais la haute pression j’en fais. Au 811 ils ont dit à ma fille que ce n’était pas relié au vaccin. Svp on a besoin d’aide ..."



Une Québécoise morte d’une thrombose liée au vaccin d’AstraZeneca

Combien de cas d'effets indésirables graves liés aux vaccins seront rapportés, d'abord, par les soignants? 

Combien d'effets indésirables graves seront reconnus et rapportés par les autorités alors que l'adhésion à la vaccination est chambranlante, surtout dans les prochaines tranches d'âges à être vaccinées?

Permettez-moi de croire que seul un infime pourcentage d'accidents post-vaccinaux sera rapporté par les autorités de Santé publique pour ne pas créer la crainte et l'aversion envers les vaccins.

https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-04-27/une-quebecoise-morte-d-une-thrombose-liee-au-vaccin-d-astrazeneca.php

La Chine convoite l'ADN des Canadiens

Je prépare une présentation sur le sujet: notre patrimoine génétique est une ressource très convoitée, une matière première non seulement exploitable, mais déjà exploitée par le parti communiste chinois qui agit en toute liberté dans le système de santé canadien! 

Le profilage génétique est l'objectif de la médecine prédictive, mais il cache des desseins encore plus obscurs et inquiétants...

https://ici.radio-canada.ca/recit-numerique/2310/geant-chinois-bgi-laboratoires-genetique-canada-donnees

dimanche 25 avril 2021

Les "indésirables"

Le mépris et la violence qui suintent de cet homme misérable, moqueur et arrogant (lire l'article), pourraient teinter le discours normatif envers la population non-vaccinée d'ici très peu de temps.

Les non-vaccinés, caste inférieure et indésirable, "les sauvages", seront considérés comme les "ennemis du bien commun", des "terroristes sanitaires".

Des membres de nos propres familles, des amis et des collègues vont joindre les rangs des "humains qui détestent les humains". Ils ne le feront pas par méchanceté, mais par apprentissage conditionné.

Je crois qu'il nous faut nous préparer à ça. 

En développant une compréhension du phénomène d'ingénierie comportementale (ABA), on arrive à mieux appréhender les mécanismes qui visent à susciter des réactions en vue de conditionner des réponses comportementales. 

Au lieu d'être constamment choqués et troublés par "l'aveuglement" de nos proches, je crois qu'il est moins dommageable pour tout le monde de faire preuve d'empathie. De toute façon, nos arguments ont et auront très peu de poids face à une personne qui réagit d'une façon programmée.

De plus en plus, nous allons assister, bien impuissants, à une scission des citoyens: "les vaccinés" et "les non-vaccinés": les bons VS les méchants!

Vaut mieux reconnaître et accepter "leur réalité" pour ainsi préserver nos relations le plus longtemps possible. Parce qu'un jour vient où nous pourrions regretter toutes ces animosités qui nous aurons fait perdre un temps précieux avec nos proches...

https://www.journaldemontreal.com/2021/04/25/le-passeport-vaccinal-est-injuste

samedi 24 avril 2021

Plus de la moitié des vaccins canadiens d'AstraZeneca provenaient d'une usine américaine accusée par la FDA de problèmes de contrôle de la qualité

"La controverse a éclaté pour la première fois en mars lorsqu'il a été révélé que 👉 la contamination croisée à l'usine de Baltimore avait ruiné 15 millions de doses du produit J&J.

Près des deux tiers du vaccin d'AstraZeneca COVID-19 importé au Canada provenaient d'une usine américaine qui, selon les autorités américaines, était en proie à des problèmes de contrôle de la qualité, 👉a confirmé jeudi Santé Canada.

La Food and Drug Administration des États-Unis a déclaré cette semaine qu'elle n'autoriserait pas la libération d'aucun vaccin fabriqué sous contrat à l'usine Emergent Biosolutions de Baltimore, dans le Maryland, jusqu'à ce qu'il soit testé plus avant.

Mais Santé Canada a déclaré 👉qu'AstraZeneca a assuré au gouvernement qu'un événement de contamination à l'usine Emergent qui a conduit à une récente inspection de la FDA n'a eu aucun impact sur les 1,5 million de doses de son vaccin expédiées ici. 

«Tous les produits au Canada répondaient aux spécifications autorisées avant d'être mis sur le marché», a déclaré Anna Madison, une porte-parole du ministère, dans un communiqué. 🤣

(...)

Madison a déclaré que les derniers 1,5 million de doses de vaccin AstraZeneca fabriquées à l'usine Emergent avait été distribuées aux provinces la semaine du 5 avril."

Une vraie farce!

https://nationalpost.com/news/canada/more-than-half-canadas-astrazeneca-vaccine-came-from-u-s-plant-accused-by-fda-of-quality-control-problems

Tous surveillés!

*Quand je dis que rien n'est laissé au hasard, que tous les mouvements de dissidence sont étroitement surveillés, surtout via les plates-formes dites non-censurées, et que toutes leurs actions sont télécommandées... en voici la preuve!

"Selon un document obtenu par Yahoo News, la branche d'application de la loi du US Postal Service gère discrètement un programme qui suit et collecte les publications des Américains sur les réseaux sociaux, y compris celles concernant les manifestations prévues.

Les détails de l'effort de surveillance, connu sous le nom d'iCOP, ou Internet Covert Operations Program, n'ont pas encore été rendus publics. 👉 Le travail consiste à demander aux analystes de parcourir les sites de médias sociaux pour rechercher ce que le document décrit comme des messages «incendiaires», 👉puis de partager cette information entre les agences gouvernementales.

«Les analystes du programme d'opérations secrètes sur Internet (iCOP) du Service d'inspection postale des États-Unis (USPIS) 👉ont surveillé les activités importantes concernant les manifestations prévues au niveau international et national le 20 mars 2021», indique le bulletin du gouvernement du 16 mars, marqué comme «sensible à l'application de la loi», distribué par les centres de fusion du Department of Homeland Security.

«Des lieux et des heures ont été identifiés pour ces manifestations, qui sont diffusées en ligne sur plusieurs plates-formes de médias sociaux de droite, 👉soit les comptes Parler et Telegram.»

👉Un certain nombre de groupes devaient se rassembler dans des villes du monde entier le 20 mars dans le cadre d'un rassemblement mondial pour la liberté et la démocratie, pour protester contre tout, des mesures de verrouillage à la 5G. «Les utilisateurs de Parler ont commenté leur intention d'utiliser les rassemblements pour se livrer à la violence. L'image 3 à droite est une capture d'écran de Parler indiquant que deux utilisateurs discutent de l'événement comme une opportunité de s'engager dans un «combat» et de «faire de sérieux dégâts» », indique le bulletin.

Le bulletin comprend des captures d'écran de publications sur les manifestations sur Facebook, Parler, Telegram et d'autres sites de médias sociaux. Les personnes mentionnées par leur nom comprennent un présumé Proud Boy et plusieurs autres dont les détails d'identification ont été inclus, mais dont les messages ne semblent contenir rien de menaçant.

👉«Les analystes d'iCOP surveillent actuellement ces canaux de médias sociaux pour détecter toute menace potentielle découlant des manifestations programmées et diffuseront des mises à jour de renseignements au besoin», indique le bulletin."

Lire la suite:

https://news.yahoo.com/the-postal-service-is-running-a-running-a-covert-operations-program-that-monitors-americans-social-media-posts-160022919.html

Entrez dans la tête des psychopathes, ces architectes de la "nouvelle normalité"...

Jacques Attali, que j'appelle trop respectueusement le "prophète mondialiste", détaille l'avenir de la médecine lors d'une entrevue en 1979.

Voici quelques extraits dignes d'un film d'horreur... commencez à 5:00 si vous manquez de temps, mais écoutez ça!

À partir de 11:30, Attali explique avec un détachement quasi diabolique l'exact objectif de la crise pandémique actuelle et la trajectoire de notre futur proche: la dictature! 

👉"Au lieu de réparer l'homme, on va le produire sain avec une durée de vie un peu comme les objets".

👉"À sauver chaque homme on est en train de préparer la mort de l'espèce humaine".

👉"L'Homme sera une production de l'homme et étant un produit de l'homme, il ne sera plus un Homme, mais une machine".

👉"Des machines qui électroniquement joueront le rôle de la drogue, elles se brancheront sur les centres nerveux du plaisir ou de la douleur et créeront un état d'angoisse ou de sérénité programmé!"

👉"Dans la maîtrise des foules c'est bien connu: la meilleure façon de créer du plaisir c'est de le faire précéder par la douleur".

👉"L'angoisse est le problème, la réponse sera les drogues, les machines à consoler et les machines à procurer du plaisir"! (le soma)

https://youtu.be/N6UdJB_sYL8

Un passeport sanitaire pour aller à l'école!

Un district scolaire de Los Angeles s'est associé à Microsoft pour mettre en place le "Daily pass", un passeport destiné aux élèves et au personnel scolaire.

Il s'agit d'un code QR qui permet à l'élève d'accéder à son dossier de santé, de prendre rendez-vous pour un test COVID19, de noter le résultat et bientôt, d'y inscrire les doses de vaccin reçues.

L'enfant doit inscrire à chaque jour s'il a des symptômes de la COVID19 pour obtenir son droit d'accès à l'école, en présentant son code QR à un membre du personnel.

Grâce à cette technologie développée par Microsoft corporation, les enfants pourront aller à l'école de façon sûre et sécuritaire et les familles auront enfin la paix d'esprit.

Nous sommes rendus là: un passeport sanitaire pour les enfants pour avoir droit à la scolarisation... 🤦‍♀️

https://achieve.lausd.net/dailypass

vendredi 23 avril 2021

Bianca Longpré et le vaccin reçu par sa mère qui lui a causé des effets secondaires graves

*Je vous invite à lire le récit choquant de Bianca Longpré, conjointe de l'humoriste François Massicotte et "mère ordinaire", 👉dont la mère a été victime d'effets secondaires graves du vaccin d'AstraZeneca.

Je ne peux pas croire que Bianca continue d'encourager la vaccination après un épisode aussi dramatique. Peut-être qu'elle ne s'autorise pas, en tant que figure publique et influenceur, à oser défier le discours pro-vaxx, mais on va dire qu'elle rend tout de même service à l'humanité!

_______________________________________________

J’ai attendu avant de parler publiquement de notre histoire d’effets secondaires de vaccination et de prise en charge. Aujourd’hui, ma mère m’a demandé d’en parler pour que, peut être, la façon de faire change. 🤷🏼‍♀️

Vacciner ce n’est pas tout, il faut prendre en charge ceux pour qui ça vire mal... 

Vous devez savoir que nous sommes, moi, ma mère et toute ma famille pro-vaccin COVID, malgré cette histoire j’ai reçu mon vaccin enceinte et mon chum a pris le AstraZeneca. 

Ma mère attend quand même de pouvoir prendre sa deuxième dose. Donc ne tentez pas de détourner le problème. Ici je parle de prise en charge de ceux qui ont été vaccinés 💉 

J’encourage tout le monde à recevoir son vaccin. Je suis transparente. Vous le savez j’ai été vacciné enceinte APRÈS cet événement et je continuerai à en faire la promotion 🙌🏽

Je dis « notre » histoire parce que ma mère habite chez nous, c’est un membre de notre famille. 

Le 15 mars ma mère a décidé de se faire vacciner contre la COVID. Elle a reçu le AstraZeneca à 69ans c’était AVANT qu’on connaisse les effets de thrombose et de thrombocytopénie.

Elle n’a reçu aucun papier ou avertissement d’effet secondaire possible. On ne lui a rien demandé de sa condition de santé.

Aucun antécédent de saignement. Elle a des problèmes pulmonaires récurrents et un rein qui fonctionne moins bien. Elle a aussi une médication pour la tension artérielle. C’est d’ailleurs à cause de ces facteurs de risques qu’elle a pris le vaccin rapidement.

Le 2 avril elle ne se sent pas bien. Elle se met à saigner du nez. Elle est chez elle (de son côté de la maison) et je ne suis donc pas au courant de ce qui se passe.

Le lendemain matin je l’appelle sans succès. Je décide de rentrer chez elle voir ce qu’elle fait. 

Je la trouve couchée dans son lit, faible, le nez en sang. Je lui demande ce qui se passe et elle me dit qu’elle a saigné du nez toute la nuit et qu’elle saigne de la langue. Et elle a très mal à la tête. 

Je remarque que ses bras et jambes sont remplis de pétéchies  (petits bleus). Tout de suite je fais le lien entre une baisse de plaquette et tous ces saignements. 

Je l’oblige à partir d’urgence vers l’hôpital St-Eustache. Mon jugement clinique d’ancienne infirmière me sonne une cloche: il pourrait avoir un saignement ailleurs. 

Je file à l’urgence de St-Eustache. On me refuse l’entrée. J’explique que je dois parler à l’infirmière au triage mais on me refuse toujours l’entrée.

Ma mère entre seule. A ce moment elle saigne du nez et est faible. Après le triage ou ma mère a pris bien soin de nommer ses symptômes elle m’appelle et me dit qu’elle est en zone chaude COVID et qu’elle ne sait pas ce qui se passe.

Au bout de 2 hrs elle me rappelle, elle saigne toujours du nez et personne ne l’a vu. Je lui demande de retourner au triage. L’agent de sécurité refuse et lui dit qu’elle est en zone chaude elle ne peut plus bouger de là.

Je sens que ça ne va pas du tout... 

Je dis à ma mère de sortir que je vais aller la chercher et l’apporter à St-Jerome.

En chemin j’appelle info santé qui me confirme qu’on doit se rendre d’urgence à l’hôpital et qu’un signalement sera fait à la santé publique à cause du vaccin.

Arrivé à St-Jerome, je peux accompagner ma mère qui est vu tout de suite. L’infirmière du triage décide de voir le médecin. Ma mère est mise sur une civière. Je dois quitter.

Rapidement tous les tests sont faits.

Résultats: ma mère a les plaquettes à 0. Zéro. 

En gros, les plaquettes servent à faire des caillots, à stopper les saignements. Quand les plaquettes sont à 0 il peut y avoir des saignements n’importe quand. 

Les plaquettes peuvent aussi s’être accumulées à un endroit pour former un caillot. Ma mère doit passer scan cérébral et du thorax. Elle ne peut plus se lever et attend les examens.

Toute l’équipe de l’urgence est super et ma mère reçoit de bons soins. Nous sommes inquiets mais en confiance.

L’hématologue me contacte, ma mère recevra des transfusions de plaquettes pendant les prochains jours. Elle devra rester à l’hôpital. On se croise les doigts pour que son corps ne continue pas à détruire les plaquettes.

On croit bien que c’est relié au vaccin puisque ma mère a eu des contrôles sanguins avant le vaccin et tout était beau. 

L’hématologue, super compétentes patiente, m’explique ce qu’est un PTI et qu’elle va discuter du cas de ma mère avec des collègues qui sont spécialistes de ces cas.

Finalement ma mère rentre 3 jours plus tard. Le médecin nous explique que c’est relié au vaccin. Nous avons eu de la chance qu’aucun saignement ne se produise au cerveau ou ailleurs.

La santé publique est dans le dossier, elle assure un suivi téléphonique avec ma mère.

« Madame, votre fille a été votre ange gardien » que lui dit la Santé Publique. C’est gentil mais ce ne sera pas suffisant. 😢...

Les plaquettes remontent et nous croyons, à tort, que tout est réglé.

Quelques jours plus tard ma mère fait des chutes de pression. 

De retour à l’urgence. Elle passe des scans, des examens etc... on ne trouve rien. Sa médication pour la pression est réajustée. 

Plus de peur que de mal. Mais ma mère est fatiguée de passer des jours à l’urgence sur une civière... elle n’a pas de médecin de famille et aucun médecin ne la suit pour ce problème. 

Les jours passent. Hier ma mère a des difficultés respiratoires. Elle appelle l’infirmière de l’hématologue, elle doit aller à l’urgence. Elle n’a pas de médecin en externe donc direction urgence pour s’assurer qu’il n’y a pas de thrombose dans ses poumons. 

Elle ne peut pas aller dans une clinique dû au problème avec le vaccin. Elle doit aller absolument à l’urgence surtout qu’il y a un risque de thrombose.

Depuis hier 16:00 elle est à l’urgence. 

Assise sur un banc de l’urgence. Sans nourriture. Sans civière. Sans dormir. Avec des difficultés respiratoires.

Elle m’a texté cette nuit: « Bianca je suis tellement fatiguée, j’ai soif, je suis essoufflée. Ils m’ont oublié c’est sur.» 

J’ai pas dormi de la nuit. 

Elle a vu le médecin à midi. 

On lui a mis un soluté avant de passer un scan mais on l’a laissé dans la salle d’attente. 

Elle m’appelle, les larmes dans la gorge:

« Bianca je sais plus quoi faire. Ça fait deux heures que j’ai un soluté dans la salle d’attente je vais m’évanouir tellement je suis fatiguée. »

Alors je lui dis de laisser tomber le triage et d’aller au scan qu’on la passe. 😡

Ça marche. Elle a son scan.

« Mais Madame on vous averti ça peut être long avant de revoir le médecin. »

Ça fait 33 heures que ma mère est debout malade seule dans une salle d’attente. 

Mon téléphone sonne, c’est l’infirmière de la santé publique. « Comment va votre mère? »

Je lui explique. Elle n’en revient pas. Je dis que c’est inhumain d’être traité ainsi pour avoir voulu se protéger et d’avoir répondu à l’appel du gouvernement.

Je dis à l’infirmière:

« La moindre des choses serait de soutenir les gens qui ont des effets secondaires graves suite au vaccin, surtout quand ils l’ont eu alors qu’il n’y avait aucun avertissement à ce sujet. »

Silence radio. 

J’ai raccroché. Ce n’est pas de la faute de cette personne mais je suis en furie. En furie de la façon dont on traite et soutient ma mère.

Ma mère m’a rappelé:

« Tu sais Bianca faut le dire ce qui se passe, pas pour moi, moi y’é trop tard mais pour les autres, pour que les autres sachent quoi vérifier comme effets secondaires et en espérant que le gouvernement les aide et que le système de santé les traite mieux.» 💖

C’est fait.

PS Je suis fatiguée, épuisée, je ne voulais pas en parler, mais vous ne pourrez pas dire que je ne suis pas transparente. Je suis pro vaccin COVID, mais le système de santé doit ABSOLUMENT mettre en place une façon de soutenir ceux qui vivent avec les effets secondaires graves 😔

REPS Ma mère est sortie après 26hrs dans la salle d’attente. Rien de grave. Une bronchite. Elle a demandé qu’un médecin puisse la suivre pour éviter ce parcours à chaque fois de peur que ce soit une thrombose:

« Désolé, ce n’est pas possible. » 🤯

Bianca Longpré


jeudi 22 avril 2021

Le Tribunal de la jeunesse a statué qu’une enfant pourra se faire tester et vacciner contre la COVID-19, malgré l’opposition de sa mère tenant un discours complotiste

Disant comprendre « certaines inquiétudes de la mère », la juge Nancy Moreau a basé sa décision sur « l’intérêt de l’enfant ».

« Les impacts reliés à un refus de procéder à un test de dépistage lorsque suggéré par la Santé publique ou encore au refus d’administrer un vaccin le cas échéant (l’enfant n’a que dix ans) s’avèrent considérables et contraires à son intérêt », a écrit la magistrate. 

L’enfant avait été confiée en bas âge à sa tante et son conjoint. Or, la mère pouvait toujours avoir certains contacts. 

Complotiste

Cette dernière, qui a participé à plusieurs manifestations, a adopté un « discours “complotiste” à l’égard des instances gouvernementales et médias de masse », peut-on lire dans la récente décision. 

La mère affirme notamment que le test de dépistage « peut entraîner des séquelles neurologiques », tandis que le port du masque en causerait aux poumons. 

La juge a toutefois tranché en faveur des demandes de la Directrice de la protection de la jeunesse lui permettant de « signer les autorisations de santé requises entourant la COVID-19, incluant le vaccin, si nécessaire ».

https://www.journaldemontreal.com/2021/04/22/la-dpj-pourra-forcer-le-depistage

mercredi 21 avril 2021

Israël signale un missile lancé depuis la Syrie

*Pas bon du tout ça...

"(Jérusalem) Un missile lancé depuis la Syrie a frappé le sud d’Israël tôt jeudi, déclenchant des sirènes de raid aérien près d’un réacteur nucléaire secret du pays, a déclaré l’armée israélienne. En réponse, l’armée a affirmé avoir attaqué le lance-missiles et les systèmes de défense aérienne de la Syrie voisine.

👉L’incident du genre le plus sérieux entre Israël et la Syrie depuis des années laisse croire à une implication de l’Iran. L’Iran, qui maintient des troupes et des mandataires en Syrie, a accusé Israël d’une série d’attaques contre ses installations nucléaires, y compris le sabotage de son installation nucléaire de Natanz le 11 avril, et a juré de se venger. Cet évènement risque également de compliquer les tentatives menées par les États-Unis pour relancer l’accord nucléaire international avec l’Iran.

Lire la suite:

https://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/2021-04-21/israel-signale-un-missile-lance-depuis-la-syrie.php

Vladimir Poutine met en garde ceux qui seraient tentés de « franchir une ligne rouge avec la Russie »

*Il nous reste qu'à espérer que cette guerre ne soit pas déclenchée parce que le port du masque et le couvre-feu vont nous paraître être des contraintes banales comparativement aux conséquences d'une possible 3ème guerre mondiale...

"J’espère que personne n’aura l’idée de franchir une ligne rouge avec la Russie. Mais nous déterminerons nous-même par où elle passe », a mis en garde le président russe, promettant une riposte « asymétrique, rapide et dure ». 

«Les organisateurs de provocations menaçant notre sécurité le regretteront comme jamais ils n’ont eu à regretter quelque chose », a-t-il poursuivi. Son porte-parole, Dmitri Peskov, a par la suite précisé aux agences russes que ces « lignes rouges » concernaient les intérêts de Moscou, l’ingérence dans la vie politique intérieure et tout propos « insultant » pour le pays."

Lire la suite:

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/04/21/russie-des-opposants-interpelles-avant-des-manifestations-et-un-discours-de-poutine_6077527_3210.html

mardi 20 avril 2021

Un code QR dans le ciel de Shanghai

"Des centaines de drones ont envahi le ciel nocturne de Shanghai samedi avec un spectacle de lumière qui s'est terminé par un code QR géant, symbole de l'économie numérique et du consumérisme en plein essor de la Chine.

Le code QR est omniprésent dans toute la Chine, utilisé pour tout, de l'ajout d'amis sur les applications de messagerie au paiement de l'épicerie sur les marchés, à la commande dans les restaurants et même aux dons aux mendiants.

Le code QR éclairé, en fait une publicité sur un panneau d'affichage dans les airs, faisait partie d'un spectacle de lumière organisé par la société chinoise de streaming vidéo Bilibili à l'occasion du premier anniversaire de la sortie en Chine du jeu de rôle japonais Princess Connect! Re: Plongez. 

Une photo de celui-ci est devenue virale sur Twitter dimanche, provoquant des réactions allant de l'étonnement au dégoût.

https://mothership.sg/2021/04/drones-qr-code-in-the-sky-china/amp/

La "réalité terrain" au Brésil

Je viens de raccrocher avec un ami qui vit dans le Nord-est du Brésil et je le questionnais sur la réalité des infectés/hospitalisés/mortalités dans le pays. Il m'a confirmé que toutes les nouvelles que l'on reçoit concernant le Brésil sont fausses, archi-fausses.

Il dit que des patients plus jeunes sont en effet hospitalisés, mais que c'est complètement bidon le fait qu'ils enterrent les morts dans des fosses communes, la nuit! 

Il m'a dit que la ville de Manaus, qui est supposée enterrer des milliers de morts en une seule journée selon nos médias occidentaux, indiquait aujourd'hui la couleur bleu, ce qui signifie que la situation épidémique est sous contrôle.

Demain, il va m'envoyer les tableaux officiels de la situation COVID19 à partir des informations nationales.

Voici la propagande alarmiste qu'on reçoit ici concernant "l'hécatombe" au Brésil:

https://www.tvanouvelles.ca/2021/04/20/covid--le-bresil-enregistre-le-pire-taux-de-mortalite-en-amerique

"Les États-Unis doivent se préparer à la guerre nucléaire"

"Les États-Unis doivent se préparer à la guerre nucléaire: le Commandement stratégique prévient que 👉 les conflits imprévisibles d'aujourd'hui pourraient s'intensifier "rapidement'' lorsque des pays considèrent l'utilisation du nucléaire comme "leur option la moins mauvaise".

Le Commandement stratégique américain avertira dans sa déclaration annuelle de posture que le «spectre des conflits d'aujourd'hui» pourrait rapidement conduire à une guerre nucléaire.

Le commandant Charles Richard témoignera cette semaine au Comité des forces armées de la Chambre et au Comité sénatorial des forces armées.

Il déterminera également l'état de préparation du commandement au combat, sa vision stratégique et les causes probables des conflits dans un proche avenir.

Le Commandement stratégique a déclaré lundi dans un aperçu de sa déclaration: 👉«Le spectre du conflit aujourd'hui n'est ni linéaire ni prévisible.» 

«Nous devons tenir compte de la possibilité d'un conflit conduisant à des conditions qui pourraient très rapidement conduire un adversaire à considérer l'utilisation du nucléaire comme leur option la moins mauvaise».

Le témoignage sera entendu mardi et mercredi et sera livré par le commandant Richard aux côtés du commandant James Dickinson du US Space Command.

Avant l'examen,👉 il a déclaré que sa force avait la position difficile d'essayer de se préparer à une guerre qui n'avait jamais été menée auparavant.

Le général de l'armée a déclaré à The Hill: "Le Commandement spatial des États-Unis est confronté à un dilemme unique en ce sens que nous ne pouvons pas planifier de futurs conflits en fonction de la façon dont nous avons combattu les conflits précédents, même si nous étions enclins à le faire. Nous nous préparons plutôt à la guerre qui n’a pas encore été menée."

https://www.google.ca/amp/s/www.dailymail.co.uk/news/article-9490639/amp/Strategic-Command-warns-prepare-nuclear-war-todays-unpredictable-conflicts.html

lundi 19 avril 2021

Passeport sanitaire en France

L'application française de traçage des malades du Covid-19 👫TousAntiCovid👫 va intégrer un carnet permettant 👉de prouver le résultat positif ou négatif d'un test de détection du virus, puis certifier l'état vaccinal, a annoncé dimanche le gouvernement dans une invitation à la presse.

«TousAntiCovid-Carnet, dont l'expérimentation débute ces prochains jours, vise à stocker sous forme numérique (dans l'application) et de manière sécurisée (une) preuve de test négatif ou positif certifiée 👉et, demain, une attestation certifiée de vaccination», est-il précisé, alors que le dispositif doit être présenté lundi.

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/pass-sanitaire-l-application-tousanticovid-va-certifier-tests-et-vaccination-20210418

dimanche 18 avril 2021

Version Global News concernant la possibilité de déclaration de l'État d'urgence au Canada

"La ministre de l'Approvisionnement, Anita Anand, n'exclut aucune option qui pourrait aider le Canada à freiner sa troisième vague de COVID-19, y compris l'invocation de la Loi canadienne sur les urgences."

Lorsqu'on lui a demandé si le Canada envisagerait la Loi d'urgence ce dimanche, 👉elle a dit que le cabinet fédéral se réunirait de nouveau au cours du week-end et au début de la semaine prochaine 👉 pour «envisager toutes les options».

La Loi canadienne sur les urgences donnerait au gouvernement fédéral le pouvoir d'émettre des décrets et de réaffecter rapidement les fonds publics à la suite d'un examen parlementaire.

Le Canada s'est abstenu de déclarer une urgence fédérale lors de la première vague de l'année dernière, mais de nombreuses provinces ont déjà déclaré des urgences de santé publique et invoqué des mesures d'urgence.

La loi elle-même n'a jamais été utilisée au Canada.

La Loi sur les mesures de guerre, maintenant abrogée, qui permettait au gouvernement fédéral de prendre des mesures pour assurer la sûreté et la sécurité lors d'urgences nationales, a été invoquée à trois reprises au Canada: pendant la Première et la Seconde Guerres mondiales et pendant la crise d'octobre 1970, lorsque des membres du Front de Libération du Québec ont enlevé le vice-premier ministre provincial de l'époque Pierre Laporte et le diplomate britannique James Cross.

Les commentaires d’Anand font suite à un moment sombre dans la riposte du Canada à la pandémie."

https://www.google.ca/amp/s/globalnews.ca/news/7765882/canada-emergencies-act-the-west-block/amp/

Loi d'Etat d'urgence au Canada envisagée

*Hum... ça pourrait sérieusement se corser avec cette loi fédérale qui équivaut à la "loi martiale".

"Plusieurs provinces ont déjà déclaré l’état d’urgence sur leur territoire respectif depuis le début de la pandémie de COVID-19. Le gouvernement fédéral, lui, n’a pas encore exclu cette possibilité afin d’agir avec force contre la troisième vague de contamination.

C’est ce qu’a déclaré dimanche la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, en entrevue à Global News.

La loi d’urgence, qui permet au gouvernement d’y aller d’ordres exécutifs et de réallouer des fonds publics, n’a été invoquée qu’à trois reprises dans l’histoire du Canada : lors des deux Guerres mondiales et en 1970 pour la Crise d’octobre."

Loi sur les mesures d'urgence:

https://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/e-4.5/TexteComplet.html

https://www.tvanouvelles.ca/2021/04/18/ottawa-ne-ferme-pas-la-porte-a-letat-durgence-1

Excellent article concernant les mesures d'interdiction de circulation, sauf exeptions, mises en place en Ontario et le refus des corps de police de procéder à des contrôles de citoyens dans la rue

https://francais.rt.com/international/85760-canada-devant-fronde-ontario-contraint-reculer-sur-nouvelles-restrictions-anti-covid?fbclid=IwAR02igZp6MQVYRUoxmF1aNZh4Q3ybTRjSjfcTbqzQdMgl3l4OnPuu9qvuwc

samedi 17 avril 2021

La non-adhésion massive au vaccin...

Les enchaînements d'alertes concernant le vaccin d'AstraZeneca ont sérieusement ébranlé la confiance des citoyens en les incitant à retarder leur injection ou à se tourner vers les vaccins "plus sécuritaires" de Pfizer et Moderna.

Le Québec rapporte que des milliers de doses ne trouvent pas preneur et la France rapporte le même phénomène, soit des cliniques vaccinales vides.

Le Québec est même rendu à déployer des équipes de porte en porte pour inciter les gens à se faire vacciner et à faire circuler des camions-crieurs dans les rues pour donner des instructions aux citoyens sur comment recevoir le vaccin.

Et si cette non-adhésion massive au vaccin (d'AstraZeneca et autres), en pleine troisième vague "plus dangereuse", servait très bientôt à justifier la VACCINATION OBLIGATOIRE comme seul moyen de contenir l'épidémie? 

La "déresponsabilisation" et le "désengagement" des citoyens face au "seul moyen" de mettre fin à la pandémie vont-ils devenir la justification pour l'obligation vaccinale?

Je pose la question et j'ai le sentiment d'avoir la réponse! 😉




jeudi 15 avril 2021

Les "non-vaccinés" des "menaces à la santé publique"?


On constate sans cesse que la trame narrative des autorités, des médias et des experts presse la vaccination de façon agressive en mitraillant les mêmes messages: 

- faites-vous vacciner pour ne pas engorger le système de santé;

- faites-vous vacciner pour protéger les vulnérables;

- faites-vous vacciner pour mettre fin à la crise sanitaire;

- seule la vaccination va nous permettre de retrouver une vie normale...

Vous avez déjà compris, via les conversations avec vos proches et en entendant les cris de joie des personnes vaccinées, que très bientôt les non-vaccinés seront considérés comme des indésirables, des êtres souillés qui menacent la santé publique et qui empêchent un retour à la "vie d'avant".

Très bientôt, les non-vaccinés seront redoutés par leurs collègues de travail, craints par les membres de leur famille et ignorés par leurs amis vaccinés. C'est ça la réalité qui nous attend.

Je suis l'emmerdeuse du web, je sais, mais mes appréhensions et mes prétentions se confirment chaque jour et elles me permettent d'avoir un regard aguerri qui débouche sur des réflexions et des actions prudentes. 

Ce qui m'amène à nous poser la question suivante: de proclamer haut et fort notre conviction à ne pas vouloir se faire vacciner est-elle une révélation utile qui nous permet d'obtenir un quelconque bénéfice? 

De publier sur le web que vous êtes contre la vaccination et de l'écrire sur des pancartes lors de manifestations n'a pas de grande incidence pour le moment. Toutefois, quand la majorité sera vaccinée dans votre lieu de travail et que vos collègues refuseront de manger à votre table en vous dévisageant, ce sera une toute autre affaire. Quand votre belle-soeur refusera de vous inviter au pique-nique familial, ce sera une toute autre affaire. Quand les parents des amis de votre enfant refuseront qu'il vienne à leur fête d'anniversaire parce que vous refusez la vaccination, ce sera une toute autre affaire.

Je m'arrête à ces "banales" conséquences qui attendent les non-vaccinés, mais je vous invite  à vous préparer à une vague puissante de conséquences personnelles, familiales, professionnelles et sociétales.

Comme je l'ai souvent dit dans mes vidéos, la "zone grise" n'existera plus très bientôt, le refus du vaccin aura des implications gigantesques pour vous et votre famille. 

Voici là une réflexion déplaisante et anxiogène, mais elle doit se faire maintenant parce que ça pourrait aller jusqu'à la perte de votre travail, l'interdiction d'entrer vos enfants à l'école et l'exclusion sociale. 

On peut se consoler avec l'espoir qu'un jour la masse va se réveiller et que nous sortirons enfin de ce cauchemar, mais personnellement je n'y crois pas et je continue de vous dire: PRÉPAREZ-VOUS!

Ce n'est pas une question de "bon choix" ou de "mauvais choix", c'est une question de choix = conséquences.

Refus à la vaccination

Je vous parlais des implications du refus à la vaccination plus tôt ce soir et voici ce que je viens tout juste de recevoir d'un ami.

"Mon épouse est assistante cuisinière dans un CHSLD.

Elle est rentrée à 20h40 (son shift se termine à 19h30, on est à 20 minutes...), elle n'arrête pas de pleurer. 

Cet après-midi, elle a reçu son ultimatum...

Elle pourtant qui a stabilisé le département dès son arrivée. Elle qui fait plein d'over-time, qui ne refuse jamais quand on l'appelle, même pendant ses vacances. Elle qui ne marque même pas toutes ses heures...

Dans un CHSLD qui est constamment short en personnel...

👉Ultimatum : Vaccin ou test dans le nez aux trois jours, ou la porte sans solde...

La superviseure, me dit-elle, en était mal-à-l'aise de lui annoncer la décision de l'administration, et elle lui a dit avec insistance : «Michelle, fais-toi vacciner, je ne veux pas te perdre.»"

________________________________________

Je ne veux pas être alarmiste, mais préparez-vous à recevoir un tel ultimatum prochainement: c'est un arrêté ministériel, du 10 avril, qui ordonne que certaines catégories du personnel soignant soient obligées de se faire vacciner. Advenant un refus à la vaccination, les travailleurs sont obligés de se soumettre à un test PCR trois fois par semaine. Si refus du test PCR, l'arrêté ministériel affirme que le travailleur sera relégué à d'autres tâches et en l'absence d'autres tâches, le travailleur sera congédié sans salaire.

Et cette mesure de psychopathes s'étendra dans tous les secteurs.

C'est de la pure et dure DICTATURE SANITAIRE!

Question de mettre le feu dans le poêle...

*Est-ce que Biden veut rendre "acceptable" aux yeux de l'opinion publique l'intervention des Etats-Unis dans le conflit qui oppose l'Ukraine et la Russie? 

Biden qui reconnait la fraude électorale de 2020 et qui accuse la Russie d'avoir interféré dans la présidentielle! 

"Les États-Unis ont annoncé, jeudi, une série de sanctions financières contre la Russie et l’expulsion de dix diplomates 👉en représailles à une cyberattaque et des ingérences dans l'élection présidentielle de 2020 attribuées à Moscou. 👉La Russie a aussitôt promis une réponse "inévitable" à ces nouvelles sanctions.

Vers une nouvelle période de turbulences entre Washington et Moscou. 👉Le gouvernement américain a annoncé, jeudi 15 avril, un éventail de sanctions financières et l'expulsion de dix diplomates en représailles à une cyberattaque de grande envergure et à des ingérences dans la campagne présidentielle américaine attribuées à la Russie. 👉Moscou a aussitôt réagi en convoquant l'ambassadeur américain et en promettant une réponse "inévitable".

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Joe Biden avait fait savoir qu'il mettait au point sa riposte contre une série d'actes "malveillants" imputés à Moscou. Le 46e président de l'histoire américaine 👉a signé un décret suivi de sanctions, qui permettra de punir à nouveau la Russie, de manière à engendrer "des conséquences stratégiques et économiques", "si elle continue ou favorise une escalade de ses actions de déstabilisation internationale", a prévenu la Maison Blanche dans un communiqué.

Dans le cadre de ce décret, le Trésor américain a interdit aux institutions financières américaines d'acheter directement de la dette émise par la Russie après le 14 juin prochain.

Il sanctionne également six sociétés technologiques russes accusées de soutenir les activités cyber du renseignement de Moscou.

👉Il s'agit d'une riposte à la gigantesque cyberattaque de 2020 ayant utilisé comme vecteur SolarWinds, un éditeur américain de logiciels dont un produit a été piraté pour introduire une faille chez ses utilisateurs, y compris plusieurs agences fédérales américaines. L'administration Biden accuse formellement la Russie d'être responsable de cette attaque, comme elle l'avait déjà laissé entendre.

"Soutien" de l'Otan

👉Par ailleurs, le Trésor sanctionne 32 entités et personnes accusées d'avoir tenté, au nom du gouvernement russe, "d'influencer l'élection présidentielle de 2020 aux États-Unis", selon la Maison Blanche.

Et, en partenariat avec l'Union européenne, 👉le Canada, le Royaume-Uni et l'Australie, le gouvernement américain impose aussi des sanctions à huit personnes et entités "associées à l'occupation et à la répression persistantes en Crimée".

De son côté, le département d'État américain a expulsé dix responsables de l'ambassade russe, accusés pour certains d'être des membres des services de renseignement de Moscou.

L'ensemble de ces sanctions 👉visent aussi à tenir les autorités russes "pour responsables" après des accusations de primes offertes par la Russie à des Taliban pour attaquer des soldats américains ou étrangers en Afghanistan.

Donald Trump avait tergiversé face aux fuites sur ces accusations. C'est donc la première fois que Washington va aussi loin en accusant Moscou d'avoir bien joué un rôle.

Mais la Maison Blanche reste pour le moment vague, affirmant seulement que cette affaire est "gérée par des canaux diplomatiques, militaires et de renseignement".

Ces sanctions s'ajoutent à une première série de mesures punitives annoncées en mars contre sept hauts responsables russes en réponse à l'empoisonnement et l'incarcération de l'opposant Alexeï Navalny.

👉Les pays de l'Otan ont aussitôt exprimé "leur soutien et leur solidarité" aux États-Unis "après l'annonce de mesures destinées à répondre aux activités déstabilisatrices de la Russie".

Lire la suite:

https://amp.france24.com/fr/am%C3%A9riques/20210415-washington-impose-des-sanctions-%C3%A0-la-russie-en-repr%C3%A9sailles-%C3%A0-une-s%C3%A9rie-d-actes-malveillants

Pression indue de médecins pour la vaccination

Bonjour,

Je viens de discuter avec un homme qui reçoit des traitements ponctuels de chimiothérapie pour un cancer. Il m'a contacté pour me rapporter que lors de son dernier rendez-vous, au cours des derniers jours, son médecin lui a demandé s'il était vacciné. Question à laquelle il a répondu: "non, je veux attendre".

Le médecin s'est alors levé et lorsqu'il est revenu, il a remis une feuille à son patient en lui disant: "voici votre rendez-vous pour votre vaccin, je l'ai pris pour vous"!

L'homme sans dire un mot, mis devant le fait accompli, a quitté avec son rendez-vous en main pour aller recevoir la piqûre qu'il a dit ne pas vouloir recevoir pour l'instant.

👉 Comme démontré explicitement par cet homme, une pratique insidieuse de médecins consiste à inscrire le patient à un rendez-vous vaccinal sans son consentement libre! 

C'est inacceptable. Inacceptable qu'un médecin inscrive lui-même un patient à un rendez-vous vaccinal alors que celui-ci lui affirme clairement ne pas le vouloir.

Ce patient ne pas va se présenter au rendez-vous imposé par son médecin parce qu'il ne veut pas le vaccin, il préfère attendre. Il estime ne pas avoir été écouté ni respecté, et avoir subit une pression indue de la part de son médecin.



mardi 13 avril 2021

Menace de privation de soins médicaux si non-vacciné

Si vous connaissez des personnes qui vous rapportent que des soignants refusent de donner des soins ou des traitements parce qu'elles n'ont pas été vaccinées, veuillez les inviter à m'écrire un courriel. 

isabellecdp@protonmail.com

Le courriel doit contenir, svp, un bref témoignage, le nom de l'institution de soins, le nom du médecin qui refuse le traitement et les coordonnées de la personne menacée d'être privée de soins si elle ne fourni pas de preuve vaccinale.

Que des personnes malades, déjà suffisamment chargées d'angoisse, craignent de ne pas recevoir de soins si elles ne sont pas vaccinées EST INTOLÉRABLE.

Merci.

Isabelle

Stéphane et Eric (le Dystoshow 2.0) discutent de la situation explosive entre la Russie et l'Ukraine

https://m.youtube.com/watch?v=1BpRdTZVCKc&feature=youtu.be

Le vaccin Johnson & Johnson sous la loupe au Canada aussi

"La suspension de l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson aux États-Unis ne passe certainement pas inaperçue au Canada. « Dans les prochains jours, on va sortir une recommandation à la fois pour le positionnement d'AstraZeneca et pour le vaccin de Johnson & Johnson, mais dans un contexte [de ce qu'il reste de] vaccins disponibles au Canada », mentionne la Dre Caroline Quach, présidente du Comité consultatif national de l'immunisation.

La microbiologiste-infectiologue explique aussi comment les professionnels de la santé peuvent traiter les thromboses qui pourraient être causées, dans de très rares cas, par le vaccin.

Le vaccin à une dose de Johnson & Johnson a été approuvé par Santé Canada, mais aucune dose n’est arrivée au pays pour le moment. Aux États-Unis, quelque 6,8 millions de personnes l’ont reçu. Les autorités américaines ont recensé pour l’instant six cas de thromboses chez des personnes vaccinées avec ce produit."

Lire la suite:

https://ici.radio-canada.ca/ohdio/premiere/emissions/tout-un-matin/segments/entrevue/351048/coronavirus-vaccination-dose-thrombose-effets-secondaire

Une première thrombose au Québec en lien avec le vaccin d'AstraZeneca

 https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1784496/quebec-thrombose-vaccin-astrazeneca

Deux personnes qui ne vivent pas à la même adresse: port du masque obligatoire à l'extérieur selon la nouvelle règle de M. Legault!

*Votre blonde ne reste pas à la même adresse que vous: vous devrez marcher en amoureux avec un masque dans la face!

On le savait déjà, mais on est clairement les rats du "conditionnement opérant" de Skinner! 

🐀🐀🐀🐀🐀🐀🐀🐀🐀🐀🐀🐀🐀🐀

"La santé publique durcit les règles entourant le port du masque qui devient désormais obligatoire 👉dès que deux personnes qui n’habitent pas à la même adresse réalisent une activité ensemble à l’extérieur."

https://www.journaldemontreal.com/2021/04/13/activite-exterieure-entre-deux-personnes-le-port-du-masque-desormais-obligatoire

Recherche juristes

Bonjour, 

Je désire entrer en contact privé avec un ou des juristes qui peuvent nous guider pour la suite des choses.

Des malades qui reçoivent des soins dans les hôpitaux commencent à se faire menacer d'interrompre leur chimiothérapie, par exemple, s'ils ne se soumettent pas à la vaccination.

C'EST INACCEPTABLE!

J'ai commencé des démarches auprès de comités de défense des malades, mais je crains que je vais frapper un mur très bientôt.

Merci.

lundi 12 avril 2021

Pas de passeport vaccinal aux Etats-Unis? Vraiment?

*Un prototype de passeport vaccinal est aussi en cours à New York...

"Le comté d'Orange, Californie, lancera un programme pilote pour tester les passeports vaccinaux numériques contre le COVID-19, ont annoncé cette semaine les responsables de la santé.

"Le passeport numérique permet aux individus de participer en toute sécurité et en toute tranquillité d'esprit à des activités qui impliquent des interactions avec d'autres personnes, y compris des voyages, des attractions, des conférences / réunions, des concerts, des sports, des écoles et plus encore", ont déclaré les responsables de l'Orange County Health Care Agency sur Twitter. .

Peu de détails étaient disponibles sur la façon dont le passeport numérique fonctionnerait pour vérifier le statut de vaccination contre le COVID-19."

https://www.google.ca/amp/s/ktla.com/news/local-news/orange-county-to-test-digital-covid-vaccine-passports/amp/

Fermeture de toutes les écoles en Ontario

https://www.google.com/amp/s/ici.radio-canada.ca/amp/1784167/ecoles-education-fermeture-covid-ontario

Un implant sous-cutané pour détecter la COVID19-21-23-25...

 🤷‍♀️

"Le Pentagone a créé un implant sous-cutané, qui serait capable de détecter le présence du Covid chez les personnes n'ayant aucun symptôme. L'armée, qui espère ainsi «changer la donne», assure qu'il ne s'agit pas de «suivre chacun de vos mouvements»."

 https://francais.rt.com/international/85574-pentagone-presente-puce-inserer-sous-peau-detecter-covid

Le vaccin: passeport vers la liberté?

"Le Chili fait partie des pays qui ont le plus vacciné leur population. Pourtant, il est touché par une troisième vague et se voit contraint de reconfiner certaines régions.

Ce 8 avril, 37,2% de la population chilienne a déjà reçu au moins une dose de vaccin. Le pays pourrait ainsi estimer qu'il est bien parti pour être protégé du virus, d'autant que sa population est assez jeune (l'âge médian y est de 35 ans environ, contre plus de 40 pour la France).

(...)

La fermeture des frontières extérieures ainsi qu'un couvre-feu national ont également été décrétés. Quant aux élections constituantes, elles ont été repoussées.

Le pays, qui compte jusqu'ici près de 1300 morts par million d'habitants - enregistre ces derniers mois plus de 110 morts chaque jour en moyenne. Pire encore, au lieu de refluer, l'épidémie s'emballe dans le pays. Et le nombre de nouveau cas s'est envolé, atteignant un niveau encore jamais vu."

https://www.lejsl.com/sante/2021/04/08/au-chili-la-vaccination-massive-ne-permet-pas-encore-d-eviter-une-nouvelle-vague

Pendant ce temps... des enjeux hautement explosifs ont lieu, capables de déclencher une guerre totale

*Espérons que ça restera que de la réthorique de guerre, quoique les mouvements de troupes et d'engins russes sont impressionnants. (Voir prochaine publication).

"Les manœuvres militaires de la Russie inquiètent, notamment aux États-Unis. Ce dimanche, le secrétaire d'État américain Antony Blinken a mis en garde Moscou. 

Les États-Unis ne cachent pas leur inquiétude, rapporte notrecorrespondante à New York, Loubna Anaki Lors d’une interview sur la chaîne NBC, le secrétaire d'État américain a dit surveiller la situation entre la Russie et l’Ukraine de très près. Antony Blinken explique qu’il n’y avait pas eu autant de troupes russes à la frontière depuis 2014. À l’époque, la Russie annexait la Crimée et soutenait un conflit armé dans la région du Donbass.

Aujourd’hui, le chef de la diplomatie américaine met en garde Moscou contre toute nouvelle agression contre son voisin. « La question est de savoir si la Russie va continuer à agir de façon agressive et irresponsable. Le président a été clair : il y aura des conséquences », a-t-il dit.

Les Ukrainiens craignent une nouvelle guerre

Durant le week-end, Oleksiy Arestovitch, le président de la délégation ukrainienne au groupe de contact de Minsk qui négocie avec les Russes, a déclaré qu’il s’attendait à une invasion territoriale « à grande échelle » de la Russie, sur le territoire ukrainien, signale notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan. La crainte d'un nouveau conflit commence à se faire sentir chez les Ukrainiens. Samedi, un nouveau soldat ukrainien a été tué, alors que Volodymyr Zelensky s’est rendu en Turquie, pour s’assurer du soutien de Recep Tayyip Erdogan.

De son côté, Antony Blinken ne précise pas quelle serait la nature de la réponse de Washington en cas d’opération militaire russe. Mais il a assuré être en contact permanent avec les alliés européens des États-Unis sur ce dossier. Il s’est notamment entretenu au téléphone vendredi avec ses homologues français et allemand qui, selon lui, partagent les inquiétudes américaines.

Manœuvres en mer Noire

Par ailleurs, la Turquie a également annoncé que Washington enverrait dès cette semaine deux navires de guerre vers la mer Noire. Une information non confirmée par le Pentagone qui s’est contenté d’expliquer qu’il était tout à fait habituel d’envoyer des navires dans la région.

Pour le général Ben Hodges, ancien commandeur en chef de l’armée américaine en Europe, 👉ce serait la mer Noire l'objectif de la Russie. Il a estimé que le Donbass n’était qu’une diversion. La Russie pourrait envahir le sud de l’Ukraine pour couper Kiev de son littoral, selon lui.

Désormais, l’attention se porte sur le discours annuel de Vladimir Poutine devant l’Assemblée fédérale, le 21 avril, les jours qui le précéderont pourraient être cruciaux pour l’avenir de l’Ukraine."

https://www.google.ca/amp/s/amp.rfi.fr/fr/europe/20210411-conflit-en-ukraine-washington-met-en-garde-moscou-contre-toute-nouvelle-agression

La Russie est positionnée, solidement positionnée!

https://twitter.com/dystoman/status/1381209139079168001?s=19

https://twitter.com/dystoman/status/1381320710438653954?s=19

https://twitter.com/dystoman/status/1381320363091582980?s=19

https://twitter.com/dystoman/status/1381308622232289281?s=19

samedi 10 avril 2021

Même annonce au Québec: un message coordonné par les hautes instances sanitaires?

"En Italie, les soignants et pharmaciens ont, depuis le samedi 10 avril, l’obligation de se faire vacciner contre le Covid-19 lorsqu’ils sont en contact avec le public. Les réfractaires peuvent perdre leur emploi."

https://www.google.ca/amp/s/www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/italie-les-soignants-et-pharmaciens-obliges-de-se-faire-vacciner-contre-le-covid-19_4367309.amp

Le ministère de la Santé du Québec a décidé de rendre la vaccination obligatoire pour certains travailleurs du réseau

En raison des risques plus élevés de contagion que font courir les nouveaux variants de la COVID-19, de plus en plus présents dans la population, le ministère de la Santé du Québec a décidé de rendre la vaccination obligatoire pour certains travailleurs du réseau.

Dans un arrêté ministériel applicable dès samedi, le ministère a fait savoir que les employés travaillant dans certains milieux devront désormais fournir à leur employeur une preuve de vaccination contre la COVID-19.

👉Seront soumis à ces mesures, à l'exception du personnel administratif de ces milieux, les travailleurs :

-des urgences, à l’exception des urgences psychiatriques;

-des unités de soins intensifs, à l’exception des soins intensifs psychiatriques;

-des cliniques consacrées à la COVID-19, dont celles de dépistage, d’évaluation et de vaccination;

-des unités identifiées par un établissement afin d’y regrouper la clientèle présentant un diagnostic positif à la COVID-19;

-des centres d’hébergement et de soins de longue durée;

-des autres unités d’hébergement;

-des unités de pneumologie.

👉Ces employés auront toujours la possibilité de refuser de se faire vacciner. Si c’est le cas, cependant, ils devront se soumettre à un dépistage préventif récurrent, à raison de trois tests par semaine.

👉Ils auront aussi le droit de refuser de se faire dépister.

👉Toutefois, si un travailleur oppose également un refus au dépistage systématique, il se verra réaffecté à des tâches similaires à ce qu’il faisait, mais dans un milieu qui n'est pas touché par ces mesures. Si la réaffectation est impossible, il se verra enlever ses tâches sans rémunération.

Par ailleurs, les travailleurs de la santé ayant été vaccinés depuis moins de 14 jours devront également se soumettre à des tests de dépistage.

Quant à ceux qui ont contracté la COVID-19 et qui n'ont pas été vaccinés, ils ne seront pas tenus de passer un test de dépistage dans les 90 jours suivant la date d’apparition de leur premier symptôme de la maladie, ou, dans le cas des personnes asymptomatiques, suivant la date où elles ont subi un prélèvement s'étant révélé positif.

Lire la suite:

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1783820/travailleurs-sante-quebec-vaccination-covid

Stéphane Guay, microbiologiste de formation, nous adresse les possibles problèmes liés à la vaccination

Devons-nous craindre les variants et une "échappée immunitaire"?

Analyse des propos récents et stupéfiants d'Olivier Véran concernant les vaccinés.

Et plusieurs autres parenthèses concernant les vaccins.

Voir l'intégralité de la vidéo via les liens Odyssée ou Rumble.

La suite sur Odysee :

https://odysee.com/@MediainfociteTV:6

L'adresse de la chaîne sur Rumble est (ICTV):

https://rumble.com/account/content?ty...​ 




Obligation vaccinale et passeport sanitaire

Est-ce que ce sont les gouvernements qui vont rendre la vaccination obligatoire ou cet odieux mandat sera-t-il confié aux entreprises privées, aux employeurs?

L'opposition idéologique au 'passeport vaccinal" de la part de l'OMS et des Etats-Unis est-elle un leurre? 

À ces deux questions je réponds un OUI catégorique!

La "troisième vague" qui émerge va susciter l'obligation vaccinale pour tous les citoyens et tous les enfants. 

Ne soyons pas dupes.

https://www.rte.ie/news/business/2021/0405/1208040-mandatory-vaccination/

mercredi 7 avril 2021

L'Opération BlackJack

* "L'Opération "BlackJack": un récit publié dans le journal The Telegraph en 2009.

"L'Opération BlackJack" expose un scénario d'attaques terroristes nucléaires contre 7 grandes villes: Londres, New York, Washington, Los Angeles, Portland, Mexico et Toronto. Ces villes sont évidemment complètement détruites suite à ces attentats coordonnés. Les gouvernements occidentaux ordonnent immédiatement des représailles sur l'Iran, la Syrie et la Chine, pays tenus responsables des attentats. Des terroristes sont appréhendés et détenus dans des centres de détention américains (camps de la FEMA), l'état d'urgence (loi martiale) est décrétée dans tous les pays (dont le Canada, Montréal) et un nouveau gouvernement de "l'Union Nord Américaine", basé à Denver au Colorado, est créé pour rétablir l'ordre et la sécurité.

Le gouvernement mondial fait son apparition en prenant le contrôle de la planète. "L'Union Nord Américaine" met en place toutes les infrastructures nécessaires pour la gouvernance du Canada/USA/Mexique, y compris une nouvelle monnaie. Tous les citoyens doivent posséder une carte d'identité nationale et nul ne peut participer au système financier et commercial sans cette carte. Les groupes rebelles et les résistants sont envoyés en prison. 

Tous les citoyens doivent se soumettre à une vaccination obligatoire pour recevoir une "protection" contre toute attaque bactériologique ou chimique. Une micropuce est installée sur tous les humains et ceux qui refusent cette mesure obligatoire sont placés en détention.

Tous les sites alternatifs qui se montrent hostiles au gouvernement mondial sont sous haute surveillance et sont considérés comme des ennemis à la paix sociale, parmi eux on trouve un amalgame de chrétiens, de "survivalistes" et d'islamistes. 

Les journalistes doivent recevoir une accréditation du gouvernement pour préserver leur titre et leur fonction.

Les politiciens mondialistes se présentent en héros après avoir débarrassé le monde de cellules terroristes venues menacer la paix et la sécurité mondiale et après avoir assuré la survie et la continuité de la grande nation planétaire.

Pour voir l'essentiel du récit traduit en français:

http://lareconciliationdescivilisations.blogspot.ca/2012/06/operation-blackjack-fantasme-ou-realite.html

Pour voir les diapositives, en anglais, regroupées sous forme de vidéo:

https://www.dailymotion.com/video/xik785

Site du journal The Telegraph

http://www.telegraph.co.uk/culture/culturepicturegalleries/4220575/Blackjack.html

Les autorités savent-elles des choses qu'on ne sait pas encore?

Des installations improvisées pour accueillir des patients COVID-19, COVID-21, sont en train d'être érigées à côté de l'hôpital Sunnybrook à Toronto (Ontario, Canada).

«C'est vraiment une activité de préparation», a déclaré Burgess. «Préparation aux situations d’urgence 101 -préparez-vous au pire et espérez le meilleur, a déclaré Robert Burgess, directeur principal du Sunnybrook Health Sciences Centre for Emergency Preparedness.

https://torontosun.com/news/local-news/sunnybrook-hospital-prepares-for-third-wave-of-covid

Une installation est aménagée à côté de l'hôpital de St-Jérôme pour accueillir des "patients opérés" (rien n'indique que cette annexe est destinée à des patients COVID).

https://www.journaldemontreal.com/2021/02/27/un-nouveau-complexe-laid-et-digne-du-futur

https://www.facebook.com/beeeeeeaaaaaa/videos/443980930205061/

La simulation pandémique "SPARS 2025-2028" en français

Voici la simulation d'une  pandémie mondiale intitulée "SPARS 2025-2028", menée par le Centre de sécurité sanitaire Johns Hopkins en 2017. Le document PDF a été traduit en français par "Vérité COVID" (merci).

J'ai parlé de cette simulation à quelques reprises dans mes vidéos, intéressante parce que le scénario projeté consistait en une vaccination de masse dont le vaccin développé "en urgence" contre le virus causait des effets indésirables graves, menant à la révolte des citoyens.

Ma vidéo concernant cette simulation, à partir de 25:20:

https://youtu.be/1w7ZnSjpLP4

http://verite-covid.com/wp-content/uploads/2021/01/Pandemie-de-SPARS-Fr.pdf

dimanche 4 avril 2021

Variants : «c’est vraiment comme une nouvelle pandémie»

«Ce n’est pas le même virus qu’on avait à Noël où est-ce qu’il fallait vraiment rester longtemps dans la même salle ensemble pour être infecté», prévient-il.

Selon lui, il est donc beaucoup plus facile de contracter les nouveaux variants.  

«Les gens ont des expositions beaucoup plus brèves avec des facteurs de risque beaucoup moindre et malgré ça ils deviennent infectés», observe le Dr Boucher.

«Et quand ça rentre dans une famille, tout le monde devient infecté, alors il faut vraiment faire attention», ajoute-t-il. 

https://www.tvanouvelles.ca/2021/04/04/variants--cest-vraiment-comme-une-nouvelle-pandemie

Je vous lis...

Juste un petit mot pour vous dire que je lis chacun de vos commentaires même si je vous réponds que très rarement.

Merci pour vos ajouts d'informations, pour votre éclairage et pour vos bons mots. Le respect et l'intelligence dont vous faites preuve dans vos interventions est une grande richesse pour ce blog.

Merci. 🙋‍♀️


Isabelle

À quoi servent donc les vaccins???????

 Lisez bien jusqu'à la fin...

Un homme qui a reçu les 2 doses du vaccin s'est adressé au Conseil d'Etat de France pour que soit levée l'obligation du confinement: ses avocats ont demandé que les personnes vaccinées soient traitées différemment du reste de la population.  

La réponse du ministre de la Santé, Olivier Véran, est absolument troublante non seulement pour les personnes qui ont choisi de se faire vacciner pour retrouver "une vie normale", mais aussi pour l'ensemble de la population.

Dans son mémoire, Olivier Véran répond avec 4 arguments:

👉D'une part, "l'efficacité partielle des vaccins";

👉 En deuxième lieu le fait que "l'efficacité des vaccins est devenue particulièrement contingente du fait de l’apparition des nouveaux variants";

👉En troisième lieu, "les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinale ou de la virulence d’un variant";

👉Enfin, "le vaccin n'empêche pas de transmettre le virus aux tiers. L’impact de la vaccination sur la propagation du virus n’est pas encore connu".

À quoi servent donc les vaccins???????

👉Les vaccins ne sont pas garants d'une protection suffisante permettant d'envisager un "retour à la normale";

👉On ne sait pas si les vaccins sont efficaces contre les variants;

👉la santé et la vie des personnes vaccinées sont compromises parce que exposées au risque d'inefficacité des vaccins, exposées au risque de réinfection post-vaccinale ou à la forme sévère de la maladie causée par un variant; (hein??? 😱)

👉le vaccin n'empêche pas la transmission du virus et on ne connait pas son impact à court, moyen et long terme.

À quoi servent donc les vaccins???????

Je suis abasourdie et troublée qu'on nous livre des vérités aussi brutales...

https://www.europe1.fr/sante/un-octogenaire-demande-au-conseil-detat-a-etre-deconfine-apres-avoir-ete-vaccine-4034911

samedi 3 avril 2021

Si c'est le premier ministre qui le dit dans une publication officielle, j'imagine que ce n'est plus une théorie du complot! 😉


 

Entrevue avec Joël Monzée

*L'entrevue sera diffusée par la suite sur nos chaînes, les liens vous seront donnés prochainement.

Demain soir, à 21h, nous diffuserons en direct sur facebook mon entrevue avec Joël Monzée, docteur en neurosciences. Nous allons tester le mode EN DIRECT sur Facebook puisque nous sommes en "punition Youtube" pour quelques jours encore.

Ce sera une vaste entrevue au cours de laquelle nous aborderons:

- les enjeux non éthiques du "passeport vaccinal": inacceptable dans une société de droits;

- l'emprise de l'industrie pharmaceutique sur nos institutions;

- le mépris médiatique et institutionnel envers les citoyens qui se questionnent;

- quels-sont les phénomènes sociologiques et psychologiques induits par la crise sanitaire;

- pourquoi les jeunes (et les adultes) sont aussi dépendants des jeux vidéo, et du web, et quels-sont les effets sur le cerveau et sur la psyché;

- est-ce qu'il est juste de penser que les jeunes  s'adaptent bien à la situation actuelle? Absolument pas! 

- quels seront les possibles impacts de la présente crise chez plusieurs enfants et adultes;

- pourquoi et comment se déclenchent les crises d'angoisse, comment les désamorcer, comment s'apaiser.

Une entrevue qui a pour objectif d'offrir une meilleure compréhension de ce qui se passe et qui vise à faire du bien.

À dimanche 21h. 

Si vous ne pouvez être présents, vous pourrez l'écouter en différé.

La prochaine étape?

La lucidité qui semble gagner de plus en plus de personnes tend vers l'expression d'une saine colère et elle nous fait sentir vivants et solidaires. L'espoir d'un réveil massif de la population commence à naître, mais en même temps on vit une attente angoissante et enrageante de "qu'est-ce qu'ils nous préparent pour la suite ces fous furieux"!

D'un côté on a les dents serrées et la boule au ventre parce qu'on ne sait pas ce qui va nous tomber dessus, et de l'autre, on carbure à l'idée que nos semblables vont enfin sortir de leur état d'hypnose et de sidération.

Ce "rêve gaulois" réanime ce que l'on croyait mort, soit la conscience du peuple (😉). 

Comme toujours, je tente de prendre un pas de recul, de sortir de toutes réactivités émotionnelles pour observer. Observer quelle est la suite logique à ce qui se passe en ce moment, soit à un reconfinement généralisé, imminent et beaucoup plus strict.

Les citoyens sont déjà chargés de colère et de rage, de peur et d'angoisse, d'un sentiment d'emprisonnement et d'impuissance.

Précisément les ingrédients pour faire lever la révolte!

Je nous questionne... et si la révolte était la suite logique permettant de clore le chapitre sur la dissidence? 

"Vous pensez être dans une dictature, maintenant vous allez le savoir"!

Les "nouveaux variants", qualifiés de "nouvelle infection", une "épidémie dans une épidémie", pourraient-ils être l'ultime catalyseur qui va nous propulser dans un déchaînement de désastres sociaux et économiques programmés à agir tels des chocs post-traumatiques?

Je ne sais pas trop comment conclure cet écrit, mais soyons prudents et vigilants.

Voici la réponse du Dr. Joël Monzée à l'article du journal de Montréal qui nous apprend que le "passeport vaccinal" ne transgresse pas les règles éthiques

*"L’idée d’un passeport vaccinal pour accéder à certaines activités, proposée récemment par le ministre de la Santé, a reçu un avis favorable de la part d’un comité de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)."

Joël est l'une de nos rares "perles précieuses" qui prend une position nuancée, mature, mais sans compromis pour l'intégrité et la dignité humaine.

J'ai le plaisir de recevoir Joël demain en entrevue, laquelle sera diffusée dans les prochains jours. Nous parlerons d'anxiété, de détresse psychologique, des enjeux émotionnels pour nos jeunes et de solutions pour mieux traverser la crise.

Voici la réponse de Joël Monzée via sa page Facebook:

Tout en réaffirmant mon soutien aux mesures sanitaires pour protéger les personnes vulnérables, j'explique mes inquiétudes d'ordre éthique par rapport à l'avis remis par l'INSPQ... 

Je ne suis pas fan à l'idée d'exposer mon background, mais cela a tout son sens aujourd'hui pour comprendre ma prise de position, car jamais je n'ai vu à ce point l'éthique de la recherche bafouée!

J'ai fait un post-doctorat en éthique appliquée à la santé (2003-07) et reçu la bourse postdoctorale la plus prestigieuse au Canada (1er/401 candidats en 2005), publié des notes de recherche et articles scientifiques (2003-2012), ainsi que rédigé un avis au ministre de la Sciences, de la technologie et de la recherche (2001) et un livre synthèse de mes recherches et de la littérature scientifique pour exposer les dangers pour la société d'une recherche pharmacologique débridée et de la grande fragilité des universités pour s'assurer que les conflits d'intérêts ne nuisent pas à l'intérêt général (2010)... 

Si l'information diffusée n'est pas un mauvais (très mauvais) poisson d'avril (et je serais tombé dedans à pieds joints), je n'ai jamais vu l'éthique de recherche à ce point méprisée par des personnes sensées prévenir une mauvaise utilisation de la recherche en santé. Et Dieu sait que j'ai découvert des choses inquiétantes pour le bien commun entre 1998 et 2012. 

En fait, plusieurs principes doivent guider les réflexions des experts en santé dont, notamment, que (1) il ne faut pas nuire et (2) un sujet humain participant à une recherche doit pouvoir donner son consentement libre et éclairé. 

Or, les personnes qui se font vacciner en ce moment, souvent mues par la peur des conséquences éventuelles dues à une contamination attribuée aux virus qui bousculent le monde depuis 15 mois, sont-elles informées qu'elles participent à une recherche visant la mise au point d'un tout nouveau moyen bio-technologique pour "éviter les cas graves" engendrés majoritairement chez des personnes obèses (80% des hospitalisations selon de CDC et 88% des décès selon l'OMS - mars 2021)? 

Sont-elles clairement informées qu'elles peuvent être quand-même malades (tout en évitant les formes graves) et contaminer les personnes de leur entourage, y compris les personnes vaccinées? 

Sont-elles clairement informées qu'il y a 4 stades dans une recherche pharmacologique et que, selon des experts, nous sommes seulement en phase 3 ou, au mieux, en phase 4? 

Sont-elles clairement informées que le produit qu'elles reçoivent est "accepté pour faire la recherche" et non pas encore comme un traitement préventif? 

Est-ce qu'elles signent un formulaire de consentement tels que tous les chercheurs (et leurs assistants) doivent faire signer pour respecter les consignes des comités universitaires pour s'assurer du consentement libre et éclairé quant à leur décision de participer en pleine connaissance de cause à cette recherche? 

Comme, dans la pratique, c'est systématiquement "non", on peut s'inquiéter de deux choses: (1) comme se fait-il que le protecteur du public qu'est le Collège des médecins n'intervient pas pour rappeler à l'ordre les responsables de cette recherche à grande échelle et (2) comment avoir un minimum de consentement libre et éclairé si un passeport vaccinal est imposé pour accéder à certains loisirs ou, pire, dans l'éventualité - tel que déduit en lisant la version de l'article tel que publiée au moment d'écrire ce commentaire - où la CNESST imposerait aux employeurs que tous leurs travailleurs soient vaccinés pour avoir droit au travail?

Qu'il faille respecter les mesures sanitaires pour protéger les personnes vulnérables est un principe auquel j'adhère, et ce, que j'aime ou que je n'aime pas les mesures. Toutefois, un avis comme celui du comité d'éthique de l'INSPQ est dommageable à court, à moyen et à long termes pour la société au sens large. 

Et il y a pire quand on apprend la décision du NB de forcer la vaccination des adolescents d'origine amérindienne pour les accepter dans leurs écoles. Cette décision est inquiétante et largement questionnable sur le plan éthique et sur le plan démocratique, mais aussi certainement juridique, puisqu'on est encore libre de choisir si on accepte ou on accepte pas un traitement médical.

Les personnes qui souhaitent recevoir le vaccin sont en droit de le recevoir et nos taxes paieront autant le produit que les éventuelles complications sur leur santé. Toutefois, il semble immoral d'imposer indirectement une vaccination en usant de procédures discriminatoires, et ce, d'autant plus que des personnes ont contracté la maladie et qu'elles disposent désormais d'anticorps sans avoir besoin du produit expérimental.  

Imposer un choix directement (en faisant peur) ou indirectement (en excluant de la société) aux citoyens devrait être questionné sérieusement par un panel multidisciplinaire n'ayant aucun conflit ou apparence de conflit d'intérêts. On ne peut pas laisser de tels avis circuler et influencer les décisions politiques sans réfléchir et tenir compte des risques potentiels pour le devenir de notre société civile.

D'une part, on connaît peu les effets à court terme, alors qu'on ne connaît pas les effets à moyen et long termes de ce projet de traitement préventif du virus, alors que celui-ci n'empêche que les formes graves. On peut donc se demander si c'est encore de l'ordre de l'éthique que de mettre en place une mesure forçant les honnêtes gens à accepter quelque chose qu'ils n'auraient pas accepté sans passeport vaccinal à la clé.

D'autre part, on risque de créer encore plus de divisions dans la société. Il y a les propos considérés comme conspirationistes qui verront dans ce type de décisions des arguments pour dire qu'ils avaient raison et qu'ils n'avaient donc pas de troubles psychiatriques comme certains experts l'ont affirmé avec tellement de complaisance. Il y a les familles déjà déchirées qui le seront peut-être encore plus, car les avis divergent et c'est normal que chaque individu prenne sa décision en son âme et conscience. Pire, il y a ces jeunes qui risquent de se voir forcés d'accepter tôt ou tard un traitement expérimental, alors qu'ils subissent déjà lourdement les mesures pour "sauver des vies" depuis plus d'un an, et qu'ils devraient forcément se faire vacciner pour participer à une fête publique ou, comme au NB, participer à leurs cours... 

Ces derniers jours, on a accusé de 1000 maux le ministre de l'Éducation d'avoir organisé à huis-clos deux journées de réflexion sur les moyens à mettre en oeuvre pour réduire les effets collatéraux des mesures sanitaires. Combien de personnes déchireront leur chemise pour réclamer l'accès public à de tels débats éthiques ayant des conséquences aussi importantes pour la société?

Je reste convaincu que le Premier ministre Legault vise à faire le bien, mais je suis inquiet qu'il soit conseillé par des personnes ne voyant que de petits fragments de la réalité imposée par les virus émergeants. Il est temps qu'on élargisse le débat scientifique et que les ordres professionnels, ainsi que les comités d'éthique universitaires, rappellent les règles de base en matière d'éthique de la recherche et de diffusion des informations scientifiques.


Sources: 

1) https://www.inspq.qc.ca/en/node/27082

2) https://www.journaldemontreal.com/2021/04/01/comite-ethique-de-linspq-le-passeport-vaccinal-recoit-un-avis-favorable 

3) https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-04-01/le-passeport-vaccinal-est-justifiable-tranche-l-inspq.php

4) https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1781780/passeport-immunite-vaccin-voyages-travail-quebec

5) https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1777781/eleves-listuguj-campbellton-vaccin-communaute-autochtone

6) O’Hearn M et coll. Coronavirus disease 2019 hospitalizations attributable to cardiometabolic conditions in the United States: a comparative risk assessment analysis. J. Am. Heart Assoc., publié le 25 février 2021.

7) Stokes EK et coll. Coronavirus Disease 2019 case surveillance— United States, January 22-May 30, 2020. MMWR Morb. Mortal. Wkly Report. 2020 ; 69:759–765. 

8) https://www.journaldemontreal.com/2021/03/14/le-facteur-majeur-de-la-pandemie-a-lechelle-mondiale 

9) J. Monzée et C. Bélanger, Recherche en santé: enjeux et perspectives. Montréal (Québec) Canada : Éds AEGSFM, 2001.

10) J. Monzée, Médicaments et performance humaine: thérapie ou dopage? Montréal, Éditions Liber, 2010

11) https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-04-02/la-floride-interdit-le-passeport-vaccinal-au-nom-des-libertes-individuelles.php

12) https://joelmonzee.com/lethique-bafouee/


Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés