Suivre ce blog via Facebook

dimanche 29 mars 2020

Des «certificats numériques» qui peuvent montrer qui a été testé pour le coronavirus et qui a été vacciné contre lui

Le co-fondateur de Microsoft, Bill Gates, lancera des capsules implantables chez l’homme qui ont des «certificats numériques» qui peuvent montrer qui a été testé pour le coronavirus et qui a été vacciné contre lui.

Le magnat de la technologie de 64 ans, et actuellement la deuxième personne la plus riche du monde, l’a révélé hier lors d’une session Reddit « Ask Me Anything » tout en répondant aux questions sur la pandémie de coronavirus COVID-19.

Gates répondait à une question sur la façon dont les entreprises pourront fonctionner tout en maintenant la distance sociale, et a déclaré: 👉 “Finalement, nous aurons des certificats numériques pour montrer qui a récupéré ou qui a été testé récemment ou quand nous avons un vaccin qui l’a reçu…”

👉 Les « certificats numériques » auxquels Gates faisait référence sont des « TATOUAGES QUANTUM-DO » implantables par l’homme sur lesquels les chercheurs du MIT et de l’Université Rice travaillent comme moyen de tenir des registres de vaccination. C’était l’année dernière en décembre lorsque des scientifiques des deux universités ont révélé qu’ils travaillaient sur ces tatouages à points quantiques après que Bill Gates les ait approchés pour résoudre le problème de l’identification de ceux qui n’avaient pas été vaccinés.


Les tatouages à points quantiques impliquent l’application de micro-aiguilles solubles à base de sucre qui contiennent un vaccin et des « points quantiques » à base de cuivre fluorescent intégrés dans des capsules biocompatibles à l’échelle du micron. Après la dissolution des micro aiguilles dessous la peau, ils quittent les points quantiques encapsulés dont les motifs peuvent être lus pour identifier le vaccin qui a été administré.

Les tatouages à points quantiques seront probablement complétés par une autre entreprise de Bill Gates appelée ID2020, qui est un projet ambitieux de Microsoft pour résoudre le problème de plus d’un milliard de personnes qui vivent sans identité officiellement reconnue. ID2020 résout ce problème grâce à l’identité numérique. Actuellement, le moyen le plus réalisable de mise en œuvre de l’identité numérique consiste à utiliser des smartphones ou des implants de puces RFID . Ce dernier sera l’approche probable de Gates non seulement en raison de la faisabilité et de la durabilité, mais aussi parce que depuis plus de 6 ans, la Fondation Gates finance un autre projet qui intègre des implants de micropuces implantables par l’homme. Ce projet, également mené par le MIT, est un implant de micropuce de contrôle des naissances qui permettra aux femmes de contrôler les hormones contraceptives dans leur corps.

Quant à ID2020, pour le concrétiser, Microsoft a formé une alliance avec quatre autres sociétés, à savoir; Accenture, IDEO, Gavi et la Fondation Rockefeller. 👉 Le projet est soutenu par les Nations Unies et a été intégré à l’initiative des Nations Unies pour les objectifs de développement durable.

Il sera intéressant de voir comment Bill Gates et ID2020 exécuteront tout cela, car de nombreux chrétiens, et étonnamment un nombre croissant de musulmans chiites, sont très opposés à l’idée de la micropuce et de toute forme de technologie d’identification invasive du corps. Aux États-Unis, certains législateurs et politiciens chrétiens ont même tenté d’interdire toutes les formes de micropuce humaine.

Mais, d’autre part, c’est l’occasion idéale pour Bill Gates de mener à bien les projets car, à mesure que le coronavirus continue de se propager et que de plus en plus de personnes meurent de la pandémie, le grand public devient plus ouvert aux technologies de résolution de problèmes qui contiendra la propagation du virus.

La principale raison pour laquelle de nombreux chrétiens et certains musulmans chiites sont opposés aux technologies d’identification invasive du corps, même si ces technologies sont utiles pour prévenir les pandémies, c’est parce qu’ils croient que ces technologies sont ce que l’on appelle la «marque de Satan» mentionnée dans la Bible et certains Mahdi prophétiques. Dans le livre des révélations dans la Bible, quiconque n’a pas cette «marque» n’est pas autorisé à acheter ou vendre quoi que ce soit.

Traduction faite par pleinsfeux.org

Source: 

ID2020: vers une identité numérique/biométrique pour tous les individus de la planète




















ID2020 Alliance Partners, 👉 en partenariat avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), veut créer une identité numérique pour tous les individus de la planète.

Voici les 3 premières déclarations, sur 10, énumérées dans le manifeste du programme ID2020:

👉 La capacité de prouver son identité est un droit humain fondamental et universel.

👉 Nous vivons dans une ère numérique. Les individus ont besoin d'un moyen fiable et vérifiable de prouver qui ils sont, à la fois dans le monde physique et en ligne.

👉 Plus d'un milliard de personnes dans le monde ne peuvent prouver leur identité par aucun moyen reconnu. En tant que tels, ils ne sont pas protégés par la loi et sont incapables d'accéder aux services de base, de participer en tant que citoyen ou électeur ou de faire des transactions dans l'économie moderne. La plupart des personnes touchées sont des enfants et des adolescents et beaucoup sont des réfugiés, des déplacés de force ou des apatrides.

Maintenant, voici la liste des partenaires dans ce programme d'implantation d'une identité numérique/biométrique à l'échelle globale.





mardi 24 mars 2020

Pour la première fois dans l'histoire moderne des États-Unis, le Pentagone vient de recevoir des ordres secrets de se préparer à assumer la «continuité du gouvernement»

https://www.journaldequebec.com/2020/03/20/covid-19-les-plans-secrets-du-pentagone-et-le-canada?fbclid=IwAR0FemvQpSwTr0hYc5i8sDO7TXxmZk-70RkVfjauYNi7GyLKs3UpgEczaas

Le virus est aéroporté

Une publication de Stéphane Guay, microbiologiste.

⚠️ COVID19: APPEL À TOUS (URGENT)

VOUS DEVEZ PARTAGER CE MESSAGE ET VOUS ENGAGER ACTIVEMENT À VÉHICULER CE MESSAGE. CELA SAUVERA CERTAINEMENT DES VIES.

Alors qu'il est maintenant connu de la communauté scientifique que ce virus est aérobiose (en suspension dans l'air), que ce fait établi est rapporté par les médias et même par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), voilà donc un volteface de la part de nos dirigeants qui aura des répercussions importantes pour la vie du personnel soignant,  ceux que notre ministre de la santé Danielle McCann appelle "la prunelle de nos yeux".

Écoutez ce vidéo de quelques minutes:

Il s'agit de l'entrevue du Dr. Yves Longtin de l’Hôpital Juif de Montréal, l’un des deux hôpitaux responsables d’accueillir les cas de COVID19 dans la région de Montréal.

« …il y a un changement dans les recommandations niveau provincial, national et même international. (…) 👉 On a découvert que la transmission par voie aérienne n’est pas vraiment existante …. 👉 On a pas vraiment besoin de se protéger contre cette voie de transmission. »

Autrement dit, on nous demande de ne pas porter de masque.  

Ce virus est aéroporté

En plus d’être transmis par les contacts et l’inhalation de gouttelettes contaminées, il se propage sur de grande distance et reste dans les airs longtemps. 

Éviter un contact rapproché n’est plus suffisant pour se protéger. Une personne contaminée assis dans un autobus a le potentiel de contaminer l’ensemble des passager d’un autobus, même constat sur un bateau de croisière.

En conséquence, il faut porter un masque étanche de type N95 ou P100 ainsi que des lunettes étanches puisque ce virus peut également s’attraper par les yeux. 

NE VOUS LAISSEZ PLUS DIRE QU’IL SUFFIT DE VOUS LAVER LES MAINS POUR VOUS PROTÉGER.

Références :

👉TVA NOUVELLES
"Le nouveau coronavirus provoquant la COVID-19 peut survivre en suspension dans l'air pendant environ trois heures et jusqu'à trois jours sur certaines surfaces, ont découvert des chercheurs américains."

=================================

👉CNN
"It's become clear that transmission by people who are asymptomatic or mildly symptomatic is responsible for more transmission than previously thought."

"We now know that asymptomatic transmission likely [plays] an important role in spreading this virus," said Michael Osterholm, director of the Center for Infectious Disease Research and Policy at the University of Minnesota. 
Osterholm added that it's "absolutely clear" that asymptomatic infection "surely can fuel a pandemic like this in a way that's going to make it very difficult to control." 

=================================

👉L’OMS
"Ebola is lousy, this is AIRBORNE corona, it’s more contagious"  (38 minutes 40 secondes.) https://youtu.be/HeskASnreEE?t=2299
================================

👉THE THAILAND MEDICAL NEW
BREAKING NEWS! 
"World Health Organization’s Chief Says Coronavirus Is Airborne But Many Concealing This Including Media From US, China and Europe".

“When a leading Chinese researcher, Dr  Zeng Qun, who is  the deputy head of the Shanghai Civil Affairs Bureau, told a press briefing last Saturday in Shanghai that the new coronavirus can be spread via airborne transmission, along with Dr Shen Yinzhong, the medical director of the Shanghai Public Health Clinical Center who also made the similar statement at another press event on the same day, they were immediately reprimanded by Chinese authorities and China embarked on another PR exercise to refute these claims."

=================================

👉THE THAILAND MEDICAL NEW
“Besides elaborating on the new changes in diagnostic criteria, Dr Wang said that the new clinical guidelines accepts that not only can the coronavirus be airborne but also that the virus can be transmitted if someone was exposed to high concentrations of aerosol in a relatively closed environment for a long time. (…) Many social media platforms and also governments have deemed anyone saying that the coronavirus is airborne is  tantamounting to spreading fake news and misinformation.”

=================================

👉JOURNAL OF AMERICAN MEDICAL ASSOCIATION
"In this single-center case series involving 138 patients with NCIP, 26% of patients required admission

Une deuxième vague en Asie?

Le principal médecin de Pékin met en garde contre une NOUVELLE épidémie de coronavirus en Chine après que le pays ait signalé son premier cas de quelqu'un «attrapant la maladie d'une personne de retour de l'étranger».

Le professeur Li Lanjuan, membre de l'équipe d'experts de Pékin sur le virus, a déclaré qu'elle était "très inquiète que les cas importés puissent déclencher une autre épidémie à grande échelle dans notre pays".

Son commentaire est venu après que les responsables de la santé ont signalé le premier cas du pays d'une personne qui aurait contracté la maladie, connue sous le nom de COVID-19, d'une autre personne revenant de l'étranger.

Cela s'est également produit alors que la vie dans l'ancien épicentre de Wuhan revenait lentement à la normale après un confinement draconien de deux mois.

Le professeur Li, 73 ans, a déclaré à China News aujourd'hui que le contrôle et la prévention des cas importés étaient une tâche «ardue» pour les travailleurs médicaux. 

Elle a déclaré: "Cela nous oblige à continuer d'intensifier nos efforts et à travailler sans relâche pour empêcher l'épidémie de pneumonie à coronavirus de se propager dans d'autres villes."

Le professeur Li a dirigé son équipe médicale pour lutter contre le virus à Wuhan pendant plus de 50 jours.

Elle a déclaré à des journalistes à Wuhan: "Des villes comme Pékin, Shanghai, Guangzhou, Shenzhen et Hangzhou ont des communications internationales fréquentes. [Je suis] très inquiète que les cas importés puissent déclencher une nouvelle épidémie à grande échelle dans notre pays."

La triste et choquante réalité en France et bientôt au Québec...

https://m.youtube.com/watch?v=LYXvZJh9Vho&feature=share

jeudi 19 mars 2020

"Loi sur la mise en quarantaine" imminente?

Comme je l'ai déjà mentionné, je m'attends à ce que la "Loi sur la mise en quarantaine" du gouvernement fédéral soit décrétée très bientôt au Canada. C'est l'équivalent de la "Loi sur les mesures de guerre". Déjà, des annonces ont été faites à l'effet que des usines ont été réquisitionnées pour produire du matériel sanitaire et que des employés du système public pourrait être réquisitionnés pour soutenir l'effort collectif.

Même si je ne connais pas précisément toutes les implications d'un tel statut d'urgence nationale, je me doute que c'est une situation extrêmement sérieuse qui ne DOIT PAS ÊTRE PRISE À LA LÉGÈRE.

Il faut comprendre que cette loi suspend nos droits et libertés individuels au profit du bien-être et de la survie de la collectivité. Ceci implique des ordres d'isolement, des déplacements significativement restreints supervisés par les militaires et forces de l'ordre, des réquisitions de travailleurs, le contrôle absolu sur toutes les sphères de notre société.

Les réseaux sociaux et les médias seront aussi hautement contrôlés, l'information devra être alignée avec celle publiée par les autorités. Vous comprendrez qu'il n'est pas question ici de défier "l'ordre social", parce que ce sera au risque d'emprisonnement.

Je ne pensais jamais dire ça via ma page Conscience du peuple en 2020, mais je nous invite à la plus grande prudence à partir de maintenant, à nous mettre en mode vigilance afin de prévenir certaines situations désagréables et à agir en conformité avec les autorités. La délinquance et la rébellion ne doivent pas être le moteur de nos décisions et de nos actions, quoique l'on pense.

Nous devons rester calmes, mener un quotidien tranquille et continuer de nous solidariser virtuellement pour que nous puissions toujours nous rappeler que nous ne sommes pas seuls dans cette grande épreuve. Ça va finir par finir, mais nous entrons très bientôt dans une autre phase de la crise.

Je vous dis BON COURAGE et nous restons connectés par l'espérance qu'un jour nous pourrons retrouver une vie normale.

Que Dieu vous garde.

Isabelle

Le coronavirus est aéroporté

Le nouveau coronavirus provoquant la COVID-19 peut 👉 SURVIVRE EN SUSPENSION DANS L'AIR pendant environ 👉 TROIS HEURES et jusqu'à trois jours sur certaines surfaces, ont découvert des chercheurs américains.

On vient juste de nous annoncer ce fait EXTRÊMEMENT GRAVE qui fait augmenter les risques de contagion de façon alarmante et pourtant, le directeur de l'OMS a averti le monde entier le 11 février dernier (à 38m30s):


Le personnel médical, intervenants de première ligne, employés des services essentiels, et nous tous, sommes exposés à un virus en suspension dans l'air, ce qui implique que la distanciation d'un à trois mètres et le lavage de mains sont des mesures nettement insuffisantes pour nous protéger de la charge virale d'une personne infectée. 

Ce que ça veut dire, théoriquement, c'est que de simplement suivre une personne infectée dans une épicerie, qui excrète le virus en toussant dans l'allée, ou qui contamine des fruits avec une charge virale sur ses mains, nous met à risque de contracter le virus.  

Le risque de contagion est donc infiniment plus grand et nous sommes, potentiellement, exposés au virus aussitôt que l'on sort de la maison!

RESTEZ CHEZ VOUS!

Entrevue radiophonique de Stéphane Guay, microbiologiste, concernant le COVID19

Bon matin!

Voici l'entrevue radiophonique que Stéphane Guay, microbiologiste, a réalisée hier concernant le coronavirus/COVID19. Les informations qui sont données par Stéphane sont documentées par des publications scientifiques publiées ou archivées.

Écoutez à partir de 59:59. Le son est rétabli vers 1:05.


Stéphane est intervenu auprès de moi, lors de mon retour sur ma plate-forme d'information, en me partageant une lettre écrite à l'intention des membres de sa famille, de ses proches et de ses contacts et ce, en vue de les mettre en garde contre l'arrivée imminente du virus en Amérique du Nord. Cet écrit a été pour moi une confirmation de mes appréhensions et un élément déclencheur pour envisager autrement et concrètement un futur proche...

Vous trouverez la lettre en question dans un article publié ici le 21 février.

jeudi 12 mars 2020

Fermetures d'écoles au Québec: les écoles primaires et secondaires devraient suivre très prochainement

Les écoles en France sont fermées et le Québec emboîte le pas.



https://www.tvanouvelles.ca/2020/03/12/coronavirus-une-ecole-danjou-ferme-par-prevention-1

"Je n'ai jamais rien vu de tel", a déclaré mardi le Dr Fink à DailyMail.com.

Un médecin californien affirme que trois hommes qu'il connaît atteints de coronavirus sont tous en soins intensifs et ont à peine 40 ans - ce qui contredit les affirmations selon lesquelles la maladie ne touche que les personnes âgées.

Le Dr Sam Fink, qui est basé dans la ville aisée de Tarzana, a commencé à soigner deux des hommes après leur retour à la maison après un voyage de ski dans le nord de l'Italie à la fin du mois dernier. Le Dr Fink est ami avec un troisième patient du voyage, qui est également actuellement aux soins intensifs contre le virus.

"Je n'ai jamais rien vu de tel", a déclaré mardi le Dr Fink à DailyMail.com.

«Ces personnes hospitalisées sont généralement jeunes. Quarante, cinquante, soixante. Ce ne sont pas des personnes âgées. Il y a trois personnes qui sont maintenant dans l'USI.

«Je crois comprendre que l'un a des problèmes médicaux sous-jacents, mais pas les deux autres. Ne pas avoir de problèmes médicaux sous-jacents ne vous protège pas », a-t-il averti.

Le Dr Fink a fait la une des journaux plus tôt cette semaine après avoir consulté Facebook pour exhorter toutes les écoles à fermer au milieu de l'épidémie de coronavirus. Le poste a ensuite été partagé des dizaines de milliers de fois.

Le médecin dit qu'il s'est rendu sur les réseaux sociaux pour partager son inquiétude face au taux alarmant de propagation du virus tueur. Il pense que la fermeture des écoles pourrait aider à ralentir considérablement la propagation de la maladie.

Merci à Stéphane Guay pour la traduction.

Les hôpitaux italiens sont surchargés. Plus de 1000 patients sont sous respirateur artificiel.

Je prends pour acquis que les personnes qui choisissent de lire mes publications sont conscientisées au fait que la panique (réagir de façon irréfléchie) est inutile et contre-productive, mais que la peur (défense biologique) nous permet d'envisager la situation du COVID19 comme étant extrêmement sérieuse.

Ceci étant dit, je veux vous avertir que mes prochaines publications risquent de ne pas être  agréables. 

Soyez vigilants, agissez avec intelligence et protégez votre famille.

Les hôpitaux italiens sont surchargés. Plus de 1000 patients sont sous respirateur artificiel.

 Les médecins appellent au secours !

“Nous devons choisir qui intuber, entre un patient de 40 ans et un de 60 ans”.

Italie: le témoignage glaçant d’un Napolitain qui a passé 24 heures confiné avec sa sœur décédée du coronavirus.

Luca Franzese, un acteur italien de la série «Gomora», s’indigne dans une vidéo d’avoir dû passer plusieurs heures isolé avec le corps de sa sœur aînée, avant qu’elle ne soit diagnostiquée positive au Covid-19.

mercredi 4 mars 2020

L'armée canadienne se prépare au coronavirus et passe à la «planification pré-pandémique»

Le chef de la Défense du Canada affirme que l'armée est prête à passer à ce qu'elle appelle un mode de «planification pré-pandémique» afin de se préparer à l'arrivée du nouveau coronavirus qui a infecté des dizaines de milliers de personnes dans le monde.

Un ordre à l'échelle militaire pour tous les membres des Forces armées canadiennes, mercredi, indique qu'il passe maintenant à l'alerte et à la préparation en cas de pandémie pour se protéger contre la propagation potentielle du COVID-19 au Canada et dans ses rangs.

S'adressant aux journalistes mercredi, le général et chef d'état-major des FAC, Jonathan Vance, a déclaré que l'armée prévoyait un taux d'absentéisme d'environ 25%.

Vance a déclaré que les FAC s'attendent à ce que la directive aide à la fois les civils canadiens et sa propre efficacité opérationnelle, dans l'éventualité d'une éclosion de COVID-19 à travers le Canada.

«L'une consiste à préserver la force et notre capacité de fonctionner, en cas de pandémie, et l'autre consiste à soutenir les Canadiens», a déclaré Vance.

Plusieurs changements importants apportés aux opérations des FAC comprennent ce que Vance appelle l'ordre de demander aux commandants de faire preuve de «bon sens dans leur jugement de commandement».

Les commandants des FAC évalueront maintenant si les déplacements au cas par cas peuvent être jugés non essentiels. Les troupes ne pourront se rendre dans un pays touché par une éclosion de COVID-19 que si c'est dans un but essentiel sur le plan opérationnel, comme lorsque des équipes médicales militaires ont été envoyées en Chine pour ramener des Canadiens chez eux.

Les commandants doivent désormais évaluer les demandes de vacances au cas par cas également, et les militaires peuvent voir leurs vacances annulées ou refusées. Dans ces cas, l'armée remboursera les vacances annulées d'un membre, a indiqué l'ordonnance.

D'autres changements apportés aux opérations des FAC comprennent une augmentation de la protection des chaînes d'approvisionnement et d'opérations potentiels de bouclage de zones qui pourraient limiter les mouvements. Les commandants ont été avertis de reconsidérer les grands rassemblements parmi ses forces.

lundi 2 mars 2020

Plan australien contre la pandémie de coronavirus: vaccinations de masse et mises en quarantaine dans des stades...

Une pandémie pourrait durer jusqu'à 10 mois, 40% de la main-d'œuvre étant mise à l'écart pour cause de maladie ou pour s'occuper de sa famille, dans le pire des cas. 

Les gouvernements peuvent ordonner la vaccination de masse de banlieues entières, de villes ou de groupes de personnes; les stades sportifs peuvent être séquestrés pour être des sites de quarantaine; et la police pourrait être ordonnée à garder des fournitures médicales essentielles dans le cadre des plans de santé australiens en cas de pandémie. 

Dans les pires scénarios envisagés par les gouvernements des États et du fédéral, les prévisions indiquent qu'une pandémie pourrait durer jusqu'à 10 mois.  
Les plans de lutte contre la pandémie n'ont pas encore été étendus à leurs niveaux les plus élevés: l'Australie reste en mode de confinement et les gouvernements ont toujours déclaré que l'Australie était bien placée pour faire face à toute épidémie. 

«Les mesures de distanciation sociale qui pourraient être nécessaires auront des effets de grande envergure, avec la fermeture des écoles et des services de garde d'enfants et l'annulation d'événements publics. On estime que jusqu'à 40% de la main-d'œuvre peut se retirer du travail à tout moment en raison d'une maladie, de la nécessité de prendre soin des membres de sa famille ou de la peur de contracter le virus sur le lieu de travail ou dans les transports en commun. "Une étude a estimé que dans le pire des cas de pandémie de grippe, le produit intérieur brut de l'Australie pourrait subir une baisse de plus de 10%."

La loi martiale (Loi des mesures d'urgence) est décrétée dans l'État de Washington

Le gouverneur de l'État de Washington, Jay Inslee, a déclaré samedi l'état d'urgence dans tous les comtés et a autorisé l'activation de l'armée américaine après la première mort annoncée publiquement de COVID-19. 

«… L'épidémie mondiale de COVID-19 et les effets de son risque extrême de transmission de personne à personne aux États-Unis et dans l'État de Washington ont un impact significatif sur la vie et la santé de notre population, ainsi que sur l'économie de l'État de Washington, et est un désastre public qui affecte la vie, la santé, les biens ou la paix publique », déclare la proclamation . 

"Je soussigné, Jay Inslee, gouverneur de l'État de Washington, en raison de la situation susmentionnée, et en vertu des chapitres 38.08, 38.52 et 43.06 RCW, proclame par les présentes qu'un état d'urgence existe dans tous les comtés de l'État de Washington, et ordonne la mise en œuvre des plans et procédures du plan de gestion globale des urgences de l'État de Washington. Les agences et les départements d'État sont invités à utiliser les ressources de l'État et à faire tout ce qui est raisonnablement possible pour aider les subdivisions politiques affectées dans un effort pour répondre et se remettre de l'épidémie." 

En outre, la proclamation autorise l'activation de la garde d'État."

À la suite de cet événement, j'ordonne par la présente à la milice organisée de l'État de Washington, en service actif de l'État, d'inclure la Garde nationale et la Garde d'État, ou toute partie de celle-ci qui pourrait être nécessaire de l'avis de l'adjudant général pour tenir compte des circonstances, décrites ci-dessus, pour exécuter les tâches prescrites par l'autorité compétente du Département militaire de l'État de Washington dans la lutte contre l'épidémie. De plus, je demande au Département de la santé de l'État de Washington, à la Division de la gestion des urgences du Département militaire de l'État de Washington et à d'autres agences d'identifier et de fournir le personnel approprié pour effectuer les évaluations nécessaires et continues liées aux incidents."  

dimanche 1 mars 2020

Nombre de mortalités statistiquement estimé du COVID-19

Voici une toute autre perspective concernant le COVID-19, une crise sanitaire mondiale "très élevée", qui, selon les paramètres d'évaluation de la gravité des pandémies, risque d'aboutir à un scénario pire que la grippe espagnole. En théorie du moins. En théorie.

L' indice de gravité de la pandémie ( PSI ) est une échelle de classification pour déclarer la gravité des pandémies aux États-Unis.  Ici-bas, vous trouverez une représentation graphique du schéma de catégorisation PSI. 

Le PSI varie de 1 à 5, les pandémies de catégorie 1 étant les plus bénignes (équivalentes à la grippe saisonnière ) et le niveau 5 étant réservé au scénario le plus grave, le «pire des cas» pandémique (comme la grippe espagnole de 1918).

Une récente étude, sur plus de 72 000 cas d'infectés dans plus de 30 pays dans le monde, établit le taux actuel de mortalité du coronavirus à 2.3%.

Ce taux de mortalité est nettement sous-estimé selon des rapports scientifiques, mais tenons-nous en à 2% de taux de mortalité pour la démonstration, la donnée la plus faible de la catégorie 5 (>2.0%).

Si on se réfère au graphique du PSI, on peut voir 2 variables, soit le taux de mortalité à gauche et le nombre de morts en sol américain à droite. Le taux de mortalité est associé à un nombre estimé de morts. Nous sommes actuellement à 2.3% de taux de mortalité, ce qui, selon le graphique, correspond à >2% de mortalité. A ce pourcentage, on associe >1 million 800 mille morts (1 800 000) aux États-Unis seulement, la catégorie 5 du PSI.

Bien évidemment, si le taux moyen de mortalité venait qu'à augmenter, suite à une mutation par exemple, le nombre de mortalités y serait proportionnel d'un point de vue mathématique.

Si on fait l'exercice (règle de trois) pour estimer le nombre de mortalités dans la population mondiale considérant le taux de mortalité de 2% présenté dans le graphique, on arrive à 47 millions de morts.

Voici mon calcul:

7 700 000 000 (population mondiale) × 1 800 000 (nombre de morts aux Etats-Unis) ÷ 298 000 000 (population américaine en 2006) =

47 millions de morts sur la planète.

Au Canada, nous sommes 38 000 000 et le nombre de mortalités seraient de 230 000 morts.

Le nombre estimé de personnes qui seront infectées par le coronavirus a été estimé à 60% de la population mondiale (7 700 000 000), et ce, par 3 épidémiologistes. Si on prend le chiffres de 4 620 000 000 (millions) d'infectés (60% de la population mondiale) et qu'on lui applique un taux de mortalité de 2% (inférieur aux présentes donnés), on arrive à 92 400 000 de morts sur la planète. Un chiffre significativement plus élevé que le calcul fait à partir du graphique, dans lequel j'ai tenu compte des données les plus faibles (2% et 1 800 000).

Voici les 3 épidémiologistes qui ont affirmé que 60% de la population mondiale pourrait être infecté par le coronavirus:

Ira Longini, épidémiologiste et conseiller de L'OMS

Marc Lipsitch  épidémiologiste à Harvard

Gabriel Leung, épidémiologiste à la Santé Publique de Hong Kong

Cet exercice est évidemment purement mathématique, mais il nous permet de considérer que ce virus a un énorme potentiel de contagion, de virulence et de létalité.

J'espère de tout coeur que ces données statistiques n'auront pas raison sur la réalité, mais il nous faut comprendre que le coronavirus n'est pas une simple grippe...

Voici, en ajout et sous le graphique, un document officiel de l'OMS, qui ajoute au constat.



Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés