Suivre ce blog via Facebook

jeudi 30 septembre 2021

Je prends une pause pour quelques jours

 


Mon feeling est que nous connaissons les derniers instants des réseaux sociaux "libres". Très bientôt, nous ne pourrons plus communiquer via ces plates-formes. Seule la propagande promue et acceptée par l'État va s'y trouver. Comme prévu et programmé, l'offensive qui censure les sites au contenu divergent va être totale, voire subite.

J'observe une censure jamais vue depuis 21 ans, du "shadow banning", qui réduit la portée de mes publications d'au moins la moitié. Ceci implique que plusieurs personnes ne reçoivent plus mes publications dans leur fil de nouvelles, les obligeant à cliquer directement sur la page Conscience du peuple pour y accéder.

Mon site de secours:

https://conscience-du-peuple.blogspot.com

La chaîne Rumble de Mediainfocité (Youtube nous a à l'oeil):

https://rumble.com/user/ICTV

Je vous invite à quitter le web pour réfléchir aux implications soudaines d'une perte des communications et d'une rupture quelconque dans le quotiden. J'en parle intensément depuis 1 an et demi, mais on s'y rapproche dangereusement.

Le réseautage est souhaitable, voire impératif, mais il doit se faire par région, par les individus eux-mêmes et dans la sphère privée.

https://www.facebook.com/150603558702689/posts/1287253445037689/

Je nous souhaite bon courage, que Dieu veille sur nous et que nous puissions nous retrouver bientôt. 

Isabelle

mercredi 29 septembre 2021

Des pénuries annoncées et programmées


Il y a une panique d'achat d'essence au Royaume-Uni. Les prix du gaz naturel en Europe et en Asie montent en flèche. Des manifestations éclatent à travers l'Europe en raison de la flambée des factures d'électricité. L'Inde et la Chine manquent de charbon pour les services publics. L'électricité est rationnée aux usines dans plusieurs provinces chinoises – et l'hiver approche.

Tout d'abord, la crise mondiale de la chaîne d'approvisionnement induite par la COVID pour le transport de conteneurs est arrivée. Vient maintenant une crise d'électricité en Asie et en Europe. Les stocks de produits énergétiques - tout comme les stocks de détail aux États-Unis - ne se sont pas reconstitués assez rapidement pour faire face à la demande post-confinement.

Comment la crise énergétique pourrait-elle affecter le transport maritime? Pour les importateurs américains de marchandises conteneurisées asiatiques, c'est un point négatif : un autre sertissage dans la chaîne d'approvisionnement. Pour le transport de marchandises - vrac sec, gaz naturel liquéfié (GNL) et éventuellement pétroliers - c'est une recette pour des tarifs plus élevés.

Selon Bloomberg, la consommation d'électricité est désormais limitée par des restrictions d'approvisionnement et d'émissions [C02] dans les provinces chinoises du Jiangsu, du Zhejiang et du Guangdong. Bloomberg a cité l'analyste de Nomura, Ting Lu, déclarant :

👉 "Les coupures de courant se répercuteront et auront un impact sur les marchés mondiaux. Très bientôt, les marchés mondiaux ressentiront l'arrivée d'une pénurie d'approvisionnement, des textiles et des jouets aux pièces de machines."

Lire la suite

https://www.zerohedge.com/markets/power-crisis-deepens-asia-and-europe-what-it-means-shipping

Des technologies de surveillance de la population vendues à l'Arabie Saoudite par le Canada: on est équipés!

*Awz Ventures est une société mondiale de capital-risque basée au Canada axée sur l'innovation israélienne, multi-usage, les technologies de pointe, de cybersécurité et d'intelligence alimentées par l'IA. La direction et les conseillers d'Awz comprennent des professionnels du capital-risque, d'anciens directeurs et des cadres supérieurs d'agences mondiales de sécurité et de renseignement (Mossad, ISA, CIA, FBI, MI5, CSIS). 😉


"L’ancien premier ministre du Canada, Stephen Harper, est un associé de la firme torontoise AWZ Ventures qui veut faciliter la vente de technologies de surveillance aux Émirats arabes unis, un régime autoritaire.

👉Reconnaissance faciale, détection de rassemblements, accès aux renseignements de n'importe qui en temps réel : ce sont là quelques-unes des technologies israéliennes que finance la compagnie d’investissement AWZ Ventures et qu'elle veut maintenant offrir aux Émirats arabes unis.

C'est une décision que dénoncent des experts en cybertechnologies et en droits de la personne du Canada, du Royaume-Uni et d'Israël.

Stephen Harper joue un rôle important dans cette firme qui investit dans 18 compagnies israéliennes de cybersécurité, selon son site web.

En plus d’en être un associé, il est le président de son comité-conseil, composé d'anciens membres du Mossad et d'autres agences du renseignement d'Israël et des États-Unis, notamment."

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1827612/stephen-harper-awz-surveillance-emirats-arabes-unis

lundi 27 septembre 2021

Face à la crise...

Josée et moi avons enregistré aujourd'hui une conversation entre nous dans le but d'exposer, avec simplicité et humilité, comment nous traversons la crise actuelle en tant que femme, maman, épouse et croyante. 

Nous abordons les états émotifs qui parfois nous submergent face à cette réalité maudite qui s'impose, que l'on sait incontournable et inarrêtable.

Quoique le trac du lendemain et l'angoisse font partie de l'équation de notre quotidien, nous choisissons le "bon combat", nous choisissons de nous battre en dehors de l'arène, là où se passe la véritable lutte: celle de préserver notre âme...

Cette vidéo se veut être un appel à la résistance, à la solidarité dans la foi et à l'encouragement mutuel.

On lâche pas et on se lâche pas!

Isabelle & Josée

https://youtu.be/uYVNpBcnVSc

dimanche 26 septembre 2021

Des excès de mortalités en Angleterre en pleine période estivale qui ne sont pas reliées à la COVID19... 😱


*Prématuré de faire un lien de cause à effet, mais on peut certainement faire une corrélation avec des accidents post-vaccinaux. Un "arriéré électif massif" concentré sur à peine 3 mois pour expliquer près de 10 000 mortalités en excès ? Je n'embarque pas.

Alors que l'attention reste fermement fixée sur Covid-19, une deuxième crise sanitaire se dessine tranquillement en Grande-Bretagne. Depuis début juillet, il y a eu des milliers de décès en excès qui n'ont pas été causés par le coronavirus.

Selon les experts de la santé, c'est très inhabituel pour l'été. Bien que des décès excessifs soient attendus pendant les mois d'hiver, lorsque le froid et les infections saisonnières se combinent pour exercer une pression sur le NHS , l'été connaît généralement une accalmie.

Cette année est une valeur aberrante inquiétante.

Selon l'Office for National Statistics (ONS), depuis le 2 juillet, il y a eu 9 619 décès supplémentaires en Angleterre et au Pays de Galles, dont 48% (4 635) n'ont pas été causés par Covid-19.

Donc, si toutes ces personnes supplémentaires ne meurent pas du coronavirus, qu'est-ce qui les tue ?

Les données de Public Health England (PHE) montrent qu'au cours de cette période, il y a eu 2 103 décès supplémentaires pour une cardiopathie ischémique, 1 552 pour une insuffisance cardiaque, ainsi que 760 décès supplémentaires pour des maladies cérébrovasculaires telles que les accidents vasculaires cérébraux et l'anévrisme et 3 915 pour d'autres maladies circulatoires. .

Les infections respiratoires aiguës et chroniques étaient également en hausse avec 3 416 mentions de plus sur les certificats de décès que prévu depuis début juillet, tandis qu'il y a eu 1 234 décès par maladies du système urinaire supplémentaires, 324 par cirrhose et maladie du foie et 1 905 par diabète .

De manière alarmante, bon nombre de ces conditions ont connu les plus fortes baisses de diagnostic en 2020, alors que le NHS luttait pour faire face à la pandémie.

Un rapport publié la semaine dernière par le gouvernement détaillant les impacts directs et indirects de la pandémie sur la santé a indiqué qu'il y avait environ 23 millions de consultations de médecins généralistes en moins – à la fois en personne et en ligne, en 2020 par rapport à 2019.

Le diagnostic de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) a diminué de 51 %, la fibrillation auriculaire de 26 %, l'insuffisance cardiaque de 20 %, le diabète de 19 %, les maladies coronariennes de 17 % et les accidents vasculaires cérébraux et les accidents ischémiques transitoires de 16 %.

Lire la suite:

https://news.yahoo.com/analysis-thousands-more-usual-dying-170117640.html?soc_src=social-sh&soc_trk=tw&tsrc=twtr

samedi 25 septembre 2021

Le "crédit social" s'implante en Australie


Le gouvernement fédéral d'Australie met en place le "crédit social" du parti communiste chinois, lequel accorde un "score social" à tous les citoyens à partir de leurs agissements sur les réseaux sociaux et de leur statut de contribuable. Les "bons comportements" sont récompensés et en contre-partie, ce système de surveillance total et absolu pénalise les "mauvais comportements" en retirant des  droits et libertés aux citoyens non-dociles.

https://twitter.com/mech_gars/status/1441763501270134792?s=19

Le vaccin de Medicago: une option plus sécuritaire? Vraiment?


Quelques informations en vrac:

👉Medicago développe un candidat vaccin, dont les essais cliniques vont se terminer en avril 2022, en collaboration avec les gouvernements du Canada et du Québec en utilisant un adjuvant fabriqué par GlaxoSmithKline (GSK).

https://www.pharmaceutical-technology.com/news/gsk-medicago-covid-19-vaccine/

👉Medicago est une société privée détenue par une filiale de Mitsubishi Tanabe Pharma (67 %) et Phillip Morris International (33 %).

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Medicago_(entreprise)

👉Mitsubishi Tanabe Pharma Corporation est une société pharmaceutique japonaise, dont la société "Green Cross Corporation", acquise en 1998, comptait des criminels de guerre qui ont torturé et expérimenté des horreurs sur des humains dans la tristement célèbre "unité 731" de l'armée japonaise pendant la deuxième guerre mondiale.

https://en.wikipedia.org/wiki/Unit_731

👉Philip Morris International Inc. est une entreprise multinationale "Big tobacco" de fabrication de cigarettes, accusée maintes fois de corruption et de conflits d'intérêt puisque l'entreprise finance le milieu médical. La compagnie a été accusée de pratiques douteuses dans ses essais cliniques concernant des cigarettes électroniques. Ce géant du tabac est détenu par The Vanguard Group, Inc., Capital Research & Management Co. et BlackRock Fund Advisors.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Philip_Morris_International

👉En 2009, Medicago a produit un candidat-vaccin de grade recherche contre la grippe H1N1 en seulement 19 jours. En 2012, Medicago a produit 10 millions de doses d’un vaccin influenza monovalent en un seul mois pour la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), une agence du département de la Défense des États-Unis. En 2015, Medicago a également montré qu’elle pouvait rapidement produire un cocktail d’anticorps monoclonaux anti-Ebola pour la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA), une division du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis.

https://www.medicago.com/fr/presse/medicago-et-gsk-annoncent-le-debut-des-essais-cliniques-de-phase-2-3-du-candidat-vaccin-avec-adjuvant-contre-la-covid-19/


mercredi 22 septembre 2021

Stéphane Guay, microbiologiste, répond à un médecin

Le médecin et "fact checker" Walmart Trudeau, de son pseudo Tik tok, a publié une vidéo visant à ridiculariser et humilier Anne Casabonne suite à sa sortie publique concernant ses questionnements sur la gestion de la crise sanitaire.

Stéphane Guay, microbiologiste de formation, rappelle à ce médecin quelques belles leçons d'humilité.

On assiste à "l'arroseur arrosé"! 😉

https://youtu.be/ojR_Jf76yD4

lundi 20 septembre 2021

À 20h ce soir


Dr. Marchand persiste et signe même avec deux doses!

Dr. Marchand, microbiologiste et infectiologue à l'Institut de cardiologie de Montréal, qui a attiré l'attention de plusieurs internautes suite à son entrevue à Paul Arcand, persiste et signe en donnant l'heure juste. Il émet les mêmes craintes que des tonnes d'experts et de scientifiques à travers le monde à propos des vaccins.

Lors d'une entrevue radiophonique donnée le 15 septembre 2021, en réponse à une vidéo le concernant qui approche les 200 000 vues, le Dr. Marchand, bien que prudent et doublement vacciné, continue d'affirmer que la vaccination de masse en pleine pandémie risque de provoquer l'arrivée de variants (phénomène prévisible selon lui) complètement résistants au vaccin. 

Il précise: "Si on ne change pas le mode de fonctionnement [stratégie actuelle de vaccination], on ne sera pas capables de contenir la dissimination des variants".

Face à la question "est-ce que le vaccin est sécuritaire", Dr. Marchand répond que plusieurs vaccins comportent des enjeux d'innocuité (sécurité), que celui-ci ne fait pas exception et qu'il y a des personnes qui ne peuvent pas être vaccinées pour toutes sortes de raisons.

👉Il précise: "Avant qu'on identifie toutes les pathologies qui seraient une contre-indication, il peut s'écouler un certain temps. On l'apprend avec le temps".

Il ajoute: "Il y a encore pleins de réponses que nous n'avons pas et qui d'habitude prennent 3-4-5 ou 6 ans à trouver. On a voulu vacciner à l'échelle planétaire pour gagner du temps, (...) mais faut pas s'empêcher de questionner ce que l'on fait". 

"Ça c'est de la science"!, s'exclame t-il.

👉À long terme, on ne connait pas les effets du vaccin, on va le savoir dans 3-4-5 ou 6 ans, dit-il.

👉Il émet un questionnement à propos des bénéfices versus les risques de la vaccination des moins de 12 ans en disant que les enfants sont moins malades de la COVID que de l'Influenza et décèdent plus de la grippe que de la COVID. Il questionne l'éthique de vacciner les enfants.

Dr. Marchand affirme, avec aplomb, que sans débat la science n'avance pas. 👉Il confirme que les double-vaccinés asymptômatiques sont des "super-propagateurs" et que les tests de dépistage sont à ce compte plus efficaces que les vaccins pour protéger la population!

En terminant, Dr. Marchand prévient que la suspension du personnel soignant qui refuse la vaccination et ce, pour plusieurs raisons, va créer une véritable catastrophe.

J'estime cet homme intègre malgré les pressions qu'il a subies et aussi celles à venir.

Loin de moi de faire de l'opportunisme journalistique, mais un chat s'tun chat et Dr. Marchand l'a bien compris! 😉

https://www.957kyk.com/audio/424317/entrevue-avec-le-dr-richard-marchand

dimanche 19 septembre 2021

Attali nous annonce le monde dystopique

 


https://youtu.be/hSM-ZJ3VxYM

Catastrophe annoncée il y a 9 mois par l'Armée israélienne?


*Ce qui semble se produire actuellement a été annoncé et décrit par des EXPERTS et SCIENTIFIQUES de l'armée israélienne il y a 9 mois et, malgré la catastrophe en cours dans le pays et ailleurs, on continue à double-vacciner, triple-vacciner et bientôt, à quadruple-vacciner!

"La direction du renseignement militaire d'Israël a publié en janvier dernier un avertissement selon lequel la combinaison d'une vaccination de masse en même temps qu'un pic d'infections pourrait conduire à une souche de COVID-19 qui résistera aux vaccins actuellement utilisés.

"Le programme de vaccination de masse, qui se déroule en même temps qu'une épidémie active en Israël peut entraîner un stress évolutif sur le virus", indique le rapport, notant que "cette situation ne peut que provoquer des mutations offrant au virus une certaine protection contre l'immunité (que ce soit du vaccin ou de la maladie), lequel se propagera de manière significative parmi la population, si elles apparaissent."

https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/295448

jeudi 16 septembre 2021

Ce soir à 20h



https://youtu.be/570MaCHxe3w

Reculer sur l'obligation vaccinale du personnel soignant?


*Remise en question de la décision de suspendre des travailleurs de la santé alors que la pression de la population devient gigantesque face à la pénurie grave du personnel soignant? Après avoir menacé, insulté et exclu des travailleurs aujourd'hui démolis par la peur et l'indignation, les autorités voudraient les garder pour faire bonne figure?

Je ne leur fait aucunement confiance, aucunement, mais même s'ils reculent le mal aura déjà été fait.

https://journalmetro.com/actualites/national/2696415/recul-possible-sur-la-vaccination-obligatoire-des-travailleurs-de-la-sante/

Un leurre...


Comme je l'ai toujours dit, les dirigeants qui s'affichent dissidents aux mesures sanitaires, comme en Floride, au Texas et en Alberta, font partie de la pièce de théâtre et servent entièrement la cause: 

"Vous voyez bien que les États où les mesures  n'ont pas été respectées se trouvent maintenant dans une situation catastrophique"...

C'est un leurre de penser que ça ira mieux ailleurs, un leurre...

https://www.cbc.ca/news/canada/edmonton/kenney-shandro-hinshaw-update-covid-19-1.6177210

lundi 13 septembre 2021

Enfin une bonne nouvelle!

 Les médias, et plusieurs de nos proches, tentent de nous convaincre que les personnes qui questionnent et contestent la gestion de crise sanitaire sont des "édentés", des "pas instruits", des "covidiots" et des "pas de vie", mais voilà que 332 signataires québécois se prononcent et signent.

Des médecins, neurologues, docteurs en sciences, professeurs universitaires, pharmaciens, infirmières, ingénieurs, ...

NON, nous ne sommes pas qu'un "petit reste" et nous ne sommes pas des "indésirables": nous sommes légions, nous sommes debouts et au service de la bienveillance.

Merci Benoit Girouard, page publique pour cette initiative ainsi qu'à tous les courageux qui osent dire "C'EST ASSEZ"!

https://pourunevraiesantepublique.org/

Signataires :

1. Benoit Girouard, Président EAQ, ex-président Union paysanne

2. Normand Mousseau, Professeur de physique, Université de Montréal

3. Pierre Biron, Professeur retraité de pharmacologie médicale, UdeM

4. Pierre Brisson, Auteur en prévention des toxicomanies, retraité de l'enseignant universitaire et ex-consultant formateur à l'INSPQ

5. Robert Béliveau, Médecin retraité

6. Pascale Lahaie, médecin retraitée

7. Dr Marc Mullie, MD FRCSC, Ophtalmologiste

8. Dr Alain Roux, MD, FRCS(c), neurochirurgien

9. Dr Yoan Alder St-Germain, Médecin de famille

10. Dre Maya-Geneviève Cholette-Tétrault, médecin de famille

11. Dre Virginie Lefebvre, Médecin de famille

12. Dr Pierre Arsenault, Ph.D (Biologie-Cellulaire), M.D. (médecine de famille), CPI (recherche clinique)

13. Dr Catherine Bouchard, médecin de famille

14. Dre Marie-Eve Bouchard, médecin de famille

15. Dr René Lavigueur, Médecin de famille

16. Dre Sophie Stavrinidis, interniste-cardiologue

17. Dr Myrian Dayana Diaz Pertuz, médecin de famille

18. Dre Anne-Isabelle Dionne, médecin de famille

19. Dr Julian Lopez, médecin urgentologue

20. Dre Isabelle Vermette, optométriste

21. Dre Anne-Laure Lapeyraque, Néphrologue Pédiatre

22. Dre Carole Xavier, médecin spécialiste en Anatomo-Cyto-Pathologie

23. Dre Naomi Latendresse Desruisseaux, Médecin de famille

24. Dr Edwing Diaz, Neurologue

25. Sandra Patricia Gomez Lesmes, Médecin interniste et intensiviste (en processus d'homologation)

26. Victoria Doudenkova, PhD en bioéthique

27. Ladane Azernour, Scientifique (Génétique et Biologie cellulaire) et journaliste

28. Éric Boillaud, PhD en sciences cognitives, conseiller scientifique.

29. Philippe Blackburn, PhD. Anthropologue, coordonnateur humanitaire d’urgence et chargé de cours à l’Université de Montréal en anthropologie, santé publique et faculté de médecine.

30. Arnaud Courti, Ph.D., physique nucléaire et radiochimie, professeur au collégial

31. Jacques Dufresne, Philosophe

32. Édith Guilhermont, Docteure en droit, Enseignante-chercheuse

33. Stéphane Lessard, M.Sc Physique

34. Ghislaine Laraki, M.Sc. Microbiologiste, Innocuité et sécurité du produit alimentaire, pharmaceutique et cosmétique

35. Sonia Vaillancourt, Phd Biologie

36. Me Jean Sébastien Lebrun, avocat

37. Me William Desrochers, avocat

38. Jacques Pollini, PhD, Chercheur Ass. Université McGill

39. Mathieu Roy, Ph.D. Physique Médicale CTO

40. Shereef Elshafei, Maître d'enseignement, HEC

41. Maxime Prévost, Professeur de littérature

42. Guy Bolduc, Spécialiste en communications

43. Murray P. Ducharme, PharmD, FCCP, FCP

44. Alain Roy, Sociologue de la santé

45. Michael Ashby, Directeur, National Pardon Centre

46. Richard Gendron, M.A., Anthropologue

47. Isabelle Picard, Biologiste

48. Katiana Cordoba. Master of sciences in Clinical Nutrition

49. Chantal Lapointe, Ph.D. en Philosophie, Chercheure en éducation

50. Jean-Claude St-Onge, Professeur de philosophie à la retraite et auteur

51. Me Mireille Rodrigue, notaire et bachelière en Sciences infirmières

52. Melissa Viau, Bsc inf., DESS Politique et droit de la santé

53. France Boucher, infirmière

54. Sylvie Rajotte, Infirmière auxiliaire(retraitée)

55. Nancy Villeneuve, infirmière

56. Émilie Tremblay-Fiset, Infirmière

57. Carole Plamondon infirmière retraitée

58. Isabelle Chapdelaine, infirmière

59. Maxime Lacasse, Infirmier clinicien

60. Mélanie Morin, infirmière et gestionnaire en santé

61. Mathieu Simard, infirmier auxiliaire

62. Noémie Archambault, infirmière clinicienne

63. Karine Morin, infirmière clinicienne

64. Linda Audette, Infirmière Clinicienne

65. Karine Dorais, infirmière auxiliaire

66. Catherine Audet, infirmière auxiliaire

67. Nathalie Rouleau, infirmière

68. Valérianne Dietrich, infirmière clinicienne

69. Karine Audet, infirmière

70. Manon Lainesse, infirmière clinicienne

71. Josiane-Della Descôteaux, infirmière clinicienne

72. Liliane Francoeur, infirmière clinicienne

73. Annie Lanoie, infirmière

74. Jonathan Dupuis, infirmier auxiliaire

75. Sonia Pelletier, Infirmière

76. Jessica Côté-St-Laurent, Bsc infirmière

77. Daniel Laberge, infirmier auxiliaire

78. Valerie Gilbert, infirmière

79. Roxane Gal, Bsc infirmière

80. Caroline Laramée, infirmière auxiliaire

81. Chantale Hébert, infirmière

82. Christine Guénette, infirmière

83. Lucie Dupré, infirmière

84. Sophie Carrière, infirmière

85. Karine Desroches, infirmière auxiliaire

86. Annie-Kim Brunet-Ladrie, infirmière

87. Roxanne Girouard, infirmière en santé mentale

88. Stéphanie Brûlé, infirmière

89. Elena Antal, infirmière clinicienne

90. Alexandra Masson, infirmière 9

91. Éloïse Jean, infirmière

92. Guy Porlier, infirmier

93. Lison Gagnon, Infirmière clinicienne en périnatalité

94. Isabelle Plouffe, Infirmière

95. Adéline Plante, infirmière auxiliaire

96. Dominique Favreau, Infirmière, B.A., DESS santé mentale

97. Martine De Villers, infirmière première assistante en chirurgie

98. Marie-Pier Migneault, infirmière

99. Jessie Tremblay, infirmière

100. Yannie Lafrenière, Infirmière auxiliaire

101. Claudie Langlois, infirmière clinicienne ASI aux soins intensifs

102. Chloé Leblanc, Infirmière Clinicienne

103. Myriam Pinard, infirmière

104. Manon Lemieux, infirmière clinicienne

105. Manon Houle, infirmière

106. Dominique Lebeau, infirmière

107. Francesca Marceau, infirmière

108. Stéphanie Paradis, infirmière clinicienne

109. Mélanie Martel, infirmière clinicienne

110. Alexandre Boudreau, infirmier

111. Mélissa Beaudoin, Infirmière clinicienne

112. Vanessa Coulombe, infirmière auxiliaire

113. Marquis Quirion, Infirmier, Assistant infirmier chef aux soins intensifs

114. Marie-Noel Dulac, infirmière

115. Amélie Bédard, infirmière

116. Céline Belle, infirmière

117. Gabriela Onica Lucaciu, infirmière première assistante en chirurgie

118. Manon Lachance, infirmière auxiliaire

119. Josianne Allard, infirmière auxiliaire

120. Jean Laurendeau, infirmier, assistant infirmière chef en CHSLD

121. Luce Bédard, préposé aux bénéficiaires en RPA

122. Annick Frappier, infirmière auxiliaire

123. Karine Sirois, infirmière

124. Sandrine Desbiens-Ledoux, infirmière

125. Michelle Demers, infirmière

126. Caroline Rouillard, infirmière

127. Steven Turcot, Infirmier et Éducateur spécialisé

128. Samantha Luna, inf. clinicienne, gestionnaire

129. Mélanie Dutil, infirmière

130. Alexandra Tandart, infirmière

131. Annik Roxanne Dulude, infirmière clinicienne, enseignante en soins infirmiers

132. Sophie D'Aoust, infirmière clinicienne

133. France Lajoie, infirmière soins critiques

134. Josée Robert, infirmière

135. Karine Labrie, infirmière auxiliaire

136. Mélanie Haman, infirmière-auxiliaire

137. Stéphanie Lemay, infirmière auxiliaire

138. Isabelle Fournier, infirmière clinicienne

139. Thomas Guarinoni, infirmier

140. Kaltoum Oum Akrach, infirmière auxiliaire

141. Lisa Montgomery, M. Sc (A) Inf. Clinicienne

142. Marlène Labrie, infirmière auxiliare

143. Etienne Quirion , infirmier clinicien

144. Gillian Hill, Infirmière auxiliaire

145. Julie Côté, infirmière-psychothérapeute

146. Fanie St-Germain, infirmière clinicienne

147. Eldiana Tolic, infirmière aux.

148. Marie-Eve Laventure, infirmière

149. Coralie Mitnyan, infirmière clinicienne

150. Marie-eve Laventure, infirmière

151. Liette Boucher, inf. clinicienne, conseillère en soins infirmiers, consultante en lactation, IBCLC

152. Hadji Tarik, infirmier

153. Karine Chouinard, inhalothérapeute

154. Éloise Caimi, cytologiste

155. Martin Roy, pharmacien

156. Nathalie J. Couture, pharmacienne

157. Audrey Cavanagh, pharmacienne

158. Joëlle Jammal, pharmacienne

159. Sophie Héon, pharmacienne

160. Julie Marcotte, pharmacienne

161. Sarah Paradis, pharmacienne

162. Gaston Champagne, Pharmacien

163. Bianna Falardeau, pharmacienne

164. Jean-Yves Dionne, pharmacien

165. Annie Fortin, pharmacienne

166. Stephanie Cyr Langlois, pharmacienne

167. Dr Marie-Soleil Roy, Médecin vétérinaire

168. Esther Desrochers, psychologue

169. Yolaine Jacoby, psychologue

170. Mélanie Lefebvre, psychologue

171. Anick Dresdell, psychologue

172. Edith Lacroix, psychologue

173. Pierre Bonneau, psychologue

174. Danielle Moreau, psychologue

175. Stéphane Longval, psychologue

176. Caroline Caouette, D. Psy. Psychologue

177. Josée Houle, Ph.D, psychologue

178. Natalie Greffe, M.Ps. Psychologue

179. Marie-Josée Ait-Said, psychologue

180. Sophie Massicotte, M.Ps. Psychologue

181. Patricia Cham, psychologue

182. Julie Ward, psychologue

183. Marie-Josée Rosby, psychoeducatrice, M.Ed.

184. Suzanne Daneau, M.A. Psychopédagogue

185. Manon Olivier, Dre en psychologie clinique

186. Corinne Tremblay, neuropsychologue

187. Anne Marie Pépin, psychoéducatrice

188. Audrey Roy, M.Sc psychoéducatrice

189. Claudine Jouny, Enseignante collégiale en soins infirmiers

190. Marie-Ève Delage, Éducatrice Spécialisé en CIUSSS

191. Karine Charron, éducatrice spécialisée dans un CISSS

192. Serge Lapierre, ambulancier

193. Ghislain Sévigny, Technicien ambulancier paramédic

194. Katy Beaulieu, Chimiste

195. Isabelle Cournoyer, éducatrice spécialisée

196. Jean-Michel LaFontaine, biologiste M.Sc. Environnement

197. Dr Franck Hugbéké, dentiste

198. Dr Guy Duquet, dentiste

199. Dr Paul-Émile Marier, dentiste

200. Dre Maryse Lafortune, dentiste

201. Dr Nagham Farah, dentiste

202. Dre Geneviève Carli, dentiste

203. Dre Isabelle Gormezano, dentiste

204. Dre Sophie Godbout, chirurgienne dentiste

205. Dre Rindala Ghorayeb, chirurgienne dentiste

206. Dr Karim El-Samra, dentiste généraliste

207. Dr Pierre Larose, DDS, FAGD, MIAOMT

208. Dre Danièle Larose, DMD, AAACD, chirurgienne dentiste

209. Dre Isabelle Piwek, dentiste

210. Dr Naim Karazivan, dentiste

211. Catherine Godbillon, ex-dentiste

212. Laurence Monnais, PHD historienne de la santé, Université de Montréal

213. Dre Mona Nasreddine, chiropraticienne

214. Dr Jacques Cameron, chiropraticien

215. Dre Stéphanie Germain, chiropraticienne

216. Dr Stéphane Couturier, chiropraticien

217. Dre Isabelle Rousseau-Caron, chiropraticienne

218. Dre Jennifer Verreault, chiropracticienne

219. Dre Clara Poelman, chiropraticienne

220. Dre Chany Desgroseilliers chiropraticienne

221. Dr Hans Poelman, chiropraticien

222. Dre Patricia Gauthier, chiropraticienne

223. Dre Marie-Eve Beaudoin, chiropraticienne

224. Dr Yohann Stoycheff, chiropraticien

225. Dr David Greth chiropraticien

226. Dr François Gauvreau, chiropraticien

227. Dre Manon Lacoursière, chiropraticienne

228. Dr Luc Pomerleau, chiropraticien

229. Dr Alain Archambault, chiropraticien

230. Dre Carolyne Gagne, chiropraticienne

231. Dre Karina Suppa Arvisais, chiropraticienne

232. Dr Olivier Imanikuzwe, chiropraticien

233. Dre Julie Péloquin, chiropraticienne

234. Dr Marc-Antoine Villeneuve Dorval chiropraticien

235. Dre Christiane Gendron, chiropraticienne

236. Dre Amélie Paré, chiropraticienne

237. Vicky Richard, doctorat en chiropratique, kinésiologue

238. Vicky Fortin, Préposée aux bénéficiaires

239. Sandra Laflamme, préposée aux bénéficiaires Soins Palliatif

240. Isabelle Bouchard, préposée aux bénéficiaires

241. Johanne Royer, sage-femme

242. Jennie Stonier, sage-femme

243. Caroline Marchand, sage-femme

244. Christine Rheault, sage-femme

245. Françoise Hasty , sage-femme

246. Annie Pilon, Sage-femme

247. Julie Roussy, sage-femme

248. Valérie Leuchtmann, sage-femme

249. Thérèse Poulin, technicienne en laboratoire

250. Karyne Marcel, Technologiste médical

251. Stéphane Desjardins-Lanoue, Technologiste médical

252. Diane Tremblay, technologue en imagerie médicale

253. Lucie Bradette, technologiste médicale (retraitée)

254. Myriam Mongeon, interprète médicale socio communautaire

255. Amilie Hudon, agente administrative (urgence)

256. Marie-Claude Bussière, B.A.A, Agente Administrative (Urgence)

257. Jacynthe Lesperance, adj. administrative en CSSS

258. Isabelle Bories, ergothérapeute

259. Gabrielle Cousineau Dupuy, ergothérapeute

260. Isabelle Larouche, ergothérapeute

261. Nathalie Fontaine, ergothérapeute

262. Caroline Théberge, ergothérapeute

263. Nathalie Lamontagne, ergothérapeute

264. Louise Larose, ergothérapeute

265. Christian Marceau, ergothérapeute

266. Giscan Ilona Cristiana, physiothérapeute

267. Daniel Mireault, M. Pht, Physiothérapeute

268. Didier Cléophas, physiothérapeute

269. Carol Ann Vincent, technologue en physiothérapie CISSS

270. Marie Oligny-Lemieux, orthophoniste

271. Vera Skorup, M.Sc.(A), Orthophoniste

272. Marie Josée Langlois, Assistante en réadaptation

273. Marie-Eve Paquette, Sexologue

274. Stéphanie Houle, Sexologue

275. Bianka Champagne, sexologue et psychothérapeute

276. Alexandre Deneault, ingénieur

277. Benoit Renaud, Ing. M.Ing,

278. Jérôme Pouliot, ingénieur

279. François Couture, ingénieur

280. Pierre-Yves Lapointe, ingénieur

281. Bernard Drouin, Ingénieur

282. Soraya El Goumiri, Ingénieur

283. Pierre Alain Carrier, B. Ing.

284. Mathieu Bourdeau, ingénieur

285. René Bellerose, ingénieur

286. Jonathan Bouchard, ingénieur

287. Dominique Bellerose, ingénieur

288. Chantal Nadeau, travailleuse sociale

289. Caroline Poirot, travailleuse sociale

290. Yzabel Gagnon-Cote, travailleuse sociale

291. Serge Guay, travailleur social

292. Marie-France Masson, travailleuse sociale

293. Catalin Octavian Ion, travailleuse sociale

294. Nathalie Bédard, travailleuse Sociale

295. Elizabeth Berger-Sidwell, travailleuse sociale

296. Mary-Lou Henley, travailleuse sociale

297. Sarah Jobin, travailleuse sociale

298. Marie Eve Corriveau, travailleuse sociale

299. Audrey-Ann Germain, travailleuse sociale

300. Frédéric Campeau, travailleur social, psychothérapeute.

301. Marie-Ève Fontaine, technicienne en travail social

302. Sylvie Girouard, Technicienne en travail social en CISSS

303. Thierry Bertrand-Vigeant, technicien en travail social

304. Marie-Kim Pomerleau, Intervenante sociale en CISSS

305. Lynne Rochon, intervenante sociale

306. Kassandra Depatie-Parent, auxiliaire en santé et services sociaux

307. Christina Labelle, auxiliaire en santé et services sociaux

308. Patrick Lavallée, auteur

309. Yanick Morris, senior Territory Sales Manager, Eastern Canada, interventional Radiology

310. Nathalie Rosby, B.sc., M.sc., gestionnaire

311. Natalie Mercier, policière retraitée Sureté du Qc

312. Nadia Modeste, comptable CPA

313. A. Hadi Qaderi, professeur en science politique Cégep de Maisonneuve

314. Yves Nadon, Enseignant, Ambassadeur en éducation Université de Sherbrooke, membre de l'Observatoire de la littérature à l'école

315. Audrey Tremblay, candidate doctorat en éducation

316. Éric Yergeau, professeur titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke

317. Stéphanie Boucher, Conseillère pédagogique

318. Gabriel Gagné, Ph.D. en sociologie spécialisé en économie et environnement

319. Marie-Ève Breton, Enseignante en science

320. Charles Hamelin, M.A. Histoire

321. Sabrina Carvonis, enseignante éducation physique au collégial

322. Maxime Laplante, Agronome, fondateur et ex-président Union paysanne

323. Marie-Pierre Dallaire, Agronome, M. Sc., professeure au collégial

324. Jean-Sébastien Fallu, Ph.D., Professeur en psychoéducation, Université de Montréal

325. Linda Audet, Professeure retraitée de l’enseignement collégial.

326. Lyne Vandal, Auxiliaire santé et service sociaux

327. Julie Marentette, agente relations humaines CLSC

328. Eddy Piegay, technicien en hygiène du travail

329. Chantal Boudjack, Technicienne en pharmacie communautaire

330. Myriam Lejeune, technicienne en éducation spécialisée en CIUSSS

331. Dany Martineau, CPA, CMA

332. Simon Beauchesne, CPA, MBA

Le décret gouvernemental stipulant l'obligation vaccinale n'a toujours pas été publié


Le décret gouvernemental stipulant l'obligation vaccinale n'a toujours pas été publié au Québec et ça semble être aussi le cas en France.

Ceci signifie que les menaces de suspension des non-vaccinés ne sont que de la propagande de peur sans aucun fondement légal, qui vise à nous épuiser psychologiquement.

Si votre supérieur vous inflige une telle violence psychologique, en vous ordonnant la vaccination sous la menace de perdre votre travail, ne cédez pas et continuez d'exiger 👉un avis écrit qui contient le numéro du décret du gouvernement. Y'en a pas en date du 13 septembre!

On lâche pas.

dimanche 12 septembre 2021

Vaccination des enfants: les risques dépassent les bénéfices annoncent des chercheurs

*La vaccination des 5-12 ans devrait s'effectuer dans les écoles cet automne. Je ne peux pas croire que l'on s'apprête à vacciner une génération d'enfants à partir de données SCIENTIFIQUES aussi alarmantes. La balance bénéfice/risque est clairement démontrée et énoncée et malgré tout, les autorités de santé s'apprêtent à autoriser l'injection à des millions d'enfants.

Faites circuler.

"Les garçons en bonne santé peuvent être plus susceptibles d'être admis à l'hôpital avec un effet secondaire rare du vaccin Pfizer/BioNTech Covid qui provoque une inflammation du cœur qu'avec la Covid elle-même, affirment des chercheurs américains.

Leur analyse des données médicales suggère que les garçons âgés de 12 à 15 ans, sans condition médicale sous-jacente, 👉sont quatre à six fois plus susceptibles de recevoir un diagnostic de myocardite liée au vaccin que de se retrouver à l'hôpital avec la Covid sur une période de quatre mois.

La plupart des enfants qui ont ressenti cet effet secondaire rare ont présenté des symptômes dans les jours suivant la deuxième injection de vaccin Pfizer/BioNTech, bien qu'un effet secondaire similaire soit observé avec le vaccin Moderna. 👉Environ 86% des garçons touchés ont nécessité des soins hospitaliers, ont déclaré les auteurs.

Saul Faust, professeur d'immunologie pédiatrique et de maladies infectieuses à l'Université de Southampton, qui n'était pas impliqué dans les travaux, a déclaré que les résultats semblaient justifier l'approche prudente adoptée par le comité mixte britannique sur les vaccins et la vaccination pour les vaccins chez les adolescents."

Lire la suite:

https://amp.theguardian.com/world/2021/sep/10/boys-more-at-risk-from-pfizer-jab-side-effect-than-covid-suggests-study

jeudi 9 septembre 2021

Écrit en 2010, annoncé en 2014 et accomplit en 2021


Je vous invite à écouter ou réécouter ce que ce journaliste a déclaré en 2014. C'est assez flippant considérant ce que l'on vit en ce moment.

https://youtu.be/PpFq23Kc1Xw

À la veille d'un chaos social...


Mon article sur "laissez les enfants tranquilles" a choqué plusieurs personnes et je savais précisément l'impact que ça aurait. Suivez-moi bien pour comprendre ma position...

Nous arrivons TRÈS BIENTÔT à un point de rupture où la colère et la rage vont déclencher la révolte civile et la criminalisation des "anti-vaxx" et "anti-toute". Ils seront prochainement étiquettés comme des "terroristes sanitaires" que l'on doit exclure de la société et ce, suite à des actes désespérés ou fomentés par des agents infiltrateurs. 

Nous sommes à la veille d'une opération programmée à la FLQ (crise terroriste télécommandée par les hautes autorités policières dans les années 70 au Québec).

Le fait d'intervenir dans les écoles pour prévenir les jeunes du danger du vaccin va assurément, à court terme, provoquer des hostilités avec le personnel scolaire et des parents. Les policiers vont devoir intervenir pour empêcher une escalade de violence et ce type d'action sera réprimée violemment par la population et ça deviendra le mantra des médias: 👉"les anti-vaxx sont des personnes dangereuses qui menacent la sécurité et la paix sociale"... 

C'est déjà commencé d'ailleurs, l'audio en bas de page en est la démonstration évidente. 

Si vous considérez que vos enfants courent un risque à l'école, si vous n'avez pas confiance qu'ils y sont en sécurité, votre responsabilité est de les sortir de là. Point final. Vous ne pouvez pas transférer la responsabilité sur personne d'autre que vous. Je sais que ça implique de graves conséquences, mais de les laisser à l'école implique aussi de graves conséquences. Lesquelles êtes-vous prêts à gérer?

Voici l'entrevue faite ce midi avec un expert en radicalisation (en deuxième partie d'entrevue). Il explique de façon claire et sans équivoque la trajectoire médiatique qui sera donnée au mouvement "anti-vaxx" et "anti-toute". 

Il s'agit de l'entrevue à 12:57 intitulée "Des antivax capitalisent sur le malheureux décès d'une étudiante pour faire de la désinformation".

Je comprends le désir bouillant de certaines personnes de vouloir informer et alerter, c'est ce que je fais depuis plus de 20 ans, mais là nous devons faire face à la situation avec maturité, discernement et tempérance puisque le climat social est fragile et lorsqu'il va se briser sous l'effet du chaos, ce sera un effet domino sur tout le reste...

https://www.985fm.ca/emissions/drainville-pm/resume

Ne mêlons pas les jeunes à ce débat!

Je viens d'apprendre que des "anti-vaxx" se rendent dans les écoles pour supposément sensibiliser les jeunes aux dangers de la vaccination.

MAIS QUEL MANQUE DE JUGEMENT!

Les enfants et les adolesents sont déjà assez confus et troublés par la situation actuelle, c'est un incroyable manque de jugement que de venir les harceler sur le terrain de l'école concernant un débat d'adultes qui dépasse de loin le seul sujet de la vaccination.

Je travaille auprès des jeunes et des familles et je constate des déchirements au sein des membres d'une même famille et même, un éclatement de la cohésion familiale. Maman est pour le vaccin, papa est contre, l'enfant est pris entre les deux, confronté à un conflit de loyauté. En plus, l'école et les amis disent que c'est bon la vaccination et les parents disent que ça ne l'est pas. Imaginez-vous un peu l'état émotif de ces jeunes pris dans un dilemme qu'ils n'ont pas la capacité de gérer. 

Et pour en rajouter, des personnes viennent les troubler à l'école alors que c'est probablement le seul lieu où ils peuvent trouver un peu de normalité, un peu de joie.

Le sujet de la vaccination est hautement polarisé parce que émotif et tout ça cause des réactions malsaines et destructrices dans les familles, dans les milieux de travail et entre amis. La division a déchiré notre société et notre rôle en tant qu'adulte mature est de tenter, au moins, de protéger nos enfants dans ce grand chaos social.

Il n'y a pas de solution parfaite puisque nous vivons un "clash" sociétal monumental, probablement historique, et je crois que tout le monde tente de s'adapter en gardant la tête hors de l'eau. Mais de grâce, maîtrisons nos émotions et nos réactions et LAISSONS LES ENFANTS TRANQUILLES.

mercredi 8 septembre 2021

Message aux non-vaccinés

Message à ceux et celles qui sont visés par l'obligation vaccinale ou qui sont menacés de suspension/congédiement: 👉ne bougez pas, ne faites rien et attendez de recevoir un avis écrit vous exigeant la vaccination pour telle date. D'ici là, on continue.

Le gouvernement utilise des tactiques de persuasion par la peur et de grâce, ne cédez pas à ce chantage débile à moins d'être engagé dans un "plan B" qui vous arrange. Ils laissent croire à un "faible pourcentage" de non-vaccinés afin que les récalcitrants finissent par se sentir isolés et cèdent. 

Nous sommes légions...

Une amie travaille dans un hôpital et elle me rapporte que 24 infirmiers(ières) de l'unité converti en "aile COVID" refusent la vaccination et que ces travailleurs de la santé ont l'intention ferme et solidaire de résister jusqu'au bout.

On continue, on lâche pas!

11 septembre à Montréal

Ceux qui me suivent savent que je n'ai jamais cru que les manifestations allaient changer quoi que ce soit. Je le pense encore. Toutefois, je crois qu'elles sont des occasions pour briser l'isolement, pour fraterniser et pour se solidariser. 

En soutien à toutes les personnes qui sont et seront forcées à l'exclusion professionnelle, sociale et familiale, qui pleurent des larmes d'inquiétude et de rage, je serai là.

Je serai au rassemblement qui aura lieu à Montréal ce samedi, 11 septembre, à 13h à la Place Émilie-Gamelin (1500 Berri). Je serai au coin de St-Hubert et Maisonneuve à 12h30. 

Venez me rejoindre et marchons. 💓

Contacts

Avis à ceux et celles qui ont compris que le train en marche est inarrêtable et que cet état de fait nécessite de se préparer, de se mobiliser et de s'entraider. Dans le calme et la joie et non pas dans la panique et la démesure.

Je vous invite, dans les commentaires, à simplement écrire votre région/ville sans donner de détails trop personnels. Les gens qui voudront entrer en contact avec vous pourront le faire via Messenger.

C'est le temps MAINTENANT d'optimiser notre temps sur le web en créant des contacts pour ensuite les activer dans le monde réel: de regarder passer le train est contre-productif et de penser qu'on va l'arrêter est naïf.

Vous ne voulez pas ressentir le sentiment amer que vous avez été qu'un simple spectateur réactif et inutile...

Désolée pour la dureté de mon message, mais le pablum c'est pour les petits enfants et je n'ai plus le temps de nourrir à la cuillère! 😉

Lets'go: on a un monde parallère à construire!

😘

Balance bénéfice/risque pour les jeunes

 

"Un rapport publié discrètement la semaine dernière par Santé publique Ontario (SPO ) dénombre le nombre de personnes dans la province qui se sont présentées à l'hôpital pour une inflammation cardiaque à la suite d'une vaccination à l'ARNm, et ce rapport est fortement biaisé.

Au 7 août, il y avait eu 106 incidents de myocardite/péricardite chez des Ontariens de moins de 25 ans. C'est un peu plus de la moitié du total de tous ces incidents.

En outre, 31 de ces cas concernaient des jeunes de 12 à 17 ans et 75 des jeunes de 18 à 24 ans. La grande majorité — 80 % — étaient des hommes.

Le rapport explique que le SPO a émis une directive en juin pour que les bureaux de santé publique augmentent leur surveillance de cet effet secondaire à la suite de rapports des États-Unis et d'Israël faisant état de préoccupations similaires se déroulant dans ces pays.

"Le taux de déclaration de myocardite/péricardite était plus élevé après la deuxième dose de vaccin à ARNm qu'après la première, en particulier pour ceux recevant le vaccin Moderna comme deuxième dose de la série (quel que soit le produit pour la première dose)", explique le rapport.

PHO ajoute que le taux de signalement d'inflammation cardiaque chez les 18-24 ans était sept fois plus élevé avec Moderna qu'avec Pfizer. (Le seul vaccin actuellement utilisé pour les 12 à 17 ans en Ontario est Pfizer.)

Alors que le SPO a initialement travaillé sur des rapports de 314 incidents de ce type, après une enquête plus approfondie, ils ont réduit ce nombre à un peu plus de 200.

Il y a eu au total 202 visites aux urgences dans tous les groupes d'âge pour de tels problèmes après la vaccination, dont 146 ont conduit à une hospitalisation. Trois d'entre eux ont conduit à une admission en unité de soins intensifs.

En ce qui concerne les tranches d'âge supérieures, il y avait 54 personnes âgées de 25 à 39 ans incluses dans le décompte et 44 personnes âgées de 40 ans et plus.

Ventilé par le nombre total de personnes ayant reçu les vaccins, le taux de déclaration de cet effet secondaire est de 7,4 par million pour Pfizer et de 20 par million pour Moderna.

La section des faits saillants du rapport du SPO se termine par une note que « les vaccins COVID-19 continuent d'être recommandés et sont très efficaces pour prévenir les infections symptomatiques et les conséquences graves de la maladie COVID-19, qui est également associée à un risque de myocardite ».

https://torontosun.com/news/provincial/over-100-ontario-youth-have-been-sent-to-hospital-for-vaccine-related-heart-problems

The Wall Street Journal le 7 septembre 2021... 😉


https://www.wsj.com/articles/blackouts-generac-electric-grid-texas-california-biden-decarbonize-renewables-climate-11631043410?redirect=amp#click=https://t.co/TyUbLJzwBA


Big brother is watching you!

Voici une application de surveillance de quarantaine  "en temps réel" qui est effective en ce moment en Australie. Soyez assurés que nous sommes les prochains...

"G2G Now est une application volontaire fournie par la police de l'Australie-Occidentale et le gouvernement du Territoire du Nord, pour aider les personnes soumises à une mise en quarantaine ou à un isolement. Elle sert à contrôler la conformité à la quarantaine rapidement et facilement en effectuant des enregistrements dans l'application.

👉Les personnes qui choisissent de ne pas utiliser l'application seront surveillées par l'agence compétente, pour chaque État, y compris avec des appels téléphoniques et des visites en personne d'officiers de police.

Pour utiliser cette application, vous devez être soumis à une directive de quarantaine ou d'isolement. Si vous êtes en quarantaine, vous devez avoir un PASS G2G actif. Dans ce cas, vous pouvez vous connecter à l'application G2G Now avec votre e-mail et votre mot de passe G2G PASS. Pour les personnes en quarantaine ou en auto-isolement dans le Territoire du Nord, vous recevrez un e-mail pour vous aider à créer un compte. Une fois connecté à l'application, nous accéderons aux informations suivantes vous concernant afin que vous puissiez recevoir des demandes d'enregistrement :

Nom

E-mail

Numéro de téléphone

Directive qui vous est délivrée

Adresse de quarantaine autorisée

Durée de la quarantaine

Voici comment fonctionne l'application

👉Une fois connecté à l'application, il vous sera demandé de prendre une photo. Celle-ci sera utilisée pour vérifier votre identité lors de l'envoi d'une demande d'enregistrement. Toute photo que vous prenez dans l'application ne sera utilisée que pour vérifier votre identité. Elles ne peuvent légalement être utilisées à d'autres fins. 

👉Les demandes d'enregistrement seront envoyées sur votre téléphone à différents moments de la journée pendant votre période de quarantaine. Cela peut être au quotidien ou non. Vous pouvez recevoir plus d'une demande d'enregistrement par jour.

👉Vous disposez de cinq minutes pour vous enregistrer. Si vous ne vous enregistrez pas, une seconde demande vous sera envoyée. Si vous ne vous enregistrez pas à nouveau, vous recevrez un appel pour confirmer votre localisation.

👉Pour prouver que vous êtes à votre emplacement enregistré, chaque enregistrement ou mise à jour de santé que vous effectuez vérifiera votre emplacement par rapport à votre adresse de quarantaine enregistrée. G2G Now n'est pas une application de suivi. Votre position n'est prise en compte que lorsque vous effectuez ces activités. (😂)

👉Remplir un questionnaire de santé quotidien et enregistrer les tests COVID-19 et leurs résultats est une exigence pour utiliser G2G Now en Australie-Occidentale, mais pas dans le Territoire du Nord. Les informations de santé que vous fournissez permettront à la Santé et aux autres autorités sanitaires de vous apporter un soutien si vous présentez des symptômes de COVID-19.

👉Vous pouvez ouvrir l'application à tout moment pour voir à quel jour de quarantaine vous vous trouvez. Vous recevrez une notification push avec un message dans l'application lorsque votre période de quarantaine sera terminée.

Conseils d'utilisation de l'application

👉Assurez-vous de prendre une bonne photo lors de la création de votre compte. Cela signifie un bon éclairage, pas de chapeaux ni de lunettes de soleil.

👉Assurez-vous d'accepter l'utilisation de votre caméra, des services de localisation et des notifications push qui sont nécessaires pour utiliser G2G NOW. Si vous ne le faites pas, vous ne pourrez pas utiliser l'application.

👉Ne mettez pas votre téléphone en mode silencieux entre 6h et 22h.

Big brother is watching you!

https://www.g2gnow.com.au/usingg2gnow

Voici la réelle trajectoire de la crise sanitaire...

Lisez bien l'ensemble des paramètres de l'application en question: l'art d'implanter la surveillance globale sous le couvert de la crise sanitaire! 

Un État australien teste une nouvelle application qui utilise la technologie de reconnaissance faciale pour s'assurer que les résidents se conforment aux ordonnances de quarantaine à domicile.

L'application, répertoriée sous le nom de "Home Quarantine SA" dans app stores, a été dévoilée par le gouvernement d'Australie-Méridionale le 23 août. 👉Elle utilise un logiciel de géolocalisation et de reconnaissance faciale pour suivre ceux qui se mettent en quarantaine, a déclaré le Premier ministre d'Australie-Méridionale Steven Marshall à ABC News dans une interview en août. 👉Tous les Australiens du Sud mis en quarantaine doivent télécharger l'application.

L'application garantit que les citoyens se conforment aux ordonnances de quarantaine 👉en contactant des personnes au hasard et en leur demandant de fournir une preuve de leur emplacement dans les 15 minutes. Les citoyens partagent ensuite leur emplacement avec le gouvernement ou fournissent des "contrôles en direct" pour confirmer qu'ils se trouvent bien à leur "adresse de quarantaine enregistrée", selon la description de l'application.

👉"Nous ne leur disons pas à quelle fréquence ou quand, au hasard, ils doivent répondre dans les 15 minutes", a déclaré Marshall à ABC News.

En vertu des directives actuelles de l'Australie-Méridionale, les responsables de la santé et les agents des forces de l'ordre peuvent ordonner aux citoyens de se mettre en quarantaine chez eux ou dans des "hôtels de quarantaine" pendant 14 jours. Les personnes qui enfreignent la quarantaine s'exposent à une amende de 1 000 $, selon les directives.

Les personnes qui manquent leurs vérifications de géolocalisation recevront un appel téléphonique de suivi où elles devront expliquer pourquoi elles ont manqué la notification, et si elles manquent cela, 👉un "agent de conformité" peut se rendre à leur domicile, selon la FAQ de l'application .

"Nous l'utilisons simplement [l'application] pour vérifier que les gens sont là où ils ont dit qu'ils allaient être pendant la quarantaine à domicile", a déclaré Marshall à ABC.

Le programme pilote de l'application a commencé le 23 août et comprend 50 personnes, bien que 👉Marshall ait déclaré à ABC qu'il prévoyait une adoption à l'échelle de l'État.

"Je pense que chaque Australien du Sud devrait être assez fier que nous soyons le pilote national de l'application de quarantaine à domicile", a déclaré Marshall.

Une application similaire, connue sous le nom de "G2G Now" et développée par la société de technologie australienne GenVis, est utilisée par le gouvernement d'Australie-Occidentale pour surveiller la quarantaine. L'utilisation de l'application est volontaire, sauf pour les personnes "venant d'une juridiction à haut risque", selon la FAQ de l'application.

"Exécuter des contrôles de quarantaine est désormais rapide, amusant et facile grâce à G2G Now", lit-on dans la description de l'application.

https://dailycaller.com/2021/09/02/australia-facial-recognition-technology-quarantine/

Voici les fonctionnalités de l'application "Home Quarantine SA":

👉Enregistrements multiples et aléatoires et en direct pour confirmer que vous êtes à votre adresse de quarantaine enregistrée.

👉Tests personnalisés et calendrier de quarantaine pour vous aider à planifier et à gérer votre quarantaine.

👉Contrôles quotidiens des symptômes.

👉Soutien et ressources en matière de santé et de bien-être.

https://www.covid-19.sa.gov.au/home-quarantine-app

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés