Suivre ce blog via Facebook

vendredi 31 juillet 2020

La deuxième vague s'en vient...

*Évidemment! 🤦‍♀️

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1723287/coronavirus-experts-sante-mesures-automne-rentree-chsld?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Les États-Unis doivent payer 2,1 milliards de dollars à Sanofi, GSK, dans le cadre d'un contrat de vaccin COVID-19

*Ce 2,1 milliards exlue les milliards de dollars donnés à diverses sociétés pharmaceutiques pour la recherche et développement d'un vaccin. Cette nouvelle injection de 2,1 milliards de dollars dans le corps pharmaceutique représente le montant payé pour que chaque citoyen reçoive sa dose, probablement ses doses...

Le gouvernement américain versera 2,1 milliards de dollars à Sanofi SA (SASY.PA) et GlaxoSmithKline Plc (GSK.L) pour les vaccins COVID-19 👉afin d'assurer la vaccination de 50 millions de personnes et de garantir les tests et la fabrication de médicaments, ont déclaré les sociétés ce vendredi.

Ce montant est le plus important à ce jour de  "l'Opération Warp Speed ​​'', l'initiative de la Maison Blanche visant à accélérer l'accès aux vaccins et aux traitements pour lutter contre le COVID-19, la maladie respiratoire causée par le nouveau coronavirus.

L'accord, annoncé par le département américain de la Santé et des Services sociaux et le département de la Défense, représente un coût d'environ 42 dollars par personne vaccinée."

Quand je dis que la charge émotive est pesante..

https://twitter.com/blogTO/status/1289258634677907458?s=09

Les médecins du Québec rappelés à l'ordre!

"Le Collège des médecins a servi un avertissement aux médecins québécois qui parlent de la COVID-19 sur les réseaux sociaux : nier l’importance du virus, ou inciter les citoyens à se déconfiner rapidement, va non seulement à l’encontre des directives de santé publique, mais aussi de leur Code de déontologie."

Lire l'article en entier:

MISE AU POINT

Je suis très consciente que la situation actuelle est extrêmement bouleversante et anxiogène, que les espoirs s'effritent un peu plus chaque jour pour nous laisser que le trac du lendemain.

La charge émotive et la réactivité de plusieurs personnes sont tout à fait compréhensibles dans le contexte. Toutefois, elles en amènent certaines à écrire ou à dire des choses qui peuvent être interceptées par les autorités et qui peuvent avoir des conséquences graves.

Soyez conscients que vous êtes à 100% responsables de vos propos sur les réseaux sociaux et que des employés de l'Etat sont payés à temps plein pour scruter à la loupe tous les articles et commentaires qui sont postés. 

La dissidence est dans la mire des autorités et  elles ne laisseront pas "une minorité" contaminer l'ensemble de la population, "mettre en danger la santé publique". C'est comme ça qu'elles pensent et c'est dans cette optique qu'elles vont agir. Vous pouvez être indignés et dégoûtés, je le comprends, mais nous sommes en 2020, à une époque où les révolutions ne sont tout simplement plus possible.

Vous pouvez me reprocher d'être rabat-joie, de défaire les élans de solidarité, d'être une casse-couille, mais vous ne pourrez pas me dire que je n'ai pas été conforme à mes convictions.

Je le répète: investissez vos énergies à vous préparer à un reconfinement, à un accès de plus en plus difficile et coûteux aux nécessités de base et à des situations de plus en plus contraignantes. Ancrez-vous dans l'action pour agir sur votre propre vie et celle de votre famille au lieu de penser que vous allez changer le cours de l'histoire. Mettez le quotidien sur pause et sortez de l'état de rage ou d'inquiétude pour simplement respirer et prier.

Je ne dis pas que c'est facile, je suis dans le même bateau que vous tous. C'est très vertigineux de voir cet horizon sombre, mais on ne peut changer le temps. On peut toutefois s'adapter et se mettre à l'abris.

"Soyez rusés comme des serpents et purs comme des colombes" Matthieu 10:22

Que Dieu vous donne du courage et une consolation.

Isabelle

Message aux manifestants de la part de la ministre de la Sécurité publique

Je crois que la ministre Guilbault s'adresse précisément aux manifestants. Son avertissement est renforcé par ce qui se trouve derrière elle: un blindé de l'équipe d'intervention tactique! 


Soyez avertis.

"S'ils ne respectent pas les consignes, il faut pouvoir intervenir quand il y a une minorité de gens".

"Une veille est faite, restez dans le respect des règles, (...), personne ne peut se soustraire aux règles et aux lois, alors conformez-vous aux règles de santé publique svp".

Trump exhorte les personnes qui se sont rétablies de la covid-19 à donner du plasma sanguin

"Shmuel Shoham et ses collègues de l'école de médecine de 👉 l'Université Johns Hopkins  testent si le plasma peut être utile en tant que traitement ambulatoire [en attendant le vaccin], 👉avec un financement de 35 millions de dollars du ministère de la Défense. 🤔

La Fondation Bill et Melinda Gates est aussi impliquée dans la recherche sur le "plasma de convalescence" (C3PO):

"Le président Trump a lancé un appel national ce jeudi, exhortant les personnes qui se sont rétablies de la covid-19 à faire un don de plasma sanguin pour aider d'autres personnes à lutter contre la maladie et à augmenter l'approvisionnement du pays.

«Si vous avez eu le virus, si vous faites un don, ce serait une chose formidable», a déclaré Trump lors d'une visite au siège de la Croix-Rouge américaine. «Nous avons vraiment besoin de dons de plasma. Pour ceux qui ont eu le virus, vous qui l'avez surmonté. 👉 Et je suppose que cela signifie que vous avez quelque chose de très spécial."

L'appel aux donneurs est basé sur un fait simple, mais puissant concernant le système immunitaire. 👉Les personnes qui se remettent d'une infection à coronavirus ont généralement des anticorps anti-virus qui circulent dans leur sang dans les semaines suivant leur guérison. 👉Ces anticorps peuvent être récoltés dans des dons de plasma et transfusés aux prochaines personnes qui tombent malades, contribuant ainsi à renforcer leur système immunitaire. Contrairement au développement de traitements pour un nouveau virus qui est un processus incertain et long.

Le plasma de convalescence est une approche qui a été utilisée contre la rougeole, les maladies respiratoires et, plus récemment, Ebola. Mais les données montrant si cela fonctionne sont relativement mitigées, certaines preuves suggérant fortement que cela fonctionne et d'autres études montrant que cela a peu d'effet.

Shmuel Shoham et ses collègues de 👉l'école de médecine de l'Université Johns Hopkins  testent si le plasma peut être utile en tant que traitement ambulatoire, 👉avec un financement de 35 millions de dollars du ministère de la Défense. Un essai testera le traitement chez des personnes ayant une exposition connue au coronavirus pour voir s'il prévient la maladie. Un autre testera son efficacité chez les personnes atteintes d'une maladie précoce, qui ne sont pas assez malades pour aller à l'hôpital.

👉Un essai différent, appelé C3PO, soutenu par 7 millions de dollars des National Institutes of Health, testera si les transfusions de plasma pourraient aider les patients qui se présentent aux urgences et qui présentent un risque élevé de développer une maladie grave.



Trump suggère de reporter les élections de novembre, mais il n'a pas le pouvoir de le faire

Dans un geste remarquable de la part d'un président en exercice, le président Donald Trump a suggéré pour la première fois jeudi matin de retarder l'élection présidentielle en raison du vote par correspondance qui conduirait à «l'élection la plus INEXACTE et FRAUDULEUSE de l'histoire».

mercredi 29 juillet 2020

Le port obligatoire du masque à l'extérieur est sans nul doute la prochaine étape

https://www.google.ca/search?q=Mask+outside&client=ms-android-bell-ca&hl=fr&tbm=nws&prmd=ivsn&sxsrf=ALeKk01FFvgpoQUt_6MgWGf5CjfkxgoLtg:1596076522430&tbas=0&source=lnt&sa=X&ved=0ahUKEwjG-pyx-PPqAhXCVt8KHWI7DGgQpwUIIQ&biw=412&bih=758&dpr=1.75

Le port obligatoire du masque: une utilité insoupçonnée?


*Est-ce que la véritable motivation derrière le port obligatoire du masque à l'intérieur, et bientôt à l'extérieur, est de tester les différents systèmes de reconnaissance faciale en vue d'utiliser le plus performant?  🤔

"Selon le magazine Quartz, la chinoise SenseTime, considérée comme l’une des plus importantes sociétés d’intelligence artificielle au monde, a déclaré au début de l’année qu’elle avait mis au point un système de reconnaissance faciale qui intègre des caméras thermiques pour détecter les personnes ayant une température élevée (fièvre).

👉En dépit du port du masque, ce système est également en mesure d’identifier les personnes avec une grande précision."

Un mot sur la NIST, cette agence gouvernementale 👉est chargée d'évaluer la précision de ces algorithmes (ainsi que de nombreux autres systèmes) pour le gouvernement fédéral et son classement des différents fournisseurs est extrêmement influent. C’est cette même agence qui a étudié la dynamique d’effondrement des tours jumelles du World Trade Center à New York."

Lire l'article en entier:


Au tour de médecins de Madrid de dénoncer la gestion de crise de la COVID19

* Le "timing" avec lequel ces groupes de médecins (américains, espagnols et allemands) dénoncent les incohérences et la désinformation dans la gestion de crise m'interroge. Pourquoi maintenant et tous en même temps? Des hypothèses?

Le groupe de médecins d'Espagne:

Des masques même à l'extérieur?

Prenez une bonne respiration avant de lire cet article... et rappelez-vous que l'on est dans "l'opération consentement"!

Il est inutile de se mettre en colère, vaut mieux en rire même s'il n'y a rien de drôle.

Une étude de scientifiques de l'hôpital de Francfort a établi que près de 75% des personnes guéries du Covid-19 présentaient des problèmes cardiovasculaires, parfois sous une forme plus sévère que la maladie, relate STAT.

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/202007281044171071-la-majorite-des-malades-gueris-du-coronavirus-presentent-des-sequelles-cardiovasculaires-selon-une/

Robert F. Kennedy n'est pas l'allié de Donald Trump

*Pour en finir avec la fausse information selon laquelle Donald Trump est associé avec Robert F. Kennedy, un des plus fervents anti-vaxx aux Etats-Unis, pour empêcher la vaccination obligatoire. Trump a "flushé" Kennedy au profit des pharmaceutiques!

En tant que président élu, Trump a eu une réunion avec Kennedy pour mettre en place la commission de sécurité des vaccins, a déclaré Kennedy à la presse. Puis tout a changé. Pfizer a fait un don d'un million de dollars à l'inauguration de Trump, puis la prochaine chose qui c'est passé est que le lobbyiste de Pfizer, Alex Azar, nommé au ministère américain de la Santé et des Services sociaux (HHS), et le lobbyiste de Pfizer, Gottleib, nommé à la FDA. Et c'était la fin de la commission sur la sécurité des vaccins. La Maison Blanche n'a plus répondu aux appels de Robert Kennedy !!!  


Psychopathes, narcissiques… Ces profils réfractaires au port du masque

*On voit clairement ici les objectifs de l'amalgame dont il est question dans mon article sur le groupe de médecins "America's frontline doctors"...

Pour toi CORPUS 😉

Des chercheurs polonais ont établi un lien entre certains traits de personnalité et le comportement face aux mesures de prévention, explique CNews.

Lire l'article:

MISE AU POINT concernant les révélations de "America's frontline doctors"

Suivez mon raisonnement pour comprendre pourquoi je crois que ça fait partie d'une "opération contrôle de la dissidence", la phase devant consolider "l'opération consentement"!

Pour ceux qui n'ont pas écouté la vidéo des médecins:

En gros, le groupe dénonce le port du masque par l'ensemble de la population comme étant un moyen inefficace, les mesures excessives de confinement, la fermeture des écoles et la suppression injustifiée d'un traitement efficace contre la COVID19, soit l'hydroxychloroquine.


C'est le média conservateur Breitbart, associé  aux conservateurs, à l'extrême droite, aux pro-Trump et Qanon, qui a été le premier à publier l'intervention des médecins. La vidéo est devenue virale, atteignant des millions de personnes en seulement quelques heures. Le 28 juillet, Facebook, Twitter et YouTube ont supprimé la vidéo en raison de: "des médecins faisant des déclarations fausses et douteuses liées au coronavirus". Twitter a même supprimé un tweet du fils de Donald Trump relayant la vidéo de la conférence de presse de "America's frontline doctors". 

En réaction à la sortie des médecins, le président Trump a de nouveau défendu l'utilisation de l'hydroxychloroquine pour éradiquer le coronavirus, contredisant ainsi ses propres responsables de la santé publique. Dr Anthony Fauci, principal expert américain en maladies infectieuses, a réitéré hier que l'hydroxychloroquine n'était pas un traitement approprié pour la Covid-19.

Le mois dernier, la FDA a révoqué son autorisation d'utilisation d'urgence du médicament pour le traitement du Covid-19. Et selon l'OMS, "il n'y a actuellement aucune preuve" qu'il est efficace comme traitement ou qu'il prévient la Covid-19.

On peut donc constater que Donald Trump, le groupe de médecins et de nombreux individus de partout dans le monde, affichent clairement leur DÉSAPPROBATION face aux recommendations des autorités américaines et mondiales sur l'hydroxychloroquine et les mesures de contrôle ordonnées dans plusieurs pays.

Je n'embarque pas ici dans un procès d'intention concernant Trump ou le groupe de médecins, je ne vais pas non plus vers un débat sur le masque et l'hydroxychloroquine puisque ça n'a pas d'importance dans ma démonstration.

Ce qui m'intéresse c'est plutôt le phénomène  grandissant de DÉNONCIATION, de RÉSISTANCE et de DISSIDENCE.

Force est de constater qu'il y a un lien direct entre la montée de la RÉSISTANCE et la CENSURE RADICALE qui s'intensifie sur les médias sociaux et Youtube. Cette censure amplifie, bien sûr, le sentiment d'indignation et elle devient le symbole de "la vérité que l'on veut nous cacher": si c'est censuré c'est forcément la vérité!

Comme je l'ai dit et expliqué dans mes deux présentations vidéo, nous sommes dans la phase de contrôle de l'information et de contrôle de la dissidence. C'est la suite logique de la gestion de la crise...

👉Les dénonciations de médecins ou d'individus qui ont une crédibilité sociale à cause de leur profession se multiplient, certes, mais elles sont toutes associées, par les médias et réseaux sociaux, au mouvement des FAKE NEWS, aux THÉORICIENS DU COMPLOT, aux ANTI-VAXX, aux promoteurs des LIBERTÉS INDIVIDUELLES, aux ANTI-SYSTÈME, à la DROITE, aux PRO-TRUMP, à Qanon...

👉Cet amalgame, vicieux, vise à placer tous les sonneurs d'alerte dans la même case, leur retirant ainsi toute crédibilité aux yeux de la MASSE: des hurluberlus, conspirationnistes, pro-Trump et des ennemis à la santé publique!

Ça permet aussi de mieux identifier et contrôler la RÉSISTANCE et SES LEADERS puisqu'ils se regroupent de plus en plus pour former un grand MOUVEMENT DE DISSIDENCE.

Je crois que la prochaine étape, après la diabolisation des dénonciateurs, résistants et dissidents, sera d'amener ces groupes à se rebeller massivement, à COMMETTRE DES ACTES GRAVES ET ILLÉGAUX QUI MENACENT LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DE LA COLLECTIVITÉ, justifiant ainsi l'intervention des forces de la paix, et du système de justice,  pour éteindre la RÉSISTANCE. Des petits foyers persisteront, mais la MASSE sera alors bien docile.

Je crois que nous assistons à une opération "joueur de flûte", une opération d'opposition contrôlée, et il m'apparaît évident que Trump est un des instruments utilisés pour y arriver. En est-il conscient? Je ne le sais pas. 🤷‍♀️

lundi 27 juillet 2020

Des milliards déjà donnés aux sociétés pharmaceutiques pour un vaccin COVID19

On parle ici d'un investissement colossal de 1 milliard pour Moderna seule, mais d'autres sociétés pharmaceutiques ont elles aussi reçu des milliards de dollars pour produire un vaccin. DES MILLIARDS.

Vous pensez que l'hydroxychloroquine fera partie de la liste des traitements qui nous seront proposés? 

"Les États-Unis ont 👉 doublé leur investissement financier, à près d'un milliard de dollars au total, pour soutenir le développement d'un potentiel vaccin contre la COVID-19 mis au point par la société américaine 👉Moderna, qui entre lundi dans la dernière phase de son essai clinique."

Lire la suite:

MISE AU POINT

*J'ajoute le commentaire suivant (en gras) pour préciser ma pensée puisqu'elle semble avoir été mal comprise:

Le mouvement anti-masque et "fausse pandémie" massacre sa crédibilité et sa légitimité par des réactions d'arrogance, d'égo démesuré et de comportements immatures. En invitant les gens à désobéir au gouvernement au lieu de juste exposer des FAITS, les promoteurs se sont plaçés comme des "ennemis à la santé publique" au lieu de rallier les consciences aux réels enjeux derrière le masque. Parce que le masque sera le moindre de nos soucis...

Qu'est-ce que ces manifestations ont apporté de bénéfique et de libérateur en ce lendemain? Des bisoux et des câlins? Ok, mais quelles-sont les solutions concrètes proposées? 

Tout ce que ça va créer est une haine envers les anti-masques et une division encore plus grande dans la population.

J'ai déjà pris position concernant les manifestations qui encouragent la dissidence face aux recommandations de santé publique et concernant les discours désinvoltes de ceux et celles qui annoncent que la pandémie est terminée, que le virus est inexistant.

Je considère que ce sont des actions qui, ultimement, sont  inutiles, et qui risquent d'entraîner À COURT TERME des mesures coercitives qui vont avoir un impact sur la liberté d'expression, la liberté de rassemblement DE LA COLLECTIVITÉ. 

Sans compter que les organisateurs et promoteurs de la dissidence s'exposent à des sanctions sévères allant jusqu'à des accusations criminelles: le gouvernement a décrété la loi d'urgence sanitaire, c'est l'équivalent de la loi des mesures de guerre où tous les droits/libertés individuels peuvent être suspendus au nom de la santé et de la sécurité de la collectivité.

J'espère que ceux qui choisissent de braver les autorités de santé publique et qui méprisent les ordonnances en invitant les gens à défier le gouvernement sont  conscients qui vont frapper un mur et très bientôt!

La ministre de la sécurité publique vient d'ailleurs d'annoncer, il y a quelques minutes, que ces promoteurs et individus qui en appelent à une "fausse pandémie" et "qui menace la santé des autres", s'exposent à des sanctions déjà prévues dans la "loi de santé publique" et qu'un comité de responsables du gouvernement se penchent depuis ce matin sur des mesures à venir pour faire cesser ce mouvement de dissidence et de mépris de la pandémie.

Mon objectif ici n'est pas faire le débat sur les affirmations de la dissidence, mais de vous démontrer que "cette petite minorité" ne sera aucunement un obstacle dans la suite de la gestion de la crise...

vendredi 24 juillet 2020

Résultats préliminaires positifs pour un vaccin à ADN expérimental contre le coronavirus

Le vaccin a provoqué une réponse du système immunitaire chez 94 % des participants qui ont suivi l’essai clinique, dit de phase 1, jusqu’au bout.

La société de biotech américaine Inovio a annoncé des résultats préliminaires encourageants pour son projet de vaccin contre le nouveau coronavirus, administré sur 40 volontaires aux Etats-Unis.

Selon un communiqué de l’entreprise, le vaccin a provoqué une réponse du système immunitaire chez 94 % des participants qui ont suivi l’essai clinique, dit de phase 1, jusqu’au bout, c’est-à-dire avec 👉deux injections à quatre semaines d’écart.

Le vaccin d’Inovio, appelé INO-4800, 👉consiste à injecter un code génétique ADN dans l’organisme de la personne afin de déclencher une réponse immunitaire spécifique contre le coronavirus SARS-CoV-2.

« Pas besoin d’être congelé »

👉Le vaccin est injecté sous la peau par une aiguille, puis il est activé par un appareil ressemblant à une brosse à dents, qui délivre une mini-impulsion électrique, d’une fraction de seconde, permettant à l’ADN de pénétrer les cellules du corps et d’y remplir sa mission.

Inovio, déjà financée par le département américain de la Défense et par l’ONG CEPI, 👉annonce également avoir été sélectionné par le programme du président Donald Trump pour tenter de produire des centaines de millions de doses de vaccins d’ici janvier 2021.

Le vaccin de la société est le seul 👉vaccin ADN "stable à température ambiante pendant plus d’un an", et "qui n’a pas besoin d’être congelé pour le transport ou pour être stocké des années", a déclaré le CEO d’Inovio, Joseph Kim."

Une entreprise israélienne développe un test respiratoire de 30 secondes contre le coronavirus

MISGAV, ISRAEL - Une société israélienne est en train de développer un alcootest de coronavirus qui donne des résultats en 30 secondes, le présentant comme un outil «de première ligne» qui peut aider à restaurer un sentiment de normalité pendant la pandémie.

NanoScent, la société qui fabrique les kits de test, a déclaré qu'un essai approfondi en Israël pour la présence de virus vivants avait donné des résultats avec une précision de 85% et que le produit pourrait recevoir une approbation réglementaire dans les mois.

Le directeur général Oren Gavriely a déclaré à l'AFP que 👉 l'alcootest ne remplacerait pas les tests de laboratoire, mais était un outil de dépistage de masse qui pourrait aider les gens à gagner "la confiance nécessaire pour revenir en arrière et agir normalement".

NanoScent opère depuis plusieurs années, se spécialisant dans la technologie de reconnaissance rapide, y compris à des fins médicales.

Gavriely a déclaré que lors de sa visite aux États-Unis en janvier, il avait senti que l'expertise de son entreprise pourrait être nécessaire pour aider à lutter contre le nouveau virus circulant en Asie et qui semblait se propager en Occident.

"Nous avons dit que nous y investirions une semaine et voir ce qui se passait, et cette semaine ne s'est jamais arrêtée", a-t-il déclaré.

Le test commence par quelques courtes questions sur l'exposition au COVID-19 et les symptômes, affichées sur le téléphone de la personne administrant la procédure.

Les sujets testés inhalent ensuite par le nez, retiennent leur souffle, ferment une narine et expirent par l'autre, poussant leur souffle à travers un tube portatif dans un petit sac appelé «Air Trap».

Le tube est ensuite branché sur le "Scent Reader", un petit appareil rectangulaire qui vrombit doucement en aspirant l'air hors du sac.

En quelques secondes, les résultats - "COVID-19 négatif" lors de la visite de l'AFP - apparaissent sur le téléphone.

PAS CHER ET RAPIDE

Des chercheurs du siège de NanoScent dans le nord d'Israël affinent la technologie de reconnaissance des virus, qui repose sur "les odeurs et le modèle d'odeurs", a déclaré Gavriely.

👉Après avoir analysé la respiration d'environ 1000 patients israéliens COVID-19, la société a pu identifier les odeurs détectables associées au virus, a ajouté le directeur général.

«Nous détectons un modèle, nous enregistrons ce modèle et ensuite nous pouvons détecter si quelqu'un a, ou est soupçonné d'avoir, COVID-19.»

La technologie de NanoScent semblait "très prometteuse", a déclaré Nadav Davidovitch, directeur de l'école de santé publique de l'Université Ben Gurion de Beersheba.

👉Les tests de masse sont cruciaux lors d'une pandémie, a-t-il déclaré à l'AFP, ajoutant que le test NanoScent pourrait être un outil utile, à condition qu'il obtienne l'approbation réglementaire.

Tant que l'alcootest de NanoScent n'a pas été utilisé par certains comme un substitut aux tests de laboratoire contrôlés par l'État, "Je suis tout à fait pour", a-t-il déclaré.

Gavriely a déclaré à l'AFP qu'il s'attendait à ce que le test soit utilisé aux entrées de concerts et d'hôpitaux, ou dans l'industrie aéronautique - notant qu'il était déjà utilisé dans un grand site sportif européen.

👉Si le résultat de l'alcootest est positif, les personnes devraient automatiquement être envoyées pour un test de laboratoire, a-t-il déclaré.

L'appareil coûtera probablement moins de 10 USD par test, "une fraction du coût du test en laboratoire", a déclaré Gavriely.

La direction de la recherche et du développement du ministère israélien de la Défense a travaillé pour aider NanoScent à développer son système de test, le chef du département Daniel Gold ayant récemment déclaré à l'AFP 👉que des tests rapides changeraient la donne contre la pandémie.

Israël a agi tôt contre le virus en mars et a réussi à réduire la transmission à un filet au début du mois de mai, mais avec la réouverture de l'économie, les cas ont considérablement augmenté.

Le pays de neuf millions d'habitants a enregistré plus de 1 000 nouveaux cas par jour ces dernières semaines, 👉 imposant de nouvelles restrictions et la colère du public face à la réouverture prétendument mal gérée.

Gavriely a exprimé l'espoir qu'un dépistage rapide et de masse pourrait aider Israël à trouver un équilibre entre les restrictions essentielles et la vie normale.

Les plates-formes de reconnaissance d'odeurs sont "un moyen rapide de dépister les masses et de savoir qui est suspecté, qui ne l'est pas, afin que nous puissions être à nouveau confiants", a-t-il déclaré.

En route vers les tests PCR obligatoires!



Réflexion...

Je constate que la grogne des populations envers le port du masque obligatoire et toutes les mesures contraignantes, voire totalitaires, augmente en ce moment de façon exponentielle dans de très nombreux pays, pas juste au Québec. De plus en plus de médecins dénoncent ces mesures, les qualifiant de déraisonnables et abusives dans un contexte où la pandémie semble avoir pris des allures grippales.

Comme j'ai souvent dit, je comprends la motivation de ces soulèvements populaires et il y a une partie de moi qui hurle à la révolution citoyenne, je vous assure, je comprends donc le besoin ou le devoir d'exprimer haut et fort notre indignation.

Cependant, à force de lire les documents de référence liés à la logistique de cette crise sanitaire, je crois que les mouvements de protestation et de dissidence ont été prévus et soigneusement planifiés: il n'y aura qu'un épisode de soulèvement des populations et il s'inscrit dans la fenêtre de temps entre maintenant et la fin de l'été!

Je crois, mais je peux me tromper, que dès le début de l'automne un reconfinement graduel sera ordonné et que les réseaux sociaux et les plates-formes de diffusion (Youtube) vont massivement agir pour supprimer les comptes et les informations non alignées avec celles données par les médias. Ce sera une chasse aux sorcières contre les promoteurs ou influenceurs qui en appellent au "complot sanitaire" et à la dissidence: censure totale et absolue, voire même des arrestations pour les insoumis.

Je m'attends à ce que la "rentrée" marque le début d'une nouvelle phase dans cette crise et que le virus risque de prendre une ampleur inattendue... 

Sans tomber dans le psychodrame, je crois que de profiter au max des beaux jours de l'été tout en prévoyant un hiver dur et long est un pari sûr!

Isabelle
☀️ 🐜

Même la journaliste semble flabergastée par l'arrogance de Bill Gates qui discute de la vaccination mondiale, laquelle nécessitera plusieurs milliards de doses de vaccin!

Entrevue donnée hier.

https://twitter.com/BeachMilk/status/1286562426696196096?s=09

Bill est irrité face aux nombreuses théories du complot le concernant!

https://www.tvanouvelles.ca/2020/07/23/bill-gates-balaie-les-theories-du-complot-laccusant-de-la-pandemie

Bill Gates avertit que plusieurs doses de vaccin contre le coronavirus seront probablement nécessaires et que les écoles devraient rester fermées pendant une autre année

*Si Gates le dit, il est judicieux d'être à l'écoute pour la suite des choses... 

Selon les informations que je cumule depuis plusieurs semaines, le vaccin arrivera que lorsque le recensement génétique (test PCR) de la population sera complété et que l'émission d'une carte ID biométrique sera émise à tous les citoyens (NATIONAL COVID-19 TESTING ACTION PLAN, Fondation Rockefeller).

Je peux me tromper, mais j'ai l'impression que le vaccin sera la dernière phase de "l'opération consentement", lorsque les gens n'auront plus de force de résistance face aux contraintes perpétuelles et face à l'état permanent d'angoisse.

"Bill Gates avertit que 👉plusieurs doses de vaccin contre le coronavirus seront probablement nécessaires et que les écoles devraient rester fermées pendant une autre année.

Alors qu'il critiquait la gestion de la pandémie par Donald Trump, le milliardaire de Microsoft a déclaré que "de graves erreurs" avaient été commises par la Maison Blanche et qu'il prévoyait que les écoles pourraient être fermées jusqu'à l'automne 2021.

S'exprimant lors d'une interview avec Norah O'Donnell sur CBS News, Gates a déclaré qu'il avait confiance dans le développement d'un vaccin contre le coronavirus.

Cependant, il a averti que cela pourrait prendre "un nombre incroyablement grand" de doses pour vaincre le virus.

Il a déclaré: «Aucun des vaccins à ce stade ne semble fonctionner avec une seule dose."

"C'était l'espoir au tout début."

Cependant, il a dit que la solution "s'améliorera avec le temps" même s'il y aura "beaucoup d'incertitude" sur le vaccin.

Le philanthrope - qui vaut 98 milliards de dollars, le deuxième homme le plus riche du monde - a offert 300 millions de livres sterling pour aider à financer la recherche sur le vaccin.

Gates a également décrit les fermetures d'écoles comme le "coût le plus important" de la pandémie après les décès, 👉car il a déclaré que les classes ne seraient probablement pas toutes de retour avant l'automne 2021.

Il a déclaré: "Cette prochaine année universitaire est en jeu. C'est extrêmement important."

Il faut faire davantage pour aider les écoles à apprendre en ligne afin de garantir que les enfants reçoivent leurs études, a-t-il déclaré.

👉Le patron de la technologie, âgé de 64 ans, passe maintenant la plupart de son temps à travailler avec la division Santé mondiale de la Fondation Bill & Melinda Gates.

Il mettait en garde contre la menace posée à l'humanité par les pandémies depuis 2015 avant l'épidémie de coronavirus.

Au cours de l'entretien, Gates a également fortement critiqué l'administration Trump - les États-Unis ayant le plus grand nombre de décès et de cas au monde avec 146192 et 4,1 millions.

Gates a déclaré: "Certaines politiques étaient une erreur. Ouvrir des frontières - l'avantage économique par rapport au risque d'infection - beaucoup de politiques comme celle-là ont fait erreur."

👉Le magnat de Microsoft a souligné que la distanciation sociale, le port de masques et le développement d'un vaccin sont désormais essentiels pour vaincre Covid-19.

Il a toutefois admis que certaines des «erreurs graves» avaient été commises en raison d'un manque de compréhension du virus.

Gates a déclaré que l'Europe avait mieux répondu à la pandémie que les États-Unis - ses dirigeants "communiquant d'une voix claire".

Et il a également condamné les informations selon lesquelles Trump fait taire des experts comme le Dr Anthony Fauci.

(...)

Le président Trump a insisté sur le fait que les États-Unis ont le meilleur taux de mortalité au monde lors d'un briefing à la Maison Blanche cette semaine.

Gates a cependant déclaré que l'affirmation de Trump n'était "même pas proche" - ajoutant "à presque tous les égards, les États-Unis sont l'un des pires".

Il a ajouté: "Nous avions en fait des critères d'ouverture avec des cas en déclin, et nous nous avons ouvert avec des cas en augmentation."

👉Le patron de Microsoft a également réfuté les théories du complot sans fondement le liant au virus - avec des allégations que des micropuces vont être implantées dans des vaccins. [Ouf, nous voilà rassurés!] 😉

Il a dit: "Non, il n'y a aucun lien entre l'un de ces vaccins et tout type de suivi. Je n'ai aucune idée d'où cela vient."

Gates a appelé à un meilleur dialogue pour «faire connaître la vérité», et a déclaré: «J'espère que cela disparaîtra à mesure que les gens comprendront les faits».

"Nous devons expliquer nos valeurs et pourquoi nous sommes prêts à investir des millions pour accélérer les progrès", a-t-il déclaré.

Lorsqu'on lui a demandé si Facebook devrait faire plus pour supprimer les théories du complot, il a déclaré: 👉"Ils sont prêts à supprimer les messages anti-vaxxer. Mais vous ne voulez pas supprimer le dialogue normal."

(Ottawa) Une application canadienne pour téléphone portable destinée à prévenir les utilisateurs qui auraient été en contact étroit avec une personne déclarée positive à la COVID-19 passe maintenant en phase « bêta » de ses tests.

https://www.lapresse.ca/covid-19/2020-07-23/une-appli-de-tracage-de-la-covid-19-en-phase-de-tests-beta.php?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=algofb

mercredi 22 juillet 2020

Est-ce que l'Etat de Floride trafique les données des cas de COVID19: absolument!

*Après le Connecticut, la Floride...

Est-ce qu'on assiste à la démonstration évidente que les données sont volontairement trafiquées par les fonctionnaires de l'Etat dans le but de gonfler artificiellement le pourcentage de cas positifs?

👉La réponse est clairement oui!

"ORLANDO, Floride - Depuis au moins 11 jours, le rapport sur les cas de coronavirus du Florida Department of Health montre que 👉des centaines de laboratoires signalent que 98 à 100% des tests COVID-19 sont positifs. Selon le DOH, ces statistiques sont dues au fait que certains laboratoires ne signalent pas leurs résultats négatifs. 🤔

Le rapport quotidien sur les coronavirus, produit par le ministère de la Santé de Floride, répertorie tous les tests de coronavirus et leurs résultats - positifs, négatifs ou non concluants - provenant de laboratoires privés de l'État d'installations en dehors de la Floride. Un regard rétrospectif sur le rapport quotidien sur les coronavirus montre que dès le 4 juillet, les laboratoires de l'État ont signalé des cas positifs supérieurs à 98%.

Alors que certaines de ces statistiques élevées peuvent être expliquées par le nombre de tests exécutés, par exemple un test sur un, d'autres ne le peuvent pas. Certains laboratoires privés ne signalent aucun test négatif mais des centaines de tests COVID-19 positifs.

Interrogé sur les taux de positivité de 98 à 100% contenus dans le rapport, un porte-parole du Département de la Santé de Floride a déclaré que la raison était due au fait que certains «laboratoires privés plus petits» ne signalaient pas les résultats des tests négatifs à l'État.

[Pourquoi ces "laboratoires privés plus petits" auraient intérêt à ne pas signaler les cas négatifs à l'État? Les cas positifs/négatifs sont forcément calculés sur un ratio d'individus testés. Pourquoi alors dire que les négatifs ne sont pas signalés?]

«Tous les cas de COVID-19 sont confirmés par des tests de diagnostic et d'antigène, puis signalés à l'État par les laboratoires effectuant les tests. Les laboratoires privés et publics sont tenus de rapporter immédiatement les résultats des tests positifs et négatifs à l'État », a déclaré le 14 juillet un e-mail du DOH. «Ces derniers jours, le Département de la Santé de Floride a remarqué que certains laboratoires privés plus petits ne communiquaient pas de résultats de test négatifs à l'État. Le Département a immédiatement commencé à travailler avec ces laboratoires pour s'assurer que tous les résultats étaient communiqués afin de fournir des données complètes et transparentes. »

Le porte-parole du DOH a déclaré que l'État «continuera à informer ces laboratoires sur le protocole approprié pour signaler les résultats des tests COVID-19».

👉Le 4 juillet, plus de 400 laboratoires ont signalé 100% de cas positifs, le 15 juillet, plus de 475 affichaient des résultats positifs à 100% pour le COVID-19, selon les chiffres des États.

👉Cependant, les chiffres des États ne montrent pas seulement que les tests positifs provenant des petits laboratoires, mais aussi des plus grands établissements affiliés aux hôpitaux. L'hôpital Lee Memorial et NCH Healthcare System dans le sud-ouest de la Floride, sept centres AdventHealth Centra Care au centre de la Floride et plusieurs centres médicaux des anciens combattants à travers l'État, 👉 ne signalent également que des cas positifs, selon le rapport de l'État.

News 6 a contacté les installations du centre de la Floride qui ont des taux de positivité élevés selon le rapport de l'État.

👉Un porte-parole de Advent Health a déclaré que le FDOH lui avait dit de ne signaler que les cas positifs. L'hôpital a déclaré qu'il apporterait des modifications à leurs rapports à la demande de l'État.

Le FDOH n'a pas renvoyé les messages de News 6 demandant comment les laboratoires sont tenus de rendre compte de leurs résultats.

👉AdventHealth a déclaré que les tests rapides CentraCare revenaient avec un taux de positivité de 15%, et non de 100% comme le montre le rapport d'État.

Health First, un fournisseur de soins de santé du comté de Brevard, dispose de sept laboratoires avec uniquement des résultats de test positifs, selon les chiffres de l'État. 👉 Un porte-parole de Health First a contesté le récit du DOH, affirmant que le système hospitalier communiquait tous les résultats de ses tests à l'État chaque jour.

«Health First communique tous les jours tous ses numéros de test COVID-19 à la base de données du système d'état d'urgence de l'Agence pour l'administration des soins de santé (AHCA). Cela comprend les tests positifs, négatifs et totaux administrés. 👉Comme l'ont signalé récemment d'autres hôpitaux, Health First constate également que les chiffres que nous avons déclarés dans le système ne reflètent pas - ou ne correspondent pas - à ceux qui sont actuellement publiés publiquement. 👉Nos taux de positivité réels sont nettement inférieurs aux données reflétées sur le site Web de l'AHCA. Nous avons demandé des éclaircissements et attendons la réponse de l'agence », a déclaré un porte-parole de Health First dans un e-mail.

Selon Health First, le système de santé a un taux de 👉7,1% de cas positifs.

Orlando Health a répondu en partageant ses numéros de tests pour ses 12 laboratoires. Les chaînes hospitalières ont déclaré que ses laboratoires répartis dans 12 établissements rapportaient en moyenne 👉9,4% de tests positifs.

Un examen du rapport de l’État a révélé que les données de test de l’hôpital partagées avec News 6 ne correspondent pas à l’hôpital St. Cloud. Le rapport de l'État montre que l'hôpital St. Cloud a 20 cas positifs et zéro négatif.  Les chiffres publiés par Orlando Health montrent exactement le contraire.

Alors que certains établissements de santé d'Orlando ont 100% de cas positifs selon l'état et les chiffres d'Orlando Health, c'est parce que seuls quelques tests ont été effectués dans ces établissements. Par exemple, le laboratoire de l'hôpital Arnold Palmer a un cas positif sur un test, montrant 100% de cas positifs, mais le laboratoire clinique du centre médical Arnold Palmer a 4 164 tests négatifs et 84 positifs, montrant que 2% de ses tests sont revenus positifs. 🤔

Le PDG de Nona Scientific Laboratory, un autre laboratoire privé exécutant des tests de coroanvirus qui ne montraient que des cas positifs sur le rapport de l'État, 👉a déclaré que le rapport du DOH était incorrect en raison d'erreurs de communication.

«Toutes nos données de test, y compris les résultats négatifs, ont été signalées au DOH, des erreurs de communication ont été résolues et notre taux de positivité est d'environ 6,5%», a déclaré Mike Palmer, PDG de Nona Scientific Lab, dans un e-mail.

Le directeur des urgences du comté de Seminole, Alan Harris, a déclaré que les laboratoires pourraient signaler les cas positifs et négatifs à des jours différents, car ils essaient de récupérer les résultats des tests le plus rapidement possible. 🤔

«Tous les laboratoires rapportent des chiffres. Certains des laboratoires signalent manifestement des résultats positifs très très rapidement, puis ils mettent les négatifs le lendemain, alors qu'est-ce que cela signifie?
Cela signifie qu'un jour, il affiche 100%, mais le lendemain, il peut afficher 0,5% parce qu'ils doivent rattraper leur retard », a déclaré Harris. 

Plus de 2,7 millions de tests COVID-19 ont été administrés en Floride depuis mars et à mesure que la demande de tests augmente avec le nombre croissant de cas de virus, les laboratoires ont eu du mal à suivre.

«À mesure que les tests augmentent, malheureusement, la dotation en personnel n'a pas augmenté dans chaque laboratoire, la priorité sera donc toujours donnée aux cas positifs», a déclaré Harris.

[Depuis quand l'envoi de données positives/négatives dans une base de données a un lien avec le nombre d'employés?]

👉Plus tard mercredi, le gouverneur Ron DeSantis a abordé les écarts dans les chiffres entre ce que les laboratoires disent rapporter et ce que l'État montre.

Avant le coronavirus, les hôpitaux et les laboratoires étaient tenus de déclarer les maladies en vertu de la loi de Floride. DeSantis a déclaré qu'au cours de la pandémie, l'État a demandé aux laboratoires de signaler également les négatifs.

"Nous avons ensuite dit, je pense (dans) l'un de mes ordres exécutifs, de rapporter les négatifs aussi", a déclaré DeSantis. "Un certain nombre de laboratoires qui faisaient tout simplement ce qui était par défaut, c'est-à-dire n'envoyer que les positifs sans envoyer les négatifs et donc, je ne pense pas qu'ils essayaient d'être sournois, ces laboratoires, je pense que c'est un peu ce qu'ils faisaient avant que cela ne commence." 🤔

[Il prend vraiment les citoyens pour des imbéciles ce DeSantis!]

Le gouverneur a déclaré que tous les laboratoires commenceraient également à signaler des résultats négatifs, même si plusieurs laboratoires et hôpitaux ont déclaré à News 6 qu'ils avaient signalé ces chiffres à l'État.

👉Les données publiées quotidiennement par le ministère de la Santé de Floride restent le seul moyen de surveiller l'épidémie en Floride, car tous les services de santé du comté font rapport à l'État.


Conflit d'intérêt, collusion et délit d'initié pour le chef d'orchestre du plus vaste et coûteux programme de vaccination de l'histoire!!!

Le codirecteur de l'opération Warp Speed ​​du président Trump, l'immunologiste Moncef Slaoui, peut maintenir des investissements importants dans l'industrie pharmaceutique et éviter les divulgations éthiques tout en continuant à prendre des décisions concernant les contrats gouvernementaux pour des vaccins prometteurs contre le coronavirus en vertu d'une décision, cette semaine, de l'inspecteur général de la santé et des services sociaux.

La décision de lundi du Bureau de l’inspecteur général est venue en réponse à une plainte déposée par les groupes de défense Public Citizen et Lower Drug Price Now. Les groupes ont déclaré que l'administration Trump avait créé une exception inappropriée aux règles fédérales sur les conflits d'intérêts pour Moncef Slaoui, un dirigeant de capital-risque et ancien haut fonctionnaire du géant de la drogue GlaxoSmithKline.

Lire mon dossier sur Moncef Slaoui:

mardi 21 juillet 2020

Le Connecticut dit avoir trouvé un défaut dans les tests de COVID19: 90 faux positifs sur 144!

* Thermo Fisher Scientific, qui a conçu un test diagnostic de la COVID19 responsable de faux positifs 90/144) au Connecticut, est un des fabricants de tests diagnostic utilisés au Canada!

Le COVID-19 Combo Kit de ThermoFisher Scientific TaqPath™."


"Les scientifiques du laboratoire de santé publique du Connecticut disent avoir découvert une faille dans le système de test d'un fabricant utilisé par les laboratoires du pays. Jusqu'à présent, 90 personnes - principalement des résidents des maisons de retraite et des résidences-services du Connecticut - ont récemment reçu des tests faussement positifs.

Les responsables de la santé publique de l'État examinent maintenant si les résidents des maisons de retraite qui ont reçu des tests faussement positifs ont été regroupés avec d'autres résidents avec des tests positifs précis, compte tenu de la recommandation de l'État de cohorter les résidents des maisons de retraite dont le test est positif à la COVID-19.

«Nous ne le savons pas encore», a déclaré Josh Geballe, chef de l'exploitation du gouverneur Ned Lamont, notant qu'une équipe du ministère de la Santé publique de l'État a contacté tous les cliniciens responsables de ces personnes, ainsi que les installations où ils vivent, pour compiler des données sur la situation.

Pendant ce temps, le Dr Deidre S.Gifford, commissaire à la santé publique par intérim de l'État, a déclaré que son agence contactait également les laboratoires de l'État pour voir combien d'entre eux utilisent la plate-forme de test fabriquée par Thermo Fisher Scientific.

L'épidémiologiste et chercheur de Yale, le Dr Albert Ko, qui a coprésidé le comité consultatif de réouverture de Lamont, a déclaré que 👉 ce test particulier était utilisé dans de nombreux laboratoires commerciaux aux États-Unis. Il a déclaré que les employés du laboratoire d'État du Connecticut méritaient «bravo» pour avoir découvert le défaut parce qu'il a non seulement mis en évidence un problème potentiel dans les tests dans les maisons de soins infirmiers, mais «a aidé les personnes de tout le pays qui utilisent ce test.»

Mais Ko a noté qu'aucun test n'est parfait.

👉«Dans un état comme le nôtre, qui utilise des tests intensifs à grande échelle pour réduire la transmission, nous allons avoir de faux positifs», a-t-il déclaré. "Et cela se produira même dans les meilleurs tests, car aucun d'entre eux n'est positif à 100%."

DPH a déclaré que les patients affectés avaient été initialement testés entre le 15 juin et le 17 juillet. Un total de 144 testés positifs et 90 ont été découverts comme étant des faux positifs. L'État a signalé le défaut au fabricant et à la Food and Drug Administration fédérale. Dans une déclaration écrite, l'agence a déclaré que la cause exacte des faux résultats positifs faisait toujours l'objet d'une enquête."

Le réseau social Twitter promet de sévir contre les comptes associés aux complotistes de la mouvance « QAnon » qui croient notamment que Donald Trump est sur le point de mettre fin à un réseau pédophile dirigé par Hillary Clinton et plusieurs célébrités d’Hollywood

*Écrit par Stéphane Blais de la Presse canadienne!!! 😉

Quoique je ne suis absolument pas fan de Q, il n'en reste pas moins que la censure de "l'univers Q" par Twitter & Co. ouvre la porte à censurer tout type d'information divergente, tout ce qui est non-aligné avec les médias de masse.

https://www.lapresse.ca/affaires/techno/2020-07-21/twitter-coupe-les-vivres-aux-complotistes-de-qanon.php?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=algofb

vendredi 17 juillet 2020

"La Catalogne a appelé vendredi quelque quatre millions de personnes, y compris des habitants de Barcelone, à rester chez eux, dans un durcissement majeur de sa réponse à l'augmentation des cas de coronavirus

L'appel à rester à domicile est une mesure avant la détention obligatoire, mais c'était la mesure la plus forte prise pour lutter contre de nouveaux foyers depuis que l'Espagne est sortie d'un état d'urgence national il y a un mois.

Les résidents de Barcelone, de sa banlieue et des régions de Ségria et Noguera, plus éloignés de la ville, ont été invités à faire leurs achats en ligne et à ne quitter leur domicile que pour aller travailler, consulter un médecin ou effectuer d'autres activités essentielles. Les personnes touchées représentaient plus de la moitié de la population de la région nord-est.

"Nous recommandons aux gens de ne pas se déplacer si ce n'est pas absolument nécessaire", a déclaré le chef de la santé de la Catalogne, Alba Verges, lors d'une conférence de presse. Les rassemblements de plus de 10 personnes ont été interdits car la plupart des infections provenaient de rassemblements sociaux, a-t-elle déclaré.

«Il est très important de respecter ces mesures maintenant, c'est le meilleur moyen d'éviter un confinement», a déclaré Verges, appelant les gens à agir de manière responsable. "Personne ne veut un confinement complet à domicile."

Ceux et celles qui vous disent que la crise sanitaire est terminée, que Trump va vous sauver ou qu'un juge va reconnaître qu'on a brimé vos droits, vous mènent droit dans le mur!

Il n'est pas question ici de dénigrer qui que ce soit, mais de vous faire prendre conscience qu'on est rendus ailleurs. Il se peut que la situation soit si anxiogène que le déni s'enclenche, mais je vous exhorte à vous réveiller maintenant!

Préparez-vous. Agissez avec prudence, sagesse et intelligence. 

"C'est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu'on ne voyait pas encore, et saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c'est par elle qu'il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi." Hébreux 11:7





Nous avons eu la "phase 1", prochainement la "phase 2"...

"LES NATIONS UNIES (INCLUANT L'OMS) CONDUISENT AU MOINS DEUX EXERCICES D'ENTRAÎNEMENT ET DE SIMULATION À L'ÉCHELLE MONDIALE, INCLUANT UN EXERCICE QUI COUVRE LA LIBÉRATION DÉLIBÉRÉE D'UN PATHOGÈNE RESPIRATOIRE MORTEL."

"A World at risk: Annual report on global preparedness for health emergencies", page 10


jeudi 16 juillet 2020

Un énonçé dans un rapport des Nations Unies qui glace le sang...

Suivez-moi bien puisqu'il y a un énonçé qui me paraît questionnable et très inquiétant dans le rapport que je vais vous introduire à l'instant. Cet énonçé, même dans son contexte le plus stricte, me renvoie à une récente et terrifiante affirmation de Bill Gates:

Le premier rapport du GPMB (Global Preparedness Monitoring Board) a été publié en septembre 2019, et il est intitulé "A World at risk: Annual report on global preparedness for health emergencies". https://apps.who.int/gpmb/assets/annual_report/GPMB_annualreport_2019.pdf
Le Conseil mondial de surveillance de la préparation (GPMB), organisme de surveillance et de défense des droits, a été créé en mai 2018 par le Groupe de la Banque mondiale et l’Organisation mondiale de la santé. Dans son rapport "A World at risk", le comité de 15 experts, composé de dirigeants politiques, de chefs d’agences et d’experts, dont fait partie Anthony Fauci (responsable de la gestion du coronavirus aux Etats-Unis), avertit que le monde n'est pas préparé à une « pandémie aéroportée en évolution rapide qui pourrait tuer jusqu’à 80 millions de personnes, perturber les économies et créer le chaos social ». Leurs recommandations exhortent les dirigeants internationaux et nationaux à prendre « des mesures immédiates, énergiques et audacieuses pour se préparer à toutes les urgences sanitaires ».
Parmi les donateurs du CPMB se trouvent la Fondation Bill et Melinda Gates, le Wellcome Trust, le Resolve to Save Lives et le gouvernement d'Allemagne. L'Université John Hopkins, l'Université Oxford et la Croix-Rouge sont parmi les organisations qui ont contribué au comité et à la rédaction du rapport.
Les grandes orientations du Conseil mondial (GPMB) sont les suivantes :
• évaluer la capacité du monde à se protéger contre les situations d’urgence sanitaire ; • déterminer les lacunes critiques en matière de préparation, en se plaçant de plusieurs points de vue ; • plaider en faveur des activités de préparation auprès des responsables et des décideurs nationaux et internationaux.
Les messages clés du rapport sont les suivants :
– Notre monde est à risque aigu d’épidémies ou de pandémies potentiellement dévastatrices qui non seulement causeraient d’énormes pertes en vies, mais perturberaient considérablement les économies et créeraient le chaos social. – Les dirigeants sont responsables de la protection de la sécurité de leur peuple, y compris de la sécurité sanitaire, mais à maintes reprises, les dirigeants mondiaux n’ont pas respecté les engagements en matière de préparation. – Le monde dispose de nombreux outils collectifs pour prévenir et se préparer à une épidémie, mais les efforts actuels sont nettement insuffisants et le besoin de nouveaux vaccins et médicaments est essentiel.

Tout au long du rapport, les experts identifient des objectifs à atteindre et des indicateurs de progrès qui ont été fixés à septembre 2020, échéancier pour mesurer l'évolution ou l'atteinte des cibles qui ont été fixées.
👉Maintenant, voici les indicateurs de progrès dont l'échéancier est fixé à SEPTEMBRE 2020, concernant l'objectif: "Les Nations Unies doivent renforcer les mécanismes de coordination" (page 10 et page 39).
C'est le deuxième "indicateur de progrès", en majuscules, qui me laisse perplexe, vraiment perplexe...
- Les Nations Unies et l'Orgainsation mondiale de la santé renforcent la coordination et identifient les rôles et les responsabilités de chacun et déclenchent en temps opportun un système global de coordination pour répondre aux urgences de santé dans différents pays et dans différents contextes d'urgence.
👉- LES NATIONS UNIES (INCLUANT L'OMS) CONDUISENT AU MOINS DEUX EXERCICES D'ENTRAÎNEMENT ET DE SIMULATION À L'ÉCHELLE MONDIALE, INCLUANT UN EXERCICE QUI COUVRE LA LIBÉRATION DÉLIBÉRÉE D'UN PATHOGÈNE RESPIRATOIRE MORTEL.
- Les Nations Unies développent des seuils de déclenchement intermédiaire pour mobiliser une action nationale, internationale et multilatérale au début de l'épidémie, pour compléter les mécanismes existants pour plus tard et dans des stages plus avancés de l'épidémie.
- Le Secrétaire Général des Nations Unies convient d'un haut niveau de dialogue avec les hauts dirigeants de la santé, de la sécuritté et des affaires étrangères pour déterminer comment le monde peut adresser la menace d'une pandémie d'un pathogène respiratoire mortel, ainsi que la gestion de la préparation aux épidémies dans des contextes complexes d'insécurité.
D'ICI SEPTEMBRE 2020:
LES NATIONS UNIES (INCLUANT L'OMS) CONDUISENT AU MOINS DEUX EXERCICES D'ENTRAÎNEMENT ET DE SIMULATION À L'ÉCHELLE MONDIALE, INCLUANT UN EXERCICE QUI COUVRE LA LIBÉRATION DÉLIBÉRÉE D'UN PATHOGÈNE RESPIRATOIRE MORTEL???????????
Si je comprends bien, d'ici septembre 2020, deux simulations doivent avoir été menées dont l'une couvre ou cache la libération volontaire d'un virus respiratoire mortel. What?
Est-ce que cette simulation se produit actuellement dans "le vrai monde"? Le virus respiratoire mortel relâché volontairement est-il celui du coronavirus ou bien, un autre est sur le point d'être relâché?

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés