Suivre ce blog via Facebook

mercredi 29 juillet 2020

MISE AU POINT concernant les révélations de "America's frontline doctors"

Suivez mon raisonnement pour comprendre pourquoi je crois que ça fait partie d'une "opération contrôle de la dissidence", la phase devant consolider "l'opération consentement"!

Pour ceux qui n'ont pas écouté la vidéo des médecins:

En gros, le groupe dénonce le port du masque par l'ensemble de la population comme étant un moyen inefficace, les mesures excessives de confinement, la fermeture des écoles et la suppression injustifiée d'un traitement efficace contre la COVID19, soit l'hydroxychloroquine.


C'est le média conservateur Breitbart, associé  aux conservateurs, à l'extrême droite, aux pro-Trump et Qanon, qui a été le premier à publier l'intervention des médecins. La vidéo est devenue virale, atteignant des millions de personnes en seulement quelques heures. Le 28 juillet, Facebook, Twitter et YouTube ont supprimé la vidéo en raison de: "des médecins faisant des déclarations fausses et douteuses liées au coronavirus". Twitter a même supprimé un tweet du fils de Donald Trump relayant la vidéo de la conférence de presse de "America's frontline doctors". 

En réaction à la sortie des médecins, le président Trump a de nouveau défendu l'utilisation de l'hydroxychloroquine pour éradiquer le coronavirus, contredisant ainsi ses propres responsables de la santé publique. Dr Anthony Fauci, principal expert américain en maladies infectieuses, a réitéré hier que l'hydroxychloroquine n'était pas un traitement approprié pour la Covid-19.

Le mois dernier, la FDA a révoqué son autorisation d'utilisation d'urgence du médicament pour le traitement du Covid-19. Et selon l'OMS, "il n'y a actuellement aucune preuve" qu'il est efficace comme traitement ou qu'il prévient la Covid-19.

On peut donc constater que Donald Trump, le groupe de médecins et de nombreux individus de partout dans le monde, affichent clairement leur DÉSAPPROBATION face aux recommendations des autorités américaines et mondiales sur l'hydroxychloroquine et les mesures de contrôle ordonnées dans plusieurs pays.

Je n'embarque pas ici dans un procès d'intention concernant Trump ou le groupe de médecins, je ne vais pas non plus vers un débat sur le masque et l'hydroxychloroquine puisque ça n'a pas d'importance dans ma démonstration.

Ce qui m'intéresse c'est plutôt le phénomène  grandissant de DÉNONCIATION, de RÉSISTANCE et de DISSIDENCE.

Force est de constater qu'il y a un lien direct entre la montée de la RÉSISTANCE et la CENSURE RADICALE qui s'intensifie sur les médias sociaux et Youtube. Cette censure amplifie, bien sûr, le sentiment d'indignation et elle devient le symbole de "la vérité que l'on veut nous cacher": si c'est censuré c'est forcément la vérité!

Comme je l'ai dit et expliqué dans mes deux présentations vidéo, nous sommes dans la phase de contrôle de l'information et de contrôle de la dissidence. C'est la suite logique de la gestion de la crise...

👉Les dénonciations de médecins ou d'individus qui ont une crédibilité sociale à cause de leur profession se multiplient, certes, mais elles sont toutes associées, par les médias et réseaux sociaux, au mouvement des FAKE NEWS, aux THÉORICIENS DU COMPLOT, aux ANTI-VAXX, aux promoteurs des LIBERTÉS INDIVIDUELLES, aux ANTI-SYSTÈME, à la DROITE, aux PRO-TRUMP, à Qanon...

👉Cet amalgame, vicieux, vise à placer tous les sonneurs d'alerte dans la même case, leur retirant ainsi toute crédibilité aux yeux de la MASSE: des hurluberlus, conspirationnistes, pro-Trump et des ennemis à la santé publique!

Ça permet aussi de mieux identifier et contrôler la RÉSISTANCE et SES LEADERS puisqu'ils se regroupent de plus en plus pour former un grand MOUVEMENT DE DISSIDENCE.

Je crois que la prochaine étape, après la diabolisation des dénonciateurs, résistants et dissidents, sera d'amener ces groupes à se rebeller massivement, à COMMETTRE DES ACTES GRAVES ET ILLÉGAUX QUI MENACENT LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DE LA COLLECTIVITÉ, justifiant ainsi l'intervention des forces de la paix, et du système de justice,  pour éteindre la RÉSISTANCE. Des petits foyers persisteront, mais la MASSE sera alors bien docile.

Je crois que nous assistons à une opération "joueur de flûte", une opération d'opposition contrôlée, et il m'apparaît évident que Trump est un des instruments utilisés pour y arriver. En est-il conscient? Je ne le sais pas. 🤷‍♀️

10 commentaires:

  1. Bien vu. Effectivement, créer un environnement tel qu'il conduit au chaos est à l'ordre du jour. ça me fait penser aux étapes de la subversion. Ainsi après le chaos vient la "normalisation" c.a.d. l'intervention des forces de l'ordre, la loi martiale...
    tes articles! Vous êtes prolifique madame!
    Corpus
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Félicitation Madame Isabelle
    Votre regard viens de haut. La vue de l'ensemble est difficile
    mais pas impossible.
    Vous comprenez bien cet leurs façon d'agir
    Continué...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, mais j'ai la nette impression que je ne saisis que très peu de choses!

      Supprimer
  3. Votre raisonnement est alambiqué, vous faites partie de ceux qui dès qu'une opposition ou dissidence se manifeste, hurlent à la manoeuvre du système qui mettrait en avant une "opposition contrôlée"...

    Ce genre de réaction est complètement STERILE.

    Ne mélangez pas Trump, Breitbart, les milliers de médecins dans le monde, les réseaux sociaux, etc. etc.

    RépondreSupprimer
  4. Stérile face à l'Agenda et aux élans des décideurs, vous avez raison. Nous n'arrêterons pas ce train qui arrive de loin,qui est lourdement chargé et qui roule à une vitesse inarrêtable.

    Qui m'interdit de mélanger ce que je veux?

    ;0)

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir
    Il y a quelques données manquantes dans ce dossier
    Premièrement la censure sur les réseaux sociaux ne s'applique pas seulement à l'HCQ et aux avis contraire à la doxa, mais aux US ce sont tous les républicains qui sont censurés. Et comme par hasard cette censure flagrante des médecins rebelles survient juste avant la comparution des patrons des gafas devant le sénat!! coup monté, oui mais pas forcément dans votre sens.
    Deuxièmement, Fauci est un menteur, car au début des années 2000 c'est lui qui a écrit un papier très positif concernant l'HCQ dans la lutte contre le SRAS. Et dans cette affaire il a des intérêts dans la diffusion d'autres médicaments en vaccins c'est pourquoi il dénigre ses propres écrits
    Troisièmement ce n'est pas nouveau que les médecins s'insurgent contre ce qu'il se passe, il n'y a pas que la France, où franchement ça ne bouge pas vraiment, mais ailleurs ils sont furieux. L'exemple flagrant ce sont les cardiologues Italiens qui ont ouvertement défié l'autorité de l'OMS en faisant des autopsies alors qu'elles n'étaient pas acceptées, et ils ont découvert que ce n'était pas une pneumonie mais un problème cardio-vasculaire.
    Ce que hurlent les médecins est parfaitement étayé par les fait et ils sont plus à même de voir ce qu'il se passe étant eux-même confrontés au problème, contrairement à un Fauci qui n'a plus vu un malade depuis longtemps.
    Il n'y a pas que l'état profond qui manipule, les autres aussi le font, souvent pour démontrer la manipulation des autres et la faire voir au plus grand nombre
    Vous voyez comme ça, moi je vois ça d'une autre façon, on verra ce qu'il en résultera
    Bonne soirée!!

    RépondreSupprimer
  6. Salut conscience du peuple… j’ai rien compris à ton texte ! ah ah ah!
    alors une info sortie de « L’aile à Stick » : https://www.youtube.com/watch?v=fuafYdniLs4&t=0s
    Cette vidéo était la pour piéger les GAFA ! il explique bien la date du décret signé le 28 mai, applicable dans les 60 jours… 28+60 = 26 juillet… diffusion de la vidéo des médecins : lundi 27 juillet !
    donc totalement fait exprès ! mais je vois pas le problème ?! c’est plutôt cool que plein de gens se rendent compte du pouvoir incroyable des GAFA… non?!
    alors ça met de l’eau a ton moulin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les dénonciations des médecins a fait la manchette 48hres, tout au plus, et on en parle même plus! Qui a gagné? Les GAFA... Ils ont le plein pouvoir, surtout en période électorale...

      Supprimer
  7. Ah oui... vous vous trompez aussi sur ce que vous appelez "leader"... depuis les gilets jaunes ça n'existe plus ! pas de chef, pas de leader, pas de maître ! tous et toutes celle et ceux qui ont voulu représenter les gilets jaunes se sont cassé la gueule !

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés