Suivre ce blog via Facebook

dimanche 31 octobre 2021

Un comité d'experts indépendants estime que les risques dépassent les bénéfices concernant la vaccination des enfants

Le Joint Committee on Vaccination and Immunization (JCVI ), ou Comité mixte de la vaccination et de l'immunisation, est un comité consultatif d'experts indépendants qui conseille les départements de la santé du Royaume-Uni sur la vaccination, en faisant des recommandations concernant les calendriers de vaccination et la sécurité des vaccins.

Dans un de leur procès verbal rendu disponible sur le site du gouvernement britannique, on peut lire que ce groupe d'experts ne recommande pas la vaccination des enfants.

On peut lire leurs conclusions, issues d'une rencontre en mai dernier, dans le procès verbal qui a été publié le 29 octobre dernier. 

https://m.box.com/shared_item/https%3A%2F%2Fapp.box.com%2Fs%2Fiddfb4ppwkmtjusir2tc/view/878925577089

Voici ce qu'on peut lire au point 26, à l'effet que les RISQUES DÉPASSENT LES BÉNÉFICES...

Les arguments contre la vaccination incluent :

👉Les enfants développent rarement une maladie grave ou meurent de la COVID-19; même les enfants avec des comorbidités sous-jacentes présentent un risque très faible.

👉Il existe des données limitées sur l'utilisation du vaccin COVID-19 chez les enfants; il y a un besoin de considérer la maladie transitoire légère de la COVID-19 par rapport au potentiel d'effets indésirables rares associés à la vaccination.

👉Tous les adultes seront vaccinés et il y a un faible risque de transmission d'enfant à enfant. Le personnel et les parents seront protégés.

👉Les infections des enfants reflètent l'infection des adultes dans la communauté; vacciner les adultes conduira à des taux d'infection plus faibles dans la communauté et à un risque plus faible de transmission aux enfants.

👉Il existe un argument qui permet au virus de circuler parmi les enfants et qui pourrait fournir une immunité plus large aux enfants et renforcer l'immunité chez les adultes.

👉Les vaccins pourraient être utilisés pour ceux qui en ont le plus besoin; c'est-à-dire les populations à haut risque comme les personnes âgées et dans d'autres pays.



samedi 30 octobre 2021

Est-ce qu’un seul des deux parents peut donner son consentement?


"En règle générale, dit le professeur Alain Roy, de la faculté de droit de l’Université de Montréal, « il y a une présomption dans le Code civil selon laquelle le parent qui agit seul est présumé agir avec le concours de l’autre ». Ainsi, les formulaires de consentement à la vaccination exigent la signature d’un seul parent. « Mais un parent ne peut autoriser seul la vaccination s’il n’a pas consulté l’autre parent, ou s’il sait pertinemment que l’autre s’y oppose. » M. Roy suggère aussi que dans le cas de la vaccination contre la COVID-19, la signature des deux parents soit demandée.

Si les parents n’arrivent pas à s’entendre, un tribunal peut être appelé à trancher. En septembre, la Cour supérieure a notamment autorisé une mère à faire vacciner son enfant de 12 ans contre la COVID-19, malgré l’opposition du père. La Cour a jugé que le père ne l’avait pas convaincue que l’état de santé de l’enfant ne lui permettait pas de recevoir le vaccin.

« Le seul et unique critère décisionnel qui s’impose au tribunal, c’est l’intérêt fondamental de l’enfant », rappelle M. Roy. Les tribunaux s’en remettent généralement au consensus scientifique en la matière, qui considère que les bénéfices de la vaccination l’emportent sur les risques. Le fardeau de la preuve repose donc surtout sur le parent qui s’oppose à la vaccination".

https://plus.lapresse.ca/screens/dd46f21a-ba2f-4387-a19e-69c44bddb25b__7C___0.html

Des experts nous avertissent que les données sur la sécurité des vaccins pour les 5-11 ans sont manquantes

Lorsque j'ai pris connaissance du document de Pfizer qui a été présenté le 26 octobre dernier au comité aviseur de la FDA en vue de l'autorisation d'urgence du vaccin COVID-19 pour les 5-11 ans, j'ai été estomaquée de lire que:

👉"Le nombre de participants au programme de développement clinique actuel est trop petit pour détecter tout risque potentiel de myocardite associé à la vaccination.

👉La sécurité à long terme du vaccin9 COVID-19 chez les participants âgés de 5 à <12 ans sera étudiée en 5 études de sécurité post-autorisation, dont une étude de suivi de 5 ans pour évaluer à long terme les séquelles de myocardite/péricardite post-vaccinale".

page 11:

https://t.co/saBL31N91Q

Comment les comités d'immunisation (Québec et Canada) chargés d'évaluer les risques VS bénéfices pourront justifier leur autorisation à vacciner une génération d'enfants alors que des données aussi importantes sont manquantes?

Jean-François Clique, journaliste scientifique, ainsi que  des experts responsables de l'autorisation des vaccins pour les petits, soulèvent cette absence dramatique de données concernant les risques de myocardite/péricardite et de toutes autres séquelles potentielles.

Voici des extraits de l'article de M. Cliche qui m'apparaissent TRÈS INQUIÉTANTS:

👉"Ni l’un ni l’autre [Pfizer et Moderna] n’a observé le moindre cas d’inflammation au cœur, mais il faut dire que leurs essais cliniques n’étaient pas assez grands pour en détecter. Chez les adolescents et les jeunes hommes de 16 à 25 ans, soit le groupe où les myo/péricardites sont les plus fréquentes après le vaccin, on compte un cas à toutes les 7 à 8000 deuxièmes doses environ. Comme les essais cliniques sur les 5-11 ans ne comptaient que 4 à 5000 participants chacun, ils ne permettent pas de savoir à quelle fréquence cet effet indésirable se produit (voir autre texte)."

👉"Ce manque de données est évidemment déplorable, mais comme il est impossible de faire des essais cliniques sur des centaines de milliers de personnes, «c’est toujours comme ça quand on lance une nouvelle campagne de vaccination», ajoute-t-elle". [Dr. Quach]

👉"De son côté, Dr Carignan admet sans ambages que ces «trous» dans les données ne rendront pas sa tâche facile quand lui et le reste du Comité sur l’immunisation du Québec devront trancher. «Avec 4000 ou 5000 patients dans un essai clinique, on n’a clairement pas les effectifs qu’il faut pour détecter les effets secondaires rares, dit-il. Donc on aura probablement besoin de plus de données avant de se lancer tête baissée dans une campagne de vaccination des enfants.»

COMMENT LES EXPERTS POURRONT JUSTIFIER QUE DES ENFANTS SOIENT VACCINÉS À TITRE DE COBAYES PUISQU'ILS RECONNAISSENT EUX-MÊMES QUE LE MANQUE DE RECUL ET DE DONNÉES EST TRÈS PROBLÉMATIQUE?

https://www.lesoleil.com/actualite/science/covid-faire-vacciner-son-enfant-ou-non-8ab8312b105c86c449f68e21e0a13c55

jeudi 28 octobre 2021

Dr. Béliveau dresse un portrait très obscur du Québec dans un média russe...

 

https://fr.sputniknews.com/20211027/une-industrie-pharmaceutique-mafieuse-la-vaccination-des-enfants-de-5-a-11-ans-divise-le-quebec--1052348371.html


Vers une gouvernance mondiale à la "Klaus Schwab" selon Mélanie Joly, récemment montée en "grade" au sein du gouvernement de Justin Trudeau

« Les États d’aujourd’hui doivent accepter de délaisser une partie de leurs pouvoirs », insistait-elle. Notamment « en matière environnementale », où ils devraient « absolument accepter de [se] subordonner [...] à des principes planétaires de gestion du carbone » (p.144). Elle estimait nécessaire que les États acceptent des « ententes mondiales contraignantes », afin que les États en infraction soient « sanctionnés ».

Dans certains passages de l’essai, l’idée d’un gouvernement mondial affleure : « Il faut donc absolument qu’un pouvoir d’influence planétaire soit mis en place pour que la conscience environnementale chez le citoyen puisse se développer ». (p.138)

Cette « centralisation mondiale » qu’elle appelle de ses vœux devrait toutefois s’accompagner d’un délestage des États-nations vers les « communautés ltin Trocales » (p.145). Au Canada, vers les provinces ? Non, celles-ci sont absentes de la vision de Mme Joly en 2014. À ses yeux, les villes devraient hériter de plus de pouvoir et d’argent.

On nage ici dans le post-nationalisme, selon qui « l’individu est une institution politique en soi que l’on doit respecter » (p.140). En somme, « au XXIe siècle, le fait d’appartenir à un pays n’est plus une fin en soi » (p.131).

Mais quel type de politique internationale peut-on vraiment échafauder à partir d’une telle position ?

https://www.journaldemontreal.com/2021/10/28/joly-ministre-du-gouvernement-mondial-1

jeudi 21 octobre 2021

"Le pire est à venir"...

J'ai fait un montage de moins de 12 minutes de l'entrevue entre Stéphane Guay et le virologue Geert Vanden Bossche (censure) contenant les extraits que je juge importants, des avertissements que j'estime hautement préoccupants.

N'hésitez pas à partager puisque cette vidéo révèle des enjeux majeurs et inquiétants à la veille de la va@@i-nation des enfants.



Vaccination des enfants: un enjeu parental...


J'apporte aujourd'hui à votre réflexion un enjeu qui risque de devenir très bientôt une grande préoccupation pour les parents: 👉la vaccination des 5-11 ans, d'ici Noël nous dit-on.

Je suis consciente que c'est un sujet très sensible au sein de plusieurs familles et que plusieurs parents se retrouvent dans une situation où papa et maman ne s'entendent pas sur la vaccination de leurs enfants. Cette discussion, très émotive, engendre des craintes et certainement des disputes.

Mon objectif ici est de porter à votre attention l'enjeu auquel beaucoup de parents seront confrontés lorsqu'il sera temps de consentir, ou non, à la vaccination des moins de 14 ans (âge du consentement légal).

👉Actuellement, il n'est pas clair si un seul parent ou si les deux parents devront consentir à la vaccination de leurs enfants. Dans les deux cas de figure, cette situation risque d'être très compliquée puisque si un seul parent est autorisé à signer le formulaire de consentement, l'autre parent ne sera pas reconnu dans l'exercice de son autorité parentale en matière de choix pour les soins de santé. Si le consentement des deux parents est exigé et que papa et maman ne sont pas d'accord, le litige sera de taille et risque d'être porté devant les tribunaux par le parent qui refuse la vaccination.

Vous saisissez?

J'ai fouillé pour tenter de trouver de la documentation légale concernant l'exercice de l'autorité parentale en matière de consentement aux soins de santé d'un enfant. 

J'ai trouvé "Le consentement aux soins d’un enfant de moins de 14 ans":

https://educaloi.qc.ca/capsules/le-consentement-aux-soins-dun-enfant-de-moins-de-14-ans/

On nous dit que:

"Les parents ou le tuteur assument pleinement les décisions relatives aux soins de santé de l’enfant âgé de moins de 14 ans."

"Les parents ou le tuteur doivent uniquement prendre en compte l’intérêt de l’enfant lorsqu’ils prennent une décision qui concerne sa santé. Ils ne doivent donc pas prendre leur décision en fonction de croyances religieuses ou de toute autre considération contraire au meilleur intérêt de l’enfant."

"Les parents ou le tuteur doivent s’assurer que les soins qui sont donnés à l’enfant seront : 

-bénéfiques, malgré le fait que leurs effets soient graves et permanents; (😱)

-opportuns dans les circonstances; 

-et que les risques présentés ne sont pas hors de proportion avec le bienfait espéré."

Sur un autre lien du même site, on nous dit que:

"Pour ce qui est des soins requis par l’état de santé, ils peuvent prendre plusieurs formes, entre autres :  

-l’hospitalisation; 

-la médication; 

-l’hébergement;  

-les chirurgies esthétiques nécessaires à la suite d’une brûlure, d’une malformation ou d’un -accident; 

-l’alimentation; 

-les prises de sang ;  

-L’avortement."

https://educaloi.qc.ca/capsules/les-differents-types-de-soins-de-sante/

Je n'ai évidemment pas les connaissances juridiques pour orienter votre choix ou vos actions, mais je veux simplement vous faire prendre conscience que ça risque d'être compliqué dans plusieurs familles.

Est-ce que les tribunaux seront une option?

Avant de vous lancer dans des procédures coûteuses et laborieuses, gardez en tête que les juges risquent fort de rendre une décision "dans le meilleur intérêt de l'enfant"...

Je n'ai malheureusement pas de solution à donner, mais certainement une réflexion à proposer...

D'envisager d'avance qu'un litige puisse se poser concernant la vaccination de vos enfants, ça vous donne le temps de réfléchir et d'agir.

Bon courage, sincèrement, à vous les parents.

Isabelle

mercredi 20 octobre 2021

PARTIE 2 de l'entrevue de Geert Vanden Bossche: à écouter!

La PARTIE 1, quoique très technique, est importante afin de dresser la table aux enjeux majeurs de la vaccination de masse. La PARTIE 2 est une série de questions et réponses plus accessibles et franchement sans détour!

Avec la vaccination des enfants qui approche, ne manquez pas l'intégralité de la deuxième partie.

https://rumble.com/vnzwy7-seconde-partie-le-rapport-bossche.html

Lien de secours:

https://m.youtube.com/watch?v=qUzNHXRNfEc

La PARTIE 1 est ici:

https://rumble.com/vnvdvp-le-rapport-vanden-bossche.html

mardi 19 octobre 2021

François Legault annonce l'avènement de la citoyenneté numérique!

Discours de François Legault plus tôt aujourd'hui à propos de l'importance des données et des technologies numériques. En route vers l'identité bionumérique, suivie de près par un système de "crédit social".



Voici une petite idée en quoi consistera notre vie quotidienne d'ici quelques mois...

Notre premier ministre, François Legault, a justement annoncé plus tôt aujourd'hui que nous avons actuellement des opportunités extraordinaires pour changer notre monde, que l'innovation est au coeur de ses préoccupations! 

https://m.youtube.com/watch?v=YSb0nLRte_A&feature=youtu.be

On vient de m'informer que l'essence augmente de façon drastique



1.38$ à Mascouche ce matin, 1.56$ à l'instant!

1.59$ à Beauport (Québec)

1.69$ à Ste-Hyacinthe

1 euro = 1.44$ canadien. 

Sans compter la hausse assez fulgurante merci des prix de la nourriture.

Ne reportez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd'hui. Avec le calme et l'intelligence instinctive de la foumi, vous ne serez pas pris au dépourvu. 😉

lundi 18 octobre 2021

Suppléments en prévention et en traitement


Vous pouvez ajouter la quercitine 500 mg à cette liste. Des suppléments qui sont TOUS des sujets de recherche pour la prévention et le traitement de la COVID19. 

Consultez un professionnel de la santé pour savoir s'il y a des contre-indications possibles avec vos médicaments ou avec votre condition.

L'étude de la quadruple thérapie zinc, quercétine, bromélaïne et vitamine C sur les résultats cliniques des patients infectés par COVID-19 (anglais):

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04468139

Combattre le coronavirus avec la vitamine D:

https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-02-10/combattre-le-coronavirus-avec-la-vitamine-d.php

Le sélénium comme traitement potentiel pour les patients COVID-19 modérément malades et gravement malades:

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04869579

Une nouvelle recherche suggère que le magnésium et la vitamine D peuvent aider à réduire les infections au COVID-19:

https://www.saintlukeskc.org/about/news/new-research-suggests-magnesium-and-vitamin-d-can-help-reduce-covid-19-infections

Encouragez d'abord vos marchés locaux!

https://www.vitasave.ca/

vendredi 15 octobre 2021

Entrevue exclusive en français avec le virologue Geert Vanden Bossche


Ce dimanche à 20h (heure du Québec), vous pourrez écouter l'entrevue exclusive en français du virologue allemand Geert Vanden Bossche, présentée ici et sur plusieurs autres plates-formes simultanément. Il sera l'invité de Stéphane Guay, microbiologiste. 

Dr. Bossche est un des premiers experts à avoir sonné l'alarme sur la vaccination mondiale qui a cours en ce moment. Le 6 mars 2021, il a d'ailleurs publié une lettre ouverte adressée à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), exhortant celle-ci à cesser immédiatement la vaccination contre la Covid-19. 

Ce virologue et expert des vaccins, qui a été à l'emploi de Big Pharma et de GAVI (Alliance internationale du vaccin), révèle de façon scientifique pourquoi nous sommes à la veille d'une véritable catastrophe sanitaire.

Dans cette entrevue, on y apprend pourquoi il faut éviter la vaccination de masse en pleine pandémie, comment cette façon de faire peut mener à plus de maladies et pourquoi des jeunes pourraient être, pour certains, très malades à cause de cette vaccination inconsidérée. 

Dr. Bossche s'est allié à de nombreux scientifiques, experts et médecins à travers le monde pour dénoncer ce qui est décrit comme étant comme une grave erreur médicale et scientifique pouvant mener à des conséquences terribles.

Partagez et bonne écoute!

Plaidoyer de la sénatrice Laurence Muller-Bronn qui a contribué au vote CONTRE la VACCINATION OBLIGATOIRE de toute la population au Sénat français

https://youtu.be/5Lzw_0gfTQA

mercredi 13 octobre 2021

Dr. Tik Tok: une source fiable de réinformation?

 


https://youtu.be/_vxLo8EcSeU

NE CÉDEZ PAS.

 

Le gouvernement fait volte-face après autant de mépris et de violences et tente de vous faire croire que vous êtes encore utile parce qu'il va perdre la bénédiction de la population face à la catastrophe qu'il a lui-même engendrée.

La violence et le mépris à votre égard est inacceptable et refusez de vous laisser manipuler ou séduire par cette phase "lune de miel" propre aux abuseurs et tortionnaires.

On va s'entraider, concrètement, en dehors du virtuel, mais ne cédez pas. 

Nous entrons dans une époque de résistance  où nos armes sont spirituelles, où notre combat sera de préserver la bienveillance et l'amour de l'autre. "Prier pour vos ennemis" certes, mais nous avons aucune ordonnance de négocier avec des terroristes. Parce qu'on parle bien ici de terroriser des familles et la population en général depuis plusieurs mois.

Le combat c'est maintenant et on va combattre solidairement et concrètement. 

Non à la violence et à l'extorsion psychologique!

Isabelle

La grenouille sort finalement de la marmite d'eau chaude, on va le défaire ce maudit mythe là! 😉

Contrôles policiers et ordonnances d'isolement dans des "sites d'isolement sûr"

*Saskatchewan, Canada: renforcement du contrôle des mesures sanitaires et du statut vaccinal de la population dans les endroits publics et les milieux de travail par des policiers. Ceci semble être une stratégie coordonnée puisqu'un ami du Congo vient de m'envoyer une mise à jour similaire où on annonce le renforcement des contrôles policiers.

On parle aussi de remettre en place un "site sûr d'isolement" (appellation officielle pour des camps de quarantaine sécurisés, volontaires ou ordonnés).


"La Saskatchewan recrute d'anciens policiers pour aider à faire respecter les règles de santé publique du COVID-19, et prévoit également un "site d'isolement sécurisé" à North Battleford, selon un responsable de la Saskatchewan Health Authority.

(...)

Une équipe d'application est mise en place par le ministère de la Santé pour aider les inspecteurs de la santé publique à réglementer "les plaintes de non-conformité pour le masque" et "les plaintes de non-conformité en matière de vaccination des entreprises ou du public", a déclaré Opondo.

L'équipe est "un groupe de policiers à la retraite qui vont vraiment nous aider, en particulier là où nous manquons d'inspecteurs de la santé publique", a-t-il déclaré.

(...)

La province a également récemment rétabli l'obligation pour les personnes infectées de s'isoler pendant 10 jours. Les contacts étroits non vaccinés doivent s'isoler pendant 14 jours. 

Opondo a également noté que 👉la province dispose d'un site Web où les gens peuvent remplir un formulaire pour informer les responsables des personnes qui ne respecteraient pas les ordres de santé publique.

En plus de l'équipe d'application de la loi, 👉l'autorité sanitaire se prépare également à faire revivre un "site d'isolement sécurisé" à l'hôpital Saskatchewan de North Battleford, a déclaré Opondo.

Dans une déclaration envoyée par courrier électronique mardi, l'Agence de santé publique de la Saskatchewan – qui a été annoncée la semaine dernière dirigera conjointement la réponse de la province au COVID-19 par l'intermédiaire du Centre provincial des opérations d'urgence – a déclaré que le site d'isolement sécurisé avait été interrompu le 11 juillet lorsque tous les services de santé publique ont été abandonnées. 

👉Le site est spécifiquement destiné aux personnes qui ne respectent pas volontairement les ordonnances d'isolement pour empêcher la propagation du COVID-19 alors qu'elles sont contagieuses, a déclaré Christopher Clemett, directeur exécutif par intérim des projets d'entreprise et des relations extérieures de l'agence.

👉Le site est en train d'être rétabli "pour garantir que les personnes qui doivent s'isoler, mais qui ne le font pas ou ne le peuvent pas, suivent 👉les instructions d'un médecin-hygiéniste", a déclaré Clemett.  [Art. 123 de la Loi de santé publique du Québec prévoit cette ordonnance légale].

👉L'emplacement du site n'avait pas été divulgué auparavant, bien que CBC News ait rapporté que des personnes y avaient été détenues pour ne pas avoir suivi les ordonnances d'isolement à Saskatoon.

Opondo a déclaré qu'il faudrait une à trois semaines pour que le site soit à nouveau installé et doté d'un personnel complet. 

"Quand ils seront prêts à recevoir des clients, nous travaillerons de la même manière que nous l'avons fait lors de la troisième vague", a déclaré Opondo. 👉« Les inspecteurs de la santé publique et la police, une fois que le médecin-hygiéniste aura signé le formulaire d'isolement sécurisé, participeront au transport et au déplacement des personnes vers le site d'isolement sécurisé. »

Une diapositive présentée lors de son allocution a déclaré: 👉"Nous travaillerons avec les forces de police pour participer à l'exécution de tout ordre de détention".

Le retour du site d'isolement sécurisé viendra s'ajouter aux sites d'auto-isolement assisté existants, qui sont disponibles pour les personnes qui n'ont pas d'endroit sûr et efficace pour s'isoler et qui ont été testées positives pour COVID-19, attendent les résultats des tests ou sont identifiées en tant que contact par un responsable de la santé publique, dit Clemett. 

Les sites d'auto-isolement assisté continuent de fonctionner à Prince Albert, Regina et Saskatoon.

"Des efforts sont faits pour loger les individus dans leur communauté d'origine ou aussi près que possible de celle-ci", a déclaré Clemett. « Le personnel de soutien d'urgence en cas de crise et les travailleurs de la santé assurent la supervision et le soutien des personnes. »

https://www.cbc.ca/amp/1.6205235?__twitter_impression=true

vendredi 8 octobre 2021

Interdit aux étrangers de sortir du Canada si non-vaccinés

Vous avez des amis ou des membres de votre famille au Canada? Cette information est cruciale.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1830094/avion-trudeau-covid-canada-interdiction-voyage

Fond d'indemnisation pour les dommages post-vaccinaux

«Si, suite à la réception d’une dose, vous développez ce qu’on appelle des dommages corporels, vous n’êtes pas capables de retourner travailler, vous subissez des limitations, vous subissez des séquelles, vous avez besoin de réadaptation, etc., tout ça est pris en charge par le ministère», explique Lu Chan Khuong, avocate en droit administratif, en entrevue à LCN. 

Les personnes qui subissent des dommages en raison d’un vaccin disposent de trois ans pour faire une réclamation et doivent simplement prouver un lien probable entre le vaccin reçu et les dommages corporels subis. 

«C’est un genre de no fault de la vaccination, c’est-à-dire que 👉vous n’avez pas besoin de prouver la responsabilité ou la faute soit du fabricant ou de la personne qui vous a injecté cette dose-là, vous avez juste besoin de prouver que les dommages corporels que vous subissez sont en lien probable avec le vaccin que vous avez reçu», affirme l’avocate."

(...)

https://www.tvanouvelles.ca/2021/10/08/un-programme-dindemnisation-pour-les-vaccines

jeudi 7 octobre 2021

Censure totale et absolue

L'intensité d'une telle censure est le signe évident qu'il y a un incroyable effort à contrôler l'information: une trajectoire très inquiétante considérant que nous sommes à la veille de la vaccination des enfants... 

Cette politique s'étend depuis un certain temps sur Facebook et va assurément s'étendre sur plusieurs plates-formes: beaucoup de réseaux alternatifs dits "sécuritaires" ont été conçus pour diriger les "dissidents" d'un enclos vers un autre enclos!

Tout ce que je peux vous dire à ce moment-ci c'est de mettre votre famille à l'abri.

"YouTube n'autorise pas les contenus présentant un risque grave de préjudice grave en diffusant des informations médicales erronées sur les vaccins actuellement administrés qui sont approuvés et confirmés comme sûrs et efficaces par les autorités sanitaires locales et par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ce que cette politique signifie pour vous.

Si vous publiez du contenu:

Ne publiez pas de contenu sur YouTube s'il contient des informations erronées préjudiciables sur les vaccins actuellement approuvés et administrés sur l'un des éléments suivants :

👉Sécurité vaccinale : contenu alléguant que les vaccins provoquent des effets secondaires chroniques, en dehors des effets secondaires rares reconnus par les autorités sanitaires.

👉Efficacité des vaccins : contenu affirmant que les vaccins ne réduisent pas la transmission ou la contraction de la maladie.

👉Ingrédients dans les vaccins : contenu déformant les substances contenues dans les vaccins.

Voici quelques exemples de contenus non autorisés sur YouTube :

Les allégations selon lesquelles les vaccins provoquent des effets secondaires chroniques tels que :

-Cancer

-Diabète

-Autres effets secondaires chroniques

-Affirme que les vaccins ne réduisent pas le risque de contracter une maladie

-Allégations selon lesquelles les vaccins contiennent des substances qui ne figurent pas sur la liste des ingrédients des vaccins, telles que des matières biologiques provenant de fœtus (par exemple, des tissus fœtaux, des lignées cellulaires fœtales) ou des sous-produits animaux

-Les allégations selon lesquelles les vaccins contiennent des substances ou des dispositifs destinés à suivre ou à identifier ceux qui les ont reçus

-Affirmations selon lesquelles les vaccins modifient la constitution génétique d'une personne

-Affirme que le vaccin ROR cause l'autisme

-Affirme que les vaccins font partie d'un programme de dépopulation

-Affirme que le vaccin contre la grippe provoque des effets secondaires chroniques tels que l'infertilité

-Les allégations selon lesquelles le vaccin contre le VPH provoque des effets secondaires chroniques tels que la paralysie"

(...)

https://support.google.com/youtube/answer/11161123?hl=en

lundi 4 octobre 2021

Une leçon...


Bonjour, bonsoir,

L'interruption de Facebook et autres plates-formes a ébranlé beaucoup de personnes, surtout que plusieurs sites ont alerté intensément sur cette éventualité au cours des derniers jours. 

Cet événement devrait nous servir de leçon en nous faisant prendre conscience que lorsque les communications virtuelles sont interrompues, nous sommes seuls, laissés à nous-mêmes.

Cette "panne" devrait nous faire réaliser que nous sommes extrêmement dépendants du monde virtuel; pour communiquer, pour trouver une adresse, pour savoir comment faire du pain ou comment soigner une brûlure!

Le choc ressenti par plusieurs personnes aujourd'hui est un test, un test qui pourrait être le dernier des tests...

Nous sommes rendus très près du "point de rupture" et ce que nous devons comprendre c'est que si les lumières ferment et que nous n'avons pas d'huile pour remplir nos lampes, nous ne pourrons pas compter sur nos voisins pour en obtenir.

Ne comptons pas non plus sur une personne qui nous promet de voler à notre secours en faisant pour nous ce qui est de NOTRE responsabilité: le réseautage ne DOIT PAS être sous la tutelle d'une personne ou d'une organisation extérieure, nous devons NOUS-MÊMES tisser des liens avec des gens de notre région, à distance raisonnable, pour être capable de nous déplacer en bicycle à pédales en cas de besoin!!!

Je nous invite donc à percevoir ce "petit choc" comme un avertissement, un appel à la prudence et une alarme qui sonne la fin de la récréation pour madame la cigale! 😉

On lâche pas, pis on se lâche pas.

Isabelle

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés