Suivre ce blog via Facebook

mardi 24 mars 2020

Une deuxième vague en Asie?

Le principal médecin de Pékin met en garde contre une NOUVELLE épidémie de coronavirus en Chine après que le pays ait signalé son premier cas de quelqu'un «attrapant la maladie d'une personne de retour de l'étranger».

Le professeur Li Lanjuan, membre de l'équipe d'experts de Pékin sur le virus, a déclaré qu'elle était "très inquiète que les cas importés puissent déclencher une autre épidémie à grande échelle dans notre pays".

Son commentaire est venu après que les responsables de la santé ont signalé le premier cas du pays d'une personne qui aurait contracté la maladie, connue sous le nom de COVID-19, d'une autre personne revenant de l'étranger.

Cela s'est également produit alors que la vie dans l'ancien épicentre de Wuhan revenait lentement à la normale après un confinement draconien de deux mois.

Le professeur Li, 73 ans, a déclaré à China News aujourd'hui que le contrôle et la prévention des cas importés étaient une tâche «ardue» pour les travailleurs médicaux. 

Elle a déclaré: "Cela nous oblige à continuer d'intensifier nos efforts et à travailler sans relâche pour empêcher l'épidémie de pneumonie à coronavirus de se propager dans d'autres villes."

Le professeur Li a dirigé son équipe médicale pour lutter contre le virus à Wuhan pendant plus de 50 jours.

Elle a déclaré à des journalistes à Wuhan: "Des villes comme Pékin, Shanghai, Guangzhou, Shenzhen et Hangzhou ont des communications internationales fréquentes. [Je suis] très inquiète que les cas importés puissent déclencher une nouvelle épidémie à grande échelle dans notre pays."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés