Suivre ce blog via Facebook

jeudi 27 février 2020

Les autorités sanitaires du Guangdong (province de Chine) ont constaté que 14% des patients "guéris" du coronavirus étaient à nouveau testés positifs lors des contrôles ultérieurs

*Ce fait est sérieusement inquiétant puisque ça veut dire que les personnes infectées ne développent pas l'immunité et en plus, elles restent potentiellement porteuses du virus. On parle de 14%, mais il est permis de croire que ce pourcentage est dramatiquement sous-estimé puisque combien de personnes "guéries" sont retournées chez elles sans autres contrôles et combien sont malades à la maison, sans interventions médicales, et qui continueront, théoriquement, de contaminer la population?

Les autorités sanitaires du Guangdong (province de Chine) ont constaté que 14% des patients "guéris" du coronavirus étaient à nouveau testés positifs lors des contrôles ultérieurs. 

Selon les autorités sanitaires locales, environ 14% des patients qui se sont rétablis du nouveau coronavirus et qui sont sortis des hôpitaux de la province du Guangdong, dans le sud de la Chine, ont été testés de nouveau positifs lors de contrôles ultérieurs. Un test positif suggère que les patients récupérés peuvent encore être porteurs du virus, ce qui ajoute de la complexité aux efforts de contrôle de l'épidémie.

Il n'y a pas de conclusion claire sur la raison pour laquelle cela se produit et si ces patients pourraient encore être infectieux, a déclaré Song Tie, directeur adjoint du Centre de contrôle et de prévention des maladies du Guangdong (CDC de Guangdong), lors d'un briefing mardi.

1 commentaire:

  1. "La preuve que ce virus est un virus de type Bat-SARS génétiquement modifié, manipulé par l’armée chinoise. Les preuves sont irréfutables."
    C'est un extrait de: https://pleinsfeux.org/voici-la-preuve/

    Je n'ai pas de connaissances médicales ou dans la pharmacologie. Je ne fais que soumettre ce lien aux commentaires de ceux ou celles qui pourraient appuyer ou nier ce qui est écrit dans l'article.

    Et un autre extrait pris plus loin sur la même page:
    "Hier, The Hal Turner Radio Show a appris que l’hôpital presbytérien de Pittsburgh avait un patient qui avait été testé positif pour le virus Corona, qui était dans la ville depuis plus d’une semaine, faisant des affaires. La source a rapporté que des personnes du gouvernement fédéral sont venues et ont emmené le patient, puis, des infirmières, des médecins et du personnel forcés de signer des accords de non-divulgation qui les menaçaient de poursuites pénales et de prison, s’ils révélaient quoi que ce soit sur l’existence de ce patient à quiconque !"

    gps

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés