Suivre ce blog via Facebook

mardi 19 mars 2019

Le co-fondateur de Greenpeace dénonce la supercherie du réchauffement climatique causé par l’homme


Au Canada, Patrick Moore, co-fondateur de Greenpeace, organisme qui a tellement changé que M. Moore ne s’y reconnait plus, a déclaré que le « changement climatique anthropique » est une supercherie qui profite à nombre de gens dont des politiciens qui y trouvent un moyen de gagner des votes, les entreprises vertes, les « scientifiques » en quête de subventions.

Les conservateurs soutiennent depuis longtemps que le « réchauffement » climatique anthropique est un détournement politique de la science climatique. Mais cet argument a reçu un soutien inattendu : le cofondateur de la plus importante organisation environnementale, Greenpeace. Patrick Moore, qui est également ancien président de Greenpeace Canada, a participé à l’émission Breitbart News Tonight de Sirius XM la semaine dernière lors d’une entrevue avec Rebecca Mansour et Joel Pollak.

« La peur a été utilisée tout au long de l’affaire pour prendre le contrôle des esprits et du portefeuille des gens et tout le reste, et la catastrophe climatique est strictement une campagne de peur », dit-il, ajoutant que les adeptes de A Greener World (AGW) ― l’idéologie selon laquelle l’activité humaine serait  principalement responsable des changements climatiques de la Terre ― sont également alimentés par la « culpabilité », car « vous tuez vos enfants en les conduisant dans votre automobile et émettez du dioxyde de carbone dans l’atmosphère. »

Moore a expliqué que le sommet du « mouvement écologiste crée des histoires qui suscitent la peur dans le public » et qui sont ensuite abondamment relayés  médiatiquement. Selon lui, cette supercherie est soutenue par « des politiciens verts qui achètent des scientifiques avec l’argent du gouvernement pour qu’ils effraient le public par des travaux qui seront présentés comme scientifiques. Il dénonce aussi « le monde des affaires vertes, les chercheurs de subventions, les capitalistes de connivence qui bénéficient de subventions énormes, de réductions fiscales importantes et des mandats gouvernementaux exigeant que leurs technologies fassent fortune sur cette base. […] Et puis, bien sûr, il y a les scientifiques qui sont de leur plein gré là-dedans, puisqu’ils sont pratiquement accrochés aux subventions gouvernementales ».

« La plupart des “scientifiques” qui poussent cette théorie catastrophique sont payés avec les deniers publics », ajoute-t-il.

Les partisans de la thèse du réchauffement climatique causé par l’homme ont subi un coup dur en 2010 lorsqu’il a été découvert que leurs principaux chercheurs, comme l’East Anglia University’s Climate Research Unit et l’Intergovernmental Panel on Climate Change [et le GIEC lui-même], s’étaient livrés à une manipulation généralisée des données, livrant des modèles climatiques erronés, falsifiant les sources et supprimant des découvertes dissidentes.

Source:

8 commentaires:

  1. Trop parler de réchauffement climatique permet au gouvernement de ne pas résoudre la pollution chimique, regardez sa réaction surprenante concernant l'atteinte génétique de la pollution, dans "france3-regions.francetvinfo" (2ème paragraphe):

    Fertilité : complications à venir : atteinte génétique de la pollution.
    le 5 déc. 2018
    « Il y a plusieurs mois de ça j'avais j'avais alerté sur un risque de pollution environnemental chimique qui était arrivé à un stade tel qu'il allait influencer la santé des enfants avenir. L'influence génétique de ces produits sur le corps des enfants, il s'agirait de choses qui cette fois, serait indéniable puisque cela a été dénié depuis des années et des années, vue ce que cela rapporte et le lobby qu'ils exercent ces gens là. Les corps des enfants avenir allaient être modifié. (Ce serait pris au sérieux seulement sous une dizaine d'année, le temps de freiner au maximum) mais les conséquences ont déjà commencées. Depuis le cas des enfants nés avec un avant bras en moins à été enfin médiatisé et cela est due à la pollution chimique, quoi qu'on en dise, que la cause n'est pas génétique, que cela n'est pas due aux produits chimiques, ce sont des mensonges. Comment mettre en doute une étude sérieuse : (suit le mode d’emploi, les complications engendrées, des solutions pour gérer les conséquences, (suivit et accompagnement + ...) ). Les complications de l'enfantement vont s’aggraver et les palliatifs seront de plus en plus techniques.»
    https://www.youtube.com/watch?v=qqIvmAHMjp0

    La pollution Le 27 févr. 2019
    « Les médias ont sorti le problème, le plus que problème des enfants à qui il manque une main, ou un avant bras. [ TÉMOIGNAGE - Guidel : “Au quatrième bébé sans main, je me suis dit 'ça n'est pas un hasard' ” Publié le 03/10/2018 https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/morbihan/lorient/temoignage-guidel-au-quatrieme-bebe-main-je-me-suis-dis-ca-n-est-pas-hasard-1551790.html ]
    Et bien sûr « ils » continuent de dire que ce n'est pas génétique. Ils continuent de prétendre que la pollution n'engendre pas d'atteintes génétiques. Ils continuent de nous prendre pour des truffes en continuant d'expliquer que ce 'est pas une atteinte génétique de la pollution sur des enfants pendant la grossesse. En prétendant haut et fort qu'il ne s'agit pas d' atteinte génétique de la pollution. Donc attention dans le sud est de la France. »
    https://youtu.be/-WumprQON9I?t=548

    RépondreSupprimer
  2. Oui... et il existe aussi des antivax, des gens qui ne croient pas en l'évolution, et certains pensent même encore que la terre est plate.

    Le Réchauffement climatique et son origine anthropique est un consensus scientifique.
    Merci de le préciser.
    http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/04/23/consensus-scientifique-rechauffement-climatique-climatosceptiques/

    RépondreSupprimer
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Moore_(consultant)
    Une fraude ce mec.

    RépondreSupprimer
  4. Cette prise de position du co-fondateur de Greenpeace vis-à-vis de la question climatique semble de prime abord venir conforter la position des opposants à la théorie du "réchauffement climatique anthropique" et leur apporter quelque "crédibilité".

    "Enfin un peu de bon sens !", croirait-on entendre.

    L'ennui cependant avec la position très précise de M. Patrick Moore c'est que tout ne s'y ramène qu'à une simple question de fumisterie strictement basée sur l'avidité monétaire de certains groupes sociaux, nommément politiciens, entreprises et scientifiques.

    Cela est faire fi de tout ce qui n'est pas strictement d'ordre climatique et tout ramener à cette seule question où on nous dit finalement qu'il n'y a rien à voir, "Circulez, mesdames et messieurs !". On appelle généralement cela quelque chose qui se termine en queue de poisson et laisse béats les auditeurs inattentifs.


    On n'a qu'à faire les bonnes recherches pour découvrir que toutes sortes de nouvelles catastrophes récurrentes sont apparues depuis une trentaine d'années sur Terre et les "bouleversements climatiques" réels auxquels nous assistons tous individuellement depuis trente ans ne représentent qu'un aspect, un seul et très fragmentaire, de la situation planétaire globale qui comprend activité volcanique ou sismique en forte progression, l'apparition de plus en plus fréquente de dollines, de crevasses, de glissements de terrains d'importance, de morts fréquentes de groupes importants d'animaux, poissons et volatiles, etc.

    La liste des bouleversements qui nous aissaillent s'allonge de jour en jour et tout semble indiquer que notre astre est en train de sortir de l'état d'équilibre dans lequel il était depuis environ onze mille ans, soit depuis la fin de la dernière glaciation. Il ne serait pas inutile de rappeler ici qu'on prétend généralement que c'est cet équilibre climatique tempéré prolongé qui a favorisé l'apparition de la civilisation telle qu'on la connaît actuellement.

    Cela est vraiment très inquiétant, car nul ne sait, probablement, combien de temps dureront ces instabilités nouvelles, seront-elles passagères ou s'installeront-elles en tant que nouvelle "normalité" planétaire, quelle intensité ces choses prendront-elles, quel impact sur nos sociétés ces choses auront-elles, la perte de ce qui a favorisé notre civilisation actuelle résultera-t-elle en un effondrement civilisationel ?

    Le silence de M. Moore à propos de toutes ces choses, semble en dire plus que la petite théorie du complot évoquée par lui. S'il est aussi renseigné que ça sur l'environnement, comme on serait à peu près tous portés à le croire, comment se fait-il qu'il n'ait en vue que les seuls changements climatiques dont il dit d'ailleurs qu'ils n'existent pas ?

    Tout ce qu'il dit n'a aucun sens et on ferait bien de se mettre à penser par soi-même et faire ses préparatifs.

    RépondreSupprimer
  5. à voir

    https://paranormalqc.com/paranoia/la-nasa-affirme-que-le-rechauffement-a-cesse-depuis-1998/

    RépondreSupprimer
  6. Encore au sujet du "réchauffement climatique": ça vient d'une "récente étude scientifique". Des brillants chercheurs ont trouvé ça. Ils ont probablement voulu sortir la nouvelle le premier avril mais il y aurait eu une fuite :O)

    http://www.sympatico.ca/actualites/decouvertes/science-techno/rechauffement-sur-la-lune-1.3914162?utm_source=sympatico.ca&utm_medium=Reco&utm_campaign=RecoTexte&fbclid=IwAR12tyESMRF0E4RWNv58oG3ibQYwnLNAuCl8pN_aIxS_78voL8HzW2MZa6g

    gps

    RépondreSupprimer
  7. Cela fait 10 ans que je le dis

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés