Suivez ce blog via Facebook

mardi 3 novembre 2015

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné à son Conseil de sécurité d'évaluer la capacité de la Russie à survivre à une catastrophe nucléaire, chimique ou biologique et il leur a dit de stocker l'équipement de protection si nécessaire

L'ordre a été donné lors d'une des réunions régulières de Poutine avec le Conseil qui est composé des chefs du renseignement, de la défense et de l'application de la loi. 

Selon le site web du gouvernement, M. Poutine a déclaré au Conseil qu'il était important d'examiner et de renforcer les protocoles de défense de la Russie contre "les menaces nucléaires, radiologiques, chimiques et biologiques, à la fois en temps de paix, et Dieu ne plaise, bien sûr, en temps de guerre."

Le président russe a également proposé au Conseil que la Russie devrait commencer à développer et à produire des équipements de protection individuelle contre les menaces nucléaires, biologiques ou chimiques."Dans un proche avenir, nous devrions mettre en place un inventaire des moyens de protection individuelle pour les citoyens, déterminer lesquels d'entre eux sont devenus théoriquement et techniquement obsolètes, et élaborer des mesures pour reconstituer les stocks conformément aux conceptions modernes," a déclaré M. Poutine.

Lire la suite (anglais):

4 commentaires:

  1. Il serait temps de rajuster l'heure de cette horloge et de la faire passer à minuit moins deux ou moins une...

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Horloge_de_la_fin_du_monde

    Spoutnik

    RépondreSupprimer
  2. Si ils en sont encore au stade des préparatifs, c'est que le risque n'est pas prévu pour de suite, mais plutôt une probabilité à moyen terme.

    RépondreSupprimer
  3. mmmmm.... en temps de paix, bien-sur!!!!!!!
    Jai tu lair dun celeri??
    Ca leur tente pas detre honnete pour une fois? Un gros boom pour bientot sans que personne sen attende, cest bien ca! Ca fait disparaitre les indesirables dun coup pis les autres sont tellement traumatisés quils cherchent refuge chez le loup.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés