Suivre ce blog via Facebook

lundi 26 février 2018

David Hogg, un étudiant présent lors de la tuerie de masse en Floride le 14 février dernier, a filmé et interrogé des étudiants concernant leur opinion sur les armes à feu alors que la tuerie était en cours. Cette vidéo a été relayée dans des dizaines de médias américains et internationaux. Une version originale, non éditée, montre qu'il semble inciter des étudiants à tenir un discours bien précis...

Ce qui est intéressant de noter, sans avoir besoin de tirer des conclusions qui pourraient heurter certaines personnes, c'est que David Hogg a été interrogé par de très nombreux médias de masse américains et qu'il est devenu, en quelques heures, le "porte drapeau" des lycéens rescapés de la tuerie en Floride et surtout, le porte-parole qui incarne la lutte contre les armes à feu.

David Hogg
Alors que la tuerie était en cours, David Hogg a eu l'idée de filmer et d'interroger des étudiants sur le contrôle des armes à feu alors que ceux-ci sont encore en "confinement barricadé". Les deux étudiantes interrogées dans la vidéo de David publiée par les médias de masse se positionnent contre les armes à feu.  Jusque là, rien de trop anormal. Quoique je trouve épatant qu'un jeune de 17 ans ressente le besoin d'interroger, précisément, ses semblables sur le contrôle des armes à feu alors que l'école est en "lock down".


La vidéo ici-haut, publiée par des dizaines de médias, a été éditée. La vidéo a clairement été éditée parce que dans l'originale, publiée sur un compte Twitter (vidéo ici-bas), qui regroupe ce qui semble être plusieurs séquences vidéo prises par David Hogg, on entend le jeune interviewer de 17 ans inciter l'étudiante interrogée à en dire d'avantage et on l'entend chuchoter: "Allez, nous avons besoin de diversité". Comme s'il faisait un appel aux étudiants de façon à avoir plus de témoignages sur le contrôle des armes à feu.


À 1:40, dans la vidéo originale ici-haut, on entend David qui spécifie qu'il est 9:32 le 14 février 2018 au moment où il s'assure que l'enregistrement du prochain témoignage est bien enclenché: la tuerie devait avoir lieu quelques heures plus tard...

À 3:08, David finalise ses entrevues en faisant une véritable plaidoirie sur les dangers représentés par les armes à feu, incitant les élus à faire cesser ces violences qui causent des milliers de morts. Je rappelle que David est toujours barricadé alors qu'il lance un appel à la mobilisation contre la NRA et les armes à feu afin de sauver des vies...

Ces éléments, ainsi que d'autres, ont suscité une gigantesque polémique dans les médias américains puisque CNN a interrogé David et son père parce qu'ils ont été accusés de faire partie d'un scénario "false flag", soit d'être des "acteurs de crise".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés