Suivre ce blog via Facebook

mercredi 20 mars 2013

Monita secreta

Le texte qui suit provient de Wikipédia.  Cette source d'information est nettement insuffisante, mais elle fournit quelques pistes de recherche intéressantes.

Les Monita secreta (« Instructions secrètes ») sont un document anonyme de 1614 dont le titre originel est Monita privata Societatis Iesu. Cet opuscule donne des instructions aux Jésuites sur la manière de procéder pour acquérir pouvoir et richesses. C’est un faux – et connu comme tel dès 1615 – mais il eut un succès considérable auprès des ennemis des Jésuites y compris jusqu'aux XIXe et XXe siècles.

Le texte est supposé être écrit par Claudio Acquaviva, cinquième Supérieur général de la Compagnie de Jésus.

Les 17 chapitres des Monita secreta (16 chapitres dans la première édition) donnent instructions sur le comportement que doivent adopter les jésuites pour mieux s’infiltrer dans les milieux influents, adoptant une attitude religieuse d’humilité feinte, et acquérir pouvoir politique et économique. Entre autres :

  • comment se concilier les princes et personnes importantes
  • que recommander aux prédicateurs et confesseurs des grands
  • comment se gagner les veuves riches, disposer des biens qu’elles ont et encourager leurs enfants à entrer en religion
  • qui conserver dans la Compagnie et comment se comporter avec ceux qui en furent congédiés
  • qui choisir et admettre dans la Compagnie et comment les retenir
  • comment se conduire avec dévotes et religieuses
  • comment faire profession de mépriser les richesses
Le style des Monita secreta parodiait assez bien celui des instructions officielles de la Compagnie de Jésus. Dès 1614 il fut compris que l’auteur était au fait du ‘genre littéraire’ des documents officiels de la Compagnie, et était donc jésuite ou ancien jésuite.

1 commentaire:

  1. Bonjour
    Un vrai faux? Quelles sources permettent de s'en assurer?

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés