Suivez ce blog via Facebook

dimanche 6 mars 2016

Le "National Health Service" (NHS) américain veut récupérer plus de fœtus mort-nés, ou ayant des malformations fatales, pour récolter leurs organes

* Ces prélèvements d'organes sur des enfants condamnés à mourir, selon l'avis de médecins, peuvent peut-être sembler s'inscrire dans un élan de compassion puisque ces organes pourront permettre à d'autres bébés de survivre, mais nous savons de source sûre qu'il existe des réseaux de trafic d'organes de bébés, dont certains opérés par le Planned Parenthood (organisme gouvernemental qui gère les cliniques d'avortement aux États-Unis). Sans compter l'industrie alimentaire, pharmaceutique et cosmétique qui ajoutent des tissus et fluides de fœtus dans certains produits. Oui, c'est un fait et oui c'est une abomination!

Des fonctionnaires de l'organisation américaine de planification familiale Planned Parenthood, qui prône l'avortement, et de l'industrie de l'avortement disent clairement devant une caméra cachée que des organes "frais" de bébés avortés, dont les yeux, le coeur et les testicules, sont vendus sur le marché noir

Une responsable du planning familial américain, piégée en caméra cachée, s'est vantée de pouvoir fournir à la demande des organes de fœtus issus d'avortements tardifs

Produits, vaccins et traitements médicaux qui contiennent du matériel provenant de bébés avortés

Des bébés avortés dans notre alimentation!

L'administration Obama approuve l'utilisation de cerveaux de bébés avortés pour des tests de laboratoire

Des bébés avortés incinérés comme "déchet chimique" pour chauffer certains hôpitaux

Bébé avortés recherchés pour la greffe d'organes... 

Le mouvement de récupération d'organes de fœtus ou de bébés n'ayant pas de chance de survie a été révélé lors d'une conférence médicale où les chirurgiens de transplantation du NHS ont dit qu'ils voulaient prendre plus d'organes de bébés à l'échelle nationale pour faire face à une pénurie d'organes dite catastrophique.

Les mamans qui le veulent, [ou qui seront fortement incitées par ce puissant système de cueillette d'organes], seront «pris en charge» pour avoir le bébé à neuf mois pour que les organes vitaux de l'enfant puissent être prélevés pour une transplantation.

Dans certains cas, où le don a été convenu, les bébés seraient certifiés en mort cérébrale et leurs corps seraient maintenus en vie par ventilation artificielle. Les chirurgiens pourraient alors retirer les organes de ces bébés pendant qu'ils sont frais, ce qui maximise ce qui peut être utilisé et les chances de greffe réussie.

Au cours des deux dernières années, seulement 11 bébés de moins de deux mois sont devenus des donneurs d'organes. Mais les médecins croient qu'ils pourraient augmenter ce chiffre à environ 100 par an.

Source:
http://www.dailymail.co.uk/news/article-3478477/NHS-harvest-babies-organs-Bombshell-new-proposal-mums-pregnant-damaged-babies.html#ixzz428bKCdis 

4 commentaires:

  1. 👏👏👏 Isa pour l'article et pour l'archivage de ces articles.

    RépondreSupprimer
  2. les sacrifices humains n'ont pas disparus, ils se sont adaptés à la mondialisation.

    Non seulement la finance est crapuleuse, mais elle est en plus un ogre sanguinaire et vorace.

    RépondreSupprimer
  3. mais comment faire comprendre cela a notre entourage, les gens ne VEULENT pas en entendre parler

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils ne peuvent croire à de telles abominations, ils préfèrent ne rien voir. Tout ce que l'on peut faire c'est de "semer des graines" et de laisser germer et croître par la lumière naturelle ;0)

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés