Suivez ce blog via Facebook

jeudi 2 octobre 2014

Des équipes d'intervention d'urgence, "Disaster Assistance Response Teams", ont été averties il y a plusieurs mois qu'elles seraient opératives en octobre selon des traces laissées sur le Twitter du "Golden State Fire EMS", une équipe tactique d'intervention à haut risque (anglais)

Voici la capture d'écran parce que les tweet ont été supprimés!!!




3 commentaires:

  1. C'est un oeil d'aigle qui a pu repérer une telle info !

    Et cette info semble bien dire que certains étaient depuis un moment au courant...

    Alors entre ceux qui ont provoqué sciemment les événements, ceux qui participent sciemment en poussant à la peur, ou ceux qui sont pris par la peur et relaient ces infos qui poussent d'autres encore à avoir peur... et ceux qui au contraire déjouent cela en remettant les choses à leur juste place, ceux qui dénoncent tout ce qui se trame dans les coulisses... bref, on n'est pas sorti de l'auberge.

    Car de toute façon, il va y avoir des victimes dans tout cela... et ce qu'il y a de plus à craindre, ce sont les salauds qui font exprès de répandre un tel virus, ou ses différentes formes... et également les décisions que certains gouvernements vont prendre, au grand dam de la population.

    Rien que pour le fait de réduire les vols aériens avec les régions d'Afrique touchées par le virus, certains préconisent que c'est la première mesure à prendre pour éviter que le virus n'entre dans le pays... il n'y a qu'à voir que pour un seul patient atteint par l'Ebola qui entre depuis le Liberia, via la Belgique, aux Etats-Unis, les autorités ont retracé une centaines de personnes qui ont possiblement été en contact avec le malade...

    Si on avait interdit ce vol... cela ferait 100 personnes de moins à surveiller...

    Alors bien sûr, c'est facile de dire, comme le fait le responsable de la CDC aux USA, Thomas Frieden, que interdire les vols ne retarderait que de 3 à 4 semaines l'entrée de la maladie dans les différents pays... oui, mais lorsqu'on lit d'un autre côté qu'un responsable de l'ONU (l'OMS en fait partie) a déclaré que si l'Ebola n'est pas rapidement contenu à partir de maintenant, il pourrait muter et devenir aéroporté, et il va alors être hors de contrôle, et un responsable d'une organisation non gouvernementale donne un mois à partir de maintenant pour contrôler l'Ebola... faute de quoi il deviendra définitivement hors de contrôle

    http://www.thecelestialconvergence.com/contagion-monumental-global-crisis-un-ebola-chief-raises-nightmare-prospect-virus-mutate-become-airborne-quickly-brought-control-global-aid-ngo-says-wor/

    on comprend mieux qu'il y a comme une course contre la montre... pour certains "pour l'arrêter" ... et pour d'autres "pour le répandre" le mieux possible.

    Bref, que Dieu nous vienne en aide et inspire les personnes de bonne volonté, car il y en a beaucoup encore sur la terre... et que par nos prières Il touche le coeur des autres, et les retourne comme des crèpes et les empêche de mener à bien tout le mal qu'ils envisagent de réaliser autrement.


    RépondreSupprimer
  2. Jane Burgermeister souligne dans ce lien :

    http://birdflu666.wordpress.com/2014/10/02/scandal-latest-who-ebola-update-shows-ebola-declining-in-west-africa/

    *NO NEW CONFIRMED CASES OF EBOLA IN MONROVIA LIBERIA LAST WEEK

    que l'OMS n'a indiqué aucun nouveau cas d'Ebola à Monrovia au Liberia, la semaine dernière, et que l'Ebola n'est plus actif dans plusieurs régions de Guinée et dans une au Sierra Leone. En outre :

    *THE MOST RECENT WHO UPDATE ADMITS CONFIRMED CASES OF EBOLA ARE DECLINING IN WEST AFRICA FOR THE THIRD WEEK IN A ROW

    pour la 3ème semaine consécutive, l'OMS confirme que les cas d'Ebola sont sur le déclin en Afrique de l'ouest. Et :

    *ALMOST NO CASES IN KAILAHUN AND KENEMA IN SIERRA LEONE FOR THE PAST TWO WEEKS, WHICH HAD PREVISOULY REPORTED HIGH LEVELS OF DEATHS

    Presque aucun cas d'Ebola à Kailahun et Kenema en Sierra Leone pour les 2 semaines écoulées, alors que ces régions avaient reportés un haut niveau de morts.

    Il est étonnant de lire sur d'autres blogs en anglais que le 2 octobre un responsable de l'organisation SAVE THE CHILDREN au Sierre Leone tire la sonnette d'alarme en annonçant 5 nouveaux cas de contamination par l'Ebola PAR HEURE en Sierra Leone.

    http://www.thecelestialconvergence.com/contagion-ebola-explodes-five-infected-every-hour-sierra-leone-scale-disease-outbreak-massively-unreported-experts-politicians-meet-london-debate-global-response/

    Cela donne l'impression que les bonnes nouvelles sont gardées savamment sous silence par l'OMS et bien d'autres organismes, tandis que certaines nouvelles négatives sont mises en avant, mais de manière distordue... pour en exagérer l'effet...

    Une dernière chose qui me frappe : Jane Burgermeister a souligné dans son blog que si d'une part les Etats-Unis ont voté un budget important pour lutter contre l'Ebola, la Fondation Bill & Melinda Gates a fait un don énorme... mais à investir dans la recherche pour un vaccin contre l'Ebola, mais dans l'immédiat, qui a songé parmi ces mêmes autorités ou organisations... à envoyer du matériel type gants de protection, masques de protection, matériel de soin pour hydrater les patients, lits supplémentaires d'hôpital dans ces régions touchées d'Afrique de l'ouest... car ce sont les premières mesures qui permettraient de contenir les cas d'Ebola chez eux... avant que cela n'arrive jusqu'à chez nous de manière répandue.

    C'est vrai quoi, on entend un battage médiatique sans pareil, mais les plus élémentaires mesures pour lutter contre cette maladie ne sont pas prises... qu'est-ce que ça lui faisait à Bill Gates ou à Soros de donner un petit 100'000.- dollars ou euros... pour des lits et du matériel à utiliser sur place immédiatement ?

    Faute de place dans les hôpitaux, il y a des patients qui meurentà domicile ou dans les rues... et ainsi le virus se répand encore plus...

    J'ai voyagé au Népal, à Katmandou, les chiens galeux qui mouraient dans la rue restaient à l'air et leur cadavre en décomposition polluait ensuite l'eau qui coulait de chaque côté des rues dans les rigoles à travers la cité... une cité de un million et demi d'habitants !

    L'Afrique ça doit être un peu semblable... les cadavres des personnes qui meurent dans les rues permettent au virus de se répandre même si le virus n'est pas aéroporté. Un chien passe, renifle l'endroit où le malade a laissé des fluides dans la rue...

    Bref, réveillez-vous les grands et riches qui voulez mener les destinées de ce monde, et prenez des décisions intelligentes.

    RépondreSupprimer
  3. pour moi il est clair que les mesures necessaires a cette epidemie ne sont pas correctement prise contrairement a ce qu on essaie de nous faire croire. J ai plutot l impression que les mesures mises en place jusqu ici tendent a faire plus de victimes.

    d un autre cote on a une mediatisation d ebola qui nous pousse a la peur.

    ors je me rapelle du 11 septembre.. et je me rapelle ausi des consequences.

    Je pense qu il faut se mefier de toute cette surmediatisation qui mele mensonges et verités. une crise sanitaire majeure telle qu ebola pourrait conduire les etats a prendre des mesures extreme normalement inacceptable pour le publique tout comme ce fut la cas pour le 11 septembre. rapellons nous qu une des technique de manipulation de masse est de faire appel a l'emotion des sujet de sorte que tout esprit critique est eliminé face a la peur, la colere.. etc.

    De plus si il y a complot, on peut dans le cas d ebola facilement faire reference a la geogia guide stone, dont l un des precepte est d eliminer 90% de la population mondiale. est ce que les 2 seraient liés ? difficile a dire sans se faire traiter de complotiste extremiste. cependant il ne faut rien ecarter car si j avais decide de tuer des million de gens je commencerai par l afrique (qui a deja subit d autre epidemie qui font debat comme le sida).

    nous avons pourtant des dirigeant qui sont assez puissant pour s'entourer des meilleur specialiste de ce genre de maladie. ors il semble que ces elites continue a confiner les populations atteinte au lieux d'essayer de les sauver. la verité c est qu il nont certainement aucune intention de le faire. auquel cas d autres mesures auraient ete prises. il n y a donc aucune decisions intelligentes a attendre d eux. Ne sous estimons pas la barbarie dont nos elites peuvent faire preuve.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés