Suivre ce blog via Facebook

vendredi 26 août 2011

Ouragan Irène : évacuation et stocks de vivres aux Etats-Unis

Evacuation de villes côtières, stockages de vivres, armée mobilisée: des millions d'Américains, notamment à New York, se préparaient vendredi à l'arrivée de l'ouragan Irène, qui pourrait frapper ce week-end la côte Est après avoir fait cinq morts dans les Caraïbes.

Par anticipation, les autorités des Etats depuis la Caroline du Nord jusqu'à celui de New York ont décrété l'état d'urgence, et des dizaines de milliers de personnes ont reçu l'ordre de s'éloigner des côtes.  En Virginie, la Marine américaine à été contrainte de déplacer ses navires.
A 8h00 locales (14 heures en France), l'oeil du cyclone se trouvait au large de la Floride, à quelque 600 kilomètres du cap Hatteras (Caroline du Nord) et progressait à la vitesse de 22 kmh vers le nord.

A cette allure, l'ouragan devrait frapper la côte Est samedi matin, avant de remonter dimanche en direction de New York où «une tempête extrêmement dangereuse» pourrait provoquer une montée des eaux de 3 à 4 mètres, selon les météorologues américains qui n'étaient toutefois pas en mesure de préciser à ce stade si Irène toucherait directement la côte américaine ou resterait au large. Si le cyclone a été rétrogradé en catégorie 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte cinq, avec des vents de 175 km/h, il pourrait à nouveau se renforcer d'ici à samedi.

«Dans le New Jersey, 750 000 personnes évacuées»
A Washington, l'inauguration du Mémorial , qui devait avoir lieu dimanche à Washington, a été repoussée à l'automne.
L'Etat du New Jersey a déjà ordonné l'évacuation de 750 000 personnes. Le réseau ferroviaire Amtrak a suspendu toutes ses lignes au sud de Washington et les autorités fédérales ont fait des stocks de millions de repas et de litres d'eau pour les personnes évacuées.

A New York, les services municipaux ont été mobilisés et ont commencé à évacuer des équipements hors des zones potentiellement inondables. Le maire Michael Bloomberg a appelé les habitants à faire preuve de bon sens. «Si vous avez une voiture et que vous vivez dans une zone près du niveau de la mer, garez-là sur une colline» et «montez vos affaires à l'étage», a-t-il dit. Dans le pire des cas, a-t-il ajouté, quelques zones «relativement petites» de la ville de plus de 8 millions d'habitants pourraient être évacuées.

Le danger principal, a fait valoir Michael Bloomberg, sera les inondations et les chutes d'arbres, si des pluies torrentielles tombent sur sol déjà détrempé par des semaines de pluie. «Les grands immeubles sont conçus pour supporter des vents très violents», a-t-il ajouté, prévoyant plutôt d'éventuels dégâts dans les vieux bâtiments de quelques étages. «Vous verrez des briques tomber», a-t-il anticipé

La Marine envoie tous ses navires en mer
 

Face à la menace de la tempête, la Marine américaine a entrepris d'envoyer en mer tous ses navires amarrés dans le port de Hampton Roads (Virginie). «Nos bateaux supportent mieux les tempêtes de cette intensité quand ils naviguent», a expliqué le commandant de la IIe flotte, le vice-amiral Daniel Holloway. «Que les navires soient en mer permet aussi de les rendre disponibles en cas de besoin».

Sur le littoral de Caroline du Nord, dans les Outer Banks, une bande de sable de plus de 150 km de long, les autorités ont commencé mercredi à évacuer les vacanciers. «Cela pourrait être un très gros ouragan, donc nous prenons ça très au sérieux», a expliqué le gouverneur de Caroline du Nord, Bev Perdue, qui a décrété, lui aussi, l'état d'urgence.

VIDEO. L'ouragan s'est renforcé à l'approche des Bahamas

Source:
http://www.leparisien.fr/environnement/video-ouragan-irene-evacuation-et-stocks-de-vivres-aux-etats-unis-25-08-2011-1578884.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés