Suivre ce blog via Facebook

mercredi 23 janvier 2019

Un tribunal fédéral de San Francisco a provisoirement conclu que le matériel appartenant à la compagnie d'électricité Pacific Gas and Electric (PD & E) en Californie du Nord était "la cause la plus récurrente" des incendies mortels qui ont ravagé l'État en 2017-2018: ce ne serait donc pas le "réchauffement climatique"!

*Mis en cause dans les incendies meurtriers qui ont ravagé le nord de la en 2017 et 2018 Californie, Pacific Gas and Electric Company déclare faillite
https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201901/14/01-5210985-mis-en-cause-dans-les-incendies-en-californie-pacific-gas-and-electric-company-declare-faillite.php


"La Cour estime provisoirement que la cause la plus récurrente des grands incendies de 2017 et 2018 imputables aux équipements de PG & E est la susceptibilité des lignes de distribution de PG & E aux arbres ou aux branches qui tombent sur elles lors de vents violents", indique son ordonnance.

"Les conducteurs d'alimentation sont presque toujours non isolés", a écrit le juge William Alsup. "Lorsque les conducteurs sont poussés ensemble par la chute d'arbres ou de branches, des étincelles électriques tombent dans la végétation située en dessous. Pendant la saison des feux de forêt, lorsque la végétation est sèche, ces étincelles électriques constituent un danger extrême d'enflammer un feu de forêt."

Alsup a ordonné au service public de déterminer s'il était responsable de l'incendie, qui a tué au moins 88 personnes et anéanti la ville de Paradise. Dans un document obtenu par CNBC, PG & E a reconnu que son équipement avait peut-être déclenché l'incendie.

Traduction partielle de:

1 commentaire:

  1. Bonjour Isabelle, ce lien n'est pas pour nier la nouvelle.
    C'est peut-être seulement une cause de plus, pour hâter et amplifier la destruction:

    https://www.youtube.com/watch?v=wTRktjGs81M

    gps

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés