Suivre ce blog via Facebook

mardi 23 février 2021

Message pour tous les Daniel...

Je viens de me servir un café et j'ouvre mon Messenger de Conscience du peuple pour lire les messages qui m'ont été envoyés dans les dernières heures.

Daniel, qui dit me suivre depuis mes débuts, m'a laissé 4 messages audio. Dans le premier segment d'une minute, il me dit avec une voix chargée d'émotions qu'il a l'intention de mettre fin à ses jours dans un avenir certain. Il me dit avoir la foi en Dieu, mais de ne plus être capable de supporter le "théâtre" auquel on assiste. Il me précise que sa vie ne fait plus de sens, que son quotidien est vide: "à quoi ça sert tout ça"?

Je comprends tellement ce sentiment de vide et d'angoisse face à l'avenir, lequel nous fait avancer comme des automates parce que l'on a l'impression de se faire voler notre dignité et notre droit d'exister, au nom de "on veut vous protéger"...

Je comprends et j'ai une empathie infinie pour tous les Daniel de ce monde, les jeunes comme les moins jeunes, qui n'arrivent plus à donner un sens à ce qu'on l'on vit présentement. Nous avons été confrontés à un changement violent dans notre quotidien et les conséquences sont majeures pour de nombreuses personnes.

Je crois que le fait d'avoir été privés de façon aussi brutale de nos habitudes de vie, de nos sorties, de nos rencontres entre amis, de nos rituels qui nous font du bien, a exposé un mal- être probablement déjà existant. Surexposée par une privation de nos libertés, notre perception du sens de la vie devient tout à coup plus sentie, révélant nos états d'âme les plus profonds.

Au-delà de l'indignation et de la rage qui nous habitent face à la malveillance de la gestion actuelle de notre existence, je crois que nous sommes forcés de prendre conscience des malaises dans notre propre vie.

Bien sûr, d'être privés d'une existence libre de façon aussi débile et injustifiée est outrageux et ça nous donne des envies de révolte! Mais ce "jour de révolte" réussira-t-il à nous apaiser, à mettre réellement fin au règne des puissances qui gouvernent notre monde?

J'ai plutôt la conviction que nous n'avons pas vraiment de contrôle sur les choses extérieures et que c'est bien ce que la situation actuelle est en train de nous imposer comme constat.

À quoi s'accrocher me direz-vous? Excellente question!

Personnellement, même si c'est difficile et intense, je fais un certain deuil de ma définition de "vie normale". Non pas par résignation, mais par résilience. Ma foi en Dieu est le moteur de cette résilience parce qu'Il nous a annoncé d'avance ce qui est en train de se passer, les chose à venir, que notre combat ne se déroule pas dans la sphère charnelle: 

"Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes." Ephésiens 6:12

De vouloir combattre ces puissances spirituelles malveillantes par la rage et la révolte est une lutte non seulement inutile, mais dans laquelle nous risquons de tout perdre. 

Nous sommes plutôt appelés à persévérer dans l'affliction, à nous supporter les uns les autres avec douceur, à résister aux puissances des ténèbres par la bienveillance et la justice.

Je le sais que c'est confrontant de répondre au mal par la bonté et la sagesse, on a plutôt envie de se battre à coup d'épée avec l'intention de ne pas les laisser gagner, mais ce combat charnel est vain puisque c'est par notre esprit qu'ils ne pourront jamais obtenir la victoire sur notre âme. Et c'est là notre réel champ de bataille.

À tous les Daniel qui se sentent vides et désespérés, je dis de persévérer et d'accepter que ce désespoir est normal, mais surtout temporaire. J'ai l'espérance ferme que Dieu va lever son armée, qu'Il va nous équiper pour la guerre avec des armes puissantes et indestructibles, que les moments de doute ou d'angoisse vont très bientôt nous amener à réaliser que nous sommes forts ensemble.

Nous sommes entrés et nous entrons dans un autre paradigme de vie, dépourvus de nos repères habituels, mais nos nouveaux ancrages vont émerger de cette noirceur ambiante. Soyez-en assurés.

Prions, persevérons, consolons-nous et soutenons-nous. 

Ce n'est pas le temps de quitter le navire parce que ça va prendre tout un équipage pour faire face à la tempête, et chaque membre de cet l'équipage a un rôle à jouer. Dieu nous a tous donné des talents et il nous exhorte à les déployer puissamment et maintenant!

Que Dieu vous garde.

On se lâche pas!

Isabelle

5 commentaires:

  1. Merci Isabelle, c'est sympa de penser à nous. Moi ça va, j'ai le moral. Eclairé et confiant. Le meilleur est devant nous. Bien cordialement. Daniel

    RépondreSupprimer
  2. Très fort de sense ce message. Merci

    RépondreSupprimer
  3. Merci isabelle,

    je tiens à te rassuré, tout va bien de mon côté, inquiet toi pas...

    Aux plaisirs!

    RépondreSupprimer
  4. Merci Isabelle pour votre bienveillance.
    @Daniel pas d'autre choix que de résister et être fort car si vous commettez cet acte, tout vos efforts et votre foi en seront ébranlés. COURAGE !!!

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique texte, rempli d'encouragements. Merci.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés