Suivre ce blog via Facebook

vendredi 6 avril 2012

Alex Jones, un agent double du service de renseignement STRATFOR? Jones, un membre de la "cinquième colonne"?


Le 12 février 2012, David Chase Taylor, du site truther.org, a sorti qu'Alex Jones était probablement un outil de renseignement pour l'Agence juive de renseignement STRATFOR, située à Austin au Texas.

À partir de certains faits, il est possible qu'Alex Jones et ses sociétés affiliées, Infowars et PrisonPlanet, aient été mis en place par la société privée STRATFOR pour la collecte de renseignements sur les patriotes américains et tous types de groupes "subversifs".  Alex Jones aurait vu le jour sur internet en 1996, la même année où STRATFOR a été fondée.  Ce n'est pas une preuve en soi, mais une coïncidence qui s'ajoute à d'autres coïncidences.

Trois jours seulement après la publication de l'article original de Taylor intitulé "Est-ce qu'Alex Jones est un agent double de STRATFOR?", Alex Jones a annulé brusquement sa tournée de conférences à l'échelle nationale sans raison, sauf celle de dire que "l'effondrement est trop imminent".  Jones s'est défendu d'avoir des liens avec STRATFOR en déclarant qu'il a commencé son émission de radio en 1995 et qu'il était autodidacte.

Le 15 février 2012, dans l'édition du Alex Jones Show, Jones a déclaré qu'il allait présenter ses deux conférences prévues à Dallas et en Floride, mais qu'il n'allait pas présenter les autres.

Plusieurs internautes, et bloggers, soupçonnent Alex Jones depuis de nombreuses années d'être un agent infiltré, une agenture qui a pour but de mousser la propagande anti-gouvernement pour ainsi rassembler et collecter les données sur les groupes patriotiques et les groupes miliciens.

Une autre coïncidence est qu'Alex Jones s'est entouré d'une équipe de journalistes, de collaborateurs experts du renseignement, de la CIA, et de la Défense américaine.  Parmi eux:  Dr Steve Glancy (Department of Defense), Wayne Madsen (National Security Agency), Le lieutenant-colonel Anthony Shaffer (chercheur au Center for Advanced Studies de la défense), David MacMichael (CIA), Ray McGovern (CIA) et James Wesley Rawles (renseignement de l'armée de terre).

Le problème avec Alex Jones, et plusieurs autres réseaux "underground", c'est qu'il présente 90% de bonne information, diluée dans 10% de désinformation.  On obtient donc une information diluée et corrompue en détournant du véritable objectif.

Il faut dire qu'Alex Jones a développé un véritable empire médiatique avec ses productions de documentaires d'une excellente qualité, avec son émission quodienne de radio, ses reportages, son équipe impressionnante de collaborateurs, avec toutes les applications technologiques mises à la disposition des internautes.  Une telle infrastructure médiatique implique des sommes colossales qui nécessite des dons extraordinaires...

Source:


14 commentaires:

  1. Difficile a dire ,prenons par ex le paragraphe sur les sources cia .
    Est ce un argument ?c'est souvent par des sources internes aux organisations que viennent les meilleures infos .
    A premiere vue ces assertions n'offrent rien de solides ,mais je connais peu le sujet ,il y a aussi ce type de propos sur Benjamin Fulford .
    en l'absence de preuves il faut voir avant tout l'excellent travail et courageuses positions qu'ils prennent .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JONES A AVOUE LUI MEME?QUELLE DECEPTION ?ME SENS BERNEE TRAHIE

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec cet article, pour moi c'est les mêmes personnes qui sont derrière "the disclosure project", certes y'a de la bonne infos à prendre, mais pour moi ça sonne faux!

    RépondreSupprimer
  3. A propos de l'avion qui s'est écrasée,je sais selon mes sources qui sont sûres à 110% et plus que c'est Bin laden qui a recommencé.Il n'est pas mort on a pas vu son corps.Au mois de mars la journée où il a fait très chaud je l'avais vu au deary queen.MERCI
    Alain Tremblay

    RépondreSupprimer
  4. Intéressant, cela rejoint vraiment cette certitude qui grandit en moi que nous sommes en permanence confrontés à ces "hybrides" d'information et de désinformation qui sèment la confusion dans un premier temps et amènent à des divisions avec leur lot d'altercations contreproductives pour qui veut réellement changer ce monde avant qu'il ne soit trop tard.
    Cela démobilise aussi beaucoup de gens qui se sentent trahis de toute part ou agressés sans raison ou ne savent plus quoi, ni qui croire.La confiance, valeur fondatrice du sentiment de sécurité se perd et donne prétexte au système pour développer son arsenal sécuritaire répressif.
    La manipulation occulte des masses est certainement le point fort du système et avec l'invention d'armes toujours plus sophistiquées; et les outils d'espionnage, donnant toute sa valeur négative au Progrès.
    Pour le reste c'est recul, destruction, régression, perversion et diversion.

    RépondreSupprimer
  5. eh oui il fallait s'en douter !!!

    je me suis toujours posé des questions à son sujet...et à mon avis c'est un agent comme il est dit dans l'article ...
    restons vigilant plus que jamais !

    RépondreSupprimer
  6. Cet homme ne m'a jamais inspiré confiance. C'est mon feeling!
    Yves

    RépondreSupprimer
  7. Evidemment, on peut se demander si Alex Jones est vraiment un activiste opposé au NWO et aux "familles", comment il se fait qu'il n'ait pas été depuis longtemps assassiné ou arrêté pour "terrorisme" ou "activité anti-gouvernementale". Les "lois existent" permettant des arrestations.

    L'enrichissement personnel et la notoriété mondiale de Alex Jones sont aussi un élément plutôt opposé à l'Ethique et au désintéressement d'un véritable spiritualiste, déterminé à lutter contre les forces spirituelles mauvaises.

    D'autre part, il faudrait s'assurer de savoir SI Alex Jones fait le "salut cornu", signe de la main de reconnaissance des agents du satanisme. GW Bush et Obama le font ainsi que Sarkozy et Mélanchon.

    Ceci m'incite à penser que c'est possible que Alex soit un agent, volontaire, manipulé ou contraint (menaces, chantage) au service de l'Elite.

    Il n'en est pas moins vrai que grâce à lui, j'ai beaucoup appris sur les "familles", sur les lobbies et sur le NWO.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
  8. Mon feeling est différent... Je ressens de la sincérité chez lui.

    Si je me trompe, il mérite l'Oscar du meilleur acteur!

    Tara

    RépondreSupprimer
  9. Qu'il soit un agent double ou pas ne change finalement pas grand chose, en tout cas pas dans les grandes lignes. S'il est pour le NWO il fait quand-même le boulot en dénonçant de sa forte voix les camps de la FEMA et autres, tout ça fait peur, et le but premier du NWO est justement de créer la peur et la confusion.
    Si sa voix est si puissante, elle peut convaincre d'autant plus facilement, de créer avec plus de sûreté les deux camps du pour et contre le NWO, les contres seront d'autant plus facilement repérables afin de les éliminer.
    Tomla

    RépondreSupprimer
  10. Comme quoi sans preuves on detruit facilement la reputation de quelqu'un .
    l'etre humain ayant perdu toute confiance ne voit plus le bien nulle part et toute bonne chose il le recalle sur son angle de vision ,desabusé .

    RépondreSupprimer
  11. CE MEC EST BEAUCOUP TROP mediatisé trop libre et a bizarement trop d'information dite source dont beaucoup trop de personne se serve je n'ai absoluement pas confiance en ce type la tout est tres bien mis en scene en plus...

    RépondreSupprimer
  12. Les premiers doutes sont arrivés à la vue du film d'introduction au Bohemian club qui l'a fait connaitre. regardez bien ce film, il est trouble. On dirait qu'il manque un bout. Ce type a été introduit...Et le voir ainsi gueuler au mégaphone, et se faire autant de pub ? sérieux ? c'est comme le "révolutionnaire" cohen-bendit en 68 , soutenu en sous-main par le sionisme anti-De gaule, suite à son discours sur israêl; en 67 !

    RépondreSupprimer

Archive du blog

Followers

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés