Suivez ce blog via Facebook

jeudi 3 janvier 2013

Bizarreries et «coïncidences» au sujet de la fusillade de Sandy Hook (anglais)

Une analyse des évènements rapportés par les médias qui met en doute la version officielle.  Des heures et des heures de recherche qui pourraient vous faire aboutir à la croyance selon laquelle ces tueries, en augmentation significative dans les écoles américaines, pourraient être le fruit d'une machination qui a pour but de désarmer le peuple américain, d'augmenter les mesures de sécurité dans les lieux publics et de créer un état de psychose permanent dans la population de façon à lui faire accepter à peu près toutes interventions des autorités en faveur de la restriction des droits et libertés.  Je ne me positionne pas en faveur du port des armes, mais il nous est impossible de nier que des lois sur le contrôle des armes à feu sont écrites et empilées sur les bureaux du Sénat et du Congrès.  Ce qui est ironique dans tout cela, c'est que les ventes d'armes à feu se sont multipliées lors des tueries très médiatisées où il était question du contrôle des armes à feu.  
Les autorités sont-elles capables d'orchestrer de si terribles événements pour justifier la mise en place d'un agenda précis?  Ouvrons nos livres d'histoire...

2 commentaires:

  1. Si on ouvre non pas nos livres d'histoire (car celle-ci est quais exclusivement écrite par les "vainqueurs") mais nos souvenirs de nos recherches indépendantes de la vérité (pas la version officielle) on peut se remémorer le scénario du 11 septembre 2001.

    L'enquête officielle de la commission d'enquête a abouti à un rapport impossible à remettre en cause et qui contient des hypothèses abracabrantesques. Pourtant, cela a marché. Bien peu de grands orateurs du monde ont osé remettre en cause publiquement cela.
    M Ahmadinejad à l'ONU l'a fait, mais il a été tellement "diabolisé" par nos médias...

    Tout ça pour dire : si les autorités et les services secrets ont pu sacrifier des centaines de personnes le 11 septembre 2001, il n'y a aucune raison qu'elles ne sacrifient des dizaines d'enfants par ci par là, au cours de tueries commanditées.

    l'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord avec l'ami Pierrot. La première chose que j'ai trouvé étrange est l'empressement d'Obama à commenter et discourir ainsi que sa très grande disponibilité dans les jours qui ont suivi l'attentat. Il est claire pour moi que cela était déjà dans son agenda.

    L'autre Pierre

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés