Suivre ce blog via Facebook

samedi 22 mai 2021

Des nanoparticules magnétiques dans les 💉?

*De nombreuses personnes de partout à travers le monde ayant reçu le vaccin COVID19 démontrent sur vidéo qu’un aimant se colle sur leur bras au site d’injection. 

Un délire collectif, une supercherie concertée ou on assiste à l'utilisation d'une technologie militaire dans les vaccins? 

La réponse pourrait se trouver dans les explications ci-dessous.


"Une étude de mars 2020 intitulée "Recent Advances on Magnetic Sensitive Hydrogels in Tissue Engineering" analyse en profondeur la manière dont les hydrogels magnétiques (fabriqués à l’aide de particules à base d’oxyde de fer et de différents types de matrices d’hydrogel) sont utilisés dans des applications biomédicales pour l’ingénierie tissulaire (médecine régénérative qui répare les tissus corporels endommagés). 

Ils sont apparemment une substance appropriée en raison de leur biocompatibilité, de leurs architectures contrôlées et de leur 👉 "réponse intelligente au champ magnétique à distance", ce qui laisse supposer qu’il s’agit de biocapteurs qui peuvent être contrôlés à distance via le réseau intelligent. 

La technologie dans l’arène publique est déjà assez avancée, ce qui signifie que la véritable technologie cachée dans des programmes militaires compartimentés est très, très avancée.

Le rapport indique :

"Les hydrogels ont été utilisés dans les applications biomédicales pour fournir un échafaudage tridimensionnel accordable pour l’adhésion, la migration et/ou la différenciation des cellules, et ils pourraient également être conçus comme 👉une plate-forme pour la libération contrôlée de cytokines et de médicaments dans l’ingénierie tissulaire et l’administration de médicaments… 

Récemment, l’hydrogel magnétique, qui est un type d’hydrogel intelligent, a été introduit dans les applications biomédicales pour améliorer les activités biologiques des cellules, des tissus ou des organes. 👉Cela est principalement dû à sa réactivité magnétique au champ magnétique externe… Les hydrogels magnétiques sont constitués de matériaux composites qui possèdent une biocompatibilité, une biodégradation et une réactivité magnétique."

https://www.defenseone.com/technology/2020/03/military-funded-biosensor-could-be-future-pandemic-detection/163497/

(...)

Un article publié en décembre de l’année dernière sur Phys.org et intitulé "Magnetically controlled, hydrogel-based smart transformers" décrit une autre étude en cours sur l’hydrogel magnétique. Dans cette étude, l’équipe de recherche chinoise a tenté de démontrer la preuve du concept d’un transformer télécommandé (un jouet pour enfants) basé sur un système d’hydrogel à mémoire de forme.

https://phys.org/news/2020-12-magnetically-hydrogel-based-smart.html

La citation suivante montre comment ils contrôlent la forme et le mouvement de l’hydrogel. Quelles sont les implications pour ceux qui ont l’hydrogel en eux – et comment ils peuvent littéralement être contrôlés à distance – étant donné qu’il s’agit de contrôler des robots ?

👉"Les nanoparticules magnétiques sont des additifs efficaces pour introduire un actionnement sans contact contrôlé à distance. Lorsque les hydrogels sont éclairés par une lumière proche de l’infrarouge (NIR), ces nanoparticules magnétiques convertissent continuellement la lumière en chaleur, ce qui provoque le réchauffement de l’hydrogel. L’équipe a également utilisé l’interaction entre les aimants permanents et les nanoparticules de magnétite constitutives de l’hydrogel HG-Fe3O4 pour guider la construction en vue d’une navigation directionnelle. En utilisant l’hydrogel, ils ont montré comment la navigation directionnelle induite par les aimants pouvait guider un transformateur souple dans un labyrinthe. Ces concepts expérimentaux ont un potentiel pour une série d’applications en tant que transporteurs mous pour 👉 transporter des marchandises pour l’administration et la libération de médicaments en biomédecine."

(...)

Si des nanorobots doivent construire une structure magnétique dans le corps, ces nanorobots doivent fonctionner avec ce que le corps a à sa disposition pour le faire.

La seule source de métal magnétique facilement disponible dans le corps est l’hémoglobine dans le sang, où un dispositif nanotechnologique pourrait obtenir du fer pour construire quelque chose."

Extraits de l'excellent article trouvé sur:

https://cogiito.com/a-la-une/les-nanorobots-volent-le-fer-du-sang-hydrogel-magnetique-et-phenomene-magnetique-covid-vax/

1 commentaire:

  1. Michel L
    Le C.D.C Américain change le test pour les vacciné en abaissent le nombre de cycle. Bientôt au Canada
    https://www.zerohedge.com/covid-19/caught-red-handed-cdc-changes-test-thresholds-virtually-eliminate-new-covid-cases-among

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés