Suivre ce blog via Facebook

mercredi 19 mai 2021

Une famille dénonce le flou entourant la prise en charge des cas de thrombose

 "Les dernières semaines ont été de véritables montagnes russes pour la jeune femme de 25 ans. 👉Elle qui avait reproché à sa mère de 57 ans d’avoir accepté le vaccin d’AstraZeneca, le 12 avril, a vu le scénario qu’elle redoutait tant se confirmer quelques jours plus tard : sa mère affichait des symptômes de thrombocytopénie immunitaire prothrombotique induite par le vaccin (TIPIV).

(...)

Opacité gouvernementale

La mère de Catherine devenait ainsi le quatrième cas déclaré de TIPIV au Québec. Enfin, peut-être. Car après plus de deux semaines passées à cogner aux portes du ministère de la Santé et des Services sociaux, de la Direction régionale de santé publique ou encore de l’attachée politique du député de sa circonscription, 👉elle ignore toujours si la thrombose de sa mère fait partie des statistiques officielles.

(...)

N’empêche, il y a quelque chose de frustrant dans cette situation, remarque-t-il. 👉« J’ai vu des gens dans la fleur de l’âge, en parfaite santé, qui n’ont aucun facteur de risque, qui se font vacciner volontairement alors que leur risque de COVID n’est pas très élevé et qui se ramassent à presque mourir à l’hôpital… c’est fâchant », 👉se désole celui qui est vice-président de l’Association des médecins hématologues et oncologues du Québec.

https://www.lapresse.ca/actualites/2021-05-19/vaccin-d-astrazeneca/une-famille-denonce-le-flou-entourant-la-prise-en-charge-des-cas-de-thrombose.php?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=algofb

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés