Suivre ce blog via Facebook

jeudi 23 mai 2013

Mort suspecte de 17 enfants: des antipsychotiques soupçonnés

* Je connais personnellement plusieurs enfants qui sont médicamentés avec des antipsychotiques et ces jeunes, âgés entre 6 et 10 ans, sont aujourd'hui complètement "déraillés".  Les troubles que la psychiatrie a voulu traiter avec cette puissante drogue sont devenus plus nombreux et plus sévères, sans compter la tonne d'effets secondaires qui ont suivis.  C'est d'une tristesse infinie.
 
Dix-sept enfants canadiens sont morts alors qu'ils prenaient certains médicaments antipsychotiques de deuxième génération, et 73 autres ont eu des problèmes cardiométaboliques. Santé Canada confirme ces chiffres, mais ne fait aucune recommandation particulière, si ce n'est de rappeler aux médecins d'utiliser leur bon jugement.
 
Six médicaments de deuxième génération sont en cause: clozapine, rispéridone, olanzapine, quétiapine, aripiprazole et paliperidone. Du nombre, seul Abilify (aripiprazole) est approuvé chez les jeunes de moins de 18 ans pour le traitement de la schizophrénie ou du trouble bipolaire.
 
Les données couvrent les décès et les problèmes cardiométaboliques recensés avant le 31 décembre 2012.
 
Tout en confirmant la nouvelle, parue au Canada anglais la semaine dernière, Santé Canada a signalé qu'il n'est pas possible de déterminer précisément si les effets indésirables recensés sont liés précisément à l'utilisation de ces médicaments ou si les incidents ne seraient pas plutôt attribuables à la prise d'autres médicaments ou à l'état de santé de certains de ces jeunes.

L'Association des médecins psychiatres du Québec n'a pas rappelé La Presse à ce sujet.
 
Des prescriptions à long terme
 
Le Dr Joel Paris, professeur de psychiatrie à l'Université McGill, s'est montré très inquiet par le fait que «ces médicaments soient prescrits à de très jeunes enfants» et que l'on tende de plus en plus à les prescrire à très long terme, alors que les enfants sont en plein développement.
 
Il blâme l'industrie pharmaceutique et ses représentants, «de qui les médecins prennent conseil, plutôt que de s'en remettre aux experts».
 
Toutefois, même les experts ne seraient pas toujours fiables, certains «encourageant fortement ces pratiques tout en recevant de l'argent» des entreprises pharmaceutiques, dénonce le Dr Paris.
 
«Je crois que Santé Canada devrait lancer un avertissement à propos de ces pratiques, ajoute le Dr Paris. Certains problèmes de comportement inquiètent grandement les parents, mais ils doivent savoir qu'il existe des solutions de rechange, la psychoéducation, par exemple.»
 
Au Québec, il n'a pas été possible de savoir précisément combien de ces antipsychotiques de deuxième génération sont prescrits. Ce que l'on sait, par contre, c'est que les enfants prennent de plus en plus d'antipsychotiques de façon générale.
 
Ainsi, selon des données de la Régie de l'assurance maladie du Québec, le nombre d'ordonnances d'antipsychotiques a particulièrement explosé pour les enfants de 10 à 14 ans et ceux de 15 à 18 ans. Dans le premier groupe, il a doublé entre 2005 et 2012 (de 20 837 à 40 701 ordonnances); il a presque triplé pour les 15 à 18 ans (de 18 421 à 51 928 ordonnances).
 
Source:
http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201305/22/01-4653423-mort-suspecte-de-17-enfants-des-antipsychotiques-soupconnes.php

5 commentaires:

  1. cette derive n'est que la suite logique de ce qui est pratiqué depuis des décennies sur les adultes .
    ces 'malades' sont en general traites 'à vie'.
    pourtant l'effet psychotrope n'a de sens que quelques mois .
    s'en suit une dépendance souvent irréversible .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et ces soi-disantes " maladies "... Dépression, trouble(s) anxieux, ne sont-elles pas une réaction totalement naturelle et HUMAINE , en réaction à ce système capitaliste qui rêve de faire de nous des automates??! Ils appèlent maladie une défense naturelle, oserai-je dire un pur instinct de survie, que des humains manifestent quand ils refusent de se soumettre et d' adhérer à une société qui ne leur manifeste aucun respect et ne leur attribue qu'une valeur marchande? Quel être doté d' une conscience pourrait ne pas péter les plombs dans de telles conditions?

      Supprimer
  2. A regarder d' urgence et à faire tourner autant que possible!!!

    http://www.youtube.com/watch?v=yy5WwvCFHKw

    RépondreSupprimer
  3. Ces grands bandits que sont les compagnies pharmaceutiques nous contrôlent grâce à la complicité médiatique pour nous endormir ou détourner notre attention. Pourtant, si les gouvernements ne faisaient pas de favoritisme, leur emprise sur nous s'écroulerait comme un château de cartes mais il faudrait pour cela:

    - Les contraindre à retirer tout poison (par exemple le mercure) des médicaments,

    - Quand un vaccin ne permet pas d'enrayer TOUS les cas de la maladie qu'il est supposé traiter, ça doit être considéré comme de la fausse publicité et traité en conséquence,

    - Quand quelqu'un meurt de la maladie contre laquelle il s'est fait volontairement vacciner, ça devrait être considéré comme un meurtre non-prémédité

    - Quand quelqu'un meurt de la maladie contre laquelle il a été vacciné contre sa volonté, ça devrait être considéré comme un meurtre prémédité.

    Note: le sujet est tellement vaste et je n'effleure ici que la vaccination. Si la vaccination fonctionnait vraiment, mes propos n'auraient aucune raison d'être puisque les patients guériraient, ce qui n'est évidemment pas le cas avec les soins que nous procurent big pharma.
    S'en prendre aux grandes compagnies ne donne pas grand chose puisque l'amende parfois payée est calculée comme une perte pour eux et ils se reprennent ailleurs. Il faut plutôt que QUELQU'UN (grands patrons, propriétaires, actionnaires) en réponde PERSONNELLEMENT.

    RépondreSupprimer
  4. Psychotropes 2 eme génération Québec / destruction systématique d'un enfant sous le couvert du DPJ (direction de la protection de la jeunesse du Québec) Cet enfant est maintenu sous contention chimique Risperdale + EPIVA+ BIPHENDEN sans raison à un très bas âge sur le long terme(depuis 2009, parcequ’il pleurait pour sa mère) ‘’ PERTE DE L’USAGE DE LANGAGE’’ l’enfant rendu dans un état végétatif , impossible de lui venir en aide, une petite vie de détruite, nous avons besoin d’aide, merci : Regardez ce qui est arrivé à l'enfant, 4 ans de RISPERDAL + + EPIVAL BIFENDEN,
    VIDÉO psychiatres hospital MCH and Ste Justine
    https://www.facebook.com/photo.php?v=154759548051773&set=vb.146487185545676&type=2&theater
    https://www.facebook.com/photo.php?v=676074445807237&set=vb.645774755503873&type=2&theater
    child in the pool 2 and half years
    https://www.facebook.com/photo.php?v=676042285810453&set=vb.645774755503873&type=2&theater
    child old 3 years
    https://www.facebook.com/photo.php?v=672712819476733&set=vb.645774755503873&type=2&theater
    child with familie old 3 years
    https://www.facebook.com/photo.php?v=671978236216858&set=vb.645774755503873&type=2&theater
    child old 4 years
    https://www.facebook.com/photo.php?v=671797209568294&set=vb.645774755503873&type=2&theater
    child in bathroom old 5 years
    https://www.facebook.com/photo.php?v=172042306323497&set=vb.146487185545676&type=2&theater
    Look what happened to the child, 4 years of RISPERDAL + + EPIVAL BIFENDEN, a 5 and a half years in the long term
    https://www.facebook.com/photo.php?v=171202709740790&set=vb.146487185545676&type=2&theater
    Demande d’enquete sur le DPJ
    https://www.facebook.com/photo.php?v=171202709740790 ...
    La DPJ juge et partie
    https://www.facebook.com/pages/La-DPJ-Juge-et-Partie/303866839790005
    Soutien a l’enfant drogue au Risperdal
    https://www.facebook.com/pages/Soutien-à-lenfant-drogué-au-Risperdal-et-enlevé-à-sa-mère-par-le-DPJ/645774755503873?ref=hl

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés