Suivre ce blog via Facebook

mardi 9 novembre 2021

Des experts en vaccinologie se prononcent: IL FAUT CESSER IMMÉDIATEMENT LA VACCINATION DES ENFANTS

"Des experts de premier plan concernant la politique COVID des États-Unis ont émis un avertissement urgent lors d'un sommet samedi: 👉les jeunes enfants seront blessés suite à une précipitation malavisée pour vacciner une population avec très peu de risques d'infection grave par le virus."

"Le risque réel pour les enfants en bonne santé est d'environ zéro - il semble être inférieur à celui de la grippe", a déclaré le Dr Robert Malone, 👉inventeur de la technologie d'ARNm sur laquelle le vaccin est basé. Inoculer 28 millions d'enfants âgés de 5 à 11 ans, a déclaré Malone aux participants du Sommet de Floride, 👉pourrait entraîner "un millier de décès supplémentaires ou plus".

"C'est un millier d'enfants", a-t-il déclaré à un auditoire de 800 médecins, infirmières et défenseurs. "C'est mille enfants de trop."

"En plus d'autres problèmes urgents liés à la COVID, le sommet a abordé trois questions centrales concernant la vaccination des enfants. Les jeunes enfants doivent-ils être vaccinés contre la COVID? Les vaccins sont-ils sûrs? Les enfants non vaccinés sont-ils une menace pour les adultes? Sur chacun, ils ont trouvé la politique de vaccination quasi universelle du gouvernement délirante et sans soutien.

👉«Les enfants ne tombent pas gravement malades. Les enfants ne meurent pas de cette infection», a déclaré Paul Alexander, épidémiologiste clinique et ancien conseiller principal en politique de pandémie au département américain de la Santé et des Services sociaux. «Nous avons reçu beaucoup d'informations trompeuses.»

(...)

"Le risque de maladie grave étant faible, 👉les panélistes ont déclaré que le bilan potentiel de la vaccination était inacceptablement élevé, soulignant des milliers d'effets secondaires et de décès officiellement minimisés mais réels. 👉Les risques pour les enfants comprennent, mais sans s'y limiter, une grave inflammation du cœur appelée myocardite, qui a été signalée à un taux trois à six fois supérieur à celui attendu chez les adolescents vaccinés. Une étude du CDC a signalé 14 décès liés au vaccin et 849 réactions graves chez les enfants de 12 à 17 ans."

Lire la suite:

https://trialsitenews.com/dont-vaccinate-kids-urgent-message-from-doctors-summit/

3 commentaires:

  1. Plus de morts fœtales au cours des 11 derniers mois qu’au cours des 30 dernières années...
    http://echelledejacob.blogspot.com/2021/11/plus-de-morts-ftales-au-cours-des-11.html?m=1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nois assistons à un drame "en construction", sans commune mesure avec ce que nous avons connu dans l'histoire.

      Supprimer
  2. Karen KINGSTON, qui a travaillé chez Pfizer et est devenue lanceuse d'alerte après avoir découvert la réalité (et avoir beaucoup pleuré à cette occasion), annonce que la 3ème dose sera 10 fois plus puissante que les deux premières... en outre, face aux effets secondaires graves chez les enfants qui ne sont pas menacés du tout par le virus lui-même, elle a déclaré "S'ils ne le font pas "exprès", alors pourquoi face aux données n'ont-ils pas encore décidé d'arrêter de vacciner les enfants ?"

    En clair... ils le font exprès ! c'est l'unique explication à leur entêtement à vouloir à tout prix, et contre tout bon sens et sens médical, vacciner les enfants.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés