Suivre ce blog via Facebook

dimanche 9 septembre 2018

Syrie : selon la défense russe, deux F-15 américains auraient bombardé Deir ez-Zor au phosphore

* Seuls les médias russes publient cette nouvelle [évidemment]. Aucune réponse ne semble avoir été donnée par l'administration américaine jusqu'à maintenant, mais cette accusation sera évidemment niée. Toutefois, ce n'est pas la première fois que la coalition anti-Daech menée par les États-Unis est accusée d'avoir utilisé des bombes au phosphore blanc...


Selon le général russe Vladimir Savtchenko, deux avions américains de type F-15 auraient procédé à des frappes aériennes au phosphore blanc dans le gouvernorat syrien de Deir ez-Zor, provoquant d'importants foyers d'incendie.

«Deux avions F-15 américains ont mené des bombardements le 8 septembre visant la localité de Hajin, dans la région de Deir ez-Zor, avec l'utilisation de munitions incendiaires au phosphore», a fait savoir ce 9 septembre dans un communiqué le général de l'armée russe Vladimir Savtchenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Ces frappes ont résulté en de puissants incendies. Nous éclaircissons les informations concernant d'éventuels morts et blessés», a-t-il par ailleurs ajouté.

L’utilisation de munitions contenant du phosphore blanc est prohibée par le protocole additionnel de la Convention de Genève de 1949.

Ce n'est pas la première fois que la coalition internationale, dirigée par les Etats-Unis, est accusée de mener des opérations de ce type en Syrie. En août dernier, le gouvernement syrien avait accusé la coalition internationale d'avoir à nouveau fait usage de bombes au phosphore blanc contre un hôpital à Raqqa et d'avoir bombardé des quartiers résidentiels, en «violation flagrante du droit international».

Source:

1 commentaire:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés