Suivre ce blog via Facebook

dimanche 2 septembre 2018

Septembre, le mois de la préparation nationale aux catastrophes: Êtes-vous prêts?

* Les Walmart [et Home Depot] font partie d'un programme de gestion globale des urgences depuis le 11 septembre 2001: un partenariat public-privé avec la FEMA (Federal Emergency Management Agency) et autres agences gouvernementales

“L’assurance Apocalypse” : La moitié des milliardaires de la Silicon Valley ont un abri

CNN: "Bunkers pour milliardaires: comment les 1% se préparent à l'apocalypse" (anglais)

Panique et anxiété suscitent la construction de bunkers de luxe pour les super-riches de Los Angeles (et d'ailleurs)

La société Vivos vient de racheter un ancien abri anti-atomique à Rotehnstein, en Allemagne. Baptisée «Vivos Europa One», cette forteresse souterraine de 25 000 mètres carrés a coûté 200 millions d'euros, soit 292 milllions de dollars canadiens


Aux États-Unis, au début du mois de septembre commence la campagne de préparation aux catastrophes. Le but est de sensibiliser les citoyens à divers scénarios d'urgence. Le gouvernement américain et la FEMA (agence de gestion des crises et des catastrophes) ont décrété le mois de septembre comme étant le: "National Preparedness Month" (le mois de la préparation nationale).  Les familles américaines sont invitées à mettre en place une série de mesures: plan d'urgence, plan d'évacuation, kit de survie, réserves de nourriture, etc.

Voici les liens du gouvernement et de la FEMA qui informent les familles sur les mesures d'urgence à prendre:

"L'équivalent" pour le Canada, sur le site du gouvernement fédéral:

13 commentaires:

  1. Souhaitons leurs une longue existence sur cette terre qui sera bientôt l'analogue du radeau de la méduse. Curieux de vouloir vivre ou survivre dans un monde poste apocalyptique? Le film LA ROUTE, daprès l'oeuvre cormac McCarthy est une vision claire du futur immedia qui attend nos survivalistes bunkeriser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le survivaliste va peut-être pouvoir nourrir sa famille quelques jours de plus en échange de pots de beurre d'arachides ou de barres de chocolat qu'il aura précieusement gardés, contrairement au moqueur qui risque de regarder ses enfants pleurer en se disant: "quel espèce de con j'ai été"!

      Mais dans les deux cas, "la route" (excellent film, ainsi que "Le livre d'Éli") sera pénible, les dangers seront partout, les gens seront prêts à se dévorer les uns les autres.

      Pour quelques petits pots de beurre, ça vaut le coup de jouer le jeu de la fourmi plutôt que d'agir comme la cigale idiote de la fable ;0)

      Supprimer
    2. Bonjour. Je pense que cet " espece de con " n'a pas d'enfant(s). Ce qui explique son attitude ....
      bien a vous .

      Supprimer
    3. Bonjour Jeremy .. tu généralises un peu beaucoup .. je n'ai pas d'enfants , et je n'ai vraiment pas l'impression que ceux qui en ont sont plus empathiques, que ceux qui n'en ont pas, à part ,peut-être, pour LEURS propriétés génétiques persos ?

      Je travaille beaucoup sur ma petite ferme colombienne, en agro-écologie très productive , mon but est de pouvoir nourrir sainement un petit groupe , 5 à 10 personnes .. Peut-être de ceux qui ont des enfants ..et ne voient plus qu'eux , sans voir le monde autour ...qui ne va pas bien du tout !

      Alors pour QUI mon travail ? Ben sans prétention , en fourmi qui ne rejette pas la cigale non plus, juste comme il est dit dans un autre commentaire .. par conscience que : SOYEZ BONS LES UNS ENVERS LES AUTRES , c'est l'Unique solution du bien vivre ensemble.

      Un enfant qui a faim , cela me touche , et j'agis pour cela , sans rien attendre pour moi , juste un devoir d'humain , rendre heureux autour de soi sans intérêt personnel. Juste parce que le bonheur est contagieux et voir l'amour dans les yeux du monde, remplit son coeur aussi.

      La crise migratoire touche le monde , les riches rejètent et se replient sur " leurs " valeurs .. en fermant les yeux et le coeur. En Colombie , plus d'1 million de vénézueliens sont accueillis , aidés et respectés .. 4 millions de venezueliens ont dû fuir leurs conditions de vie trop dures. La crise s'amplifie , le gouvernement de Maduro nie férocement cette vague tsunami .. ! Ils n'existeraient pas !!!( mais le même vient d'annoncer son plan de rapatriement des exilés .. quelle contradiction ! Et aucune compassion de ce dictateur au ventre tripotant .. lui !

      Ce sont des groupes , à pied maintenant, qui traversent la Colombie , pour aller vers Equateur Perou .. Beaucoup d'enfants , des bébés aussi . Des milliers sur les routes , des semelles de carton dans leurs chaussures . La générosité colombienne joue à fond. Sur leur parcours , des soupes , des abris pour la nuit avec matelas de carton et couvertures , des aides morales et soutien. Les camions s'arrêtent aussi pour les aidés dans leurs périples. Le parcours est difficile , il faut monter jusquà plus de 4000m dans les paramos , et il y gèle la nuit. Des milliers de kms à pied , même pas de quoi payer les bus .

      La seconde crise migratoire en importance après la Syrie en guerre. Rejeter ces démunis du jour , c'est oublier que demain , peut-être , ce sera nous aussi. Alors , on ne sera pas content , à notre tour , de trouver que la générosité et la compassion,ce sont cela les Valeurs de l'humanité ? bien avant des pseudo valeurs culturelles de différences. Uni nous sommes et notre destin est commun .

      Juste des expériences de vies , a nous d'agir et de nous comporter comme nous voudrions voir le monde ..ce n'est pas si compliqué !

      Supprimer
    4. Emilio, tu montres le bon côté de l'humain et tu as raison de le soulever, il existe et il doit rayonner de nous pour justifier que nous sommes "humain". Mais cette bienveillance chez certains hommes, comme tu le sais, s'évapore comme neige au soleil quand l'angoisse et la colère deviennent leur pain quotidien, quand le seul objectif de la journée est de trouver à manger et de soulager, un peu, la douleur de l'âme qui crie à l'injustice. Que ce soit le sort des migrants, des itinérants des pays bien engraissés, des hommes lavés par leur femme qui les ont largués pour un jeune blanc bec riche et bien musclé, tous ces humains usés par la misère, l'angoisse, la colère et l'injustice en viennent un jour à perdre leur sens moral et agissent selon des pulsions émotives et réactives. Ces gens-là, autrefois altruistes et bienveillants, deviennent potentiellement des personnes instables ayant des comportements délinquants, criminels, destructeurs, voire même assassins.

      Je vois le beau de l'homme, mais je vois aussi ce qu'il porte en lui de profondément laid et mauvais et je crois que lucidement, il nous faut s'y préparer de façon prudente. On pourrait discuter pendant des heures de "à qui la faute", mais je crois qu'on l'a fait abondamment et qu'on a plus vraiment le temps!!!

      J'espère que tes récoltes seront bonnes afin de pouvoir nourrir un max de migrants qui passeront par chez toi ;0)

      Supprimer
    5. Ces migrants , en état de dénutrition , et malades souvent , épidémies de malaria rougeole et vih .. Abandonnés et niés par leur gouvernement , ( qui ose se dire populaire ), dans leur exode de survie ne sont pas tous des gentils non plus . Il y aussi des délinquants dans le lot. Mon épouse a failli avoir droit à une attaque à la scopolamine par un groupe de venezuelien dans la petite ville proche ..

      Nous ne sommes pas sur cette route de migrants , de la frontière nord de la Colombie, jusqu'à l'Equateur puis le Perou . Plus de 3000 kms , à pied souvent !

      Ces migrants ne peuvent pas venir sur ma ferme, qui est dans un domaine gardé , et les invités ne peuvent rentrer que sur invitation des propriétaires. La sécurité est impérative en Colombie ! Mais nous donnons un petit billet quand nous les rencontrons en ville, et parler avec eux. Non , mes préparations seront sans doute pour mes proches , familles et amis , et leurs enafnts aussi. De ceux qui vivent en ville, et qui seront dans le chaos. Dans ce coin rural , je ne suis pas seul à developper l'agro-écologie , une centaine de fermes , pour le moment.

      Je ne sais pas ce que nous reserve le futur proche , mais en cas de chaos , je crois que ce seront des hordes de migrants qui seront partout , en recherche de survie , des gens qui fuiront les villes devenues invivables ..

      A propos de climat , les autorités nous prédisent un retour du phénomème " El Niño " pour décembre 2018 .. Forte chaleur et sécheresse donc pour la Colombie, et pluies torrentielles pour Brésil Argentine .. Ce qui ne me gêne pas pour mes cultures , mes méthodes de cultures organiques avec paillis me permettent de garder l'humidité des mois , juste avec la rosée du matin . Testé pendant le dernier El Niño de 2016 , très fort ..

      Oui se préparer pour un futur improbable , et de toutes façons , c'est aussi bon à vivre au présent , sans fertilisants chimiques et pesticides , pour sa santé et celle de la Nature .

      Bisous Isabelle ,peut-être future réfugiée sur ma ferme avec ses enfants .. ^^ En tout cas , il faut toujours prévoir des alternatives , des plans B ..parce que ce système est au bout du rouleau !

      Supprimer
    6. Emilio, content d'apprendre qu'il existe encore des gens normaux sur cette pénible planète. Bon courage à vous et vos proches.

      Supprimer
  2. https://www.facebook.com/sebastien.reynes.77/posts/863030733893107?__tn__=K-R

    RépondreSupprimer
  3. Et ta conscience? . SOYEZ BONS LES UNS ENVERS LES AUTRES cela te parle. Quand à survivre pourquoi ? Agonie,angoisse,viol,torture,esclave...Plutôt mourir de faim, pour ma part c'est mieux.Et de toutes façon la mort nous attend, et mieux vaut la rencontrer l'âme légère.

    RépondreSupprimer
  4. Isa,

    j'ai fait un "copier/coller"

    "Proclamation présidentielle sur le Mois national de la Préparation, 2018

    Délivré le : 31 août 2018

    Le Mois national de la Préparation est l'occasion d'attirer notre attention sur l'importance de préparer nos familles, nos foyers, nos entreprises et nos collectivités aux catastrophes qui menacent nos vies, nos biens et notre patrie. Pendant ce temps, nous honorons également les hommes et les femmes courageux qui réagissent de manière désintéressée aux crises et aux catastrophes en apportant de l'aide à ceux qui en ont besoin. Ces premiers intervenants, qui travaillent sans relâche à la sauvegarde de notre nation et à la protection de nos citoyens, méritent toute notre gratitude et notre appréciation.

    Au cours de la dernière année, les collectivités à l'échelle nationale et dans l'ensemble des territoires ont été témoins et ont subi les dommages causés par de multiples ouragans, feux de forêt, tornades, inondations, éruptions volcaniques et autres catastrophes naturelles. La saison historique des ouragans de 2017 comprenait trois tempêtes catastrophiques qui ont touché terre en moins d'un mois et a été suivie d'une série d'incendies de forêt destructeurs en Californie. Ensemble, ces catastrophes naturelles ont touché 47 millions de personnes et des dizaines de milliers d'entre elles ont été mobilisées pour apporter aide, réconfort et assistance. Nous sommes aussi particulièrement attentifs à ceux qui sont actuellement touchés par les feux de forêt en Californie, en Oregon et au Colorado. Malgré des défis énormes, la résilience du peuple américain continue de prévaloir.

    Les tragédies rappellent sombrement que la Préparation est une responsabilité partagée et qu'il est essentiel de maintenir l'état de préparation. Tous les Américains peuvent se préparer aux catastrophes potentielles en élaborant et en mettant en pratique un plan d'intervention d'urgence familial, en assemblant une trousse d'approvisionnement en cas de catastrophe, en s'inscrivant à des alertes sur des appareils mobiles, en mettant de côté les économies d'urgence et en maintenant des polices d'assurance adéquates pour leur maison et leur entreprise. La campagne Ready de l'Agence fédérale de gestion des urgences décrit d'autres étapes importantes pour mieux se préparer à une catastrophe majeure.

    Ce mois-ci, j'encourage tous les Américains à profiter de l'occasion pour s'assurer qu'ils ont un plan d'intervention d'urgence en place et prêt à être exécuté correctement. Les situations d'urgence et les catastrophes mettent à l'épreuve la résilience et la force des familles, des collectivités et de notre pays. Il est impossible d'éviter tous les défis et toutes les menaces, mais nous pouvons et devons nous y préparer. Ce faisant, nous pouvons aider à protéger nos communautés et à sauver des vies.

    PAR CONSÉQUENT, moi, DONALD J. TRUMP,Président des États-Unis d'Amérique, en vertu de l'autorité qui m'est conférée par la Constitution et les lois des États-Unis, proclame par la présente septembre 2018 Mois national de la préparation. J'encourage tous les Américains, y compris les fonctionnaires fédéraux, étatiques et locaux, à prendre des mesures pour se préparer aux catastrophes ou aux situations d'urgence en élaborant et en mettant en pratique leurs plans d'intervention d'urgence. Chaque mesure que nous prenons pour mieux nous préparer fait une réelle différence dans la façon dont nos familles et nos communautés réagiront et persévéreront face à l'imprévu.

    EN FOI DE QUOI, j'ai apposé ma main ce trente et unième jour d'août de l'année de notre Seigneur deux mille dix-huit, et de l'indépendance des États-Unis d'Amérique les deux cent quarante-trois."

    DONALD J. TRUMP
    Presidential Proclamation on National Preparedness Month, 2018

    RépondreSupprimer
  5. Visiblement cette fin d'année est à craindre, exercice russe sur les frontières de l'europe ( 300 000 hommes, 1100 aéronef ) , armada russe en Méditerranée, tension toujours plus forte en Syrie, prise de contrôle du Détroit d'ormuz par la chine et l'iran. Si les exercices militaire russe restes des exercices, peut être fêterons nous Noël , mais, et oui il y a un mais, la prise de contrôle d'ormuz c'est faite sous prétextes d'exercice

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés