Suivre ce blog via Facebook

mercredi 13 octobre 2021

Contrôles policiers et ordonnances d'isolement dans des "sites d'isolement sûr"

*Saskatchewan, Canada: renforcement du contrôle des mesures sanitaires et du statut vaccinal de la population dans les endroits publics et les milieux de travail par des policiers. Ceci semble être une stratégie coordonnée puisqu'un ami du Congo vient de m'envoyer une mise à jour similaire où on annonce le renforcement des contrôles policiers.

On parle aussi de remettre en place un "site sûr d'isolement" (appellation officielle pour des camps de quarantaine sécurisés, volontaires ou ordonnés).


"La Saskatchewan recrute d'anciens policiers pour aider à faire respecter les règles de santé publique du COVID-19, et prévoit également un "site d'isolement sécurisé" à North Battleford, selon un responsable de la Saskatchewan Health Authority.

(...)

Une équipe d'application est mise en place par le ministère de la Santé pour aider les inspecteurs de la santé publique à réglementer "les plaintes de non-conformité pour le masque" et "les plaintes de non-conformité en matière de vaccination des entreprises ou du public", a déclaré Opondo.

L'équipe est "un groupe de policiers à la retraite qui vont vraiment nous aider, en particulier là où nous manquons d'inspecteurs de la santé publique", a-t-il déclaré.

(...)

La province a également récemment rétabli l'obligation pour les personnes infectées de s'isoler pendant 10 jours. Les contacts étroits non vaccinés doivent s'isoler pendant 14 jours. 

Opondo a également noté que 👉la province dispose d'un site Web où les gens peuvent remplir un formulaire pour informer les responsables des personnes qui ne respecteraient pas les ordres de santé publique.

En plus de l'équipe d'application de la loi, 👉l'autorité sanitaire se prépare également à faire revivre un "site d'isolement sécurisé" à l'hôpital Saskatchewan de North Battleford, a déclaré Opondo.

Dans une déclaration envoyée par courrier électronique mardi, l'Agence de santé publique de la Saskatchewan – qui a été annoncée la semaine dernière dirigera conjointement la réponse de la province au COVID-19 par l'intermédiaire du Centre provincial des opérations d'urgence – a déclaré que le site d'isolement sécurisé avait été interrompu le 11 juillet lorsque tous les services de santé publique ont été abandonnées. 

👉Le site est spécifiquement destiné aux personnes qui ne respectent pas volontairement les ordonnances d'isolement pour empêcher la propagation du COVID-19 alors qu'elles sont contagieuses, a déclaré Christopher Clemett, directeur exécutif par intérim des projets d'entreprise et des relations extérieures de l'agence.

👉Le site est en train d'être rétabli "pour garantir que les personnes qui doivent s'isoler, mais qui ne le font pas ou ne le peuvent pas, suivent 👉les instructions d'un médecin-hygiéniste", a déclaré Clemett.  [Art. 123 de la Loi de santé publique du Québec prévoit cette ordonnance légale].

👉L'emplacement du site n'avait pas été divulgué auparavant, bien que CBC News ait rapporté que des personnes y avaient été détenues pour ne pas avoir suivi les ordonnances d'isolement à Saskatoon.

Opondo a déclaré qu'il faudrait une à trois semaines pour que le site soit à nouveau installé et doté d'un personnel complet. 

"Quand ils seront prêts à recevoir des clients, nous travaillerons de la même manière que nous l'avons fait lors de la troisième vague", a déclaré Opondo. 👉« Les inspecteurs de la santé publique et la police, une fois que le médecin-hygiéniste aura signé le formulaire d'isolement sécurisé, participeront au transport et au déplacement des personnes vers le site d'isolement sécurisé. »

Une diapositive présentée lors de son allocution a déclaré: 👉"Nous travaillerons avec les forces de police pour participer à l'exécution de tout ordre de détention".

Le retour du site d'isolement sécurisé viendra s'ajouter aux sites d'auto-isolement assisté existants, qui sont disponibles pour les personnes qui n'ont pas d'endroit sûr et efficace pour s'isoler et qui ont été testées positives pour COVID-19, attendent les résultats des tests ou sont identifiées en tant que contact par un responsable de la santé publique, dit Clemett. 

Les sites d'auto-isolement assisté continuent de fonctionner à Prince Albert, Regina et Saskatoon.

"Des efforts sont faits pour loger les individus dans leur communauté d'origine ou aussi près que possible de celle-ci", a déclaré Clemett. « Le personnel de soutien d'urgence en cas de crise et les travailleurs de la santé assurent la supervision et le soutien des personnes. »

https://www.cbc.ca/amp/1.6205235?__twitter_impression=true

1 commentaire:

  1. Incroyable, ça y est! Bientôt pour le Qc et d'autres provinces vont suivre, on l'attend depuis longtemps celle-là c'est prédit

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés