Suivre ce blog via Facebook

samedi 2 juillet 2022

Prix de l'essence: on a encore rien vu...


 https://finance.yahoo.com/news/jpmorgan-sees-stratospheric-380-oil-195936502.html

1 commentaire:

  1. Je travail sur une vielle histoires concernant l'OTS que l'auteur Christian Cotten de «Mafia ou Démocratie» (2003) a publié après son bouquin. Elle concerne les deux gourous de l'OTS (Jouret et Di Mambro) qui serait des agents de l'OTAN. Je ne crois pas qu'il fasse croire à ce genre de propos. Par contre, il faut savoir que ce mot «complotiste» qui sert à dénigrer les personnes qui désirent comprendre et expliquer, cache en réalité ce qui est partout. Ce que je qualifie de «planificationistes». Un complot c’est en réalité une planification dont l'objectif est tenu secret. Actuellement, on laisse croire que la Russie improviserait une hyper-inflation, alors qu’il s’agit d’une planification. Par contre, cela ne serait pas possible sans que l’OTAN ait sa propre planification qui indique une volonté de retirer des gains de l'hyper-inflation, comme on peut affirmer que plusieurs secteurs économique US ont profité des mesures sanitaire. Bien que le sujet ne cadre pas, en apparence avec votre texte, ce matin je suis revenu sur La Lettre des Templiers envoyé en 1994 à près de 300 personnes, partiellement censurée par nos médias québécois. Elle accusait le premier ministre Robert Bourassa et Claude Ryan (1925-2004) d’avoir «commandité une opération particulièrement sale et douteuse pour masquer certains de leurs propres agissements» et affirmait que «monsieur Ryan aurait été en personne manipulé et commandité par l’Opus Dei [...] groupe secret, dont les activités partout dans le monde relèvent plus du banditisme organisé à grande échelle que de celle d’élever les âmes». La Lettre ajoutait qu’il faut constater l’état du monde pour être «convaincu de l’existence à l’échelle mondiale d’une organisation secrète maléfique soutenue par la grande finance décidé à faire taire ou a détruire tous ceux qui seraient susceptibles d’interférer à l’encontre de ses intérêts». Elle terminait en accusant «directement et avec force les responsables de la Justice, des mass-médias et des gouvernements [québécois et français] pour enfin accuser tout ce beau monde d’assassinat collectif». C’est comme ça. Lorsqu’il fait beau et qu’on est heureux, j’aime bien rappeler aux gens que notre présent repose sur notre passé. Et lorsqu’on constate que la censure suit une courbe idéologique servant à protéger ces puissants, c’est que l’invasion a déjà eu lieu. Mais encore, nous sommes seulement à tenter de sauver «notre chair et notre sang», a tenter de préserver nos petits plaisirs, alors que la planification vise notre esprit convoitée par les «forces célestes mauvaises qui reposent dans les lieux célestes».

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés