Suivez ce blog via Facebook

lundi 13 mars 2017

Ceux qui sont contre la vaccination pourraient bien se réjouir en 2017 de leur première grande victoire : grâce à eux, on pourrait assister à la première grande épidémie de rougeole en Amérique du Nord en un demi-siècle!

* Quelle détestable et mensongère propagande du lobby pharmaco-médical! 

Les non-vaccinés acceptent le risque de contracter une maladie infantile pour laquelle l'organisme humain a été conçu pour développer des anticorps pour la combattre. Si les vaccins sont jugés efficaces par ceux qui acceptent de les recevoir, qu'ont donc t-ils à craindre des non-vaccinés? Une autre question se pose: ne serait-il pas possible que ce soit les vaccinés qui sont responsables de la recrudescence des cas de rougeole, les véritables porteurs et transmetteurs du virus? Mais encore, ce n'est peut-être qu'une autre campagne de peur pour culpabiliser (voire criminaliser) les opposants à la vaccination (dont Trump fait partie) et pour préparer une campagne massive de vaccination!

Ceux qui sont contre la vaccination pourraient bien se réjouir en 2017 de leur première grande victoire : grâce à eux, on pourrait assister à la première grande épidémie de rougeole en Amérique du Nord en un demi-siècle.

Selon le pédiatre américain Peter J. Hotez, on en voit déjà les premiers signes avant-coureurs dans son État, le Texas. On y recensait cet automne 45 000 enfants qui ont reçu une « exemption non médicale », c’est-à-dire le droit de refuser d’être vacciné à l’école, pour des raisons religieuses ou personnelles.

Et un mouvement local fait campagne pour inciter les parents à connaître et à utiliser cette « clause de conscience », alerte dans le New York Times Peter Hotez, qui est aussi directeur du Centre pour le développement des vaccins à l’Hôpital pour enfants du Texas.

Un mythe qui a la vie dure

Le mythe d’un lien entre vaccin et autisme pourrait même regagner du terrain, avec l’intérêt que semble porter le président Donald Trump à l’un des chefs de file du mouvement antivaccination, l’activiste Robert Kennedy Jr.

La rougeole, comme la vaccination tend à nous le faire oublier, a déjà été l’une des maladies les plus dangereuses, en partie parce qu’elle est l’une des plus contagieuses : avant la généralisation du vaccin, les services de santé estimaient qu’une seule personne infectée pouvait en contaminer plus d’une douzaine.

Cela signifie que plus le nombre d’enfants non vaccinés augmente, plus le risque qu’un enfant ou un adulte infecté contamine des enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de recevoir le vaccin augmente lui aussi.

Dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 100 000 enfants meurent chaque année de la rougeole.

Source:

16 commentaires:

  1. Quand j'étais gosse, ce genre d'épidémie n'effrayait personne... même au contraire, les mamans qui voulaient s'assurer que leur enfant développe les anticorps, s'arrangeaient pour que l'enfant soit en contact avec des petits camarades qui avaient contracté la maladie, bien que ceux-ci restent alors à la maison jusqu'à guérison.

    J'ai personnellement eu dans mon enfance la rougeole, la rubéole, les oreillons, tout comme la plupart des enfants autour de moi... pendant une des deux premières, j'ai dû rester une semaine au lit sans lumière, et le docteur avait insisté sur ce point ainsi maman avait installé des linges de bain sur les fenêtres pour éviter le maximum de lumière dans la chambre durant la journée, car pendant cette maladie-là (rougeole ou rubéole ?) la lumière du jour pouvait atteindre le nerf optique... ainsi, je vécus la semaine la plus ennuyeuse de ma vie, sans même pouvoir lire un livre... mais je n'eus aucune conséquence d'aucune sorte pour toutes ces maladies d'enfance, et depuis la meilleure protection-immunisation m'accompagne, à vie.

    Les petites filles étaient particulièrement invitées à s'immuniser de la sorte en s'exposant à ces 2 maladies, dont on disait que les attraper à l'âge adulte, par exemple durant une grossesse, exposait le bébé à des malformations.

    Les vaccins n'immunisent pas à vie, il faudrait refaire le vaccin au bout d'un certain nombre d'années (et se refaire ainsi un "shoot" de substances nocives pour le corps... aluminium, mercure, etc...) et de plus les gens à peine vaccinés sont souvent vecteurs de la maladie pour les autres non vaccinés.

    Les 100'000 enfants qui meurent de la rougeole dans le monde meurent très probablement à cause d'autres causes concommittantes (famine, mauvaises conditions d'hygiène)... et combien d'enfants ont chaque année dans le monde leur vie ruinée à cause de vaccins inutiles et nocifs ... en se retrouvant avec des maladies auto-immunes, invalidantes, voire la mort aussi ?

    RépondreSupprimer
  2. Hola Isabelle , si tu le permets , une information absolument pas relayee ,par aucun media international .

    Un nouveau virus , localise dans la Sierra Nevada du nord de la Colombie. Une affection respiratoire aigue , d origine inconnue. Fievre , frissons , douleur de tete,. toux.. evolution 6 a 8 jours , et forte mortalite.

    . Déjà 11 indigenes sont morts depuis debut mars 2017. La zone a été bouclee et est desormais interdite. Des equipes d investigations sont sur place. La faim contribue grandement a cette situation. Dans toutes les villes et campagnes colombiennes , la denutrition a augmente a une vitesse alarmante. Chaque jour des gens meurrent de faim en Colombie . Et personne , aucun media hors nationaux n en parlent , absolument aucun !

    Il n est pas exagere de dire que la Colombie se meurrent , et dans un silence mediatique absolu ! Crise humanitaire due a crise economique grave , et corruption generale des politiciens locaux et nationaux. Au Venezuela, l Etat aide les plus necessiteux , en Colombie , l Etat laisse mourir son peuple !

    Quelques liens en español ..

    http://www.eltiempo.com/colombia/otras-ciudades/prohiben-ingreso-a-zona-de-brote-en-sierra-nevada-de-santa-marta-66388

    http://www.eltiempo.com/archivo/documento/CMS-16837955

    http://hsbnoticias.com/noticias/judicial/video-familia-kogui-fue-evacuada-de-sierra-nevada-por-epidem-283607

    http://hsbnoticias.com/noticias/nacional/por-brote-de-extrana-enfermedad-se-prohibe-ingreso-la-sier-283363

    les indigenes Koguis sont completement abandonnes, plus rien a manger que de la canne a sucre , des bananes a cuire ( platano ) ou quelques oiseaux et racines . Et ce n est pas la seule region de Colombie ..

    Isabelle , fais circuler cette info , stp , ton audience est plus large et internationale , le monde doit savoir . LA COLOMBIE EST EN TRAIN DE MOURIR !

    Merci , gracias a ti Amiga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu pouvais me faire une traduction en français ce serait assez génial! Je vais publier, c'est certain. Tu peux aussi entrer en contact avec certains médias, va vers Huffington Post, Yahoo et Sputnik News. Ne perd pas ton temps avec les autres médias occidentaux!

      Supprimer
    2. Isabelle J'ai suivi un lien pour voir http://hsbnoticias.com/noticias/judicial/video-familia-kogui-fue-evacuada-de-sierra-nevada-por-epidem-283607

      Rapidement, une traduction simultanée est possible, trad pourrie mais cela donne une idée. L'article dit que plus de 7 000 000 kilos de médicaments ont été apportés par hélicoptère su place dimanche, resterait à savoir si c'est bien le cas.

      famille [VIDEO] Kogi a été évacué de la Sierra Nevada épidémie qui a coûté plusieurs vies
      Dimanche, 12 Mars, 2017 - 07:49
      RECOMMANDÉ

      [VIDEO] Ministère de la station de police de la Défense a ouvert en Inza (Cauca)

      Il a laissé tomber le groupe 'ripisylves' 'motojíbaros' qui offensait à Aracataca
      La dixième brigade blindée organique de la première division des hélicoptères de l'armée nationale Bataillon Mobilité et Maneuver Aviaición No. 1 "BMMA1" soutiennent les communautés autochtones Zinkaka, Tusimake et Bunkuana (situés dans le bassin des limites Rio Badillo Cesar et la Guajira département), qui souffrent d'une maladie respiratoire rare qui a tué onze frères aînés, dont quatre enfants.

      Depuis qu'il a été présenté à cette situation, la Première Division a ordonné à ses ressources aux représentants d'organisations autochtones, les autorités Kogi origine ethnique, l'Institut national de la santé, la Dusakawi EPS et secrétaire Cesar Santé, pour tenter de sauver la vie des Indiens.

      Ce dimanche, après sept jours de vols continus, sont entrés hélicoptères à quatre mille sept cent soixante-dix pieds de haut avec 7 000 900 kilos de médicaments et de nourriture pour toute la communauté et dans la société de médecins militaires spécialisés à nouveau pour enquêter sur les causes de cette la maladie.

      Selon les témoignages de l'ethnie Kogi et le personnel médical, plusieurs autochtones viennent avec de la fièvre, des maux de tête, de la toux et des frissons; les symptômes associés à une infection respiratoire aiguë.

      Merci à la réponse effective de l'armée nationale ont été évacués dans la matinée pour une famille de Kogi vous souffrez les mêmes symptômes et maintenant, les parents et deux jeunes enfants reçoivent des soins médicaux spécialisés dans la ville de Valledupar et logo apporter des échantillons de sang pour l'analyse.

      La Première Division de l'Armée nationale prévoit que le prompt rétablissement de cette famille, ainsi que des groupes ethniques sont touchés et continueront de fournir une réponse immédiate pour arrêter cette terrible maladie qui attaque les communautés dans la Sierra Nevada de Santa Marta.

      Corpus

      Supprimer
    3. Hola Corpus ,
      Ce que je sais , c est qu une equipe medicale d urgence a ete heliportee sur les lieux. Des masques ont ete distribues , quelques medocs anti douleur et fievre, aucuns aliments , et surtout des vaccinations ont ete faites. Vacciner contre quoi ? puisque le virus n a pas ete identifie ? Les chamans eux, pensent que ce virus vient de la consommation d oiseaux sylvestres .. La responsable sanitaire d Etat , dement et a dit qu il faut attendre les resultats des analyses de sang et autres..

      15 mars 2017 , les resultats sont arrives des labos , negatifs , pas d identification de ce virus , origine inconnue .

      A noter que le directeur de l eps Dusakawi , qui etait charge de l aide sanitaire et humanitaire ,pour les indigenes, a ete arrete pour corruption le 5 mars 2017 , detournement d 1 million d euros equivalents , destines a l aide alimentaire , pour les indigenes . Du quotidien dans ce pays , Colombie , le plus corrompu au monde , du sol au plafond !

      La zone , accessible par sentier , 18 heures de marche , ou helico , est completement bouclee et interdite , 450 indigenes vivent dans ces 3 tribus . En helico , c est 10 minutes 30 kms , de la cote caraibes , avec Cartagena , zone la plus touristique de Colombie, Beaucoup de nord americains en touristes, et Barranquilla , zone portuaire la plus importante , en connection avec le monde entier.

      Toujours rien de l Oms , aucune alerte.

      Il semble que tout soit fait pour laisser le temps au virus , d atteindre les zones peuplees .. Une autre info en parallele , du 16 mars 2017 ,l Argentine , va produire massivement des vaccins pour le continent ..

      Ce n est pas la premiere tentative de l OMS de propagation de virus , Chikungunya Dengues et dernierement Zika , mais les effets n ont pas ete a la hauteur des esperances , peu de mortalites . D autres tentatives , dans le sens de virus respiratoire aigu , avec forte mortalite , sont bien plus prometteurs . Des cas semblables , deja , en 2016 , dans une autre region de Colombie , Boyaca , avec egalement virus non identifie , et quelques cas mortels . Mais encore trop de resistances a la propagation rapide . La , dans ces derniers cas , la formule semble deja beaucoup plus prometteuse. La mort survenant generalement dans les 8 heures , apres les fortes fievres et vomissements , et touche toutes les tranches d age.

      Donc pas d affolement inutile , l alerte sera lancee par l OMS , quand les zones tres peuplees seront touchees , et donc le virus incontrolable dans sa propagation a ce stade. Mediatisation nationale colombienne uniquement , et tres limitee. Juste pour deresponsabiliser les autorites , quand, et si la situation evolue vers ce qui est programmee .

      En tout cas , tres bon endroit d incubation de ce virus , des zones tres peuplees si proche ..l Oms s ameliore , mieux que la derniere zone bresilienne pour Zika !

      ps >Isabelle, Huffington post et yahoo , t es pas serieuse la ,LOL ? aucun mainstream ne relayera cette info , AUCUN , pas avant que l OMS ne lance une alerte .. le but etant trop tard .. parce que le but est la .

      Je peux traduire evidemment , mieux que google , mais une perte de temps , et meme dangereuse si la nouvelle se propageait, hors limite territoriale colombienne .. on tue pour beaucoup moins en Colombie .. Si je suis encore vivant apres 10 ans a vivre dans ce pays , c
      est que je sais , et applique la formule "trop parler tue " Si les ONG nombreuses en Colombie , ne relaient pas , c est qu elles ont leurs raisons , de laisser incuber le virus , pour l instant .

      merci quand meme Isabelle .

      Supprimer
    4. Il y a des journalistes du Huffington Post et de Yahoo qui pourraient soumettre ça à leur éditeur, mais tu as raison de dire que tant que les autorités sanitaires n'auront pas déclaré officiellement le virus les médias n'oseront pas étaler l'affaire.

      Ce n'est pas possible pour toi de sortir de Colombie? J'ai cru comprendre que tu avais deux ou trois nationalités. La survie actuelle semble déjà être ardue, je n'ose même pas l'imaginer en temps de chaos planétaire. Malgré que la question se pose: quel endroit sur Terre sera plus sécuritaire qu'un autre en ces temps de grands troubles?

      Supprimer
    5. Bonne question .. la reponse ? probablement aucun.

      Evaluer les risques , de toutes sortes , pour sa zone particuliere, et essayer de se preparer au mieux.

      Vu que mes voisins , de riches americains , ont choisit cet endroit , ce ne doit pas etre le pire ?
      En regle generale , jamais en ville ,
      autonomie en securite ( nous avons des gardes 24/ 24) , autonomie en eau ( nous avons notre propre station filtration )
      autonomie possible en aliments ( le climat est favorable et la zone produit beaucoup d aliments ) reste l electricite , de source hydraulique , qu il faudra apprendre a vivre sans ..
      On a meme pas mal de bunkers dans le coin ..
      Mais tout cela reste theorique , les epidemies sont un des risques difficilement imaginable ..

      Vu la vitesse des catastrophes climatiques en cours , partout dans le monde ,les situations vont devenir rapidement hors de tout controle possible .
      En ce moment 500 000 peruviens affectes par les inondations dantesques , 70 000 maisons detruites , 70 victimes ..
      https://youtu.be/HBVTo4FwmUw

      il y a quelques annees . 9000 victimes avec les epidemies qui s en sont suivies ..

      Supprimer
    6. Isabelle , pour le Quebec , voila le village du Perche ou j ai grandi , j habitais les memes batiments d epoque , juste a cote de ce qui etait l auberge du cheval blanc des Bouchard, et les noms des pionniers de 1650 sont en bonne partie dans ma genealogie maternelle du Perche aussi .. je ne suis pas quebecois , mais pourrais raconter comment vivaient ces ancetres quebecois la , sans doute les memes jeux de cache cache .. en tout cas , memes endroits quasiment intacts .. et je ne le savais pas a l epoque , c est grace a ton dernier com que j ai fais des recherches .. comme quoi les synchronicites . Merci Isabelle , de biens belles recherches et ces souvenirs sont tres vivants dans ma memoire.
      http://www.perche-quebec.com/files/perche/lieux/saint-cosme-en-vairais.htm

      Supprimer
    7. Bien heureuse de t'avoir replongé dans ton patrimoine génétique et culturel!

      Supprimer
    8. c est toujours mieux, de savoir d ou l on vient, pour savoir ou l on va :)
      une coquille , c est pas les Bouchard qui tenait l auberge , mais les Fortin .

      Supprimer
  3. separer pour mieux regner...
    il vont creer la haine entre les gens vacciner et ceux et celles qui ne le sont pas ou ne veulent pas.
    Cest louche. En fait, pas besoin de vaccins, quand on mange bien et boost le systeme immunitaire. Cest avec ca que le corps se defend. Les vaccins, ca epuisent le systeme immunitaire et ca donne le virus directement dans le corps, dans la chair ; ils ne passent pas par les voies habituelles. Cest inutiles et illes peuvent bien injecté ce quilles veulent la dedans et faire croire que cest innoffensif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui anonyme , l OMS est tres consciente de cela , qu il faut d autres conditions pour developper les maladies qui tuent rapidement, en plus des vaccins.

      Un humain , c est tres resistant .

      C est pourquoi la malnutrition est l arme complementaire indispensable . Le monde doit etre affame d abord , c est en tres bonne route en ce moment , la ou il y a des pauvres , les 3/4 de la planete seulement ..

      la vaccination est juste une carte de plus , dans le plan d eugenisme d eradication des humains.

      Supprimer
  4. Ce n'est pas le vaccin qui est dangereux, ce sont les excipients ajoutés dont on ne connaît pas exactement la composition. ou les vaccins ROR qui provoquent l'autisme quand ils sont injectés ensemble et trop tôt. Il faut nuancer les propos et ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

    RépondreSupprimer
  5. http://conscience-du-peuple.blogspot.com.co/2017/03/le-center-for-disease-control-and.html

    Si.
    on connait les compositions , c est publie par le CDC. On le savait deja , par un medecin belge tetu.

    https://www.info-vaccination.be/?La-composition-des-vaccins

    La lignée cellulaire WI-38, contenue dans au moins 6 vaccins dont celui contre la rougeole, la rubéole et les oreillons, est largement connue pour être un "dérivé du tissu pulmonaire d'un fœtus femelle (caucasien) avorté", comme le reconnaît le site Wikipedia.

    for Disease Control and Prevention (CDC) publie une liste de tous les excipients contenus dans les vaccins, comprenant des "cellules rénales de singes verts d'Afrique" et des cellules de fibroblastes provenant de foetus humains avortés ...


    C est pourquoi l OMS encourage , autant que bill Gates ( devenu actionnaire principal du celebre Monsanto)

    D ailleurs , si cette comnposition n etait pas connue, jamais Sante Canada n aurait donne son approbation pour des Cellules rénales de singes, cellules de foetus humains avortés, dans les vaccins . CQFD

    Dans les annees 60 , c etait moins subtiles , les aides humanitaires consistaient a balancer d avions , des couvertures infestees de variole , pour les indigenes sud americain .

    RépondreSupprimer
  6. Un peu hors sujet isabelle, mais disons dans la même veine « santé » :

    Publié le 15 mars 2017 à 05h00 | Mis à jour à 09h02
    Un dangereux pesticide dans l'eau potable de Montréal
    La présence d'un dangereux pesticide a été détectée dans l'eau potable de Montréal et de Toronto au moment où Santé Canada doit se prononcer à nouveau sur l'utilisation de ce produit au pays.

    Des échantillons d'eau du robinet de Montréal analysés pour le compte d'Équiterre ont montré des concentrations d'atrazine inférieures aux normes canadiennes, mais supérieures à celles de l'Union européenne (UE), qui interdit l'utilisation de cette substance active d'un herbicide couramment utilisé en agriculture.

    Équiterre a rendu publics hier les résultats de ces analyses effectuées par Sébastien Sauvé, professeur de chimie environnementale à l'Université de Montréal. Une cinquantaine d'échantillons ont été recueillis par son équipe. En 2016, les échantillons prélevés en juin, juillet et août montraient une concentration deux fois supérieure aux normes de l'UE.

    « Ce qu'on soupçonnait a été révélé par les chercheurs, affirme Sydney Ribaux, directeur général d'Équiterre. On pense maintenant que la balle est dans le camp de la ministre de la Santé [Jane Philpott]. C'est un des pesticides les plus dangereux pour la santé humaine. Si l'atrazine est permis, on se demande bien quel pesticide sera alors interdit. »

    ANALYSE DE SANTÉ CANADA

    En entrevue avec La Presse, M. Ribaux explique que la loi canadienne prévoit que Santé Canada doit réévaluer l'utilisation d'un produit si un autre pays l'a inscrit sur sa liste noire. L'atrazine est interdit depuis 2003 dans l'Union européenne. L'agence fédérale aurait terminé son analyse et sa recommandation serait toujours favorable à l'utilisation de l'atrazine.

    Le hic, selon le directeur général d'Équiterre, c'est que Santé Canada se serait contenté d'analyser les eaux souterraines, « alors qu'on sait que la majorité de la population tire son eau potable des eaux de surface ».

    la suite :

    http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201703/14/01-5078845-un-dangereux-pesticide-dans-leau-potable-de-montreal.php

    Corpus

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés