Suivez ce blog via Facebook

dimanche 26 mars 2017

Le plus grand barrage de Syrie s'effondre partiellement près de Raqqa

* Syrie : la bataille de Raqqa se prépare

Le plus grand barrage de Syrie s'est partiellement effondré après avoir été endommagé par les combats près de Raqqa.

Le barrage de Tabqa (ou de Thawra), le plus grand de Syrie, s'est partiellement effondré dimanche en raison des combats opposant les terroristes de Daech aux Forces démocratiques syriennes (FDS) près de Raqqa, a annoncé la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen.

« Une partie du barrage a été détruite en raison des combats dans ses environs », a indiqué la chaîne.

La centrale hydraulique de Tabqa a suspendu ses activités après que son poste de commande a été mis hors service par une frappe aérienne ou un pilonnage, d'après Al-Mayadeen qui se réfère à des sources informées.

Les spécialistes techniques ne peuvent pas se rendre à la centrale en raison des hostilités.

La centrale hydraulique de Tabqa a été érigée au début des années 1970 avec le concours de spécialistes soviétiques.

Les autorités syriennes ont déjà appelé la communauté internationale à intervenir et à mettre fin aux frappes aériennes visant les barrages sur l'Euphrate, frontière naturelle entre les provinces d'Alep et de Raqqa. Damas a prévenu que la destruction des barrages risquait de provoquer une vaste inondation qui emporterait des villes entières.

Les unités arabo-kurdes des FDS se trouvent à quelque quatre kilomètres du barrage. Elles cherchent à prendre le contrôle de la ville de Tabqa, le dernier fief de Daech sur la route menant vers Raqqa.

Les Forces démocratiques syriennes ne tentent pas de reprendre le barrage de Tabqa par crainte que les terroristes ne le fassent sauter.

La semaine dernière, le porte-parole des FDS Talal Silo a annoncé au journal El-Watan que l'opération d'encerclement de Raqqa prendrait 15 jours. Selon lui, les FDS lanceront ensuite l'assaut de la ville avec le concours des avions de la coalition internationale.

Située au bord de l'Euphrate, à 160 km à l'est d'Alep, la ville de Raqqa compte près de 300 000 habitants. Les terroristes ont pris le contrôle de Raqqa en 2013. Les troupes gouvernementales ont entrepris plusieurs tentatives de libérer la ville, sans succès. En 2014, l'armée syrienne a perdu le contrôle de la province de Raqqa.

Selon les experts, la ville de Raqqa peut abriter entre 3 000 et 4 000 terroristes.

Source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés