Suivez ce blog via Facebook

mardi 7 mars 2017

Le Center for Disease Control and Prevention (CDC) publie une liste de tous les excipients contenus dans les vaccins, comprenant des "cellules rénales de singes verts d'Afrique" et des cellules de fibroblastes provenant de foetus humains avortés ...

* Un excipient désigne toute substance autre que le principe actif dans un médicament.

Des fonctionnaires de l'organisation américaine de planification familiale Planned Parenthood, qui prône l'avortement, et de l'industrie de l'avortement disent clairement devant une caméra cachée que des organes "frais" de bébés avortés, dont les yeux, le coeur et les testicules, sont vendus sur le marché noir

Une responsable du planning familial américain, piégée en caméra cachée, s'est vantée de pouvoir fournir à la demande des organes de fœtus issus d'avortements tardifs

Produits, vaccins et traitements médicaux qui contiennent du matériel provenant de bébés avortés

Des bébés avortés dans notre alimentation!

L'administration Obama approuve l'utilisation de cerveaux de bébés avortés pour des tests de laboratoire

Des bébés avortés incinérés comme "déchet chimique" pour chauffer certains hôpitaux

Bébé avortés recherchés pour la greffe d'organes... 
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/01/bebe-avortes-recherches-pour-la-greffe.html


Dans un PDF trouvé sur le site du CDC intitulé "Vaccine Excipient & Media Résumé", le CDC répertorie tous les excipients couramment utilisés dans les vaccins qui sont injectés chez les adultes et les enfants à travers les États-Unis. La liste du CDC, en vigueur depuis le 6 janvier 2017, est  "extraite des encarts des fabricants", peut-on lire.

La lignée cellulaire WI-38, contenue dans au moins 6 vaccins dont celui contre la rougeole, la rubéole et les oreillons, est largement connue pour être un "dérivé du tissu pulmonaire d'un fœtus femelle (caucasien) avorté", comme le reconnaît le site Wikipedia

L'Institut Coriell explique que la lignée cellulaire MRC-5, contenue dans une dizaine de vaccins, a été développée en septembre 1966 à partir d'un tissu pulmonaire prélevé sur un fœtus de 14 semaines avorté sur une femme de 27 ans en bonne santé physique, pour des raisons psychiatriques précise la recherche.

Sources:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés