Suivre ce blog via Facebook

samedi 22 février 2020

La Chine déploie 40 incinérateurs à Wuhan

Cet article est, tristement et dramatiquement, en accord avec plusieurs autres publications médiatiques et témoignages de citoyens chinois. Les lanceurs d'alerte chinois qui étaient très actifs depuis le début de la crise se sont tus: emprisonnés, voire tués par les autorités. 

À l'heure actuelle, je juge la situation hautement inquiétante sachant que des milliers de personnes sont de retour dans nos pays après des pseudo-quarantaines et des mesures de contrôle de la maladie déficientes et négligées. Je crois, à la lumière des informations qui nous arrivent, que nous faisons face à une catastrophe mondiale dont les répercussions seront extrêmes pour toutes les sphères de notre vie. 

Je continue donc à vous exhorter à vous préparer rapidement dès que des cas d'infectés seront annonçés dans nos médias nationaux. Mais encore, les autorités peuvent tarder à nous dire la vérité, et c'est ce que je crois qu'elles font pour retarder l'état de panique de la population, et quand ça va partir en vrille, il sera peut-être un peu tard pour des ordres d'isolement à domicile pendant plusieurs semaines... pensez quelques coups d'avance!

Solidairement.

Isabelle

La Chine déploie 40 incinérateurs à Wuhan

Les médias chinois rapportent que les fours mobiles - utilisés pour brûler les carcasses d'animaux et les déchets médicaux - ont été expédiés au centre de l'épidémie du Covid-19

NTD rapporte que les cabines sont destinées à l'élimination des carcasses d'animaux, tandis que China Ship News rapporte que les incinérateurs sont destinés aux déchets médicaux.

Des sources citées dans les médias chinois soulèvent des questions quant à savoir si les incinérateurs sont destinés aux animaux ou seront utilisés pour éliminer les restes humains.

Le professeur Ming Ju aurait déclaré que les cabines étaient des «incinérateurs mobiles» pour les corps.

Et pendant ce temps, le professeur Qu Zan a déclaré que le virus ne pouvait pas survivre à la chaleur de 850 degrés créée par le four.

Les habitants de Wuhan auraient remis en question la nécessité de tels fours car il n'y a pas d'infection par le virus chez les animaux.

Des questions ont été soulevées quant à savoir si le Parti communiste retient ou non des informations sur l'épidémie à Wuhan.

Des rapports inquiétants ont continué à émerger avec des affirmations selon lesquelles les médecins sont totalement dépassés par le nombre d'infections.

Des images ont émergé montrant des rues désertes et des vidéos du début de l'épidémie dans lesquelles les hôpitaux débordent déjà de monde.

Et le directeur de l'hôpital de Wuhan, Liu Zhiming, serait décédé de l'infection avec environ 1700 médecins diagnostiqués avec le Covid-19.

Les autorités ont mené une campagne de porte-à-porte à Wuhan pour éliminer toute personne infectée de la ville.

"Cela doit être pris au sérieux", a déclaré Wang Zhonglin, le nouveau secrétaire du Parti communiste de Wuhan.

"Il n'y a rien de plus important que la vie humaine." 

"Si un seul nouveau cas est trouvé (après mercredi), les chefs de district seront tenus pour responsables".

Il a été affirmé plus tôt ce mois-ci que les crématoriums de la ville travaillaient «24h / 24 et 7j / 7» pour s'occuper des corps.

Les travailleurs épuisés travailleraient sans interruption, car on leur envoie constamment les corps des victimes: on prétend qu'ils brûlent 100 corps chaque jour depuis le 28 janvier.

Les travailleurs du crématorium travailleraient dans des tenues de protection et des masques de fortune lorsqu'ils manipulent les corps.

Les médias chinois ont également publié un décret interdisant les funérailles plus tôt ce mois-ci, déclarant que tous les corps doivent être immédiatement brûlés par les autorités.

Citant la Commission nationale de la santé, les journaux ont confirmé que tous les corps devraient être brûlés «à proximité et immédiatement».

Il a ajouté: «Les enterrements ou le transfert de corps ne sont pas autorisés. Les funérailles ne sont pas autorisées afin d'éviter la propagation du virus. »

Au moins 16 villes sont fermées à clef en Chine, avec environ 55 millions de personnes vivant en quarantaine.

La Chine aurait commencé à brûler de l'argent car elle craignait que les billets de banque ne contribuent à la propagation du virus.

On estime qu'environ 600 millions de dollars de billets ont été détruits ou retirés de la circulation par le Parti communiste.

Les inquiétudes concernant le virus se tournent maintenant vers les impacts économiques potentiellement énormes d'un pays vivant en quarantaine.

1 commentaire:

  1. Comparativement aux grippes ou sida qui font des milliers de fois de plus de morts, ce coran à virus ne fait que la une des merdias mais pas des hôpitaux !
    La plupart des merdias n'ont AUCUN envoyé spécial ou permanent en Chine et inventent la totalité de leur lobbying !

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés