Suivre ce blog via Facebook

lundi 1 août 2022

Un avertissement à prendre TRÈS au sérieux

 

Nous sommes avertis par l'ancien gouverneur de la Banque du Canada et il propose le "revenu minimum garanti" comme solution à ce chaos annoncé (lire programmé)...

Ceux et celles qui ne se laissent pas avertir agissent comme des insensés, nous disent les Écritures.

"Le monde de demain, selon Poloz ?

L’interaction entre ces forces provoquera inévitablement des chocs. 👉Il invite les ménages et les entreprises à se préparer en conséquence, sans trop compter sur le soutien des autorités fiscales et monétaires."

"La possibilité qu’une hausse des taux d’intérêt, même modeste, 👉entraîne une série de faillites d’entreprises et de pertes d’emplois hors du commun peut sérieusement limiter la capacité des banques centrales à respecter leurs objectifs d’inflation », écrit à titre d’exemple celui qui a dirigé la banque centrale du Canada de juin 2013 à juin 2020."

👉Dans ce monde de tous les dangers, les gens doivent s’attendre à perdre leur emploi plus souvent, met-il en garde."

"Malgré ses bons côtés, 👉la technologie rendra obsolètes des emplois : chauffeur, opérateur de machinerie agricole, conseiller financier, agent de centre d’appels et commis en magasin. L’auteur n’écarte d’ailleurs pas une remontée du taux de syndicalisation en conséquence."

"Il voit d’un œil favorable 👉la conversion de l’assurance-emploi en un programme de revenu minimum garanti dont les règles devront faire en sorte de minimiser son impact négatif sur le taux de participation au marché du travail."

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/2022-08-01/entrevue-avec-stephen-poloz/attachez-vous-ca-va-brasser.php

4 commentaires:

  1. je crois que la crise arrive en automne 2029 et ce qui se met en place présentement c'est seulement le combustible à la mère de toutes les crises le big one financier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas où vous prenez vos certitudes, mais la crise est actuelle, l'appauvrissement des familles est fulgurant et la crise du logement menace la dignité de plus en plus de personnes.

      Je crains que votre échéancier soit mal ajusté...

      Supprimer
  2. donc il n'y a rien à craindre jusqu'en 2029. le dow jone va probablement monté jusqu'à 40 000 points et ensuite la parfaite tempête pourrait commencer oublier 1929 c'est pire que ça c'est l'effondrement de la civilisation.le gouvernement mondial doit arriver en 2030.donc pas de panique la crise arrive pour tout le monde.

    ce n'est pas encore hyperinflation à la weimar.

    RépondreSupprimer
  3. C'est certain qu'on se dirige ver ça. Reste à savoir quelles seront les conditions pour obtenir ce revenu minimum garanti et s'il n'est pas plus élevé que le montant de l'aide sociale, le peuple entier sera dans la pauvreté.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés