Suivez ce blog via Facebook

lundi 17 novembre 2014

Une exécution à la guillotine en réalité virtuelle pour la sortie d'Assassin's Creed Unity

* À l'intérieur de la gradation des sensations de plus en plus fortes proposée par les jeux vidéo, voilà qu'il sera possible à nos jeunes de vivre la sensation d'être guillotiné! Cette banalisation de l'horreur sert à créer une génération de jeunes de plus en plus insensibles aux injustices, aux drames humains, privés de la sensation de compassion et d'empathie. Les jeux vidéo et les films sont non seulement des outils de propagande extraordinairement puissants, mais ils sont devenus des engins de contrôle de l'esprit, des émotions humaines et de modulation des humeurs.
 

8 commentaires:

  1. EBOLA more:

    http://exopolitics.blogs.com/ebolagate/

    EbolaGate is actually a Vaccine-inducement/Genetic Bioweapons False Flag attack strategy, with many sophisticated alternative scenarios

    https://www.youtube.com/watch?v=5z43173PgXY&app=desktop

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est quoi le rapport entre ton commentaire et l'article????

      Supprimer
  2. Excellente analyse Isa! Nous pouvons, il est vrai, constater tous les jours les conséquences de cette banalisation de la violence, de la vulgarité et tout ce que l être humain peut produire de plus bas. Une génération gâchée...

    RépondreSupprimer
  3. Il faut arrêter de dire que ces jeux sont innocent,les sensation sont la,manque l'odeur.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Isabelle,
    Un poil déçu par vos conclusions hâtives (pourtant ce n'est pas dans vos habitudes). Cette action est le fruit de Henry Oberlander, un "créatif", et non pas une action marketing d'Ubisoft, l'éditeur du jeu (qui ne se permettrait jamais quelque chose d'aussi douteux).

    J'en profite pour ouvrir une parenthèse sur la question du jeu vidéo et de son impact. Je trouve dommage de "diaboliser" ce nouveau média de manière systématique alors qu'il est formidablement prometteur en terme d'échanges, d'apprentissage et d'éducation. On m'a appris a ne jamais condamné l'outil mais plutôt celui qui s'en sert. Oui il y a beaucoup de jeux violents mais il y a aussi de magnifiques perles de créativité et de poésie comme The Journey, Okami ou encore Minecraft.

    A mes yeux, bannir les jeux vidéo dans leur ensemble car une poignée d'éditeurs exploitent la violence comme fond de commerce (ce qui n'est absolument pas le cas de la TV, des journaux, des séries TV, du cinéma, etc n'est-ce pas?��) est une erreur. Devrions-nous ne plus lire aucun livre parce qu'un chancelier fou et sanguinaire a couché ses pensées abjectes et haineuses sur les pages d'un bouquin nommé Mein Kampf? Heureusement non...

    A mon sens les jeux videos représentent un nouveau média, une possibilité "d'expérimenter" l'information. Il faut lui laisser le temps de grandir et d'évoluer et surtout de se démocratiser, comme l'écriture en son temps. Avant que le "peuple" puisse s'approprier l'outil et s'exprimer, les livres c'était principalement l'histoire des bien nantis et des récits de batailles. Le jeu vidéo, comme chaque média, suit ce parcours de la démocratisation et avec cette évolution nous verrons naître de plus en plus des "œuvres" critiques, inspirantes et qui nous poussent a se poser certaines questions. En attendant que ça arrive, oui je suis d'accord il faut un peu subir le dictat des grands éditeurs et de leur vision étroite des possibilités qu'offrent un jeu vidéo.

    Voili j'ai fini �� très bonne continuation a toutes et tous

    McFly

    RépondreSupprimer
  5. Salut McFly,

    Ton analogie avec les livres est effectivement logique et sensée. Toutefois, pour avoir 2 "gamers" à la maison, je n'ai encore jamais vu de jeux qui les rendent plus sensibles, calmes, et qui stimulent leur intelligence! Outre peut-être "Minecraft" qui me semble créatif et constructif, je ne vois que des jeux où le joueur doit tuer pour poursuivre sa route. Je ne perçois pas du tout que l'univers des jeux vidéo puisse apporter quoi que ce soit de positif à l'humanité. Je ne constate que des gens "accrocs", isolés dans leur monde virtuel qui ne pensent qu'à repousser leurs tâches et responsabilités quotidiennes pour pouvoir jouer... Et je me réfère ici à toutes mes amies et mamans qui constatent cet état de faits chez leurs enfants et ... chez leurs maris. Je ne serai jamais sympathique devant l'univers des jeux vidéo!!! ;0)

    RépondreSupprimer
  6. (Partie1)
    Je comprend ce point de vue qui est a mes yeux tout a fait justifié. Cependant je ne peux m'empêcher de penser que, comme bon nombre de choses, les choix de chacun et l'information restent les pièces maîtresses d'une "consommation saine". Je remarque que très souvent, pour ne pas dire systématiquement, les parents n'ont aucune idée des jeux auxquels jouent leurs enfants et encore moins des alternatives qui existent aux jeux a tendance violente.

    Non il n'est pas nécessaire de tuer pour gagner ou avancer dans un jeu. Dans la plupart des titres des gros éditeurs oui, mais... Comme pour le cinéma, il y a les gros mastodontes aux budgets pharaoniques qui flattent la rétine et les plus bas instincts. L'objectif est simple; faire de l'argent. Mais il y'a aussi les petits films d'auteur, les documentaires ou encore des "ovni" (objet video non identifié) qui nous transportent dans des univers riches et dépaysants. Des films ou l'objectif est tout autre; transmettre une émotion, un message.

    La différence entre les deux c'est qu'il y'en a un qu'on nous enfonce dans la gorge a grand coup de matraquage marketing (lui aussi au budget conséquent) et que l'autre et bien... l'autre c'est a vous de le trouver! Pour autant que vous connaissiez son existence...et c'est là tout le problème.

    J'ai eu la chance d'avoir une maman assez critique sur le sujet mais ouverte a la discussion car étant jeune elle adorait créer et jouer à des jeux de rôle. Donc j'ai eu le droit d'avoir une console de jeu (bien tard a mon goût mais bien assez tôt pour le sien :)) ) mais à deux conditions: exclus d'avoir des jeux violent et contrôle du timing. Mon régime video ludique a donc été plutôt sain étant jeune avec du Sonic, du Zelda et 5 portions de Mario et Luigi par jour. A préciser que jusqu'à mon départ de la maison, a 19 ans, toujours interdiction d'avoir des jeux violents sous son toit. Dur dur... :))

    Mais je dis merci maman parce que grâce à elle j'ai pu découvrir des jeux incroyables qui ont pu me faire rêver et vibrer autant qu'un excellent livre. Merci surtout d'avoir su s'intéresser pour pouvoir me préserver des dangers qu'il existe avec ce média mais de me laisser l'apprécier et de m'avoir aidé a développer un sens critique. Je suis convaincu grâce à elle que le dialogue permet d'éviter bien des problèmes et qu'à mon sens il est bien plus dangereux d'ignorer son "ennemi" que de s'y intéresser... un fin stratège ma maman ;))

    Je terminerai sur les deux autres points qui m'ont interpellé dans votre réponse, l'addiction et le fait que ça n'apporte rien à l'humanité. Concernant l'addiction, comme pour beaucoup de choses (encore une fois), il en revient à la responsabilité de chacun et chacune. Certaine personnes (particulièrement les jeunes) sont plus enclin a développer une addiction pour une activité que d'autre (la drogue et le jeu mais aussi le sport, la nourriture, le sexe, et j'en passe). C'est une réalité et sur ce point je vous rejoins totalement, les gens présentant des symptômes ou des risques d'addiction devraient s'abstenir de "jouer" avec leur démon et leur proches les aider dans ce combat.

    RépondreSupprimer
  7. (Partie2)
    Par contre je proteste vigoureusement contre l'inutilité du jeu pour l'humanité ;) pour deux raisons et un exemple concret : la première raison est que le jeu fait partie de la culture humaine, voire des mammifères en général. C'est une chose qui fait partie de nous, c'est l'outil utilisé pour transmettre des informations "complexes" et favoriser l'apprentissage des jeunes sur certaines mécaniques vitales et/ou nécessaires. La deuxième est que le jeu rassemble et permet l'échange, peu importe les différences de culture, de croyances, etc. Dans tous les sports on compte les points pour une raison : déterminer qui va gagner le "jeu". J'irai même jusqu'à dire que le jeu est la forme la plus pacifique de communication inter culturelle jamais créée.

    Pour finir un magnifique exemple (a suivre) du pouvoir positif du jeu video, l'ONG World Vision a créé un jeu pour smartphone il y a quelques années qui a permis de financer la création de puits d'eau potable dans plusieurs pays du sud. Le but du jeu était de ramener de l'eau au village et lorsque les joueurs atteignaient un certain score, un puit était construit grâce au soutient des parrains. Ce jeu a permis à la fois de sensibiliser les mentalités des pays riches et de changer le quotidien de plusieurs milliers de personnes. Formidable n'est-il pas? :)

    Je pourrai parler des heures mais l'essentiel est là. En tant que grand frère de trente ans et un jour futur papa, je suis convaincu aujourd'hui encore plus qu'hier qu'il incombe aux plus "vieux" d'apprendre aux plus jeunes à développer leur sens critique. Leur donner la chance de devenir un bon ouvrier qui manie avec maîtrise tous les outils qu'il a à sa disposition, et ce pour bâtir un monde meilleur ;)

    Avec toutes mes meilleures pensées
    McFly

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés