Suivez ce blog via Facebook

mercredi 25 janvier 2012

Le "recensement biométrique" obligatoire en Indes: scan de l'iris, empreintes digitales et photos du visage

En ce matin d’été étouffant, une longue queue s’est formée devant l’école de Patwari, une bourgade agricole proche de New Delhi. Les femmes, les cheveux voilés par le purdah, ont mis un beau sari. Les hommes tiennent les enfants par la main. Tous se serrent les uns contre les autres. Depuis quelques jours, le tambour du village sillonnait les rues, martelant son message : "Il faut aller au 'recensement biométrique."

090911indebiometriemorphoclaudesoula
Une opération très simple : une photo du visage, une analyse de l’iris et l’empreinte des doigts fourniront une identité biométrique, conservée à jamais dans une base informatique. Elle prendra la forme d’un numéro à 9 chiffres.

L'Inde a ainsi lancé un vaste projet visant à constituer une base de données biométriques de ses habitants, remporté en 2010 par l'entreprise française Morpho, filiale du groupe d'armement et de défense Safran.   

Dans son édition du 2 janvier, Le Figaro détaille. Ce « marché de l'identité » de 1,5 milliard de dollars – que Morpho partage avec une autre filiale de Safran – entend collecter les empreintes digitales et les scans de l'iris de 200 millions d'Indiens d'ici à juin prochain. A terme, elle recensera l'intégralité de la population du deuxième pays le plus peuplé du monde.   

Pour l'Inde, l'enjeu est central, puisqu'il vise ni plus ni moins à court-circuiter la corruption, dans un pays où plus des trois-quarts de l'aide sociale sont détournés.   

Sources:

3 commentaires:

  1. Il n'y a pas de bien être social en Inde,c'est une ruse. Les scientifiques peuvent transmettre des messages au cerveau. L'avenir nous le dira quoi. Maladie ou contrôle.

    RépondreSupprimer
  2. autant avec la puce RFID j'ai beaucoup de mal... mais avec le scan de l'iris en Inde, le recensement biométrique, j'ai du mal à y voir quelque chose de négatif si cela peut éviter la corruption. On peut espérer qu'ils s'en servent à bon escient, et Anonyme j'aurais aimer savoir pourquoi tu parles de contrôle, ça reste du contrôle, mais pas de la pensée. Je pense que par rapport à la puce RFID, ce n'est rien et peut être même bénéfique.

    RépondreSupprimer
  3. autant avec la puce RFID j'ai beaucoup de mal... mais avec le scan de l'iris en Inde, le recensement biométrique, j'ai du mal à y voir quelque chose de négatif si cela peut éviter la corruption. On peut espérer qu'ils s'en servent à bon escient, et Anonyme j'aurais aimer savoir pourquoi tu parles de contrôle, ça reste du contrôle, mais pas de la pensée. Je pense que par rapport à la puce RFID, ce n'est rien et peut être même bénéfique.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Articles les plus consultés