Suivez ce blog via Facebook

lundi 17 juillet 2017

La nature nous annonce-t-elle une nouvelle glaciation ?

* Article très instructif corroborant l'hypothèse de quelques/plusieurs scientifiques internationaux qui dénoncent l'imposture scientifique créée de toute pièce par le très saint et puissant lobby du réchauffement climatique d'origine anthropique. Ces explications semblent s'aligner avec "la vue d'ensemble" de Carlos Ramirez.


"Partie 4" de Carlos Ramirez


6 commentaires:

  1. Voici un exemple de climat extrême. Même si c'est l'hiver à cet endroit, et la Patagonie a un climat tempéré, il y a eu un épisode de froid intense bien en bas des normales dernièrement:

    https://fr.sott.net/article/30877-Le-mercure-chute-a-25-degres-en-Argentine

    En juillet, la moyenne varie de +7 degrés le jour à -2 la nuit:

    http://www.partir.com/Argentine/San+Carlos+de+Bariloche/7647007/quand-partir.html

    gps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour gps,
      Pendant ce temps là, Radio-Canada nous annonce ceci :
      " Une nouvelle étude conclut que le risque de mortalité en raison des vagues de chaleur augmentera avec les changements climatiques. Des mesures doivent être prises pour limiter le nombre de décès, explique le Dr Pierre Gosselin, coordonnateur du programme de recherche santé au sein du consortium Ouranos.

      « Les vagues de chaleur vont tuer de plus en plus », soutient M. Gosselin, en expliquant que les températures vont dépasser les capacités d’adaptation physiologique. « Si on ne fait rien, c’est sûr que [les décès vont] être plus fréquents », affirme le médecin-conseil au Programme climat et santé à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)."

      http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/gravel-le-matin/segments/entrevue/28140/mortalite-vague-chaleur-deces-temperature

      C'est le festival des nouvelles ridicules qui est en route! J'en vois plein passer comme ça.



      Supprimer
  2. J'ai une question pour les gens intélligents de ce site ^^ ... Si il n'y a pas de réchauffement climatique pourquoi la banquise fond ???

    RépondreSupprimer
  3. Carlos Ramirez devrait te répondre parce qu'effectivement c'est une question simple avec une réponse complexe... Je vais lui écrire pour lui signaler ton commentaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma réponse comporte trop de caractères alors elle sera en 2 sections.
      1.
      C’est une question très pertinente! D’autant plus qu’il y a tellement d’opinions de toutes sortes sur le web à ce sujet. Certains prédisent que les glaces de l’Antarctique vont complétement disparaître en été 2017. J’ai aussi vu quelqu’un relater qu’avec la fin des épandages aériens nous aurions plus de glace. Et bien sûr le grand Boubou Al Gore qui prédisait la disparition TOTALE des glaces pour septembre 2016 si je me souviens bien. Ceux qui pensent que le climat est 100% volontairement ou involontairement contrôlé par l’homme font une grande erreur.
      Tout comme j’ai déjà expliqué pour le processus naturel de la couche d’ozone (fraude des CFC) ainsi que pour le CO2, le gèle et le dégèle est un processus également presqu’à 100 % naturel.
      Ils ont surfé sur un Soleil plus actif et la continuité de cette période naturelle de réchauffement planétaire qu’est l’Holocène. Ils commencent maintenant à parler de géo-ingénierie pour nous sauver parce qu’ils ont perdu leur vague. Même au rythme où nous allions, cela aurait pris 2 à 3 milles ans avant que la cryosphère disparaisse !! Je parle du rythme officiel et non des prévisions incohérentes du GIEC. Le maximum solaire du cycle 24 a été très faible mais il a connu un double pic au niveau du nombre de taches solaires. Un en 2012 et l’autre en 2014, voici en image pour les visuels : http://legacy-www.swpc.noaa.gov/SolarCycle/

      La température s’est naturellement élevée un peu pendant ces courtes périodes. Ils ont bien évidemment sauté sur l’occasion pour marteler à nouveau leur simpliste certitude.

      En glaciologie, on utilise des altimètres satellitaires pour mesurer l’épaisseur des glaces et ainsi surveiller les calottes glaciaires. Ils le font aussi sur les grands lacs pour suivre les périodes de gèle et dégèle qui sont un bon indicatif climatologique. Or, malgré ce qu’on nous dit et les résultats officiels le prouvent, le gain de glace en Antarctique DÉPASSE les pertes. Et cela ne date pas d’hier ! Malgré que l’étude ait sorti le 30 octobre 2015, les données satellitaires analysées révèlent un gain net de 112 milliards de tonnes de glace par an de 1992 à 2001. Le gain a ralenti à 82 milliards/ an entre 2003 et 2008. Plus récemment, les mêmes données altimétriques démontraient que le gain était de 135 milliards de tonnes par an. Soit 65 milliards de tonnes de perte versus 200 milliards de tonnes de gain. Comme je l’explique par mes théories à propos de l’augmentation de la couverture nuageuse via les rayonnements cosmiques, il y aura plus de nuages et de précipitations. Nous observons ce phénomène partout en ce moment même. Les déluges en Inde, Chine, Japon et à beaucoup d’autres endroits où les records sont fracassés (Paris dernièrement aussi). C’EST LES CHUTES DE NEIGES QUI INFLUENCENT DIRECTEMENT LE NIVEAU DES GLACIERS. Par ailleurs, l’albédo de la neige fraîche est plus puissant que les glaces anciennes.

      Supprimer
    2. Réponse partie 2

      Un peu plus près de nous au Groenland, après une brève fonte probablement causée par le double pic solaire mentionné plus haut qu’ils ont utilisée pour nous manipuler, des records de couverture de glace ce sont multipliés. Encore une fois pour les visuels :
      https://realclimatescience.com/wp-content/uploads/2017/01/Screen-Shot-2017-01-06-at-7.05.04-AM-down.gif

      Al Gore et ses disciples crient à l’élévation du niveau des océans. Or la réalité actuelle montre une baisse de 0.23 mm par année selon les dernières données reliées à l’étude des glaces de l’Antarctique.
      Bref, si les glaciers fondent, c’est parce qu’on vous dit qu’ils fondent !
      Le réchauffement climatique naturel s’est terminé en 1998 et nous sommes en période de transition en ce moment vers une période froide. Nous commençons à entrer officiellement dans celle-ci avec la fin de ce cycle solaire 24 très faible et le cycle 25 nous y plongera pour un bon bout de temps car le Soleil semble retourner dans une période de sommeil pour quelques cycles. Je pourrais aussi parler des autres facteurs au niveau de la chimie atmosphérique (ozone plus élevé dans la mésosphère aux pôles et moins d’ozone dans la stratosphère à l’équateur) et des rayonnements UV mais je ne veux pas trop alourdir ce commentaire.

      Bonne journée !

      Carlos

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés