Suivez ce blog via Facebook

lundi 14 décembre 2015

Selon les confessions d'un parlementaire turc à RT, la Turquie aurait permis à l'Etat islamique en Syrie de se procurer les matériaux nécessaires à la fabrication de gaz sarin

* L'hypocrisie et la tromperie n'ont aucune, mais aucune limite. Lisez l'article ici-bas et ensuite cliquez sur ce lien. Est-ce que les journalistes des médias de masse sont à ce point imbéciles pour croire que l'Occident fait vraiment la guerre à l'État islamique pour "nous protéger des méchants"? Elle leur fournit les armes, les munitions et probablement les caméras vidéo et les studios d'enregistrement!
http://www.bfmtv.com/international/l-ue-relance-l-adhesion-de-la-turquie-et-demande-qu-elle-agisse-contre-l-ei-936859.html


«Des données vont dans ce sens», confie à RT Eren Erdem, principale figure de l'opposition en Turquie et membre du parti Républicain du Peuple (CHP). «Des matériaux bio chimiques sont importés de Turquie et sont assemblés dans les camps de Daech, autrefois connus en tant qu'Al Qaida Irak»

Eren Erdem ne mâche pas ses mots. Selon lui, il y aurait même matière à croire qu'Ankara tenterait de dissimuler les preuves d'un tel traffic, car elle aurait refusé d'enquêter sur les voies d'approvisionnement turques utilisées pour fournir aux terroristes les ingrédients nécessaires à la fabrication de gaz sarin

Le gaz sarin est un agent chimique de qualité militaire, devenu tristement célèbre après avoir été utilisé dans l'attaque de la Ghouta et de plusieurs autres quartiers proches de Damas en 2013. 

S'adressant aux parlementaires jeudi dernier, Erdem a exhibé la copie de l'affaire pénale numéro 2013/120 ouverte par le bureau du procureur général de la ville d'Adana dans le sud de la Turquie.

(...)

Le gouvernement turc et l'Europe en ligne de mire

Mais le témoignage d'Erdem a RT ne se limite pas à ces accusations. Selon lui, certains éléments tendent à laisser penser que la Corporation Méchanique et Chimique industrielle turque pourrait être impliquée, ce qui sous entendrait que le gouvernement tenterait de dissimuler les preuves, grâce à l'implication du ministre de la Justice, Bekir Bozdag. 

«Quand j'ai lu l'acte d'accusation,j'ai vu très clairement que ces gens avaient des relations avec la Corporation Méchanique et Chimique industrielle turque et qu'ils n'ont aucun souci à se faire concernant le passage de la frontière. Par exemple, dans le cas des enregistrements des conversations de Hayyam Kasap, on l'entend faire mention du gaz sarin à plusieurs reprises et expliquer que les ateliers sont prêts pour la production ou encore que les matériaux sont disposés dans des camions supposés transporter des boissons Club Soda» s'insurge Erdem.

(...)

«Tous les matériaux de base viennent d'Europe. Les institutions européennes devraient se remettre en question concernant ces relations. Les sources occidentales savent parfaitement qui a réellement commis l'attaque au gaz sarin en Syrie. Ils connaissent ces gens, ils savent avec qui ils travaillent et ils savent qu'ils oeuvrent pour Al-Qaida. Je pense que les occidentaux sont hypocrites», conclut-il. 

Lire la suite:
https://francais.rt.com/international/12156-exclusif--daech-se-serait

1 commentaire:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés