Suivez ce blog via Facebook

jeudi 3 décembre 2015

Vladimir Poutine : « La Turquie regrettera d’avoir abattu un bombardier russe »

* Une "gueguerre" de gamins qui ont des bombes nucléaires pour se faire sauter la gueule!


La tension entre Moscou et Ankara n’est pas près de retomber après la destruction d’un avion de combat russe par des chasseurs turcs, le 24 novembre.

La guerre des mots entre responsables politiques des deux pays, qui dure depuis plusieurs jours, a repris de plus belle, jeudi 3 décembre. C’est le président russe en personne, Vladimir Poutine, qui n’a pris aucune pincette en déclarant lors de son adresse annuelle devant le monde politique russe : « La Turquie regrettera d’avoir abattu un bombardier SU-24 russe près de la frontière syrienne le 24 novembre », a-t-il lancé, avant de continuer.

« Nous n’oublierons jamais (...) ceux qui ont tiré dans le dos de nos pilotes. Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça. Seul Allah le sait. (...) Ils vont regretter ce qu’ils ont fait. Ceux qui croient que la réplique de la Russie se limitera à des sanctions commerciales se trompent. »

Une de ces sanctions commerciales a pris la forme de la « suspension» immédiate par Moscou des négociations sur le projet de gazoduc TurkStream, qui devait alimenter la Turquie et à terme le sud de l’Europe.

Des menaces de plus en plus personnelles

S’adressant clairement aux Occidentaux, le chef de l’Etat russe a ajouté dans son discours annuel sur l’état de la nation que les pays « ne doiv[ai]ent pas appliquer un système à deux poids deux mesures concernant le terrorisme » et utiliser des organisations terroristes à leurs propres fins, réaffirmant qu’Ankara aide les « terroristes ».

Déjà alimentée par Vladimir Poutine depuis plusieurs jours, l’assertion russe sur l’implication de la Turquie dans la contrebande du pétrole avec l’organisation Etat islamique (EI) a pris la forme d’une mise en cause directe de son président Recep Tayyip Erdogan et de sa famille, mercredi.

Lire la suite:

5 commentaires:

  1. J'ai hâte de voir les sanctions russes contre la Turquie. Après, j'espère que se sera au tour de l'Arabie et d’Israël mais cette fois, militairement car il le faut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu crois qu'après tout cela nous allons vivre au pays des Bisounours???

      Supprimer
  2. Rencontre des ministre ? A Belgrade ? Dans les Balkans ?....
    Ca me rappel une prophétie...
    Mais Dieu sait mieux.

    RépondreSupprimer
  3. Ils sont Tous potes, faut pas rêver....
    Nous savons que nous ne savons pas mais nous savons tout de même que nous ne pouvons plus du tout croire en aucune version...
    Alors ne nous étonnons plus de tout ce qui arrive, c'est logique dans le développement de leur agenda.
    Préparez-vous, remerciez notre Source et votre âme de vous avoir éclairée, n'oubliez pas votre mission...
    Notre meilleure arme c'est l'Amour, tout le reste en découlera........
    LA TÂCHE DE CHACUN EST DE DEVENIR UN BON ANCÊTRE

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Isabelle, bonjour à tous,

    Je crois qu'Atar Khokor en parlant d'une prophétie, devait sans doute référer aux prophéties du Saint Paisios Athonite..... concernant la Turquie, la Russie et la Grèce... les Balkans, le Bosphore... à méditer

    1) Saint Paiseos Athonite - la voix que l'on entend dans ce vidéo est celle de l'écrivain Tom Horn je crois :
    https://www.youtube.com/watch?v=jQBVJUWUU5M

    et sur Constantinople (qui la Russie redonnera aux Grecs)
    https://www.youtube.com/watch?v=i4qpT_ow3sc

    et cela sur ses recommandations avant sa mort en 1984 sur ce que nous chrétiens devons nous lever contre l'agenda du NOM :
    https://www.youtube.com/watch?v=QO7EPVAQg1c

    et aussi
    Prophétie de Joseph Atopedi en 2009 :
    https://www.youtube.com/watch?v=eCs0LZil6Ac

    Corpus

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés