Suivez ce blog via Facebook

samedi 19 novembre 2016

La NASA et la FEMA se sont préparées à l'entrée d'un astéroïde sur Los Angeles le 25 octobre dernier

* Je n'ai pas de notions en astrophysique, mais ces 16 dernières années sur ce blog me permettent de croire qu'une certaine communauté scientifique tente d'alerter le public sur les catastrophes réelles et imminentes provenant de l'espace. Les observatoires scientifiques et facultés de recherche universitaires sont majoritairement financés par les gouvernements et donc, soumis à une "loi du silence" au nom de la "sécurité nationale". Toutefois, la déclaration de l'astrophysicien Brian May, qui fait partie d'un mouvement mondial visant à planifier et protéger le monde des impacts d'objets célestes, aussi fondateur et guitariste du groupe Queen, me semble éloquente: "Plus nous en apprenons sur les impacts d'astéroïdes et plus il devient clair que la race humaine vit sur du temps emprunté"!  


La NASA, l'Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) ainsi que d'autres organismes gouvernementaux ont mené, le mois dernier, un exercice de protection de la planète afin d'examiner les conséquences potentiellement dévastatrices d'un astéroïde de 330 pieds qui frappe la Terre

La simulation a projeté le pire scénario, soit l'impact d'un astéroïde en 2020 qui pourrait niveler les structures de 30 miles, nécessitant une évacuation massive de la région de Los Angeles et causer des dizaines de milliers de victimes.

Les organisateurs de Asteroid Day croient qu'un million d'astéroïdes ont le potentiel de frapper la Terre, mais que seulement 1% (10 000) d'entre eux ont été découverts. C'est ce qui a été annoncé lundi dernier par des scientifiques planétaires qui ont signé une lettre afin que les gouvernements et décideurs politiques maintiennent les programmes qui visent la recherche sur les astéroïdes. Dans cette lettre, nous apprenons qu'il existe actuellement 1700 astéroïdes considérés comme dangereux... 

Le groupe fait la promotion de la "Déclaration 100x", laquelle appelle à augmenter la découverte du ratio d'astéroïdes à 100 000 par année au cours des 10 prochaines années.

Un astéroïde a explosé au-dessus de la ville russe de Chelyabinsk en 2013, brisant les fenêtres sur des miles et blessant plus de 1000 personnes. Les scientifiques ont dit que la Terre est vulnérable à l'impact de roches bien plus grosses que celle de Chelyabinsk: ils ont estimé que ces impacts pourraient se produire aussi souvent que chaque décennie ou deux au lieu d'une fois tous les 100 à 200 ans comme on le pensait précédemment. 

Source:

5 commentaires:

  1. Franchement Isabelle tu sais parfaitement qu'un météor conséquent ne touchera jamais Terre avant les grandes Tribulations donc tous ces articles mainstreams sur ces risques cosmiques chaque mois, c'est de la perte de temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet article ne fait que confirmer, scientifiquement, l'exactitude des prophéties bibliques à venir!

      Je n'ai jamais publié un article où il était question d'un regroupement de scientifiques, astrophysiciens, qui se mobilisent et qui font pression sur les gouvernements en signant une pétition et en exposant publiquement leurs préoccupations.

      Supprimer
    2. Isa,
      lis dans ce que je t'ai fait parvenir, la conférence n° 73 "La grande comète" pages 409 et 410 et surtout la dernière phrase.

      Supprimer
  2. C'est juste pour faire peur à mon avis.

    RépondreSupprimer
  3. en tout cas guy laliberté ,marc zuterberg ,bill gate (et j'en passe) ont l'air d'y croire.Ils s ont tous fait batir un mega bunker récemment !

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés