Suivez ce blog via Facebook

mercredi 9 novembre 2016

Résultats de l'élection américaine 2016 : manifestations et drapeaux américains brûlés après l'annonce de la victoire de Donald Trump

Des mouvements de protestation spontanés ont eu lieu dans plusieurs universités de Californie. À New York, Lady Gaga s'est rendue au pied de la Trump Tower.

ÉTATS-UNIS - "Not my president". Quelques minutes seulement après l'annonce de la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine mercredi 9 novembre, spectaculaire rebondissement à l'issue d'une campagne émaillée de coups de théâtre, les électeurs opposés au républicain ont manifesté leur mécontentement. Dans les rues de Californie, un État régulièrement acquis aux démocrates, ou devant la Trump Tower de New York, les anti-Trump ont trois mots à la bouche: "Pas mon président".

Un rassemblement impressionnant s'est ainsi tenu à l'université UCLA, à Los Angeles en Californie, où des centaines d'étudiants ont crié à l'unisson "Fuck Donald Trump", comme le montrent plusieurs vidéos postées sur Twitter.

Un flot d'élèves a marché à travers le campus, entouré de camions de police et surveillé par un hélicoptère, selon un journaliste présent sur place. Ils ont notamment crié le slogan "love trumps hate" ("l'amour l'emporte sur la haine"), lancé par Hillary Clinton et utilisant le nom de son adversaire pour faire barrage à ses "propos haineux".

Des rassemblements anti-Trump ont eu lieu dans plusieurs autres établissements de Californie, comme à l'université de Santa Cruz ou l'université d'État de San Francisco.

À l'université de San Jose, les étudiants ont spontanément chanté le morceau des rappeurs YG et Nipsey Hussle, "Fuck Donald Trump", devenu un véritable hymne pour les opposants au candidat républicain.

Des anti-Trump ont aussi défilé à Berkeley ou Oakland, en Californie, indique le San Francisco Chronicle. Selon le journal, une jeune manifestante a été grièvement blessée, percutée par une voiture en plein milieu de la manifestation.

À Portland, dans l'Oregon, des drapeaux américains ont été brûlés en signe de protestation.

Plusieurs internautes ont aussi partagé des photos de la superstar américaine Lady Gaga, qui s'est rendue dans la nuit au pied de la Trump Tower de New York, où se trouve la résidence principale du prochain président américain. Debout sur le marche pied d'un camion, la chanteuse a brandi un panneau "love trumps hate".

Dans la soirée, alors que les résultats de l'élection donnaient l'avantage à Donald Trump, Lady Gaga, engagée aux côtés d'Hillary Clinton dans cette campagne, a invité les Américains à "défendre la bonté, l'égalité et l'amour".

Source:
http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/09/resultats-de-lelection-americaine-2016-manifestations-et-drap/

9 commentaires:

  1. Voilà l'œuvre des robots lobotomiser globaliser inc. haine destruction et insconscience collective.

    Père pardon leur car il ne savent ce qu'ils font

    RépondreSupprimer
  2. Lady gaga ferait mieux de retourner faire ses clips sataniques.
    L'essentiel est que nous avons évité une troisième guerre mondiale

    RépondreSupprimer
  3. défendre la bonté, l'égalité et l'amour en votant pour Clinton, elle est vraiment Hilarante celle la !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux clan se manifestent au grand jour..
      Les moutons décérébrés admirant le systeme de ce monde nouveau en devenir et les insoumis,ceux par qui le web a former les maillons.

      Les médias accusent déja l'internet d’être a cause du réveil de ce peuple. Tout les média accusent les médias web alternatifs de colporter des mensonges et de faire changer les votes..
      La prochaine attaque contre ceux qui refusent de se soumettre a l'Élite mondiale sera donc de gros changement sur les réseaux média alternatifs et sociaux..Beaucoup de loi vont émergés pour favoriser la censure..

      Avez-vous vu les films ou lu la série HUNGER GAME ?
      Nous sommes en plein dans la création de cette société ou l'élite contrôle tout avec son argent et son opulence et ou les autres vive isolés dans des secteurs pauvres.
      OUi,Humger Game me fait exactement penser a la naissance de ce monde nouveau qui sera selon moi a l'image de ce qui se passe dans ce film.

      Ne soyez pas surpris de voir grossir a grande vitesse le mouvement de séparation de l'ouest américain. La Californie cherchera a quitter les USA dans pas long. Voici une bonne idée des accusations contre le web et une idée de ce qu'ils vont tenter contre le web et les insoumis:
      http://www.lepoint.fr/technologie/trump-la-silicon-valley-appelle-a-la-resistance-10-11-2016-2082375_58.php?M_BT=795539121772&m_i=jby7y4NlMaNjCVAW7RsjgwiQAR20UgIravQh7XDG14qK93lU3jo8N8ohYJUYBxu7IJQNZYhN4FYO9FtvP9zqjgv0WaEjjU#xtor=EPR-6-[Newsletter-Matinale]-20161111

      Supprimer
  4. Les manifestants sont des mauvais perdants. Ils doivent accepter le résultat, c'est la loi de la démocratie.

    RépondreSupprimer
  5. Je rigole en regardant tous ces gens beaux riches et célèbres qui ont soutenu Clinton en expliquant aux masses populaires pour qui il fallait voter. Il paraît que voter Trump c'est voter pour un populiste qui flatte le peuple afin d'arriver à ses fins. Traiter un leader de populiste montre déjà tout le mépris qu'on affiche pour le peuple, trop con pour savoir choisir. Oui, avec Trump on évite le conflit avec la Russie et on sape l'OTAN et la dictature de l'UE. Donald n'est pas un ange mais il éloigne quelque peu le risque qu'on prenne un missile russe.

    RépondreSupprimer
  6. Je je suis pas un rabat-jeunes.. Mais qui d'autres que la jeunese pour ne pas accepter un choix démocratiques,,

    RépondreSupprimer
  7. bientôt peut-être les états "Désunis" d’Amérique :)

    RépondreSupprimer
  8. En democratie représentative, il y a un camp gagnant et un camp perdant. C'est toujours le camp qui a la majorité de suffrage, selon le système électoral du pays, qui gagne.

    Depuis quand le camp perdant signe des pétitions pour annuler le vote et partant, sa défaite ? C'est absurde tout ca. Même si 50 millions d'américains signaient cette pétition, ca n'aurait aucun sens et aucune valeur juridique, puisque c'est le camp des perdants qui a voté pour Hillary.
    Je ne comprends pas comment les gens peuvent donner de valeur à ces manifestations des perdants et s'inquiéter pour la victoire de Trump. Hillary a perdu et Trump a gagné, point. D'ailleurs, la perdante a reconnu sa défaite. Alors quoi ?

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés