Suivre ce blog via Facebook

dimanche 11 mars 2018

La décision climatique la plus importante de l'histoire a été prise par des personnes impliquées dans d'importants conflits d'intérêts, soit celle d'accuser l'activité humaine d'être responsable du "réchauffement climatique", et ces personnes font partie du "Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat" (GIEC)

Donna Laframboise est une journaliste canadienne fortement impliquée dans le combat anti-pensée unique dans le domaine climatique, et auteur de nombreux articles et ouvrages sur le sujet. Dans ce billet paru sur son site, elle reprend des éléments déjà connus, mais qu'il est bon de rappeler, sur des failles importantes dans ce qui devrait être une approche déontologique rigoureuse du travail du GIEC.

En dehors même de ces conflits d'intérêt, on peut également noter la reprise dans des rapports du GIEC, de rapports de GREENPEACE, notamment sur l'intérêt des énergies renouvelables publié par Sven Teske. 

Complémentairement à l'article de Donna Laframboise, il semblerait que les différents groupes de travail du GIEC n'aient pas la même définition d'un conflit d'intérêt. On peut identifier deux formes principales de conflit d'intérêt : soit l'utilisation d'une étude rédigée par un auteur ou coauteur du GIEC, ce qui revient à publier des études qu'on utilisera ensuite dans une auto-justification, (voir aussi à ce sujet un billet précédent), soit la présence en ses rangs d'un salarié de l'industrie ou d'un membre ou d'un proche d'une ONG militant dans le domaine idéologico-politique.

On se rappelle que des contributeurs du GIEC, salariés de l'industrie chimique, avaient été accusés par diverses sources de conflit d'intérêt en 2016, que dire alors de membres ou proches d'ONG militantes, qui semblent de plus en plus se substituer aux organes démocratiques dans la direction de nos sociétés...

En 2011, si le groupe n°1 a décrété qu'un membre d'une ONG impliquée dans les questions climatiques ou énergétiques ne pouvait être l'auteur principal d'un rapport du GIEC, il n'en était pas ainsi dans les autres groupes. D'autre part, les obligations découlant de la possibilité d'un conflit d'intérêt décrétées par le GIEC en 2014 restent très vagues sur ces points. 

En 2004, Monsieur Jean-Pascal VAN YPERSELE, élu vice-président du GIEC en 2008, avait ainsi co-rédigé un rapport de GREENPEACE sur l'évolution du climat en Belgique, impliquant l'utilisation massive de combustibles fossiles comme cause du changement climatique. 

L'absence de règles claires dans la nomination des experts est un vrai problème, un de plus, qui entache le travail du GIEC.

Mais revenons au billet de Donna Laframboise.

En voici une traduction maison.

Jo Moreau.

"Le GIEC devrait développer et adopter une politique rigoureuse quant aux conflits d'intérêt, qui s'appliquerait à toutes les personnes directement impliquées dans la préparation des rapports du GIEC".
Conseil inter-académique - Revue du GIEC 2010

En novembre 1995, le Groupe d'experts intergouvernemental sur le changement climatique (GIEC) a proclamé pour la première fois que les humains étaient la cause des changements climatiques. Cette conclusion se fondait alors sur une seule étude non-publiée. Quatre mois après cette déclaration, l'étude a été soumise à une revue de premier plan. Trois mois plus tard, elle était publiée.

Le monde a alors appris que 25% du personnel du GIEC chargé de prendre cette orientation cruciale était impliqué dans cette recherche. Neuf personnes, dirigées par Ben Santer, ont évalué le caractère pertinent de leur propre travail scientifique - et ont jugé que cela semblait suffisant pour changer l'orientation de l'histoire industrielle. Un premier conflit d'intérêt flagrant était né.

Les revues académiques reçoivent chaque année des milliers d'articles scientifiques de la part de chercheurs qui espèrent voir leur travail publié. Les documents sont envoyés à des tiers compétents pour évaluation. Ce système, connu sous le nom de peer review, présente de nombreuses lacunes. Mais quand le système fonctionne comme il est censé le faire, il freine les revendications exagérées.

Dans "Searching for the Catastrophe Signal", Bernie Lewin note que cette étude a été édulcorée pendant le processus de pré-publication. (Si les critiques des relecteurs sont jugées valables, les revues insisteront sur des modifications comme condition de publication).

Selon les termes de Lewin, le titre de la version publiée ne proclame aucune conclusion, mais décrit seulement le processus de recherche sur l'influence humaine (son accent). Le résumé qui l'accompagne nous dit qu'il est probable qu'une tendance de la température est «en partie due aux activités humaines, bien que de nombreuses incertitudes demeurent ...» (souligné par mes soins).

En d'autres termes, la première fois que des spécialistes extérieurs ont eu l'occasion de se pencher sur cette étude, ils ne furent pas convaincus par les conclusions péremptoires qu'en tira le GIEC. Les normes d'une revue scientifique sont évidemment plus élevées que celles d'un organe des Nations-Unies.

Un examen des procédures du GIEC en 2010 a identifié de nombreux domaines de préoccupation. Parmi eux, le fait surprenant que, 22 ans après sa création, le GIEC n'avait toujours pas de politique quant à d'éventuels conflits d'intérêts.

Les scientifiques du GIEC citent régulièrement leur propre travail - et se prononcent sur le travail d'autres scientifiques. Mais nous sommes priés de prendre leurs conclusions au sérieux.

Donna LAFRAMBOISE

Source:

4 commentaires:

  1. BRAVO A CETTE DAME QUI SE LEVE SEULE CONTRE CES LOBBIES DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE. ET QUE L ON CESSE DE TOUJOURS ACCUSER L HUMANITE CAR IL ME SEMBLE QU AU 14ème SIECLE L EUROPE AVAIT CONNU UN MINI AGE GLACIAIRE ET IL N Y AVAIT NI INDUSTRIES NI MILLIADS D HUMAINS DONC CELA SUFFIT . ENCORE BRAVA MADAME LAFRAMBOISE NOUS SOMMES AVEC VOUS

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour désolé du H.S mais ça ne vous dirait pas de reprendre les articles de ce blog concernant le fait que certaines batailles de la WW2 soient truquées ?

    http://hitler-the-jew-and-the-faked-wwii.blogspot.fr/

    http://hitler-the-jew-and-the-faked-wwii.blogspot.fr/2013/06/hitler-and-dunkirk-it-was-not-mistake.html

    Dans ma dernière vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=Vo48mc2inF8) je reprenais les recherches de Miles Mathis démontrant que toute la vie politique d'Hitler des années 1920 à 1933 est une totale mise en scène n'ayant aucun sens d'un point de vue rationnel. 

    Et il y'a peu je suis tombé sur ce blog qui analyse certaines grandes batailles de la seconde guerre mondiale et atteste du fait qu'elles soient toutes truquées. Qu'est-ce que cela sous entends ? Et bien que tous les grands dirigeants des belligérants que ce soit du côté des démocraties ou du côté de l'axe étaient sous les ordres de la même élite occulte.

    Hitler et ses plus proches alliées dans la hiérarchie ont volontairement donné de mauvais ordres ou fait de mauvais choix pour perdre la bataille ou laisser l'ennemi se réorganiser que ce soit à Dunkerque en 1940, plus tard en Russie, le fait de ne pas envahir toute la France avant 1942, pendant le débarquement alliée de 1944 etc.

    J'ai prévu une suite de ma vidéo sur Hitler en résumant tout ceci mais si un site comme vous pouvait reprendre certains articles en entier comme celui sur Dunkerque ou le débarquement allié ça serait encore bien mieux.

    Il reprend juste les versions officielles et quand on met toutes les batailles en lien, on s'aperçoit qu'il n'y a aucun hasard et cela tend largement à démontrer le grand complot mondial.

    J'avais jamais lu avant ce genre d'analyses dans le web français, c'est fort dommage, si tu pouvais reprendre le truc Guy. Les articles sont de base en anglais mais en traduction auto, ça passe nickel, peut-être du fait que l'auteur de ce blog soit français.

    PS : je compte C/C mon message sur d'autres sites.

    Hitler et Dunkerque: ce n'était pas une erreur

    http://hitler-the-jew-and-the-faked-wwii.blogspot.fr/2013/06/hitler-and-dunkirk-it-was-not-mistake.html

    Les erreurs stratégiques de Hitler entre 1941 et 1942 en Russie ont été faites exprès

    http://hitler-the-jew-and-the-faked-wwii.blogspot.fr/2013/09/hitlers-strategic-mistakes-between-1941.html

    Les choses sordides concernant l'invasion de l'Italie

    http://hitler-the-jew-and-the-faked-wwii.blogspot.fr/2013/09/the-sleazy-things-regarding-invasion-of.html

    Pourquoi le détroit de Gibraltar était-il crucial pour Hitler?

    http://hitler-the-jew-and-the-faked-wwii.blogspot.fr/2013/05/why-was-strait-of-gibraltar-crucial-for.html

    Le débarquement a été truqué lui aussi (partie 1/2)

    http://discussing-the-truth.blogspot.fr/2018/03/le-debarquement-ete-truque-lui-aussi.html

    Le débarquement a été truqué lui aussi (partie 2/2)

    http://discussing-the-truth.blogspot.fr/2018/03/le-debarquement-ete-truque-lui-aussi_9.html

    A lire également concernant la généaologie d'Hitler :

    http://bistrobarblog.blogspot.fr/2018/02/genealogie-dhitler-par-miles-mathis.html

    http://bistrobarblog.blogspot.fr/2016/11/larrivee-au-pouvoir-dhitler-et-les.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'arrive à peine à fournir les articles de l'actualité, je n'ai pas le temps de me pencher sur tous les dossiers de l'histoire de notre monde!!!

      De publier les liens ici permettront à certaines personnes d'en prendre connaissance, à leur guise.

      Supprimer
  3. La temperature de la terre ne cest pas rechauffer depuis pres de 16ans.Les glacier de lantartique prennent de lexpension dunne annee a lautre. Ect. Ect.Non ils ny a pas de rechauffement planetaire seulement les blogs intelligents en parlent,selon beaucoup dexpert nous allons tomber dans un grand minimun solaire a partir de 2020.Attacher votre tuque il va faire tres froid.Selas devrait refroidir les sectaires rechauffistes.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés