Suivre ce blog via Facebook

dimanche 4 mars 2018

Qu'est-ce qu'un "false flag" (attaque sous faux pavillon)

Un "false flag" est une opération ou un événement majeur comme une attaque terroriste ou une tuerie de masse. En réalité, il s’agit d’un terrorisme d’état insidieux qui, par l’intermédiaire de groupuscules dit terroristes ou d'individus d'extrême droite, par exemple, déclenche une opération d’envergure contre une population ciblée. Un ennemi est alors désigné pour en endosser la totale responsabilité, mais en réalité le drame a été fomenté par des groupes d'intérêt ou les centres de renseignements.

Quasiment au même moment les médias, tout à coup devenus clairvoyants, diffusent tous les éléments qui permettent d’en rejeter la faute sur ce bouc émissaire. Tout ceci ayant pour but de faire accepter des décisions impopulaires majeures (restriction des droits et libertés, contrôle des armes à feu, etc.) à une opinion publique émotivement sous le choc, maintenue sous pression par les médias de masse, et qui dans d’autres circonstances n'aurait jamais accepté de céder.

L’histoire nous rappelle que cette pratique est fréquente et surtout décisive car elle permet de faire progresser d’un bond un agenda qui échappe à la conscience de la population maintenue sous hypnose médiatique. La population est dans un tel traumatisme qu’elle donne bien volontiers un chèque en blanc aux vrais responsables de l’opération qui peuvent ensuite réduire encore plus les libertés individuelles au nom de la sacro-sainte sécurité, sinon de prendre le contrôle d’un appareil d’état ou encore de déclencher une guerre (préventive, par exemple).

Petits déjà, les enfants mangeaient leur soupe à coup de bouchées: une pour maman, une pour papa. Maintenant, ils sont devenus grands, mais ils continuent d’avaler des lois liberticides au nom de la sécurité intérieure, de recevoir des vaccins au nom de la sécurité sanitaire, de croire à des guerres préventives comme seul remède au mal qui ronge, le démantèlement des acquis sociaux au nom de la sécurité de l’emploi et bientôt pourquoi pas la restriction d’internet au nom du cyber-terrorisme!

Sécurité, sécurité, sécurité… démocratie, liberté, liberté...  il y a toujours eu un "au nom de", prétexte à faire du «bien» à ceux qui n’en ont rien à foutre et surtout qui n'ont rien demandé.



Extrait du livre 1984

- Comment un homme s'assure-t-il de son pouvoir sur un autre, Winston?

Winston réfléchit:

- En le faisant souffrir répondit-il.

- Exactement. En le faisant souffrir. L'obéissance ne suffit pas. Comment, s'il ne souffre pas, peut-on être certain qu'il, non à sa volonté, mais à la vôtre? Le pouvoir est d'infliger des souffrances et des humiliations. Le pouvoir est de déchirer l'esprit humain en morceaux que l'on rassemble ensuite sous de nouvelles formes que l'on a choisies. Commencez vous à voir quelle sorte de monde nous créons? C'est exactement l'opposé des stupides utopies hédonistes qu'avaient imaginées les anciens réformateurs. Un monde de crainte, de trahison, de tourment. Un monde d'écraseurs et d'écrasés, un monde qui, au fur et à mesure qu'il s'affinera, deviendra plus impitoyable. Le progrès dans notre monde sera le progrès vers plus de souffrance. L'ancienne civilisation prétendait être fondée sur l'amour et la justice, la nôtre est fondée sur la haine.. Dans notre monde, il n'y aura pas d'autres émotions que la crainte, la rage, le triomphe et l'humiliation. Nous détruirons tout le reste, tout. 


(1984, George Orwell, p 376)

2 commentaires:

  1. Excellent travail de journalisme !!
    Quelle qualité... gratitudes.

    Sans vous, on tombe sans connaissances (Sol)

    "- En le faisant souffrir répondit-il"

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Isabelle,

    C'est un livre en tout cas à lire et à conserver précieusement dans sa bibliothèque de même que 'Le meilleur des mondes' d'Aldous Huxley.

    C'est un peu hors sujet mais disons pour rebondir également sur le 'faire souffrir', la fusion Bayer - Monsanto promet bien des souffrances. L'UE doit rendre sa décision le 5 avril 2018, mentionne l'organisme Sauvons la forêt (www.sauvonslaforet.org).


    http://fr.euronews.com/2018/03/03/manifestation-contre-la-fusion-bayer-monsanto

    https://www.ouest-france.fr/europe/ue/fusion-bayer-monsanto-la-commission-reporte-sa-decision-au-12-mars-5531988

    Corpus

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés