Suivre ce blog via Facebook

mercredi 29 juin 2011

Feu vert à la réfection de Gentilly-2

* Nous aussi nous avons une centrale nucléaire au Québec et c'est par elle que notre belle nation sera irradiée!  Après les pharmaco pour endormir les innocents, Gentilly II pour éliminer les résistants!

Les autorités fédérales donnent le feu vert à la réfection de la seule centrale nucléaire du Québec, Gentilly-2, malgré la contestation et les inquiétudes suscitées par l'accident de Fukushima au Japon.

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a en effet annoncé, mercredi, le renouvellement du permis d'exploitation de la centrale, qui prévoit aussi sa rénovation. Le permis autorise aussi l'installation de stockage de déchets radioactifs.

Le permis est valide pour cinq ans, du 1er juillet 2011 au 30 juin 2016.

La CCSN a pris cette décision à la suite des consultations publiques tenues à Ottawa et à Bécancour, des audiences qui ont été marquées par des coups d'éclat.
Estimé à environ deux milliards de dollars, le projet de réfection mobilise opposants et partisans. L'opposition péquiste ainsi que des groupes écologistes comme Greenpeace prônent la fermeture pure et simple des installations, ce qui coûterait au bas mot 1,6 milliard de dollars selon Hydro-Québec.

D'un autre côté, le gouvernement et des groupes d'affaires privilégient le scénario de prolonger la vie utile de la centrale.

Hydro avait reporté son projet de réfection de 2011 à 2012, notamment en raison de l'explosion des coûts de la réfection en cours à la centrale de Pointe Lepreau au Nouveau-Brunswick, du processus de vente d'Énergie atomique du Canada limitée (ÉACL), ainsi que des incidents nucléaires survenus au Japon à la suite du tsunami du 11 mars dernier.

Hydro-Québec a réagi. Dans une entrevue téléphonique, la relationniste Isabelle Thellen a dit que la société d'État est «satisfaite», puisque la décision «correspond à la demande initiale» qu'elle a formulée «afin de poursuivre l'exploitation» et d'autoriser «éventuellement les conditions de remise en service».

Mme Thellen a toutefois rappelé que le dernier mot revient au gouvernement, qui a demandé tous les renseignements nécessaires de la part d'Hydro en mars et qui devra autoriser le projet de réfection. Ces renseignements n'ont pas encore été fournis au gouvernement par la société d'État.

La ministre responsable d'Hydro, Nathalie Normandeau, a quant à elle refusé de commenter. Son attachée de presse, Marie-France Boulay, a fait savoir qu'elle préférait prendre connaissance de l'intégralité de la décision avant de se prononcer.

Dans sa décision, la CCSN soutient qu'Hydro-Québec «est compétente pour exercer les activités autorisées par le permis renouvelé et fusionné et que, dans le cadre de ces activités, elle prendra les mesures voulues pour préserver la santé et la sécurité des personnes, protéger l'environnement, maintenir la sécurité nationale et respecter les obligations internationales que le Canada a assumées».

L'organisme fédéral demande aussi à Hydro d'arrêter son réacteur avant le 31 décembre, pour ensuite obtenir l'autorisation de le relancer. La société d'État devra aussi arrêter son réacteur au plus tard le 31 décembre 2012 pour réfection.

D'une capacité de 675 mégawatts, la centrale fournit près de cinq térawattheures d'énergie par année, soit environ 3% de la production totale d'Hydro-Québec et suffisamment d'électricité pour alimenter plus de 270 000 clients résidentiels.

Source:
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/201106/29/01-4413706-feu-vert-a-la-refection-de-gentilly-2.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS1

7 commentaires:

  1. Le Quebec bientôt inhabitable ? Yeeesss !
    A mort les humains.

    RépondreSupprimer
  2. ALLEZ SIGNER LA PÉTITION À L'ASSEMBLÉE NATIONALE EN LIGNE ON A JUSQU'À AUJOURD'HUI LE 30 JUIN 2011 POUR LE FAIRE CONCERNANT CETTE CENTRALE :

    https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-1567/index.html

    SVP IL FAUT PARTAGER AVEC LE PLUS DE GENS POSSIBLE POUR SIGNER CETTE PÉTITION ! Beaucoup de centrales nucléaires sont en grand danger en ce moment au USA et ailleurs à cause des inondations et des feux ! Vraiment, il faut pas laisser cela se faire au Québec ! On en a même pas besoin ! PENSEZ AU JAPON !!!!

    RépondreSupprimer
  3. Une centrale qui ne vaut rien.. Elle ne produit presque rien... Ouin.. Puis en plus, ils l'a reparte quand toutes les autres dans le monde sont detruit, brisé... Ils n'ont pas compris quoi la? Ils vont encore regarder les billets en se foutant de la santé et de l'environnement? Merde... Il y a un probleme ..toutes les centrales partout dans le monde petes.. Ils vont nous faire avaler jusqu'a quand que c'est un hasard??? Dans quelques temps, celle-la aussi elle va peter.. et allo la guerre civil j'espere.....

    RépondreSupprimer
  4. En plus du nucléaire et des gaz de schiste, ou schale, ou peu importe le nom donné à cette pollution, il semble qu'il y a beaucoup de pétrole à extraire à l'île d'Anticosti. Sans oublier la déforestation sauvage et le saccage minier, etc... Toutes ces choses qui ne profitent qu'aux amis du parti en place. On n'aime pas l'immobilisme au Québec, on recule.

    RépondreSupprimer
  5. La chance, vous en avez qu'une ^^

    En france c'est une grosse 40ène ... Vais bientot pouvoir faire un élevage de tortue ninja ! Bah ouais, le japon ils ont godzilla, on vas pas se laisser faire !

    RépondreSupprimer
  6. Je rêve du jour où un gouvernement ne sera pas vendu aux industries et ou on prendra l'intérêt et la santé des gens en priorité.
    Mais on peut toujours rêvé.

    RépondreSupprimer
  7. Gentilly 2 : Quand la bétise et la cupidité l'emportent sur la raison
    La centrale nucléaire de Gentilly 2 au Québec est un bel exemple de la cupidité et de la bétise humaine. Au Québec, il n'existe qu'une centrale nucléaire c'est celle de Gentilly-2, qui atteindra sa durée de vie utile en 2013. La fuite de 200 litres d'eau lourde radioactive survenue en juin dernier dans cette centrale nucléaire illustre une fois de plus la nécessité de la déclasser, selon le député de Nicolet Jean-Martin Aussant. Le gouvernement libéral, fidèle à ses traditions tergiverse : - Oui, non peut-être, fermeture au printemps ?
    Toujours est-il que pour Maurice Richard, maire de Gentilly, il n'est pas question de laisser Gentilly être déclassée, puisque la centrale procure du travail à 800 personnes. Il est donc important d'entreprendre la réfection, qui assurera à une nouvelle génération de techniciens, d'opérateurs et d'ingénieurs de l'emploi pour les vingt-cinq prochaines années, croit M. Richard.
    Le problème majeur c'est qu'au Nouveau Brunswick les coûts de réfection de Point Lepreau, une centrale similaire à Gentilly-2, sont passés de 1,4 milliard $ en 2004 à 2,4 milliards $ en 2011, et que les travaux ne sont pas encore terminés. Au Québec nous sommes les plus gros producteurs d'hydroélectricité sur le continent américain. Nous n'avons pas besoin de cette centrale, qui présente des fuites, et un danger potentiel grave pour la population. De plus cette centrale produit à peine 2 % de l'électricité de la province, et elle est revendue à perte à nos voisins.
    http://youtu.be/HJKmLkx97QY
    Loin de s'inspirer de la tragédie de Fukushuma le gouvernement libéral poursuit son indignante politique en matière d'insécurité nucléaire. Peuple du Québec Indignez-vous et réclamez la fermeture de cette centrale avant quelle ne vous pette au visage. Alors, il sera trop tard et vous n'aurez plus que vos yeux pour pleurer.
    Nous vaincrons car nous sommes les 99% ! Nous ne pardonnons pas ! Nous n’oublions pas ! Redoutez-nous !
    http://indignesduquebec.e-monsite.com/pages/contre-gentilly.html

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés