Suivre ce blog via Facebook

jeudi 6 décembre 2018

"Gilets jaunes" : selon l'Élysée, des manifestants chercheraient à s'armer pour venir à Paris

* Les médias font peut-être ici de la fausse propagande en disant qu'une prétendue source gouvernementale dit que..., mais peu importe, les autorités se préparent forcément à un gigantesque chaos cette fin de semaine. 

Je considère les requêtes du mouvement des "gilets jaunes", de tout le peuple français, comme tout à fait légitimes et je ressens un brin de fierté en voyant un peuple s'unir ainsi pour réclamer le droit de vivre dignement. Ceci étant dit, je veux bien croire que les révolutions ne se sont jamais faites avec de la poussière d'étoiles, mais je crois surtout qu'aucune révolution n'a été faite sans le contrôle et l'assentiment des très hautes autorités concernées. À qui profite le crime? Qui prendra avantage de cette "nouvelle révolution française"? Macron usera-t-il de son pouvoir exécutif pour déclarer la loi martiale, l'État d'urgence? Si c'est ça le scénario, fini les droits et libertés et ce sera une situation de crise sans précédent dans toute la France. Le gouvernement Macron sera-t-il renversé pour être remplacé par Mélanchon, pro immigration, pro transition écologique? Si c'est ça le scénario, les Français n'auront changé que la face du président!

Malgré les annonces de l’exécutif pour apaiser la colère des "gilets jaunes", une manifestation est toujours prévue samedi 8 décembre à Paris. Après les dégradations du week-end dernier, l'exécutif redoute une nouvelle explosion de violence, voire pire. Au plus haut sommet de l'État, on n'hésite plus à parler de foyers de guerre civile qui pourraient prendre prendre forme en plusieurs points du territoire.

Selon une source gouvernementale, des "gilets jaunes" chercheraient à s'armer pour venir à Paris samedi. Une radicalisation pointée du doigt par le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux ce midi, en prenant pour exemple l'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay le week-end dernier.

L'exécutif redoute une reproduction de ces scènes samedi. Selon un ministre, les préfets sont très inquiets d'une coagulation de plusieurs contestations ; avec les lycéens par exemple.

Source:

2 commentaires:

  1. https://www.facebook.com/100007938829011/videos/2199700870304519/UzpfSTE0NzE4NTI4OTU6NDE3OTA0MTQ1NDE0NTgy/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette scène est horrible à regarder, mais c'est ce qui attend le peuple français tout entier à court terme: un peuple à genoux devant la dictature. C'est frustrant, mais c'est la triste réalité.

      Pouvez-vous trouver cette vidéo sur Youtube?

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés