Suivre ce blog via Facebook

mercredi 26 décembre 2018

L'année 2018 se classe au sixième rang des années les plus chaudes au cours des derniers 40 ans

Si on suit les prédictions du GIEC à l'effet qu'un réchauffement climatique certain se produit à cause des gaz à effet de serre et que la température globale risque d'atteindre +3 °C. d'ici 2030 si des mesures mondiales concertées et drastiques ne sont pas prises, comment expliquer que l'année 2018 se retrouve au sixième rang depuis les 40 dernières années alors que le mercure de la température devrait LOGIQUEMENT augmenter d'année en année considérant que la pollution augmente sans cesse? 


Ce graphique est composé de données satellitaires de la température mondiale recueillies par l'équipe de Roy Spencer de l’Université de l'Alabama à Huntsville (UAH). 

Source:
http://www.drroyspencer.com/

5 commentaires:

  1. Salut Isabelle ,depuis quelque jours j avais un peu de temps et j ai commenter des articles sur Radio Canada ,des articles sur l environnement entres autres dont j ai remis en cause le rechauffement causé par l homme ...je viens de me faire censuré ,tout mes post ont été enlever ,une vrai farce c fou .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis absolument pas surprise!!! Mais il reste de nombreuses autres plate-formes si vous avez encore du temps à donner pour la cause ;0)

      Nous sommes plusieurs à commenter et à tenter d'invalider les inepties du réchauffement climatique, il ne faut surtout pas arrêter!

      Hier, j'ai soupé en compagnie d'un étudiant de McGill qui étudie en math et qui se spécialise dans le domaine de l'applications de la mécanique des fluides en biophysique, géophysique et ingénierie. Il me racontait qu'il étudie, entre autres, comment se forment les cyclones, les courants atmosphériques, etc. Je suis donc assez allé sur le sujet du réchauffement planétaire, évidemment, et me doutant qu'il était un "disciple", je lui ai demandé à partir de quoi il s'était fait une tête concernant ce réchauffement et il m'a répondu: "Bah, c'est mes profs qui le disent"! En le questionnant sur les gaz à effet de serre (le peu que j'en sais) et sur quelques trucs que je publie ici, je me suis rendue compte que cet étudiant est nonchalamment et innocemment formaté et qu'il n'a aucunement le désir ou le besoin de valider l'information puisqu'elle lui est donnée par "le temple de la connaissance infuse".

      C'est pathétique en fait.

      Supprimer
  2. Je trouve que tu fait un super boulot et ton blog est très interessant , c est de plus en plus oppressant pour les gens qui doute ne serai ce qu'un peu sur ce pretendu rechauffement causé par l homme ,on entend tjs CO2,GES,emprunte carbone,catastrophe a venir ,c est spécial de voir sa .On se dirige vers une nouvelle religion et elle sera verte.Les hérétique sont déja montré du doitg (les climato bla bla bla),les prédicateurs de la foi verte sont de plus en plus nombreux plus radicaux chaque jours,les médias et les gouvernement sont a l écoute pour controler le peuple biensur ,mais il n empêche que d ici p-e une dizaine années nous aurons vraiment affaire a une nouvelle religion et ceux qui doute seront persecuter pour vrai ....on est pas sortit de l auberge ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un fascisme mondial qu'ils tentent de nous imposer par l'urgence climatique et ça a commencé il y a plus de 25 ans avec le canadien, Maurice Strong, membre fondateur du GIEC qui a organisé le premier sommet du climat de la Terre à Rio de Janeiro.

      Maurice Strong, corrompu jusqu'à la moëlle, a été assisté par l'ancien sénateur américain Timothy Wirth lors de ce premier sommet sur le climat, qui représentait alors l'administration Clinton-Gore en tant que sous-secrétaire d'État américain pour les questions mondiales, et ce dernier a déclaré devant le public présent: "Nous devons surmonter le problème du réchauffement climatique. Même si la théorie du réchauffement de la planète est fausse, nous agirons comme il convient en termes de politique économique et de politique environnementale".

      Je n'ai pas le courage de traduire cet article du Forbes, mais c'est un must!
      https://www.forbes.com/sites/larrybell/2013/01/22/the-u-n-s-global-warming-war-on-capitalism-an-important-history-lesson-2/#663f478129be

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés