Suivre ce blog via Facebook

samedi 12 juin 2021

Préparez-vous!

Quand je vous exhorte à vous préparer, c'est que les indices lumineux d'un grand reset sont au rouge et selon moi, ça se produira au cours des prochains mois.

Ils se sont donnés la mission de prendre le contrôle globaĺ et absolu des chaînes d'approvisionnement (nourriture, pétrole et matières premières) et pour y arriver, un gigantesque effondrement multisectoriel programmé (reset ou réinitialisation) "est nécessaire".

Est-ce Cyber ​​Polygon 2021 va s'avérer être aussi prophétique que Event 201 (simulation d'une pandémie mondiale qui a eu lieu en octobre 2019, soit 3 mois avant la vraie pandémie)?

Suivez-moi bien!

Faisant suite à l'exercice de cyberattaque Cyber ​​Polygon de l'année dernière visant à prévenir une cyberattaque mondiale, nommée par Klauss Schwab et le Forum Economique mondial (FEM) "cyberpandémie", l'édition 2021 aura lieu 👉le 9 juillet prochain

Cette année, Cyber ​​Polygon 2021 simulera une cyberattaque avec des participants de dizaines de pays répondant à 👉"une attaque ciblée de la chaîne d'approvisionnement contre un écosystème d'entreprise en temps réel."

Déclarations de Klauss Schawb en juin 2020.

"Nous connaissons tous, mais nous n'y prêtons toujours pas attention, le scénario effrayant d'une cyberattaque globale, 👉qui mettrait un terme complet à l'alimentation électrique, aux transports, aux services hospitaliers, à notre société dans son ensemble".

"Une cyberattaque avec des caractéristiques similaires à celles du COVID se propagerait plus rapidement et plus loin que n'importe quel virus biologique. Son taux de reproduction serait environ 10 fois supérieur à ce que nous avons connu avec le coronavirus." 

Sur le site web de Cyber ​​Polygon, il est indiqué :

"Alors que le monde numérique empiète sur nos mondes physique et biologique, 👉une cyberattaque efficace pourrait compromettre tout ce qui est connecté à internet, notamment :

-Des dispositifs médicaux qui maintiennent les gens en vie

-L'écosystème de l'Internet des objets d'appareils connectés qui gèrent des maisons intelligentes (c'est-à-dire des caméras, des microphones, des capteurs, etc.)

-L'écosystème internet des corps humains connectés numériquement

-Les systèmes financiers mondiaux

-Les réseaux énergétiques

-Les installations de traitement de l'eau

-Les systèmes informatiques du gouvernement

-Les infrastructures militaires et de défense."

Il est aussi noté que:

"Le seul moyen d'arrêter la propagation exponentielle d'une menace de cyberattaque de type COVID », selon le WEF, 👉"est de déconnecter complètement les millions d'appareils vulnérables les uns des autres et d'internet".

Mais, "Une seule journée sans internet coûterait à nos économies plus de 50 milliards de dollars, et c'est avant qu'il faut envisager les dommages économiques et sociétaux si ces appareils étaient liés à des services essentiels, tels que les transports ou les soins de santé."

Vidéo qui annonce Cyber polygon:

https://youtu.be/-0oZA1B3ooI

👉En mai 2020, Colonial Pipeline (le plus important pipeline de produits pétroliers raffinés aux États-Unis) et JBS (une des plus grosses entreprises agroalimentaires du monde) ont été touchés par des cyberattaques majeures qui ont interrompu leurs opérations et perturbé de façon importante la chaîne d'approvisionnement.

Avec la noble intention de lutter contre le changement climatique et d'atteindre « zéro émission nette d'ici 2040 », 👉JBS s'est associé au FEM sur des initiatives relatives au changement climatique le 28 avril 2021, soit environ un mois avant l'attaque du ransomware.

👉Le même jour, le 28 avril, JBS a lancé une plate-forme blockchain baptisée "Transparent Livestock Farming Platform" pour accélérer la traçabilité de l'ensemble de sa chaîne de production bovine.

"Tous les fournisseurs de bovins de boucherie de JBS adhéreront au programme d'ici la fin de 2025", selon l'annonce.

Quel hasard que l'attaque de ransomware contre le plus grand emballeur de viande au monde survient 6 semaines après que 👉JBS a acquis le groupe alimentaire Vivera, spécialisé dans les protéines végétales, pour 530 millions de dollars.

Neuf jours seulement avant le lancement de la plate-forme blockchain et six semaines avant l'attaque du ransomware, JBS a annoncé avoir acquis le 19 avril le troisième groupe alimentaire végétarien d'Europe, Vivera.

« Cette acquisition est une étape importante pour renforcer notre👉plateforme mondiale de protéines végétales. Vivera donnera à JBS une place forte dans le secteur végétal, avec des connaissances technologiques et une capacité d'innovation », a déclaré Gilberto Tomazoni, PDG de JBS Global, au moment de l'acquisition.

👉"Vous mangerez beaucoup moins de viande. Un régal de temps en temps. Pas un incontournable. Pour le bien de l'environnement et de notre santé". 👇

"8 prévisions pour le monde en 2030" du Forum économique mondial:

https://youtu.be/Hx3DhoLFO4s

Les protéines alternatives impliquent « des alternatives purement végétales, 👉des produits à base d'insectes et d'autres sources de protéines nouvelles, et l'application de la biotechnologie de pointe pour développer 👉de la viande cultivée », selon le livre blanc du Forum économique mondial sur les protéines alternatives publié en janvier 2019.

Le livre blanc du WEF ajoute : « L'innovation en matière de 👉traçabilité et d'étiquetage pour les produits à base de protéines alternatives et traditionnelles […] impliquant 👉des registres distribués et des puces électroniques intégrées, présente des opportunités intéressantes pour améliorer la transparence et communiquer aux consommateurs les multiples impacts des différents types d'aliments.

De prendre le contrôle total de la production et la distribution de  nourriture n'est-il pas la façon la plus efficace de prendre le contrôle de toute l'humanité? Poser la question c'est y répondre...

Préparez-vous...

3 commentaires:

  1. Quand tu dis: "Une cyberattaque avec des caractéristiques similaires à celles du COVID se propagerait plus rapidement et plus loin que n'importe quel virus biologique. Son taux de reproduction serait environ 10 fois supérieur à ce que nous avons connu avec le coronavirus." Je suis perdue!!! Je ne comprend pas. On parle de CYBERattaque et de Covid. Je croyais que cyberattaque concernait des problèmes avec le net qui nous couperais tout et non avec la contagion comme le virus. Quand je lis ça, ont dirait qu'on parle de cyberattaque qui contaminerais le gens. HAHAHA je sais, il y a surement un truc que je lis mal et par le fait même comprend mal. On entend quoi là exactement par cyberattaque ici??
    Merci
    Susanna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Klaus Schwab fait la comparaison avec une cyberpandémie parce que c'est "le thème". Ce qu'il veut dire, je crois, c'est que des cyberattaques peuvent être coordonnées et se multiplier tel un virus [informatique] qui se propage.

      Supprimer
    2. Ok donc ont parle ici de truc informatique qui causeraient beaucoup de problèmes ... Merci beaucoup pour ta patience ;) ... Prends soin de toi!
      Susanna

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés