Suivre ce blog via Facebook

vendredi 27 août 2021

Comment résister à la pression des employeurs

*Merci à monsieur Jeannotte qui nous propose des moyens concrets et immédiats pour résister à la pression des employeurs.

"Avis à tous, il vous faut tous que vous cessiez d’avoir peur inutilement, malgré toutes les pressions indues, coercitions et harcèlements mêmes, n’abdiquez jamais, prenez pleine conscience de tous vos droits, ne cédez pas aux chantages…

Prenez la peine de bien lire tout ledit document que j’ai soigneusement traduit de l’anglais aux meilleurs de mes aptitudes et connaissances générales.

J’espère que le tout vous sera utile, réconfortant et empreint d’espoirs   S’il vous a plu, n’hésitez surtout pas à le copier, à la partager massivement car je m’assume totalement @ 100%.

Inoculations de produits expérimentaux.

L'avocat constitutionnaliste Rocco Galati a indiqué que la Cour suprême du Canada a déjà statué que tout traitement médical, y compris les inoculations de produits expérimentaux sans le consentement éclairé de l'individu, est inconstitutionnel. 

• Si votre emploi est déjà en cours, il est illégal pour un employeur d'imposer toutes nouvelle conditions de travails non incluses dans les présent contrats de travails. 

• Si votre employeur met fin à votre emploi à la suite de votre décision de refuser ce traitement médical expérimental, il pourrait être tenu responsable de licenciement abusif ou d'autres violations du contrat et être poursuivis comme tels.

• Si vous signez/modifiez un contrat de travail par lequel vous acceptez de vous faire inoculer afin de conserver vos emplois actuels afin d'accepter ladite inoculation contre la COVID-19 comme condition d'emploi, l'employeur peut avoir le droit légal de vous licencier sans indemnité, aussi ne signez rien sans avoir reçus au préalables tous les conseils légaux relatifs. 

• Le Centre des droits constitutionnels est d'avis que l'inoculation obligatoire dans tous les contextes d'emploi est illégale, inconstitutionnelle et inapplicable. 

• Si votre emploi, votre inscription ou votre service est illégalement résilié en raison de votre refus d'accepter l'injection expérimentale, il vous est conseillé d'intenter une action en justice pour licenciement abusif ou violation de contrat.

Nous devons cesser de penser à obtenir une exemption pour violation de nos droits constitutionnels. 

Nous avons le droit constitutionnel de refuser toutes inoculations expérimentales. 

Ceux qui tentent de contraindre et de vous imposer ces genres d'inoculations violent de ces dits droits communs, statutaire et constitutionnel. 

Pourquoi demander une « exemption » DES CONTREVENANTS ? n'a aucun sens."

– Rocco Galati, avocat constitutionnel. 

Déposer une plainte en matière de droits de la personne et une poursuite civile contre tout syndicat ou employeur qui ne comprennent pas les constitutions, chartes des droits et libertés canadiennes et québécoises.

Ne cédez jamais à la peur, à l'intimidation systémique d'où qu’elles proviennent.

Ce cauchemar administratif tire à sa fin et les coupables serons tous au final châtier comme tels.

Et ce n'est pas le fait d'êtres/d'avoir étés soi-disant élus qui leurs accordent tous les droits et dérives tyranniques qu'ils nous imposent toutes illégalement."

M. Denis Jeannotte

2021.08.26.

3 commentaires:

  1. Salut ça fait plus de 10 ans que je regarde ce que tu fais je suis pas sûr que c est une bonne idée de te contacter mais je crois que les tribulations ont commencé je suis un chien berger

    RépondreSupprimer
  2. Non ils n'ont pas commencer encore elle commenceront par une alliance de 7 ans.

    Donc Mathieu où est donc l'Antéchrist plusieurs événements doivent arriver avant comme par exemple la guerre de gog et de Magog Ézéchiel 38-39. Le temple le gouvernement mondial ect.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés