Suivre ce blog via Facebook

mardi 24 août 2021

Plan B


Des employés commencent à recevoir des avis d'obligation vaccinale. Lisez bien cet avis, si vous en recevez un, avant de faire quoi que ce soit, y compris lire les petits caractères. N'acceptez pas un avis verbal de votre employeur, exigez une lettre écrite.

Soumettez cette lettre à votre syndicat si vous en avez un et attendez leur retour formel par écrit.

Si vous n'avez pas de syndicat, répondez à votre employeur par écrit (suite à un avis) que vous refusez de vous soumettre à la vaccination, que vous ne consentez pas à cette mesure médicale intrusive parce qu'elle viole votre liberté de conscience et de religion. (si telle est votre intention).

Attendez la réponse et ne précipitez rien. 

De chercher un "plan B" pourrait être judicieux en attendant les développements dans votre milieu de travail, de la part d'avocats en droit du travail et de votre employeur qui pourrait se retrouver avec un déficit important d'employés. Des vagues de démission sont en cours en France et au Québec, ça semble se confirmer dans les réseaux sociaux.

Une bouchée à la fois... même si on se doute qu'on va se faire remplir la bouche! 

👊

1 commentaire:

  1. Merci pour ton conseil. Je passe le message a un employé de Postes Canada qui craint pour son avenir et celui de sa femme et ses deux enfants.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés