Suivre ce blog via Facebook

samedi 17 novembre 2012

Introduction du jeu Assassin's Creed 3 (le plus récent)

Prenez le temps de bien écouter jusqu'à la fin.  En français.  

Est-ce que le 21 décembre 2012 pourrait être le temps marqué pour une expérimentation scientifique/occulte, l'aboutissement de la découverte de la "particule de Dieu"?  La "pierre de l'angle" illuminée que l'on retrouve sur le Grand Sceau des États-Unis pourrait-elle être le symbole de ce passage mystique vers un univers multi-dimensionnel, vers l'ouverture à d'autres demeures et surtout, à d'autres entités (démoniaques et non pas les "petits amis de l'au-delà") ?   

Si ce n'est pas mon propre délire, ça pourrait être celui des "illuminés" qui dirigent notre monde vers un chaos inimaginable.   

http://www.dailymotion.com/video/xuqhwv_intro-d-assassin-s-creed-3-3d-sur-xbox-360_videogames#.UKhUW4fWhic

8 commentaires:

  1. Et encore vous avez pas vu le reste...je vous laisse découvrir la bande originale de la publicité de Assassin's Creed III pour l'Europe : "Radioactive" par les Imagine Dragons. Au delà du "Welcome to the New Age" bien puissant des refrains, l'entierté de la chanson laisse vraiment songeur voire dubitatif (Isabelle si tu as l'occasion de poster la vidéo du clip sur le blog...).
    Sans parler du jeu en lui-même (que j'ai fini), un festival de références du NOM. Et que dire du héros...fils "bâtard" de l'ancien et du nouveau monde, perdu au niveau de ses racines et de ses idéaux, qui grâce à l'enseignement "de l'homme qui porte le symbole" va acquérir le savoir et les compétences pour renverser le pouvoir en place et le complot qui se déroule contre le peuple (à savoir le priver de sa liberté de décision...). Sur la mer ou sur la terre, Connor (héros du jeu) accourt pour pourfendre l'oppresseur (la Couronne d'Angleterre), défendre l'opprimé (le peuple) et mener la révolution aux côtés de personnages historique comme le général Washington (pour l'instauration d'un nouvel ordre, et ce malgré le héros, donc nous, qui se fait manipuler). La partie concernant Desmond Miles (son descendant) qui se déroule en 2012 (précisément à partir du 31 octobre, date à laquelle est sortis le jeu) tient également son quota références New Age. L'accent principal étant mît sur une civilisation ancienne très évoluée qui a disparu suite à un cataclysme planétaire cyclique (...) et qui aurait tout tenté (dont quelque chose qui ressemble beaucoup à HAARP), sans succès, pour survivre. Au delà du fait que cette race à engendré la notre (...), elle aurait également laissé des artefacts (objets et architecture) pour que leur histoire subsiste et qu'un jour quelqu'un puisse les utiliser et changer le cours des choses. Ce qui sera le cas de Desmond Miles (donc nous) qui guidé par Junon (esprit d'une de ces anciens qui au passage fait tout à la fin du jeu un "Mwouaha ha ha ha haaa" démoniaque digne des plus grands film hollywoodien) va libérer l'humanité de ce cycle de destruction par son sacrifice (...), ce dernier devant permettre de libérer l'esprit de Junon dans le monde physique, et Junon donc nous sauver par la suite (ce dont on doute un peu après le "place à mon règne" qu'elle lâche dans la seconde ou Desmond, donc nous, meurt). À préciser que sans le sacrifice de Desmond, donc nous (oui j'insiste), l'humanité aurait quasi disparue à l'exception de quelques-un qui auraient reconstruit la civilisation (enfin le début) après avoir survécu au Cataclysme en s'étant réfugié dans des bunker (Desmond et ses acolytes étant dans une sorte de base souterraine de cette ancienne civilisation, localisée et trouvée grâce aux informations et aux quêtes des précédents Assassin's Creed). Et il incombera à Desmond (l'Élu) de guider les Hommes durant les premiers Âges de cette nouvelle ère qui n'est au final qu'une énième répétition de l'Histoire. Un choix (et une histoire) qui rappelle irrésistiblement celui que doit faire Neo à la fin de la trilogie Matrix.
    Maintenant fantastique imaginations narrative des développeurs ou messages codés je ne saurais vous répondre car l'univers du jeu vidéo s'inspire énormément des mythes et légendes urbaines. Cela dit il faut avouer que c'est la première fois qu'on nous sert une licence aussi dense et détaillée en ce qui concerne l'Histoire. Maintenant à vous de jouer ;)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour a propose de ce jeu, je regardais hier des combats de L'UFC 152 et 153 ( ultimate fighting championship) et il y a une grosse pub de ce jeu quasi a chaque gros plan. Et le speaker a l'annonce de chaque début de combat fait un petit rappel pour le jeu. Je sais pas si ca a voir grand chose avec votre sujet mais ca m'a interpellé.

    RépondreSupprimer
  3. Je doute que cela soit ton propre délire, vu la coincidence de nombreux évènements ces dernières années avec les dates 'clés' surtout ceux
    dont ayant le chiffre 11 comme facteur. . . Et à la dernière date clé de cette fin de cycle, ''ils'' ont d'autres idées en têtes que la préparations des fêtes de fin d'année!!!
    Merci d'avoir mis le lien de cette video.

    Bonne recherche. A+

    RépondreSupprimer
  4. Ces jeux vidéo de plus en plus réalistes, ont un but occulte : transformer insidieusement le joueur "accro" en schizophrène, incapable de distinguer fiction et réalité ...ces jeux sont si bien faits...

    Alors on assiste à ces surenchères de faits divers sanglants, où de pauvre types pètent les plombs et massacrent des innocents, dans un lycée, dans un cinéma, ou simplement dans un foyer, un père de famille qui massacre sans raison femme et enfants...

    Un gouvernement au service de l'intérêt public ferait interdire ces jeux ultra-violents et beaucoup trop réalistes. Ce n'est pas le cas, bien entendu.

    Les lobbies des "éditeurs" (comme Microsoft...) ont les moyens d'acheter les politiciens, et la violence sauvage et sans raison sert la politique du NWO, en créant le terrorisme intérieur nécessaire à l'état policier.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pi les blogs alarmistes.. Il ne te rende pas acroc aux imbécilités???

      Supprimer
  5. http://www.zenit.org/article-32582?l=french

    La fin des temps n'est pas la description de la fin du monde

    Allocution de Benoît XVI, angélus du 18 novembre 2012

    Amicalement, Amour entre ciel et terre.

    RépondreSupprimer
  6. le 21 décembre 2012 , c'est seulement l'an 100 du novus ordo seclorum et le point d'activation du chaos civilisationnel qui sera possible au gouvernement mondial de naitre. Afin de préparé le chaos du fameux ordo ab chaos afin que l'antéchrist puissent apparaitre. Mais le point d'accouchemnt du gouvernemnt mondial c'est la 3``eme guerre mondiale.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Isabelle je te conseille de te renseigner en général sur l'histoire Assassin's creed :)

    Grosso modo il est question de retrouver des artefact ( contenant un savoir infini, appelés fragement d' Eden) laissés dans des temples par une civilisation très avancée ayant vécu avant nous sur terre, et ayant subis une quasi extinction.
    L'histoire principale se déroule à l'aube du 21 décembre 2012 ;)
    A plusieurs reprise tu as l'occasion de parler à des anciens "Dieux" de cette civilisation.

    Le jeu est axé autour de l'animus, qui permet de revivre la vie de tes ancêtres via l'adn :) Desmond ( le personnage principal) a eu des ancêtres qui ont tous possédés un fragment d' eden.

    Grosso modo méchant templier VS assassin, chacun essaie de localiser les fragments d' eden via l'animus.
    templier = controle des masses
    assassin = combat pour la liberté.

    Voila en gros le jeu, je n'ai pas encore joué au dernier :) après c'est qu'un jeu vidéo, mais il y a pas mal de référence "rigolote", personnellement je ne le prends pas super au sérieux, c'est quand même ubisoft, ils nous font aussi les lapins crétions :D

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés